Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

lefifi

Surpris au petit matin par une lampe de poche

Recommended Posts

C'était dans les débuts avec ma femme, elle était restée dormir chez moi, dans ma chambrette au sous-sol de la maison familiale.

Au petit matin, 7h et à peine réveillé, une sérieuse envie me prend. Je réveille doucement ma compagne comme je sais si bien le faire, d'abord par des frôlements, puis des petits bisous, puis quand son attention tirée si peu de temps auparavant du sommeil se concentre un peu plus sur moi, j'attaque de plus en plus.

On finit après quelques ébats par se retrouver en position de levrette, le dos à la porte (détail ayant son importance), moi la lutinant goulûment, les draps envolés partout sauf sur nous.

J'entends vaguement un bruit derrière moi : la porte s'ouvre, des pas... Un peu saisi d'étonnement, je me fige, puis me retourne autant que faire se peut dans la position où je me trouve, et me tiens (presque) face à face avec une lampe de poche ! Complètement ébloui, j'ai juste le temps d'entendre un "gasp !" sonore, un bruit de fuite précipité, la porte qui claque, des pas qui s'éloignent à toute allure...

Mais c'était quoi, ça ?!?

Toute envie disparue, nos deux pauvres petits corps et âmes plutôt frustrés, je m'habille et laisse là ma compagne toute retournée. Je monte les escaliers, arrive dans la cuisine, tombe sur ma mère. Celle-ci me voit, se détourne un peu, penaude. Je ne me démonte pas du haut de mes 23 ans, et lui dis :

- Euh, c'était toi en bas qui... ?

En fin de phrase mon courage était un peu retombé, bien trop vite proportionnellement à l'intention première. Après tout je parlais à ma propre mère ! Le suspens des mots invitait tout de même à la discussion.

Ma mère finit par lâcher un pauvre :

- Ben oui...

- Mais qu'est-ce qui t'a pris ? Tu m'as bien vu rentrer hier soir, je n'étais pas seul ? Tu aurais pu te douter que...

Encore une fois je n'arrive pas à finir ma phrase. La situation est tout aussi embarassante que tout à l'heure, "en bas". Bien plus, même, car au grand jour.

Enfin, la situation se débloque. Prenant son courage à deux mains (comme la lampe de poche ?), ma mère finit par avouer :

- je n'arrivais pas à dormir, alors j'ai voulu faire une lessive. J'ai pris la lampe de poche et suis allé chercher tes affaires sales dans ta chambre, sans vouloir te déranger. Je ne pensais pas...

Cette fois-ci c'est elle qui ne finit pas sa phrase.

Je relâche enfin la tension, éclate de rire en me mettant mentalement à sa place dans ce moment si confus, et finis la discussion par :

- bon ben la prochaine fois, pense à frapper, hein ?

Et je sors immédiatement de la pièce, un petit sourire aux lèvres, pensant à ma mère en train de raconter à mon père, plus tard dans la journée, son expérience "traumatisante". Puis je me rappelle encore un autre moment quelques années auparavant...

... où j'étais encore très discret sur mes relations avec la gent féminine. A tel point que je revois encore mon père me demander au terme d'une discussion concernant un de mes potes, si je n'étais pas homo...

S'ils n'avaient plus de doutes depuis quelques temps, car je m'affichais (enfin) avec des femmes, ils avaient finalement eu droit cette fois-ci à une preuve éclatante et formelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest delphine33

toujours surprenant.... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jolie petite histoire qui se termine bien :clap:

J'ai connu sensiblement la même, chez un ami, sauf que sa mère n'a pas du tout apprécié de voir son fils chéri la tête enfoui dans l'entrejambe d'un autre garçon.

Je suis fait chassé à coups de balai.

Ça ne nous a pas empêché de recommencer, mais loin de chez lui et de tout ustensile de ménage ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai connu sensiblement la même, chez un ami, sauf que sa mère n'a pas du tout apprécié de voir son fils chéri la tête enfoui dans l'entrejambe d'un autre garçon.

Déjà, ça surprend un peu une mère de voir son fils en position compromettante avec une femme, alors avec un homme, surtout si la mère en question ne savait pas que son fils avait ces tendances (elle le savait ou non ?)

Si tu avais été maso, tu aurais même pu apprécier les coups de balais, lol :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ses parents n'étaient absolument pas au courant, d'ailleurs, lui aussi venait à peine de découvrir cette nouvelle envie :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'imagine qu'à ta place j'aurais fuit la maison pendant au moins 10 ans le temps d'être sur d'avoir tout oublié :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.