Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

AsMoth

Voyeurisme dans le parc... jusqu'à l'explosion

Recommended Posts

Durant l’été, j’adore aller dans les parcs et autres jardins publics pour me rincer l’œil et plus si affinités. Quand je dis plus, je veux dire que certains spectacles ne laissent pas de marbre… une envie irrépressible de me caresser prend alors le dessus, me déconnectant des convenues. Je laisse alors mon instinct et mon envie me guider. Je me laisse prendre au jeu des décolletés et autres minijupes qui ne demandent à oser découvrir le reste par des regards coquins.

Cet après midi là, il n’y avait pas trop de monde dans le parc. Rapidement, je repérais une jolie blonde en robe légère, assise sur une serviette, en train de lire. Je vins m’asseoir de façon à espérer pouvoir apercevoir son entrejambes. Il n'y avait pas grand monde autour d'elle. on était dans un coin relativement isolé. L'endroit parfait.

Je m’assis donc à quelques mètres d’elle seulement. Il y avait du vent. Sa robe flottait. Elle lui arrivait en haut des cuisses. Elle semblait gênée de ma venue. Elle gardait les cuisses serrées. Elle posa son livre pour boire à sa petite bouteille d’eau. Rapidement, elle regarda en ma direction. Moi, je me caressais discrètement en ayant passé ma main par la jambe droite de mon micro short. Nul doute qu’elle le remarqua. La belle blonde fléchis alors ses deux jambes après avoir posé sa bouteille et se mit à enlever les brins d’herbe restés coincés entre ses doigts de pied. J’étais pile installée où il fallait – de trois quart. Ainsi jambes fléchies, elle me présentait ses cuisses. Impossible cependant pour moi de deviner le moindre bout de tissu. Mais la vue de ses cuisses totalement dénudée du fait de sa position me rendit fou. Je « déconnectai ». Veillant à ce que personne hors mis elle ne le voit, je sortis ma queue gonflée et dure d’excitation par la jambe de mon short. Je vis les yeux de la belle inconnue se lever un instant vers moi et fixer mon sexe qui se présentait à elle et que je caressais de manière lascive. Je fixais son entrecuisses quant à moi. elle regarda ailleurs, puis fixa de nouveau mon chibre dressé pour elle. Elle sembla gênée. Elle réajusta un instant la serviette sur laquelle elle était assise, plus de nervosité que par contrariété. Et là, la belle inconnue fléchie plus encore sa jambe gauche, et c’est là que je vis une belle paire de lèvres totalement rasée et visiblement gonflée d’excitation. La petite coquine ne portait pas de culotte ! A cette vision, je crus devenir fou. J’écartai les cuisses pour me masturber devant elle à pleine main. Je fixais son fruit d’amour curieusement à demi-masqué entre ses cuisses qu’elle gardait serrées pour autant : les lèvres de sa jolie chatte étaient gonflées, mais elles semblaient vouloir d’écarter. Je me mis à me caresser le gland avec les doigts. La belle inconnue me présenta mieux encore sa jolie fente en se retournant pour voir si quelqu’un pouvait nous observer. Peut être s’en moquait-elle et cela était un prétexte pour montrer pudiquement sa minette. Elle paraissait en tout cas mal à l’aise, comme hésitante ; hésitante à regarder mon sexe qui se présentait odieusement à elle ; hésitante à jouer le jeu… hésitante, jusqu’au moment où elle s’assît enfin en face de moi, genoux serrés mais pieds écartés : elle m’offrait la vision de sa jolie chatte en exclusivité. Moi, je fondais. Je ne me trompais pas : les petites lèvres de sa chatte dépassaient maintenant des grandes. Elles étaient rose pâle et plissées, et semblait humides. La belle blonde de mordait les lèvres en fixant mon chibre. Il était clair que ma belle inconnue, habillée de la sorte et en tel lieu, n’était pas contre faire de l’exhib, surtout sans culotte. Les circonstances et la vue que m’offrait la belle blonde sur sa chatte en feu ne tarda pas à me projeter vers l’orgasme. Je me paluchais à pleine main devant elle. Au bord de l’éjac, je finis par exploser. La coquine ne manqua rien au spectacle. Au moment où les premiers jets jaillirent, celle-ci écarta les cuisses. Je vis sa jolie chatte s’entrouvrir. Un liquide y coulait. Je me mis à jouir de puissants jets de sperme en sa direction. J’imaginais mon sperme chaud gicler sur sa chatte offerte. Elle referma ensuite les cuisses. Une fois l’éjaculation terminée, je quittai les lieux. On ne se regarda pas plus. Notre petit trip s’arrêtait là…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

M'ouais. Ce genre de truc ne me fait du tout tripper, ça fait vieux pervers en imper.

Et si tu nous racontais plutôt toutes les autres fois où tu t'es pris une mandale ? Là je pense que j'apprécierais beaucoup plus :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh tu es dur avec lui. tout dépend des intentions de la fille. Moi, j'aime bien jouer aux petits jeux "montré/caché"... a priori, la fille semblait avoir des idées derrières la tête ! :shock: ce sont là des plaisirs coquins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une victime consentante c'est pas la même chose effectivement, mais...

une envie irrépressible de me caresser prend alors le dessus, me déconnectant des convenues

Ce que je voulais dire, d'après son 1er paragraphe, c'est que ses "victimes" ne doivent pas être toutes consentantes, loin de là. D'où mon emploi du mot "pervers"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mwé je suis plutot d'accord avec toi lefifi...! Ca fait carrément pervers je trouve...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais.... :wink: arrêtez 5 minutes avec vos jugements :lal:

Nous ne sommes pas là pour dire si nous le ferions ou pas, si il est un pervers ou pas, juste pour apprécier un texte !

( Qui par ailleurs est très bien écrit et donne vraiment très envie... :wink: )

sinon avec des commentaires comme les vôtres, plus personne n'écrit plus rien...un peu de détachement et de maturité bon sang...:lal:

fin du HS :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui ? Se palucher en cachette des femmes c'est cool ? On est ici dans la section "Vos expériences", c'est sensé être du vécu, non ? Moi si j'avais envie de faire ça, la moindre des choses serait de demander d'abord, tacitement ou non, l'avis de la demoiselle en question...

L'histoire en elle-même est sympa, la femme avait l'air bien coquine... mais je pose la question : le reste est-il aussi glorieux ? Ce mec traîne-t-il autour de chez vous ? Comment réagiriez-vous si vous le surpreniez en train de se masturber en regardant votre femme ou copine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le récit tel enoncé par asmoth est une chose, mais vu de l'extérieur quand on peut etre à la place de la femme, pas évident que ca ne passe pas en effet pour de la perversité pour celle ci

cette femme avait l'air d'aprécier mais il aurait pu se faire qu'une autre personne ne soit rentre pas dans ce jeu, et cela peu aussi etre traumatisant, vu tout ce qu'il se passe de nos jours, il y a de quoi etre méfiant face a ce genre de situation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.