Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mmiam

Prise à mon propre piège !

Recommended Posts

Après avoir lu certains de vos souvenirs, j'ai décidé de me dévoiler à mon tour pour mes débuts sur ce forum !

Cela remonte à quelques temps, l'ex d'une fille avec qui je m'entendais pas me harcelait de messages pour me dire qu'il fantasmait sur moi depuis des années. Au début je l'ignorais, gardant le vieux principes en tête on touche pas aux exs des copines (blabla) ! Mais charmant comme tout je lui ai répondu deux trois fois pour lui faire part de mon étonnement et faire la demoiselle qui n'est pas sûr de comprendre. Le jeu se calme un peu de mon côté quand je me confie à des amis sur ce sujet. Une haine immense envers l'ex de ce mec nous a poussé à monter un complot pour que l'on me voit sortir avec lui et que le bruit court et que la jalousie gronde...

Ah comme c'est méchant une fille !

Nous convenons d'un rendez-vous ensemble, devant un cinéma. Je me souviens j'étais en pantalon beige avec un haut bleu, dos nu, fort relâché et tombant sur mes reins et donc sans soutien gorge. A peine arrivé je l'ai vu pétiller, ça se voyait il avait envie que d'une chose me dévorer ! Moi je n'avais pas envie de quoi que ce soit, je voulais simplement le laisser croire pendant un certain temps ce qu'il voulait !

Bref monsieur décide d'aller au cinéma, voir un film qui semble l'enchanter, je ne sais pas le titre mais c'est un vrai navet, tan pis je suis la cadence.

Nous nous asseyons tout au fond de cette petite salle de cinéma. Il ne cesse de me dévorer des yeux, je sens une véritable tension sexuel et je ne sais plus trop comment me comporter... je fais mine de regarder l'heure et d'attendre le début du film, de lui demander de quoi ça parle etc. Il me dit lui qu'il ne sait pas et qu'il s'en moque ! J'éclate de rire, je me tourne vers lui et je n'ai pas un millième de seconde pour réagir qu'il m'embrasse. Mais quel baisé ! Tendre, sensuel, doux, pénétrant, jamais un mec a su me faire autant d'effet en m'embrassant !

La salle s'assombrit des gens ont pris place mais nous voyant nous embrasser ont pris un peu leur distance...

Ma bouche en redemande encore et encore mais il semble qu'il veuille jouer avec moi, avec mes nerfs. Il me fait comprendre qu'il veut regarde le film. J'obtempère sagement mais encore sous le choc d'une bouche aussi excitante et pleine de savoir faire ! Au bout de deux minutes de films je sais que c'est le plus insoutenable des navets qui soit sur terre, et j'ai envie de fuir de la salle, je commence un peu à m'agiter sur mon siège. Mais lui, me dit de me calmer en posant sa main sur ma cuisse. Il la remonte tout doucement et la déplace de plus en plus vers l'intérieur. Inconsciemment j'écarte un peu mes jambes pour le laisser faire. Sa main se promène sur moi, je pense encore à sa bouche, je sens que je ne contrôle plus la situation et qu'il m'excite vraiment. Voulant un peu calmer le jeu pour que je reprenne mes esprits j'essaie de plus répondre à ses caresses. Mais je l'entends qui me dit quelque chose, que je ne comprends pas, alors je me tourne bien vers lui pour lui demander ... mais son visage prêt de moi, cette bouche, je ne tiens pas et l'embrasse à nouveau. Sa langue sait se faire douce et vicieuse, je me sens de plus en plus humide. Je ne vaux vraiment plus résister, mon corps hurle de désir ! Mes mains parcours son corps, se glissent sous son haut frôle ses pectoraux, ses abdos, je découvre un corps auquel j'aurai dû m'intéresser depuis longtemps. Je continue mon chemin tout en l'embrassant dans le cou, en lui mordillant le lobes des oreilles, en lui faisant entendre mon souffle excité. Alors que d'une main je guide la sienne vers mon corps, pour lui faire découvrir que mon pantalon s'ouvre sur le côté grâce à une petite ficelle sur laquelle il suffit de tirer, mon autre main descend sur son jean. Je sens une bosse surprenante et la caresse doucement, de toute ma main, je sens son désir gonflé sur ma paume. Je déboutonne alors lentement, un à un son pantalon pour qu'il se sente moins à l'étroit en lui susurrant : "C'est mieux comme ça !" Ma main se glisse sur son boxer, je vois malgré la pénombre son gland dépasser. Les sièges des salles de cinéma bien que grands étant peu pratiques dans ce genres de situation, il me fait comprendre qu'il faut que je me lève. Je me laisse faire. Je me retrouve debout face à lui, il s'avance sur son siège, sa main se faufile sous mon haut, vient caresser ma poitrine, jouer avec mes tétons qui réagissent de plus belles, je ne peux retenir un gémissement. Il à l'air très excitée par mes seins alors je n'hésite pas à faire tomber mon haut en le détachant et me penche vers lui pour l'embrasser, puis en même temps, avec subtilité il enlève mon pantalon qui ne demandait que ça me voilà quasiment nue face à lui dans cette salle de cinéma. Alors je me mets au dessus de lui, en faisant comme je peux vue la configuration de la salle, mais dans ces moments c'est tellement instinctif ! je prends sa tête entre mes mains la dirige vers ma poitrine, il s'en régale, les lèche, les embrasse, les mordille, les caresse, les masse. cambré d'excitation su lui mes mains ne cesse d'aller à la découverte de ce corps tendu pour moi. Je libère sa bête de son boxer qui, de suite se relève et se frotte contre mon petit minou à travers mon string. Il me tient alors par les hanches et je commence doucement à me frotter contre lui pour lui faire comprendre à quel point je suis excitée. Il arrête de s'occuper de ma poitrine pour alors me regarder dans les yeux, en me demandant de continuer qu'il adore voir mon corps bouger, mes seins, me sentir de plus en plus chaude. Ses paroles sont un vrai sésame au plaisir sur le moment. Je décide de ma calmer et de le mettre dans le même état que moi, de le mettre en transe...

Je me poste devant lui à genoux, je le vois pétiller d'impatience alors je lui dis "ne te fais pas trop d'idées !". J'embrasse son corps, descends jusqu'à son nombril, l'attire un peu plus vers moi, de façon à ce qu'il sente ma poitrine contre lui. Ma bouche se rapproche de pluys en plus près de son sexe dressé, en fait le tour, l'embrasse à la base, je le sens impatient. Pour le faire un peu comprendre que je veux reprendre le contrôle de la situation, ma bouche remonte sur son ventre, mais je fais exprès de frôler son sexe avec mes tétons tout durs. Il me caresse le dos, je jette un coup d'œil à sa bête que je caresse et prend doucement en main, elle belle et fière dressée devant moi, ça m'excite ! Ma bouche revient à la base de ce sexe gonflé et dur, plein de désir, c'est une véritable invitation. Je commence alors à le lécher de haut en bas, je n'oublie aucun endroit, je remonte doucement, en le regardant dans les yeux, il en peut plus ! Ma bouche s'arrête sur son gland, je l'embrasse, le titille de ma langue, en fait le tour, appuie ma langue dessus, ma main commence à la masturber tendrement. J'aspire son gland, l'enfonce doucement dans ma bouche, le ressort pour mieux le remettre et je continue un peu mon manège. A chaque fois, ma bouche en prend plus et je commence à faire des vas et viens, tout en l'enfonçant de plus en plus dans ma bouche chaude et humide. Ma langue continue à jouer sur son gland alors que je le suce sans m'arrêter, son sexe répond à mes coups de langue, je le sens frétiller, j'accélère encore le rythme, ses mains se posent sur ma tête pour m'accompagner et me pousser à aller plus loin. Son excitation est contagieuse, je glisse ma main dans mon string et commence à jouer avec mon clitoris gonflé par tant de choses. Ni une ni deux, la bouche pleine de son membre je me mets à gémir, mon corps s'ondule au rythme de mes vas et viens, ma main commence à être humide, je n'en peux plus.

Là, alors que je crois que je vais exploser, il me dit "Mets toi debout et tourne toi, tu me rends dingue". J'exécute, j'étais prête à tout et n'importe quoi tant j'étais bouillante je me penche sur le siège de devant, il se sert contre moi, d'une main me fait sucer, lécher ses doigts, de l'autre écarte mon string et la remonte pour s'agripper à l'un de mes seins. Je me cambre pour l'inviter à faire ce qu'il souhaite, je m'offre à lui... D'un coup, il enfonce son sexe bien dur en moi tout en me mettant sa main devant la bouche pour étouffer mon cri, et là il s'enfonce en moi dans des mouvements lents mes profonds, mon corps tremble, je commence à ne plus sentir mes jambes, j'ai envie de hurler, je me relève un peu vers lui pour lui chuchoter : "J'en peux plus, je vais pas pouvoir me retenir !" et il me dit: "mmmoui vas y laisse toi aller !"

Il ne m'en faut pas plus, alors que je joue avec mon clito et que j'accompagne ses vas et viens je sens une chaleur intense monter en moi, telle une explosion, mes jambes lachent, j'ai la sensation d'inonder son sexe toujours raide mmm un orgasme explosif !

"Tu es géniale, vite je vais exploser moi aussi", alors que je vois que la fin du film approche, je me retourne, le repousse sur son siège et prend son sexe dans ma main et me penche sur lui pour le mettre entre mes seins, bien le serrer et commencer à faire des vas et viens toujours en le regardant dans les yeux. Je le vois qui accompagne mon mouvement, se mordant les lèvres, il en peut plus et j'aime ça. J'accélère alors et m'occupe de son gland qui dépasse, en le léchant, en le suçant, je le sens se contracter alors je serre un peu plus ma poitrine, il me prend par les cheveux et lève ma tête pour que je le regarde encore et encore et là entre mes seins, dans mon coup, je sens des jets chaud de plaisir se répandre... Je le nettoie un peu en l'embrassant le léchant.

Je m'aperçois que le générique et plus qu'entamé et que les gens sont sortis de la salle, je vais alors direction toilettes pour nettoyer tout ça et remettre un peu en ordre ma tenue. On se retrouve dehors, après cela je lui dis que je dois y aller. Je suis tombée dans mon propre piège, mais je ne regrette pas. Mais le lendemain d'un commun accord nous décidons de ne plus nous voir pour garder en souvenir cet instant magique et ne pas prendre le risque d'être déçus. Les rumeurs et le bruits courent vite, le soir même notre plan avait marché, l'ex demoiselle réagissait et moi je fantasme encore sur cette façon d'embrasser...

Voilà une expérience, que pour ma part j'ai bien apprécié mais qui commence à dater quand j'y pense :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe séance de ciné.

Très bien écrit

:D:D:D:D

Au plaisir de te lire à nouveau, très belle plume... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci je me suis emportée en l'écrivant, moi qui part en rdv là je vais avoir plein de souvenirs en tête. Heureuse si cela t'as plu, merci encore :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coolchris

magique, on s'y croirait...

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à ceux qui lisent et encore plus à ceux qui réagissent et surtout quand c'est positif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca a etait pour moi un réel plaisir de te lire !

Les détail sont tellement bien expliquer que l'excitation vient d'elle meme a en faire pété les couture du Jean's !

Et cela est encore plus excitant quand on sais que l'histoire est bien sur réel et qu'elle n'était pas prévu !

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle histoire , j'adore comment t'écrit^^ je me suis régalé , en plus , c'est vrai xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo !

pour undebut c'est impressionant!

tres beau style!

tres excitant !

les descriptions sont bien faites, on t'imagine tres bien penchée sur ce siege de devant...mmmh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés excitante narration, en effet !

on s'imagine bien à la place du projectionniste ! :clap:

Vivement ta prochaine confession.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

j'ai adoré votre récit et j'aurai aimé être dans ce cinéma pour me masturber en vous regardant faire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel plaisir à lire ton récit !! Les sièges de cinéma ne sont pas très grands ni confortables mais là, je veux bien prendre le même que toi .... avec option homme évidemment :clap: :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest fooki

Ah le ciné quel fantasme :clap:

Penser à prendre un film pas très intéressant et suffisament long pour éviter de gacher deux places de ciné :clap:

Je vais en parler à ma femme à ce propos lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vos tous pour mces messages ! Je viendrai me confesser plus souvent ! Je ne sais pas sinous avos été repéré pa quelqu'un du staff mais si c'est le cas sot ils se sont rincé l'oeil, soit... je ne sais pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et il y avait du monde dans la salle de ciné ?? parce qu'il vaut mieux prendre un vrai navet qu'un film populaire ... Ca évite d'avoir des voisins !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest fooki

comme quoi les navets ont leur raison d'etre dans les salles de cinéma :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Maitre de la Passion

Franchement très belle description, je m'y croyais presque, bravo miss !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.