Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

h30adu51

Une belle expérience avec une femme de 49ans....

Recommended Posts

Il n'y a pas d'age rassure toi. :twisted:

Moi ma propre experience, je ne peux parler que de cela d'ailleurs : j'ai rencontré une femme de 49 ans sur un tchat il y a quelques années. Elle ma pris en amitié j'avais 21 ans l'age de ses enfants a quelques mois pres.

J'etais deprimé et elle m'a proposé de nous rencontrer pour discuter face a face avec moi, car a mon age il n'est pas concevable selon elle d'etre deprimé ou depressif, ou triste.

Au debut je ne voulais pas parce que j'avais peur que son mari me tombe dessus et que ca finisse mal. Et un jour j'ai eu un fantasme la concernant, je lui ai avoué par internet et elle ma un peu remballé, mi flatée mi choquée.

Petit a petit nos conversations se sont erotisées, nous nous sommes rapprochés grace au clavier et a l'ecran. Je lui faisais des allusions, presque des avances et elle me repoussais parce que a son age ca ne se fais pas avec un jeune homme de mon age.

Je precise que cette femme avait une bonne situation professionnelle et aucunement l'envie de se faire sauter grace a internet.

Un jour nous nous sommes rencontrés, nous avons passé une apres midi entiere a discuter sur un parking de supermarché, nos dialogues etaient tres courtois et j'etais un peu calmé par la realité de la rencontre je l'avoue.

Néanmoins a la fn de l'entrevue elle m'a relancé sur le sujet qui fache, " tu n'etais pas censé essayer de m'embrasser a tout prix ???" nos langues se sont entremelées dans un baiser que je croyais irréel, par rapport a son age, par rapport a mon age et a sa situation de famille.

De nombreuses rencontres eurent lieu par la suite, rapidement elle m'a fait le cadeau de la confiance en m'offrant son intimité, en me faisant des couceur que son mari n'avais jamais eu droit, parce que selon elle 'etais assez doux et attentionné pour le meriter tout simplement. Nous faisions l'amour une ou deux fois par trimestre, on se voyait tres peu, mais chaque fois cela relevait de la passion a l'etat pur ! un soir ou nous etions ensemble, elle m’a tourné le dos et ma offert ce qu’elle n’avais jamais offert a un homme de sa vie. Me disant qu’elle m’offrais cela et que je serais le premier. Ce fut bluffant d’être ainsi consideré par cette FEMME qui avais 28 ans de plus que moi.

Notre derniere nuit ; 4 ans plus tard à eu lieu chez elle, son mari étant absent. Nous avons fais l’amour 3 fois dans la soirée et la nuit. Quand elle a eteint la lumiere, elle c’est blotie contre mon corps, nous etions sous les draps. J’ai compris que l’instant ne se reproduirais peut être plus. Lentement je me suis retourné sur elle et j’ai pris passionnement la femme qui me donnait tant d’attention depuis plusieurs années. A cette occasion je n’ai pas mis de preservatif car nous en parlions depuis plusieurs mois et nous avions envie d’être plus intime.

Je lui ai fait l’amour comme son mari l’aurait fait a sa place. Et J’ai deversé en elle une ejaculation incontrolable tellement la passion et les sentiments était intense.

Ce fut notre derniere nuit car son mari est decedé quelques mois plus tard et elle a culpabilisé de l’avoir trompé, et ne voulais pas salire sa memoire elle ma repoussé sans me donner d’explication , avant que je le comprenne. Il était trop tard.

J’ai vecu les plus belles relations sexuelles de ma vie, dans une relation tendre, serieuse et bordée d’interdit. Par une femme de 50 ans qui était tombée amoureuse d’un petit homme de 21 ans.

Aujourdhui j’ai 30 ans et je reve de reproduire cette relation avec une femme douce et caline, pour une relation discrete qui ne nuirais a aucune de nos vies respectives, une femme de 50 ans de 60 ans ou plus me conviendrait car je ne recherche que la sympathie, la douceur et le plaisir mutuel dans le respect de l’autre.

Il n’y a pas d’age pour faire l’amour, du moment que les deux partenaires ont plus de 18 ans et sont concentant, nous devrions pouvoir faire l’amour avec n’importe qui une fois ses regles respectées. J’espere qu’il existe des femmes d’age mur en recherche de leur plaisir de jeunesse, de leur orgasmes de 20 ans. Car je suis prêt a me consacrer a leur accorder le maximum de plaisir et de douceur.

Désolé d’avoir été un peu long, mais une belle experience ne se resume pas en 5 phrases.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout :tomate:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Il n'y a pas d'age rassure toi. :twisted:

Moi ma propre experience, je ne peux parler que de cela d'ailleurs : j'ai rencontré une femme de 49 ans sur un tchat il y a quelques années. Elle ma pris en amitié j'avais 21 ans l'age de ses enfants a quelques mois pres.

J'etais deprimé et elle m'a proposé de nous rencontrer pour discuter face a face avec moi, car a mon age il n'est pas concevable selon elle d'etre deprimé ou depressif, ou triste.

Au debut je ne voulais pas parce que j'avais peur que son mari me tombe dessus et que ca finisse mal. Et un jour j'ai eu un fantasme la concernant, je lui ai avoué par internet et elle ma un peu remballé, mi flatée mi choquée.

Petit a petit nos conversations se sont erotisées, nous nous sommes rapprochés grace au clavier et a l'ecran. Je lui faisais des allusions, presque des avances et elle me repoussais parce que a son age ca ne se fais pas avec un jeune homme de mon age.

Je precise que cette femme avait une bonne situation professionnelle et aucunement l'envie de se faire sauter grace a internet.

Un jour nous nous sommes rencontrés, nous avons passé une apres midi entiere a discuter sur un parking de supermarché, nos dialogues etaient tres courtois et j'etais un peu calmé par la realité de la rencontre je l'avoue.

Néanmoins a la fn de l'entrevue elle m'a relancé sur le sujet qui fache, " tu n'etais pas censé essayer de m'embrasser a tout prix ???" nos langues se sont entremelées dans un baiser que je croyais irréel, par rapport a son age, par rapport a mon age et a sa situation de famille.

De nombreuses rencontres eurent lieu par la suite, rapidement elle m'a fait le cadeau de la confiance en m'offrant son intimité, en me faisant des couceur que son mari n'avais jamais eu droit, parce que selon elle 'etais assez doux et attentionné pour le meriter tout simplement. Nous faisions l'amour une ou deux fois par trimestre, on se voyait tres peu, mais chaque fois cela relevait de la passion a l'etat pur ! un soir ou nous etions ensemble, elle m’a tourné le dos et ma offert ce qu’elle n’avais jamais offert a un homme de sa vie. Me disant qu’elle m’offrais cela et que je serais le premier. Ce fut bluffant d’être ainsi consideré par cette FEMME qui avais 28 ans de plus que moi.

Notre derniere nuit ; 4 ans plus tard à eu lieu chez elle, son mari étant absent. Nous avons fais l’amour 3 fois dans la soirée et la nuit. Quand elle a eteint la lumiere, elle c’est blotie contre mon corps, nous etions sous les draps. J’ai compris que l’instant ne se reproduirais peut être plus. Lentement je me suis retourné sur elle et j’ai pris passionnement la femme qui me donnait tant d’attention depuis plusieurs années. A cette occasion je n’ai pas mis de preservatif car nous en parlions depuis plusieurs mois et nous avions envie d’être plus intime.

Je lui ai fait l’amour comme son mari l’aurait fait a sa place. Et J’ai deversé en elle une ejaculation incontrolable tellement la passion et les sentiments était intense.

Ce fut notre derniere nuit car son mari est decedé quelques mois plus tard et elle a culpabilisé de l’avoir trompé, et ne voulais pas salire sa memoire elle ma repoussé sans me donner d’explication , avant que je le comprenne. Il était trop tard.

J’ai vecu les plus belles relations sexuelles de ma vie, dans une relation tendre, serieuse et bordée d’interdit. Par une femme de 50 ans qui était tombée amoureuse d’un petit homme de 21 ans.

Aujourdhui j’ai 30 ans et je reve de reproduire cette relation avec une femme douce et caline, pour une relation discrete qui ne nuirais a aucune de nos vies respectives, une femme de 50 ans de 60 ans ou plus me conviendrait car je ne recherche que la sympathie, la douceur et le plaisir mutuel dans le respect de l’autre.

Il n’y a pas d’age pour faire l’amour, du moment que les deux partenaires ont plus de 18 ans et sont concentant, nous devrions pouvoir faire l’amour avec n’importe qui une fois ses regles respectées. J’espere qu’il existe des femmes d’age mur en recherche de leur plaisir de jeunesse, de leur orgasmes de 20 ans. Car je suis prêt a me consacrer a leur accorder le maximum de plaisir et de douceur.

Désolé d’avoir été un peu long, mais une belle experience ne se resume pas en 5 phrases.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout :P

:roll:;) Quelle belle confidence, qui m'a terriblement émue !!! :tomate::oops::wink::P

Ce témoignage mériterait un topic à lui tout seul :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle belle confidence, qui m'a terriblement émue !!!

Ce témoignage mériterait un topic à lui tout seul

+ 1000 ! Malheureusement, Colombine semble avoir disparue du forum et ne lira probablement pas cette jolie confession :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

je viens de lire cette confession et j'avoue les filles que vous avez vraiment raison , elle mérite un topic , chose que je me suis permise de faire et donc j'ai divisé le sujet :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

je viens de lire cette confession et j'avoue les filles que vous avez vraiment raison , elle mérite un topic , chose que je me suis permise de faire et donc j'ai divisé le sujet :wink:

:twisted: Tu as très bien fait, Cathy :tomate:

Et pour Colombine, ce très beau texte est aussi une réponse à son topic :oops:

http://www.forum-intime.com/confession_intime/l-amour-apres-60-ans-t18860.html#482030

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

:twisted: Tu as très bien fait, Cathy :tomate:

Et pour Colombine, ce très beau texte est aussi une réponse à son topic :oops:

http://www.forum-intime.com/confession_intime/l-amour-apres-60-ans-t18860.html#482030

:wink:

merci de l'avoir rappelé Deci :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

merci de l'avoir rappelé Deci ;)

:P Vieux réflexe de forum, ma Belle :twisted::P

:tomate::P :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés belle confidence...

Je te souhaite de retrouver cette complicité et cette tendresse

Au plaisir de te lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle belle confidence, qui m'a terriblement émue !!!

Ce témoignage mériterait un topic à lui tout seul

Oui mais un topic ça n'est pas une fin en soi.

Au risque de me répéter je vais vous préciser les tenants et aboutissant de cette histoire.

J’écrirais en gras et au moment venu, les détails avant et après cette femme de 49 ans.

J'avais 20 ans quand après l'armée je me retrouve dans une ville de moyenne taille, seul et sans connaissances autour de moi, un peu loin de tout le monde, je me dis : ça ne peux pas durer, une voiture, un travail, une autonomie, une indépendance et aussi un anonymat...

Je passais de tchat en tchat, je le cite car il n'existe plus, mais tout le monde l'a connu c'est sur : Caramail. Je tapais le nom de ma ville ou le code postal, et aussitôt je discutais avec des femmes proches de moi. Toujours de manière courtoise, l'idéal pour moi étant d'échanger et de mieux me comprendre, me guérir de mon immobilisme.

Comment pourrais je rester inactif sexuellement et sentimentalement ? A l'époque j'étais vierge ou puceau peu importe, mais en tout cas sans expérience de la sexualité.

Je me suis mis en quête de contact, l'internet était a cette époque un terrain de rencontre idéal, désormais je considère que c'est définitivement foutu, mais soit.

J'ai rencontré plusieurs femmes dont les ages sont approximatif a + ou - un an. Une femme de 19 ans superbe d'origine marocaine, une beauté pure, avec qui j’ai pu enfin franchir un palier, elle fut très généreuse avec moi durant ses 2 ou 3 mois d’amourettes, tout en gardant sa fierté elle m’a apporté diverses caresses, elle fut la première femme qui m’a touché le sexe, et réciproquement ce fut la première qui m’a permis de franchir enfin un cap que je considérais infranchissable, glisser mes doigts en elle était magnifique. Mais le rêve s’est arrêté la car nous n’avions pas la possibilité de le prolonger. Quelques mois plus tard j’ai de nouveau fais la connaissance d’une jeune femme de 20 ou 21 ans, pour qui j’ai de nouveau succombé aux sentiments… Dans le même temps je recevais un contact d’une femme que j’avais rencontré grâce a un magasine très connu du monde échangiste, swing. Je le connaissais parce que étant militaire je me disait : ma liberté me permettrait de faire des rencontres alors qui sait ?

Cette femme était âgée de 50 ans voir peut être 55, elle m’a donné rendez vous dans un centre commercial, l’intention était affichée, se connaître et passer au stade sexuel. Une rencontre typique de ce genre de couple libertin. La dame est donc montée dans la voiture car elle ne voulait pas trop être vue dans un endroit aussi peuplé. Je l’ai ramenée chez elle, son mari étais présent (d’ailleurs aujourd’hui 10 ans plus tard je serais de incapable de reproduire un tel acte), nous avons discuté tout les trois avant qu’il ne nous laisse seuls. Madame souhaitait se taper le petit jeune. J’ai donc eu droit a ma première fellation, cette femme n’était pas très belle, un peu trop parfumée a mon goût, enfin j’avais été trop loin et ce qui devait arriver arriva… Pas d’érection, pour une première fois cela ma un peu démoli, mais en même temps ça m’a servi de leçon, à vouloir faire n’importe quoi on en paie le prix. Bien fait pour ma gueule !

Plusieurs mois passèrent, je passais de rencontre en rencontre, d’abord avec des femmes de 22 23 ans puis un jour l’envie m’est revenue, une femme de 38 40 ans m’a répondu sur le tchat, on a discuté et l’envie de regouter a ses plaisirs interdits ma de nouveau incité a la rencontre.

Cette femme était intéressée sans plus, mais m’a quand même laissé venir un peu et tant mieux :twisted: ! A la fin de notre rencontre et sachant que cela n’aurait pas de suite je tente le tout pour le tout et je tente de l’embrasser dans ma voiture, elle me repousse pour finir par accepter, a 21 ou 22 ans embrasser langoureusement une femme du double de son age ça flatte. Surtout quand on aime ça, évidemment ça fait plaisir :tomate:

Une autre femme beaucoup excitée celle la croisa ma route quelques mois plus tard. Nous avions parlé « cul » étant donné que je voulais plus que des bisous, que je commençais à avoir faim de ses dames. Je lui propose un rendez vous, je lui propose de nous embrasser avec la langue avant tout mot, avant même le bonjour. Je tente de prendre tout de suite ce que je n’aurais peut être pas eu au final, pas dur de le deviner…

Cette femme se présente donc sur le parking du supermarché, je me gare à coté d’elle et elle monte dans ma voiture. Courageusement nous nous approchons l’un de l’autre, nos bouches s’ouvrent et nos langues s’entremêlent. Avec un cœur a 200 en quelques secondes ça vous colle au siège croyez moi. Cette femme un peu coquine s’empressa de recommencer. Une petite heure passée ensemble nous donna envie de nous revoir en fin de semaine.

Le jour du rendez vous la dame avait accepté de suivre mes règles, venir en jupe et sans culotte. Je reconnais être un homme très gourmand, un peu culotté parfois. Mais je revendique le fait de n’avoir jamais fait de mal a personne, ni moralement ni physiquement, donc pourquoi me priver de ce genre d’exigences… Une fois dans un coin tranquille et toujours dans ma voiture, (en plein jour je précise) nous commençons a nous embrasser. Cette charmante dame relève son chemisier pour me faire dévoiler une poitrine très ronde avec des bouts de seins très pointu que je n’oublierais jamais. Ne pas les sucer m’aurait été impossible… Vint ensuite le moment de soulever sa jupe, pour découvrir une vulve totalement rasée que je me suis empressé de lécher tellement j’avais envie d’elle. Mon rêve se vivait au pressent, des femmes mures pour un jeune homme ayant faim de ce genre de femmes…

La suite bien sur est a pondérer, j’ai pris mes responsabilités, cette femme m’a fais une fellation que je qualifierais d’énergique, avec une forte intention d’en finir :oops: seulement ayant envie de vivre ce moment a fond j’ai par chance pu garder mon contrôle et fait durer la chose quasiment une heure. Je ne concevais pas de jouir en 2 minutes, en sachant que je vivais peut être cela pour la dernière fois. Le cadeau qu’elle m’a fais fut de me sucer tout le temps sans préservatif, je l’ai prévenue a la fin et comme elle voulais une protection, nous avons mis un préservatif pour les dernières secondes. Cela m’a fait plaisir de partager ce moment et dans le fond, très peu de différences avec le fait d’avoir pu jouir dans sa bouche. Cette femme méritait que je la prévienne je n’aurais pas pu lui faire un sale tour. Cette histoire est restée sans suite…

J’ai rencontré la dame de 49 ans grâce a caramail, une fois de plus, l’histoire vous la connaissez, l’amour, les sentiments, la tendresse, jusqu’au fameux soir ou elle m’a accordé le droit de la prendre dans son lit de couple, a ma guise. Elle était amoureuse de moi, tout en sachant que tout rapprochement était impossible. Je n’étais pas amoureux d’elle, mais je l’adorais très fort.

Cette fameuse nuit son mari était a l’hôpital a 300 bornes de la, atteint d’un cancer, j’avais finalement accepté de la voir chez elle car a cause de la maladie de son mari, nous ne nous voyions que très rarement, des fois une fois en 6 mois ! Nous avons profité de cette nuit pour tout remettre a plat et nous lâcher ensembles.

Quand je suis parti au petit matin j’ai ressenti du bien être d’avoir pu aller aussi loin que possible avec une femme pour quoi étais fidèle façon de parler, elle de son coté n’avais pas d’autre relation qu’avec moi. Son mari ne la touchant plus.

Son mari décéda quelques semaines plus tard et notre relation également. Par honte de l’avoir trompée durant 3 ans quasiment (il n’a jamais rien su, car tout ne se sait pas un jour), elle culpabilisa et décida de ne pas vouloir salir son image. Nous discutions ensemble par MSN, je souffrais beaucoup de ne pas la revoir, elle me disait, je te désire toujours aussi fort, mais nous ne le referons jamais. Nous ne nous reverrons jamais. Je le fais pour toi, pour moi et pour mon mari décédé.

La j’avoue n’avoir rien compris. J’aurais pu attendre un an, un deux peut être qu’elle fasse son deuil, mais je pensais que nous aurions pu nous voir plus souvent et partager plus de choses ensembles. J’ai tout tenté et 4 ans plus tard elle refuse encore de me tendre la main. Elle s’est trouvé un nouveau compagnon et ma tout simplement laissé sur le bas coté de la route.

Si j’en parle c’est parce que je voudrais passer à autre chose, quit a recommencé une relation/passion avec une femme de son age. J’ai une attirance pour les femmes d’age mur, tout en sachant que la vie ne nous permet pas de nous rapprocher plus, j’ai une vie de mon coté et je ne peux pas envisager de la détruire. Néanmoins comme je le penses souvent si une femme de 50 ans 60 ans ou plus, souhaitais frémir de plaisir durant des heures, je serais prêt a aller a sa rencontre. Je parle de plaisir doux, de frissons, d’orgasmes s’il est possible d’en donner. De gémissement, de caresses, de tout ce qui pourrait me permettre de faire JOUIR une telle femme.

Mais ce que les messieurs qui me liront doivent comprendre, après on se casse méchamment la gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

:wink: :P Tes explications de tes nombreuses expériences sexuelles sont décrites avec beaucoup de délicatesse et de respect de tes partenaires, même celles de passage :tomate: ... j'apprécie beaucoup la manière dont tu nous confies tes confidences intimes :P;):P

Quant à ton "annonce finale" très suggestive :P:twisted: , tu devrais passer par le topic spécial à cet effet, sur le forum :P afin de permettre aux personnes intéressées (je n'en fais pas partie :oops: ) de te contacter par MP ! :roll:

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci

MAis je vais etre tres franc avec toi, il ne s'agit pas d'une annonce, car je ne pense pas un seul instant que j'aurais l'occasion de remettre ca. Pas que je ne serait pas dispo ou pas tenté, mais qu'une femme de 50 60 ans ne prendra pas le temps de tomber sur mon message pour le lire et me repondre pour mieux me connaitre.

Ces milliers de mots se resument en 9 lettres : :twisted: NOSTALGIE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest doudou972

Très jolie histoire et très bon raisonnement final, si tu le permets je vais profiter de ton topic pour raconter une relation similaire, étant antillais, je suis arrivé en métropole il y 9 ans avec dans la tête les histoires de mes amis sur l'ouverture d'esprit des femmes ici contrairement à chez moi en Martinique...un samedi soir un ami m'invite en boite...

Je me prends deux punchs d'entré afin de faire disparaitre ma timidité pour passer une bonne soirée, me voila sur la piste a la recherche de ma proie, tous ces couples enlacés dans un "colé séré" langoureux me frustrent et voila que je croise le regard d'une femme d'un age certain, je me dis ce n'est que pour une danse, je fut surpris, elle dansait aussi bien qu'une "black", je la complimenta et nous échangeâmes quelques banalités...on est très serré l'un à l'autre, elle sent bon, sentir sa poitrine opulente sur mon torse m'excite, l'alcool ayant l'effet désiré j'entreprends au bout du 3ème zouk love de lui déposer un doux baiser dans le cou, surprise elle eût un mouvement de recul, me sourit et reprit sa place dans mes bras en me serrant de plus belle, je compris à ce moment qu'on en resterait pas là...en effet on a eu 2 ans de bonheur...j'avais a l'époque 28 ans et elle 57 et j'en garde un souvenir inoubliable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La questions que je me pose est la suivante, la femme mure, entre 55 et 70 ans sont elles tres gourmande?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas gourmange au sens de affamée non evidemment

en fait je parle pour mon propre cas elle etait decomplexée, elle me sucais a fond pour me faire plaisir, contrairement au fait que son mari n'y avais pas droit

un jour elle me tourna le dos et me proposa d'etre le premiere a la sodomiser, pourquoi ? sans doute l'envie de faire plaisir, mais ceci etant dis, elle ne l'aurai pas reproposé a son mari par la suite.

A ses yeux a lui, elle n'aurais pas changé il faut comprendre cela.

Mais pour moi c'etait toujours un plaisir de m'offrir plus. sans doute l'envie de profiter a fond d'une rencontre qui reste ephemere.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi par contre j'espere sans cesse qu'une dame prendra le temps de me contacter en mp ou par mail pour tenter de mieux me connaitre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est évident qu'une femme passé la quarantaine est plus à l'aise avec sa sexualité et son corps.

Mais hélas aussi, on sait que ce genre de relation ne peux durer indéfiniment, et autant d'affection et de tendresse que l'on peut s'échanger, c'est la frustration de la relation éphémère, surtout quand les sentiments sont là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement il faut la trouver et c'est pas une mince affaire...

Pourtant le desir est en nous... Il me manque plus que les dames

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.