Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

kalinka

plage de Thaïlande

Recommended Posts

bonsoir à tous! après un premier récit au succés plus que moyen ( http://www.forum-intime.com/confession_intime/petites-folies-t18252.html ), je vous propose aujourd'hui une seconde nouvelle, un peu plus... décomposé!

afin d'accompagner votre lecture, je vous propose ceci :

:D:D

Elle était allongée sur son drap de bain. Un bouquin de Steinbeck dans les mains, lunettes de soleil sur le nez. Le soleil jetait ses doux rayons de fin d’après-midi dans la crique. L’endroit était paisible. Peuplé par quelques touristes en début de journée, les lieux semblaient à présent déserts, magnifiant la beauté du paysage. Un sable blanc immaculé sortait d’une eau turquoise et tiède. De larges falaises parsemées d’arbres tropicaux ouvraient à l’immensité océanique ce minuscule morceau de terre ferme, planté ça et là de rochers sculptés par le gré des courants. Elle était seule, comme unique propriétaire de ce tout petit morceau de Paradis Asiatique.

Le triangle d’or portait en effet bien son nom. Tout ici ne semblait que merveille. Hors du brouhaha des villes, les campagnes renfermaient moult trésors de la nature. Forêts luxuriantes, rivières zigzaguant entre les pierres grises et lisses. Cascades sauvages…

La côte lui parut vite trop touristique, aussi s’éloigna-t-elle le plus possible des gigantesques complexes hôteliers afin de chercher tranquillité et quiétude… Ces vacances en Thaïlande devaient être reposantes et calmes.

Seule sur le sable, une légère brise venait lui chatouiller les pieds de temps à autre. Lentement, une sensation des plus agréables entreprit de gravir la jolie montagne que formaient les jambes pliées de la jeune femme. Ce n’était pas vraiment un frisson. Plutôt une caresse délicate que le vent décida d’offrir à Sabrina. Bientôt, le long murmure vint courir le long des ses cuisses, provoquant nombre de réactions inédites jusqu’à lors… Elle corna la page 248 et déposa « Les raisins de la colère » sur le sol. De toutes façons, elle ne lisait plus, ou plutôt n’en était plus capable depuis cinq bonnes minutes.

Elle s’étira de tout son long sur sa serviette. La brise persista. Afin de profiter pleinement du magnifique cadeau de la nature, elle entrouvrit légèrement ses cuisses et ferma les yeux, s’adonnant ainsi aux volontés des Dieux. Il paraît que les divinités se plaisent à faire souffrir les mortels. Leurs désirs semblaient être tout autres ce jour.

Rapidement, Sabrina sentit monter en elle une irrépressible envie. Les voiles excitants d’une douce tension érotique se dressaient autour d’elle. La jeune femme ne pouvait plus se contenir, devait succomber aux plaisirs les plus charnels. D’une lenteur sûre et convaincue, elle fit glisser une de ses mains le long de son ventre. La sensation était exquise. Le contact léger et arachnéen de ses doigts sur sa peau brûlante lui sembla être le plus agréable des préliminaires. Comme animée par un désir qui n’était plus le sien, Sabrina glissa calmement sa main sous son maillot. Elle se plut à d’abord caresser le mont de Vénus, glabre et doux. Ces caresses auxquelles elle s’adonnait pourtant régulièrement ne lui procuraient pas l’effet habituel. Celles-ci lui parurent plus puissantes, comme enveloppantes, ennivrantes. Vite, ses longs doigts fins rejoignirent les lèvres chaudes et molles. Elle entreprit de caresser son clitoris, gonflé de désir et d’excitation soudaine…

De son autre main, Sabrina saisit délicatement sa courte chevelure dorée et défit la queue de cheval discrète et pratique qui lui pesait. Elle dut fermement s’accrocher à ses belles boucles blondes lorsque, enfermé dans la douce prison que formait son index et son pouce, son clitoris bombé commença à provoquer de longs frissons le long de la colonne vertébrale de la belle. Une boule gonflait le bassin de Sabrina, accompagné de picotements soyeux et agréables, elle semblait grandir un peu plus à chaque instant.

Tout en prenant soin de continuer à caresser le sensible pétale de chair rose avec son pouce, Sabrina poursuivit son exploration onctueuse. L’entrée de sa caverne aux trésors était humide, aussi elle y fit patauger ses doigts pendant un long moment. Elle les porta ensuite à sa bouche, afin de se délecter du succulent nectar aux notes d’eau salée. L’Océan Indien, quel délice… La jeune femme suçait ses doigts avec délicatesse et envie. Sa langue douce et agile parcourait la peau, et jusqu’à l’ongle, se régalait.

Une fois que sa soif ardente fut totalement étanchée, elle se plongea pleinement à l’intérieur de son fruit des passions. Son corps tout entier bouillonnait. Sabrina se tordait de plaisir, les fesses relevées au dessus du sol, en équilibre. La sensation était exquise. Sa main libre pressait et pétrissait sa poitrine généreuse et ferme. Un de ses seins avait quitté le tissu étouffant du bikini jaune. Gracieusement, les doigts de la jeune femme pinçaient son téton, dur et sensible.

Son souffle se faisait de plus en plus court et saccadé. A mesure que sa respiration devenait haletante, Sabrina pénétrait sa petite chatte plus vite, plus profondément. Les doigts, légèrement courbés, appuyaient sur cette partie des plus érogène. A l’intérieur d’elle-même, juste sous le pubis…

Au bord de l’extase, et alors que des petits cris aigus et fuyants se mêlaient au bruit des vagues et du vent marin, elle entrouvrit ses yeux, roulants de plaisir sous leurs paupières.

Au bord de l’extase, elle l’aperçut…

en espérant avoir davantage de lecteurs que la première fois...

Kalinka, pour vous servir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu en aura au moins 1 ! :D

C'est un des messages qui m'a fait m'inscrire sur ce forum, par cette belle matinée.

C'est bien sympathique, en tous cas... Vivement la suite.

Boune journée. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D :D:D

j'ai adoré, très beau texte, bien écrit et qui laisse monter doucement le désir....vivement la suite :D

je part à la recherche du premier.

biz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tres joli texte comme d'habitude, j'ai aimé le lire... :D comme un voyeur :D

Il y a t'il une suite? est-elle vraiment seule?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci bien pour vos commentaires! cela me fait très plaisir!

Une suite est bien sûr à venir d'ici la fin de la semaine.

Est-elle seule? Peut-être, peut-être pas... :D

Bonne journée à tous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

:D :D Superbement écrit :D et cette tension sensuelle qui monte crescendo très bien décrite :D:D:D

J'atends la suite avec impatience :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D:D Superbement écrit :D et cette tension sensuelle qui monte crescendo très bien décrite :D:D:D

J'atends la suite avec impatience :D

A vos ordres princesse, j'y travaille!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

très encourageant... :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli récit... alors comme tous, j'attends la suite.

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.