Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Carbu

Evolution...

Recommended Posts

Allongé sur mon lit, je pense, je me souviens, je me rappelle.

Tous ces longs moments passés ensemble toi et moi,

couchés l'un contre l'autre, le plaisir de sentir l'être aimé contre soi.

Ces différents instants de bonheur simple, qui remplissent mon coeur

Mon coeur plein d'amour qui t'est dédié.

Tu es celle que j'aime et qui restera auprès de moi,

Malgré les vents et tempêtes, malgré les malheurs et la tristesse.

J'ai pleuré de joie le jour où tu m'as dit que tu ressentais la même chose que moi

Ce sentiment profond que l'on appelle, ici bas, l'amour.

Maintenant aussi je pleure...

Allongé sur mon lit, je pense, je me souviens, je me rappelle.

Tous ces longs moments passés ensemble toi et moi,

couchés l'un contre l'autre, le plaisir de sentir l'être aimé contre soi.

Ces larmes qui coulent sur mon visage, elles te sont dédiées.

Elles me brûlent les yeux, me font souffrir mais je ne peux m'arrêter.

Cette douleur dans ma poitrine me torture, je ne peux plus la supporter.

Je repense a toi, je repense à nous, je repense au passé.

Pourquoi tout cela doit il changer ? Qu'est il arrivé ?

Ce bonheur que nous avions créé, ces longs moment passés ensemble toi et moi,

Une semaine s'est déroulée, j'en ai perdu l'appétit, mon humeur change

Je rejette tout le monde, je ne cherche plus à sortir, mon travail est mon unique occupation.

Le monde s'écroule, je me sens faible, sans personne sur qui compter : toi

Et je me remets à pleurer...

Allongé sur mon lit, je pense, je me souviens, je me rappelle.

Tous ces longs moments passés ensemble toi et moi,

couchés l'un contre l'autre, le plaisir de sentir l'être aimé contre soi.

Tu as décidé de partir, de me laisser seul

Dans ce désespoir qui maintenant m'habite.

Ce bonheur que j'esperais faire perdurer vient de s'effondrer lorsque tes paroles ont surgi.

Je ne veux que ton bonheur, tu ne veux que partir

Tu es partie, et avec toi ma joie de vivre.

Choisir entre la vie ou toi, j'ai fait mon choix.

Je t'ai choisie, mais tu es partie

Sauf que tu ne savais pas que ce qui me maintenait en vie...

C'était toi.

Je me mets à mourir...

Allongé sur mon lit, je pense, je me souviens, je me rappelle.

Tous ces longs moments passés ensemble toi et moi,

couchés l'un contre l'autre, le plaisir de sentir l'être aimé contre soi.

Poème corrigé par Pétale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très beau poème Carbu ! Vraiment !

Malgré la tristesse qui s'en dégage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" She's gone...", quelque part, ton poème me fait penser à une chanson de Chris Isaak. Des mots puissants, un texte qui claque. Bref, une véritable tuerie !

Carbu, t'aurais pas envie de revenir poster d'autres textes de cet acabit, par hasard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci @snaga de faire remonter ce texte .... bouleversant de sincérité, les mots peuvent être si puissants qu'on ressent vraiment le manque de cet amour douloureux....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.