Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest ispana

Pourquoi pas...?

Recommended Posts

Guest ispana

Pourquoi pas….

Il fait très beau aujourd’hui, il fait chaud et je suis toute seule… je m’ennuie un peu…

Je décide donc d’aller prendre une douche bien fraîche pour me réveiller un peu.

L’eau coule sur mon corps en longs jets, je laisse le liquide glisser sur moi comme des milliers de mains qui m’explorent. C’est si agréable. Je me savonne lentement, en prenant mon temps, particulièrement sur mes seins et mon sexe, tout en me regardant dans le miroir qui se trouve en face de moi.

Mon esprit s’évade, je commence à me caresser distraitement. J’ai envie d’aller me promener… profiter du soleil…

L’eau continue ses caresses entêtantes et mes sens s’éveillent sous mes mains.

Je finis par sortir de la douche, toute émoustillée et décidée à aller faire une promenade.

Mais avant…

Je m’allonge sur le lit, encore trempée par la douche, je m’observe… encore un miroir, sur le côté celui là. Je me caresse, les hanches, le ventre, les seins… Je titille mes tétons, les fait durcir.

Mes lèvres se sont entrouvertes, je soupire doucement alors que mes mains s’aventurent dans mon intimité.

Je me cambre légèrement et commence un doux massage, mes doigts écartent mes lèvres gonflées par le désir, effleurent mon clitoris et le font frémir de plaisir anticipé.

Je me masturbe en prenant tout mon temps et en me regardant prendre du plaisir dans le miroir.

Je me trouve très désirable ce matin, pourquoi ne pas en faire profiter ?

Je décide enfin de m’habiller, mais mes caresses de tout à l’heure m’ont mise d’humeur coquine. Je choisis dans l’armoire une toute petite jupe légère et presque transparente et un petit débardeur décolleté à souhait.

Je me retourne vers mon « tiroir sous-vêtements »… fouille un peu, déplace des strings, des tangas, des dentelles affriolantes… puis… non, je ne mettrai rien… pas même un soution gorge…

Ainsi habillée, je me retourne vers le miroir, si la jupe ne révèle pas l’absence de dessous, le débardeur par contre ne trompe pas… Je souris à cette femme qui me regarde avec un sourire espiègle, si différente de celle que je suis tous les jours, sexy à en être indécente, avec dans les yeux une lueur qui ne trompe personne.

Vais oser sortir comme ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

RAHHHHHHHHHHH LOVELY !!!!!!!

Dis-moi dis-moi.. tu as des actions chez un fabricant de braguettes ?? Parce qu'à force de raconter des trucs comme ça, tu vas exploser celles de tous les mecs du forum....

Dis-moi vite dans quel coin tu vas te promener, j'adorerais m'assoir en face de toi et te regarder me faire une petite exhibition... je suis sûr que tu adorerais te montrer et te caresser devant moi, dans un jardin public ou ce genre d'endroit... non ??

NON ???????

:oops::P:P:P:P:P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

hahaha, si tu savais comme je peux être sage parfois.... :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Sans réfléchir plus longtemps, j’attrape mes clefs et file dehors à toute vitesse de peur de changer d’avis.

Dans la rue, pas grand monde, ouf… je marche lentement et peu à peu l’appréhension me quitte. Je prends conscience de mon corps nu sous ce léger tissu et le frottement du débardeur sur mes seins excite mes tétons.

J’arrive à une station métro… et sans réfléchir m’y engouffre.

Me voilà en train d’attendre un métro sans savoir où je veux aller. Je tourne la tête et croise le regard d’un homme, la trentaine, plutôt blond (ce n’est pas mon type généralement… mais celui-ci est tout à fait charmant !), grand, allure sportive, belle gueule et surtout… des yeux… mais des yeux…. Ah lala, je plonge dedans avec délectation sans me rendre compte de mon effronterie.

Amusé, il me regarde et me sourit, il a bien sûr compris qu’il me plaisait… oups… je viens de me rendre compte de nos regard accrochés l’un à l’autre et brusquement je détache mes yeux de cet apollon, le rouge aux joues… mais qu’est ce qui me prend ???

Je n’ose retourner la tête de son côté, mais je sens son regard qui se pose avec insistance sur moi, je peux même deviner comment ses yeux se promènent sur ma silhouette, comment ils s’arrêtent sur mes chevilles et remontent le long de mes jambes, je sens la brûlure de son regard sur mon décolleté et malgré ma gène, un trouble m’envahit et me fait soupirer d’excitation et de crainte.

Le métro arrive soudain me faisant sursauter tellement j’étais hypnotisée par un regard que je ne faisais qu’imaginer… Comme une marionnette, je me retrouve dans le wagon, bondé, coincée entre plusieurs personnes. Je lève les yeux et sursaute encore une fois (que d’émotions ma parole !) : mon bel inconnu est là, devant moi et il baisse vers moi un regard chargé de désir, un sourire ravageur sur ses belles lèvres si bien dessinées…

Il fait un pas vers moi, il n’y avait pas l’espace d’en faire plus et nous nous retrouvons presque collés l’un contre l’autre. Il me regarde toujours et se met à laisser glisser ses yeux jusqu’à mon décolleté… il sait que je le regarde et savoure le paysage avec assurance.

Zut alors, il sait déjà qu’il me tient à sa merci, quoiqu’il fasse, je ne demande que ça !

Il se rapproche encore (mais ??? je croyais que ce n’était plus possible !). Le train s’arrête brusquement, nous collant l’un contre l’autre, il en profite pour passer un bras derrière moi. Je suis à sa merci… totalement consentante.

Des gens descendent, d’autres montent, bousculades et mouvements rapprochent nos deux corps. Je sursaute (je ne fais que ça depuis que je suis sortie…), je viens de sentir contre ma hanche quelque chose d’assez ferme… je descend les yeux vers ce contact pour vérifier ce que je sais déjà. Son sexe bande déjà contre le fin tissu de ma toute petite jupe.

Cette constatation fait monter en moi une chaleur insidieuse qui me prend aux tempes et descend dans mon ventre. Je soupire, je commence à être très excitée… Je relève les yeux et m’accroche encore à son regard, il semble attendre ma réaction, savoir si il peut continuer et son sourire indécis au début s’élargit de plaisir en me voyant mes joues rouges, le souffle court et les yeux brillants.

Il penche la tête de côté, vacillant entre un air surpris et satisfait. Le train repart dans un soubresaut nous faisant trébucher.

Il en profite pour passer derrière moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

Le voilà collé contre mon dos. Il pose les mains sur mes hanches et ce contact m’électrise. Profitant du mouvement du train, il commence à se frotter contre ma jupe, je sens parfaitement son sexe entre mes fesses. Ses mains se glissent sous mon débardeur et se posent sur mon ventre.

Je me laisse aller contre lui et me repose sur son torse, complètement offerte.

Je ferme les yeux et pose les mains sur la vitre devant moi (heureusement, nous tournons le dos à tout ce monde…) savourant les caresses de ses mains sur mon ventre qui remontent de plus en plus haut jusqu’à effleurer la naissance de mes seins.

Il se penche vers moi, son souffle effleure mes cheveux et le lobe de mon oreille, je sens sa langue goûter à la peau si délicate sous l’oreille, dans le cou. Je laisse échapper un gémissement. Un doigt se pose sur mes lèvres pour me faire comprendre que la discrétion est de mise…

Mais sournoise, je le happe et commence à le lécher, son souffle contre mon cou se fait plus rapide.

Sa main libre perd tout contrôle et il commence à me pincer doucement un téton, je sursaute (encore) mais arrive à contenir mon plaisir en aspirant son doigt avec force mouvements de langue très explicites.

Son sexe se frotte de plus en plus vigoureusement sur ma jupe, si ça continue il va finir par la faire se soulever et tout le wagon va voir que je n’ai pas de petite culotte !

Je rabaisse donc ma jupe d’une main.

Il s’arrête de me caresser et de se frotter un court instant, comme s’il avait compris. Je vois son reflet dans la vitre qui me fait face, une expression de doute curieux plane sur son visage, accompagné d’un sourire coquin.

Ses mains délaissent mes hanches et s’aventurent plus bas…

Je tremble d’excitation.

Il caresse ma peau à travers le tissu de ma jupe et je le sens sourire dans ma nuque lorsqu’il se rend compte que je ne porte rien dessus.

La main qui se trouve sur ma gauche (la plus discrète car cachée par un siège) descend au niveau de la frontière entre le tissu et la peau, ses doigts sont doux sur ma cuisse.

Il la promène tranquillement étant parfaitement conscient de l’effet qu’il a sur moi.

Les doigts avancent et j’ai tellement envie de les sentir sur mon abricot (je vient de lire un texte très agréable… merci Momo) que je me tourne légèrement sur le côté pour lui faciliter la tache.

Les voici à la naissance de mon sexe, ces doigts désirés, ils s’approchent, le frôlent, le cajolent, l’appâtent.

Un long frémissement m’envahit lorsque ses doigts m’écartent pour libérer le clitoris, il émet un son rauque en sentant à quel point je suis mouillée, puis se met à me caresser tout en me regardant prendre du plaisir dans le reflet de la vitre.

Je jouis très vite, si fort que je dois me mordre la main pour ne pas crier. Je relève les yeux pour le regarder me sourire dans le reflet.

Il semble satisfait. Le train s’arrête, il dépose un baiser léger comme une aile de papillon sur ma nuque et saute sur le quai.

Le train redémarre et je regarde sa silhouette s’éloigner, je ne connais même pas son nom, je n’ai même pas entendu le son de sa voix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

je viens de me relire et de voir le titre de ce fantasme... euhhh ce n'est en aucun cas un clin d'oeil à Momo, donc pas d'amalgame... :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest XIII

je viens de me relire et de voir le titre de ce fantasme... euhhh ce n'est en aucun cas un clin d'oeil à Momo, donc pas d'amalgame... :oops:

On avait compris :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

honnetement.... superbe !!!!!!!

Un vrai talent d'écrivain, je m'incline de respect...

:P:P:P:P:P:P:oops:

Bon, blague à part... quelq'un sait où je peux acheter une rame de métro avec plein d'Ispana dedans ?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest david18

ALors la chapeau, c est beau chaut et sensuel... ca donne terriblement envie de prendre le metro... des que j en aurait un dans ma ville!!! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

quand allons nous à paris ma douce?

:oops::P:P

te quiero mucho mas :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant mais d'aprés ce que je sait à Paris ça se passe jamais (en journée pour le moins, tard lesoir c'est autre chose)

mais d'aprés un ami a moi c'est un peu plus commun au japon ...faut croire que ceux qui sont bridés sont pas ceux que l'on crois (pas pu m'en empecher de la faire celle là)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

C'est marrant mais d'aprés ce que je sait à Paris ça se passe jamais (en journée pour le moins, tard lesoir c'est autre chose)

mais d'aprés un ami a moi c'est un peu plus commun au japon ...faut croire que ceux qui sont bridés sont pas ceux que l'on crois (pas pu m'en empecher de la faire celle là)

ah les jeux d'esprit!.......(pas pu m'empécher non plus :oops: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

quand allons nous à paris ma douce?

:P:oops::P

te quiero mucho mas :P

pour paris, c'est quand tu veux... tu veux bien être mon bel inconnu? faudra te teindre en blond :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeancharles

je confirme je prends la metro parisien tous les jours et ça ne m'est jamais arrivé des histoires comme ça... quel dommage!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ispana que de doux moments tu partages avec nous :P

Merci pour ce moment sensuel et très excitant :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

je confirme je prends la metro parisien tous les jours et ça ne m'est jamais arrivé des histoires comme ça... quel dommage!!!

Idem

Va falloir que je le prenne plus souvent alors :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest XIII

Pour ma part, je prends le métro 2 fois par jour minimum... et j'avoue que c'est un fantasme qui me hante depuis fort longtemps... hélas, il reste à ce jour non réalisé... :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps faut voir la ligne et l'heure, personnellement sur la ligne 4 aux alentours de 7h30 surtout arrivé à châtelet y'avait un paquet de jeunes filles qui semblaient trés demandeuses d'attentions, en revanche vers 18h à montparnasse la tranche d'âge est pas la même, tout est question de concept.

Ceci dit les gens sont prudents, parceque c'est quand même des coups à se retrouver avec la police au derche, si jamais on tripote une personne non consentente c'est de l'ordre du harcélement sexuel, si la personne est consentante c'est "seulement" attentat à la pudeur, mais dans les deux cas, y'a de quoi refroidir par mal de personnes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Je découvre ce récit! Superbe ispana ! Olé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Pour le métro parisien, je ne peux pas dire... en revanche, je sais que dans le métro d'Athènes, ce genre de chose peut arriver... sans que la jeune fille soit vraiment consentante !!!

En fait on devait traverser la ville et on a pris le métro. La rame était bondée, de vrais sardines sans huile ! Au bout de 2 stations, une copine nous a dit qu'elle descendait, parce qu'elle avait déjà senti pas moins de 3 mains sur ses fesses et 2 sur ses seins !!!

Alors, avis aux amatrices de gang bang en public... :oops::P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.