Aller au contenu
iZno

Sweet dreams

Messages recommandés

Réveil difficile ce matin.

Je sors à peine de ce rêve.

C'était si réel.

Je suis seul.

Il y a quelques instants, nous venions de faire l'amour. Nous partagions ce moment, où le temps est en suspens, où nos corps entrelacés emplies de joie et de bonheur se détendent après avoir tant jouis.

Mais pourquoi toi.

Je te connais à peine.

Nous nous sommes rencontrés à la piscine, pendant les cours des bébés nageurs.

J'étais le seul homme présent. Tu resplendissais. je n'avais d'yeux que pour toi.

Nous avons sympathisé, un peu chahuté, beaucoup ris.

Et tu as du partir.

Tu as posé sur ma joue un simple baiser, tendre, innocent.

Je ne t'ai pas quitté du regard. j'ai vu ton regard furtif dans ma direction avant que le vestiaire t'engloutisses.

Je me souviens. J'étais parti courir en forêt.

J'aime la forêt pendant l'automne. Ses couleurs, l'odeur qui s'en dégage.

Lecteur MP3 sur les oreilles.

Je cours.

Annie Lennox chante:

Sweet dreams are made of this

tu apparais devant moi

Who am I to disagree?

Je manque de te bousculer

I travel the world And the seven seas

Je te reconnais de suite

Everybody's looking for something.

Je mord la poussière...

Tu arrêtes de courir, viens à ma rencontre, prêtes à me secourir.

Tu me reconnais. Ton visage s'illumine.

Je me relève. Je me sens idiot, je suis couvert de débris de feuilles.

"Belle chute!"

Je te souris, je ne sais pas quoi répondre.

Tu pose ta main sur mon bras et me fais la bise.

J'essaie de dire quelque chose, mais les mots s'entrechoquent en sortant de ma bouche.

Tu éclates de rire. Un rire clair, profond, qui me remplit de joie.

Je ne peux m'empêcher de rire à mon tour.

Je te propose de t'accompagner pendant ton footing.

Nous courons cote à cote. Parlons de nos enfants, de tout et de rien.

Quelques gouttes de pluies. Le ciel s'assombrit.

Vite, il y a une grange un peu plus loin.

La pluie redouble d'intensité.

Enfin nous sommes au sec.

Tu éclates de rire à nouveau "Je suis toute mouillée chaque fois que je te vois"

Je ris aussi.

L'orage éclate.

Le tonnerre te fais sursauter. Tu te réfugies dans mes bras.

Pas un bruit, juste la pluie sur le toit.

Tu me sers fort, Tu me transmet la chaleur de ton corps.

Nos regards se croisent, se figent. Je suis perdu dans tes yeux.

Tu penches légèrement la tête.

J'approche ma bouche de la tienne.

Tes yeux se ferment.

Nos lèvres se rencontrent. C'est doux, chaud, tendre, sensuel.

Mon coeur bat si fort.

Nos bouches s'entrouvrent. Ta langue glisse sur me lèvres.

Nos baisers s'enflamment.

Mes mains parcourent ton dos. Tes reins se cambrent.

Tu me présentes ton cou. J'y pause un baiser, puis je laisse ma langue courir vers le lobe de ton oreille.

Un frisson parcours ton corps.

Je le mordille. Tu t'accroches à mon T-shirt.

Je ne tiens plus et toi non plus.

Les vêtements volent.

Nos corps se découvrent. Nos baiser deviennent impatient.

Je dévoile tes seins, ronds, ferme, magnifique. Tes tétons durcissent sous l'effet de ma langue, de mes dents.

Je descend.

Tes mains sont sur mon dos, mon cou, mes cheveux.

Ta culotte de sport n'a rien de sexy. Je l'enlève rapidement.

Je suis face a un léger trait formé par les poils de ton pubis.

Je salive.

Ma langue passe une première fois, en surface, puis une seconde fois, plus profond, entre tes lèvres.

Tu gémis.

Tu remontes légèrement, t'assieds sur une botte de paille.

Tes jambes s'écartent. Tu me regardes.

Je suis à genoux devant toi. Tu saisies mes cheveux et doucement enfouie ma tête entre tes jambes.

Je suis comme fou. Je me régale de toi. Je m'aide de mes doigts pour caresser ton bourgeon de plaisir.

Mes doigts, ma langue. Tu te cambres, gémis, hurles de plaisir.

Tu me relèves la tête. Je remonte vers tes seins. Tu ne me laisse pas m'y attarder. Tu veux que je t'embrasse.

Tu caresses mon dos.

"Tu as encore ton short!"

Et oui...

Tu me repousses, te relèves et de suite t'occupes de se short récalcitrant.

Tu joues avec la bosse qui s'est formé devant.

Ta mains passe dedans. Mouvement de haut en bas.

Je baisse mon short. J'en peux plus.

Ton mouvement ne cesse pas.

C'est à ton tour de s'accroupir.

Je sens ton souffle chaud sur mon sexe tendu.

Ta main continue.

Ta langue la rejoint.

Tu t'occupes de mon gland, Ta langue tourne autour puis ta bouche entre en action, suivant le mouvement de ta main.

C'est à mon tour de gémir.

Tu te relèves, me pousse contre la botte de paille, m'incite à m'y allonger.

De suite, tu me rejoints, m'enfourche, te frottes contre moi.

J'entre en toi.

Les mouvements de ton bassin se font de plus en plus rapide.

Tu te mords les lèvres. Tes ongles entrent dans ma peau. Tu retiens un hurlement et moi aussi.

Tu accélères. Je ne tiens plus. je sens les contractions autour de mon sexe. Je jouis, longs spasmes expulsant le sperme. Tes cris se mêlent aux miens. Tu t'écroules sur moi.

Je voudrais que cet instant dure l'éternité.

Instant magique, parfait, fusion de 2 corps dans un même plaisir.

Comme dans un rêve...

Réveil difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un grand bravo, c'est très doux, une belle montée de désir... Ca me fait saliver...

:wink::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Totalement sous le charme... vraiment :wink: Un délice :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau texte où l'onirisme se mêle à la sensualité et la douceur.

C'est un cocktail qui marche! :wink:

Bien sûr.

Bravo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, merci et merci.

Vous allez réussir à me faire rougir

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup ton style, c'est fluide, décrit avec précision et sensibilité.. et terriblement sensuel. On s'y croirait... en tout cas, moi j'y étais dans la grange ! :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est beau... merci pour ce récit qui commence en douceur et qui va crescendo :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement continus à nous écrire tes rèves et réveils :roll:

Tu écris divinement bien iZno :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.