Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

naughty_girl

20 septembre

Recommended Posts

C'était un soir d'automne, loin de toute saison

sous une latitude en dehors de tout temps

La lumière de la lune habitait la maison

où nous étions toutes deux, assise sur nos séants

Ton souffle était plus doux que le plus doux des vents

tes caresses me semblait enveloppées de coton

et tes lèvres sur les miennes, me brûlaient en dedans

et j'étais dans un songe, plus haut que la Raison

Je me sentais glisser inexorablement

dans un monde étranger, si fort en sensations

où le moindre détail me semblait différent

un arrêt, une pause, absolue démission

Et j'étais bien quelqu'un, avant ce doux moment

où le voile s'est baissé, avant notre cocon

mais j'ai tout oublié, et en m'abandonnant

je me suis retrouvée. Quelle libération!

Je ne voyait même plus le feu de la passion

il était comme éteint ou alors trop violent

je ne sentais que moi, et l'ineffable fusion

de nos amours mortels, heureux d'être vivants.

Le ciel était en moi, la vie le sublimant

de cette essence si forte, qui déchire en haillon

nos oripeaux d'humain, suprême aliénation

j'étais au nirvana, ce havre étincelant

Et le plus étrange dans cette transgression

c'est qu'elle me submergeait, m'habitait complètement

alors qu'au creux de moi grandissait l'illusion

que j'étais comme vide, insupportablement.

Et ce crie d'agonie dans ma respiration

tu l'as bien entendu, et dans un mouvement

tu es venu en moi secourable invasion

qui m'a déchiré l'âme irréversiblement

Une entaille devient gouffre et enfin explosion

où on ne distingue plus ni geste ni sentiment

juste et seulement cette immense impression

d'être arrivée au bout et d'être au firmament.

Le sens parfois se cache, et on ignore qu'il manque

jusqu'à ce que le destin, dans une révélation

nous montre pourquoi nous sommes, indubitablement

Cette vérité soleil, séisme de perceptions

Est un instant qui mêle aux charnels gémissements

l'éblouissant signal d'une unification

entre les deux parties, qui naissent séparément

mais qui sont destinées à cette cohésion.

De tous les jours d'avant, ce jour est l'exception

une date parmi d'autres, un moment important

celui où de tout moi, tu as fais l'annexion

une conquête absolu, un acte sans précédent

Sur mon être volage, tu as écris ton nom

sans réfléchir et sans autre arguments

tu m'as fais tienne, sans concession

et depuis le temps passe. Indifférent.

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Merci pour cette sublime tirade. :wink:

toi qui aime tant cette porte de jade. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très jolie Naughty :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucher de soleil, ciel flamboyant,

Lumières automnales, celles des amantes,

Amour découvert, le vrai, sincère,

Rayonne dans vos cœur, fier,

Aimez vous, la vie est belle,

N'attendez plus, foncez mes belles,

Gardez vous des pensées cruelles !

:roll:

:content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au commencement de ce voyage

Ne connaissant rien de ces rivages

Généreuse cette voix qui m'a appelée

Et m'a dit: "Approche! Sois qui tu es!"

MERCI

:content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'avais raté celui là, ravie de le découvrir aujourd'hui.

Toujours ce don de transmettre tes émotions au travers de ta plume.

:lal: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'avais raté celui là, ravie de le découvrir aujourd'hui.

Toujours ce don de transmettre tes émotions au travers de ta plume.

:D:lal:

:D

Merci! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.