Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

aromatica

Dimanche matin

Recommended Posts

Nous avions passé toute la nuit à faire l’amour comme des fous et nous nous étions endormis dans les bras de l’un et de l’autre. Nous sommes dimanche matin. Il est 10h, je me réveille. Sans faire un bruit, je me lève, tu es profondément endormi.

Je suis encore toute excitée de cette nuit follement passionnée. Une envie irrésistible de câlin me submerge. Je descends les escaliers très délicatement et me dirige à la cuisine. Je prépare le petit déj : 2 cafés dont le tien allongé, du jus de fruit, quelques tartines de beurre salé. Je prépare tout ça et le met en place sur un plateau.

Pendant que le café coule, je me rends à la salle de bain. Je fais un brin de toilette et m’habille. J’enfile un uniforme de soubrette. Une mini robe noire et rose avec une dentelle très fine sur mon postérieur qui laisse mes fesses se découvrir. Un mini tablier rose et hop! Je suis prête.

Je récupère mon plateau et retourne dans la chambre pour te réveiller. Je monte les escaliers, j’arrive à la porte de la chambre et frappe en disant : « Room Service ! ! Votre petit déjeuner est servi Monsieur ! ! »

Tu ouvres les yeux, l’odeur du café te fait sortir des draps quand soudain tu m’aperçois ! ! Un grand sourire s’esquisse sur ton visage, tes yeux sourient aussi et je lis ce regard coquin qui en dit long ! !

Je me retourne et pose le plateau sur la commode. Tu découvres alors cette dentelle fine qui te laisse admirer mes petites fesses s’activer au fur à mesure de mes pas. Et là tu me dis :

- Ohh mais quelle délicate attention mademoiselle ! ! Pouvez vous vous rapprocher de moi pour que je puisse contempler ce corps ! !

Je m’approche de toi, tu es encore allongé dans le lit. Tes mains viennent se poser sur mes jambes, tes doigts en parcourent toute sa longueur. Tes caresses remontent lentement vers mon intimité mais sans vraiment la toucher, tu aimes faire durer le plaisir. Je me penche alors vers toi et te dépose un baiser. Tes caresses se font plus précises, plus pressantes. Tu m’attrapes par la taille et me tire vers toi. Je me retrouve à califourchon sur toi.

Nous nous embrassons, nos bouches se touchent, nos lèvres se collent, nos langues se cherchent, tournoient.

Excitée comme une lionne, je t’embrasse à pleine bouche, nos corps se frottent, mon bassin ondule sur ce sexe tendu élégamment contre moi. Tes mains qui tiennent mon cou pendant nos baisers se lancent à l’aventure de mon corps. Elles descendent le long de mes bras puis tu les laisses glisser le long de ma taille et tes caresses se dirigent vers mes fesses. Elles se faufilent sous cette robe. Tu remonte tes mains et soulève par la même occasion cette robe qui te gêne ! !

Me voilà nue laissant ma poitrine enfin libérer. Tes doigts puis ta langue s’agitent sur mes tétons déjà bien durcis par l’excitation. Je me soulève légèrement pour enlever ce drap qui sépare nos corps. Je me réinstalle confortablement sur ce pieu et commence une danse sensuelle de baisers. Je couvre ton corps de caresses. Je laisse alors vagabonder ma langue au gré de mes envies au gré de ton plaisir.

Un baiser lent, doux et tendre prenant naissance dans ton cou, se laissant glisser jusqu’à ton torse. Ma langue traîne jusqu’à ton intimité. Je découvre alors ce majestueux pic ! ! Ma bouche gourmande n’a qu’une seule envie celle de t’avaler. Ma langue lèche cette verge de long en large, elle glisse jusqu’à tes bourses que j’aime titiller…. Puis elle s’enroule autour de ton sexe. Son extrémité joue avec ton gland puis le plaisir est trop fort, j’ouvre la bouche et enfourne ce sexe. Je descends lentement puis remonte puis redescend un peu plus loin, puis remonte tout en tenant fermement la base de ce pic ! !

Tu aimes ça, tes râles se font entendre, je te regarde coquinement et là j’engloutis ton sexe tout entier, je sais que tu aimes te voir disparaître totalement dans ma bouche.

Tes mains me caressent et tes doigts se crispent sur ma chair, le désir est insoutenable et le plaisir grandiose. Je me relève et viens t’embrasser. Tu me prends dans tes bras et m’allonge sur le lit. Tu as l’intention de me rendre cette caresse buccale au centuple.

Ta bouche sur ma peau, tes lèvres chaudes et humides m’inondent de joie. Je sens que ta langue coquine se dirige vers mon intimité. Tes mains glissent sur mes cuisses. Tu les écartes et découvre mon abricot lisse et soyeux. Tu passe légèrement tes doigts sur mon intimité, mon corps en tremble d’avance. Quand soudain je sens ta langue s’immiscer dans ce puits d’amour déjà dégoulinant de plaisir et de désir pour toi ! Tu aimes jouer avec mon clitoris, ta langue se fait exploratrice de cet antre, de mon antre.

Je n’en plus, le plaisir est immense, je sens alors mon ventre se contracter, une douce chaleur envahit mon corps et remonte le long de ma gorge, je me sens alors submergé par une vague de passion. L’orgasme au bout des lèvres, je lâche un râle de plaisir et tu me fais jouir grâce à ta langue.

Tu remonte vers moi et viens m’embrasser, j’aime cet instant où nous partageons mon intimité, j’aime le goût de tes baisers. Tu t’allonges à côté de moi et je viens m’empaler sur toi. Nos va et vient sont lents et tendres. Nous prenons le temps de ressentir nos corps l’un dans l’autre. Nous formons plus qu’une seule enveloppe. J’aime te sentir en moi, ta chaleur me réchauffe, ton souffle me fait vivre, ton cœur fait battre le mien, nous sommes en totale symbiose. Nos allers-retours se font de plus en plus rapides, de plus en plus puissants, ca devient presque animal, nos soupirs s’entrechoquent, nos râles s’emmêlent, notre corps à corps devient sauvage et l’apothéose se rapproche.

A nouveau noyé par le tourbillon du plaisir, je sens alors mon corps tremblé, nos pouls s’accélèrent, ton corps se raidit et soudain dans un dernier souffle de bonheur nous jouissons ensemble……

Le plateau est toujours sur la commode mais le café est froid…. ! ! ! ! !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aromatica, je me suis régalée de ce texte, j'adore quand tu nous offre quelques lignes, tu écris si bien...

:oops::console::bisou::bisou: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

superbe histoire aromatica :console:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Deepthroat et sayha :pardon:

Et quand à toi ma belle Mysterya, je suis toujours ravie de voir que tu aimes ce que j'écris :bien3: ma douce :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli texte encore une fois. Dans un style différent, très sensuel, coquin et passionnel à souhait. Tu es as l'aise dans tous les genres!:pardon:

Bravo

:bien3:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te découvre aussi douée pour les histoires, que pour les poèmes.

Ta plume est très sensuelle, pleine de douceur. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.