Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mysterya

Sa révélation

Recommended Posts

Hannah l’avait rencontrée la veille, au coin d’une rue, alors qu’elle rentrait chez elle après une énième dispute avec son petit ami. Depuis qu’elle s’était rendue compte qu’elle était aussi attirée par les filles, leur relation avait changé. Et elle lui était apparue, pour utiliser ce qui lui semblait être un cliché, comme un ange tombé du ciel. Enfin apparue… rentrée dedans, plutôt. Elle courait, écouteurs sur les oreilles et la tête dans les étoiles, et avait percuté Hannah de plein fouet. Le cul par terre, les yeux dans les yeux, encore sonnées, elles avaient éclaté de rire. Après s’être présentées, Hannah proposa donc à Sophie d’aller un verre ensemble, et elles se dirigèrent donc vers l’appart d’Hannah, tout proche.

Sophie, rouquine élancée aux yeux verts, et Hannah, petite brunette au regard turquoise, passèrent la soirée à sympathiser, à se raconter leurs vies. Hannah apprit ainsi que sa compagne était lesbienne, et troublée, lui avoua sa bisexualité, et les problèmes que cette découverte lui causait dans son couple. Au petit matin, elles se quittèrent, se promettant une nouvelle rencontre rapide, et tout aussi percutante…

Sophie était encore très perturbée par sa rencontre avec sa nouvelle amie. Fraîchement célibataire, elle avait envie de profiter de sa liberté pour papillonner, mais maintenant qu’elle connaissait Hannah, ses velléités de libertinage lui semblaient loin. Elle sentait le besoin de se rapprocher d’elle, de la connaître mieux… Sophie ressentait le mal-être de son amie, et savait, pour être passée par le même genre de phase, qu’elle aurait besoin de quelqu’un pour la soutenir pendant quelques temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted:

Début prometteur! Ces deux jeunes femmes ont des guerres intérieures... hâte de savoir la suite des événements!

:tomate:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci mam'zelle :twisted:

Hannah, au lendemain de sa fulgurante rencontre, se sentait plus que perdue. Elle appela son employeur pour se faire porter pâle, et en profita pour rester au lit, à laisser ses idées vagabonder… Repensant à Sophie, elle se surprit à sentir sa main traîner au niveau de son bas-ventre, et quelques doigts effleurer la peau si douce. Elle ferma les yeux, et revit les yeux verts si tendres, la bouche légèrement trop pulpeuse, la poitrine ferme bien retenue dans le débardeur de jogging… Elle caressa ses seins aux pointes tendues, laissa échapper un gémissement… Ses mains glissèrent sur son sexe épilé, et totalement excitée par le souvenir de Sophie, se mit à se masturber frénétiquement, envahie par l’envie d’un corps féminin auprès d’elle, d’une bouche sensuelle sur la sienne… Quand l’orgasme arriva, pour la première fois, ce ne fût pas le prénom de son petit ami qui franchit ses lèvres, mais bien celui d’une femme… Sophiiiieee….

La sonnerie de son téléphone la tira de sa torpeur post-orgasmique. La rouquine au bout du fil lui proposa de passer chez elle, pour un brunch entre filles. Hannah, boostée d’un coup par la voix légèrement rauque, prépara tout pour son arrivée…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très jolie récit, on sent bien un certain malaise intérieur comme Naughty le dit :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Devant leurs chocolats chauds fumants et leurs croissants, elles discutèrent de tout et de rien pendant des heures. Hannah était tiraillée entre l’envie d’avouer à Sophie son écart du matin et la peur de la faire fuir. Quand elles en vinrent à parler cul, elle se décida, rouge comme une pivoine, à lui raconter le moment d’onanisme qu’elle avait vécu. Sophie ne put s’empêcher de sourire, et s’empressa de la rassurer tant son amie semblait gênée.

Elle la serra contre elle, et fût étourdie par la chaleur qui se dégageait de ce petit corps. Sans bien se rendre compte de ce qu’elle faisait, Sophie approcha ses lèvres de la bouche entrouverte d’Hannah, et y posa un baiser sucré. Loin de reculer, la brunette prolongea ce moment en se collant plus près de sa compagne, en l’enlaçant, et en jouant de sa langue sur les lèvres conquérantes…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted:

Je sens que celui là non plus, je pourrais pas le lire en cours! :tomate:

Sérieusement, c'est bizarre, y a un truc d'à la fois excitant et de déchirant dans ton histoire.

La suite siouplait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle arrive, elle arrive :twisted:

Sophie, un instant, prit conscience de son acte, et arrêta son geste. Elle plongea ses yeux dans les yeux d’Hannah, et y lut une envie bestiale, un désir sauvage qui ne s’éteindrait pas tant que la seule solution existante serait appliquée…

Hannah se jeta sur elle sans prévenir, déchirant pratiquement son haut. Violemment, elle l’embrassa, lui mordant la lèvre au passage. C’était comme si plus rien n’existait hormis le couple qu’elles formaient à l’instant: plus de conjoint, de famille, ni de vie hors de cet appartement à ce moment présent.

Sophie réalisa qu’elle allait être la première aventure lesbienne de son amie, et une montée d’adrénaline l’envahie. Elle se sentit subitement plus qu’excitée, elle était déchaînée, et bien décidée à faire en sorte que cette première soit plus que mémorable…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Je veux la suite également :twisted: :tomate:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sophie respira un grand coup, et prit sur elle pour calmer sa compagne. Elle la fit s’allonger sur le canapé large, arguant que celui-ci serait plus confortable que la table encombrée de vaisselle. Puis, délicatement, tentant de calmer le tremblement de ses doigts, elle ôta à Hanna son chemisier, bouton par bouton, laissant apparaître la peau centimètre après centimètre. A califourchon sur son amie, elle se pencha sur la poitrine encore emprisonnée dans sa cellule de dentelle parme, et souffla lentement, juste pour faire pointer les seins plus que généreux…

Elle glissa un doigt sous la bretelle, lui fit quitter l’épaule ronde, et en profita pour déposer ses lèvres sur la peau chaude d’Hannah, dont le souffle saccadé témoignait de son excitation. Comprenant son désir, elle enleva le soutien-gorge, et fit de même sur elle, mettant en contact leurs deux poitrines tendues d’envie…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted:

Avec délicatesse, attentive au rythme respiratoire de son amante, Sophie posa sa langue dans le cou brûlant, juste sous le lobe de l’oreille. Elle la fit glisser, lentement, passer sur la gorge offerte, puis descendre entre les seins gonflés. Hannah commençait à gémir doucement, un son rauque et continu proche du feulement. La rouquine continuait son exploration linguale, retenant ses mains qui mourraient d’envie d’aller plus bas plus vite… Elle sentit les doigts d’Hannah se poser dans ses cheveux, tout son corps était tendu. Elle arriva au nombril, déboutonna le jean ennemi, et pour toujours être à égalité, enleva son propre pantalon. Sa langue reprit sa découverte, dessinant des arabesques sur le ventre, des fleurs sur le bas-ventre. Les doigts dans ses cheveux se crispaient par à-coups, sur le tempo de la respiration de leur propriétaire. Sophie, entre les jambes écartées, sentait le désir de son amie s’accroître, les effluves d’envie étant plus accentués à chaque instant. Le parfum capiteux de la brune lui montait à la tête, elle se contenait maintenant difficilement…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Poussée par son excitation, Sophie posa sa bouche sur le boxer, dernier rempart d’Hannah. Elle passa sa langue entre les lèvres dessinées par l’humidité produite par l’excitation, goûtant un nectar frais et sucré. Un cri sauvage lui répondit, un hurlement bestial de libération. Prise d’une frénésie soudaine, Sophie arrache le sous-vêtement, et dans un geste les jeta toutes les deux sur le tapis. Se retrouvant malgré tout au-dessus, elle plongea sa tête entre les cuisses, et lécha impatiemment le trésor offert à sa bouche. Elle suce, lapa, avala le miel savoureux qui n’en finissait pas de couler. Hannah se tordait, se tendait, incapable de résister au plaisir que lui procurait son amante. Sophie inséra deux doigts dans le ventre bouillant, accentuant son emprise sur sa compagne. Elle sentit rapidement Hannah au bord de l’orgasme, et joua encore plus fort de sa langue sur le clitoris gonflé d’envie. Dans un hurlement, se libérant de toute la tension accumulée, Hannah jouit puissamment, arrosant Sophie de cyprine, qui n’en revenait pas d’assister à un tel orgasme…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

:twisted: :oops::tomate:

On en veut plus :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme c'est frustrant cette histoire en pointillé . . .

:twisted::tomate: :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hannah se mit à pleurer, submergée par le plaisir, l’émotion, la tension. Elle ne parvenait pas à se rendre compte qu’elle venait de jouir grâce à une femme, une femme pour qui elle avait eu un vrai coup de foudre, sans pour autant vouloir se séparer de son ami. Elle attira Sophie contre elle, une façon de vérifier qu’elle ne rêvait pas. Elle l’embrassa, cette fois plus tendrement, plus amoureusement. Elle se sentit apaisée, curieusement calme. D’un coup, les craintes d’assumer sa nouvelle sexualité s’étaient envolées, après tout, quel mal y’avait-il à cela? Sophie, de con côté, profitait de cette douceur, se disant que son papillonnage d’une fille à une autre allait visiblement être remis à plus tard. Elle aussi se sentait particulièrement bien, malgré un désir encore pressant de sa douce compagne. Elle caressait Hannah du bout des doigts, elle l’autre compris ce qu’elle voulait. Hannah se mit à quatre pattes sur son amante, tout en l’embrassant…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Magnifique Mysterya..... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle massa Sophie, les épaules, la nuque, tout ce qui pouvait être un prétexte pour toucher sa peau. Elle joua avec ses tétons bruns, les pinça, les suça aussi, ce qui eu pour effet de faire gémir sa compagne. Sa langue sur la peau chaude, elle descendit d’une traite vers le bas-ventre roux. Sophie s’arc-bouta, feula sous le plaisir procuré par la langue qui innovait sur son corps. Hannah n’attendit pas plus longtemps, et vint plaquer sa bouche sur les lèvres gonflées de désir contenu…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest H coquin

on jurerait une histoire vécue...... je te le souhaite en tout cas !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:roll: j'aime :roll:

vite la suite .... je suis toute .... :roll::roll::bbl:

bisous :roll:

Merci ma puce :roll:

La suite dans la matinée je pense...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite, et fin... Un peu nase, je sais... :roll:

Pour la première fois de sa vie, elle donnait du plaisir à une femme. Mue par l’instinct, et par ce qu’elle vivait avec son ami, elle commença à lécher les lèvres rougies, à suçoter le clitoris qui dardait hors de sa cachette. Encouragée par les soupirs de sa compagne, elle y mit plus de vigueur, ajouta un doigt dans la cavité humide. Elle caressait son amante intérieurement, y prenait du plaisir, et voyait que Sophie ne tiendrait plus longtemps, emportée dans un tourbillon de jouissance ininterrompu. Bien qu’épuisée par son propre orgasme, ainsi que par les mouvements rapides qu’elle faisait subir à son amie, Hannah tint bon, et mena Sophie à l’explosion. Dans un hurlement, celle-ci cria tout son plaisir, tout son amour pour sa compagne, pour celle qui, elle s’en rendait compte, elle éprouvait plus que de l’amitié…

Elle vint se lover contre Hannah, et, mortes de fatigue toutes les deux, elles finirent par s’endormir, l’une se disant qu’elle avait enfin trouvé quelque un lui correspondant, et l’autre que finalement, c’était pas si mal que ça, de pouvoir aimer la population toute entière, au lieu d’une simple moitié…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Magnifique histoire...mêlant sentiment intense et découverte de sois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.