Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Obsidienne

Voyage en train.

Recommended Posts

Voyage en train.

Enfin le train démarre, il est à l’heure cette fois, cela rassure Mariko.

Elle est heureuse car ce tain qui l’emmène, la conduit vers son doux prince.

Ce matin encore avant de partir sur skype ils ont parlé.

Nos lui a rappelé ce que quelques temps avant elle lui avait dit :

_’’J’ai tellement envie de toi, lorsque j’arriverais dans la gare je vais te sauter dessus.’’

Il sait bien qu’elle n’osera pas, elle le sait aussi alors pour lui mettre ‘’l’eau à la bouche’’ elle lui avait murmuré :

_’’En te faisant la bise, je te dirais à l’oreille tu sais je n’ai pas mis de culotte. Et tu ne sauras pas si c’est vrai ou pas tant que nous ne seront pas arrivés chez toi.’’

Ce matin, jour du grand départ il le lui a rappelé ses paroles.

Heureusement qu’il ne peux pas la voir rougir !

Elle n’a pas oublié, non !

Il a essayé de savoir, mais elle n’a rien voulu dire.

Elle ne veux pas gâcher sa surprise.

De toute façon elle était encore en pyjama lorsqu’ils ont parlé, sa décision n’était pas encore prise.

Elle hésite.

L’idée même de voyager de telle manière l’excite énormément, mais en même temps l’effraie un peu.

Et si quelqu’un s’en rends compte.

Quelle honte !

Mais aussi pour son beau prince, si elle ose quelle surprise !

Quelle joie elle lui ferait !

Enfin elle croit.

Elle hésite entre peur et excitation.

Quelle déception pour lui si elle n’ose pas !

Enfin elle croit.

Elle ne sais plus !

Puis l’heure du départ est arrivé.

A présent elle est dans le train qui l’emporte vers lui.

Elle ne cesse de penser à lui, il lui a dit qu’il avait pour elle de nouveaux jouets, mais n’a pas voulu dire lesquels.

Alors elle rêve.

Et déjà dans son ventre et ses reins elle sent se réveiller le désir qui sommeille.

Elle imagine ses mains sur elle.

Sur les globes voluptueux de ses seins.

Un soupir s’échappe de ses lèvres à demi-close et viens réchauffer la vitre sur laquelle sa tête s’appuie.

D’autres souvenirs lui revienne, ses mamelons s’érigent aux rappels de ses doux tourments et d’une impudique innocence tendent le tissus léger de son t.shirt.

Son ventre aussi se réveille et ses reins.

Elle à faim de lui !

Et ce train qui n’en fini pas de rouler, mais arrivera-t-il enfin ?

Les heures passent, longues comme des éternités.

Montpellier !

Enfin !

Pas beaucoup de temps pour le prochain train !

Vite !

Chercher !

17minutes pas une de plus !

Se renseigner !

Ah ! Enfin trouvé !

Elle monte, rassurée.

Plus excité que jamais d’être bientôt enfin à nouveau dans ses bras.

Les heures ne passent plus et chaque minute lui donne l’impression de durer mille ans, alors elle se replonge dans ses rêves.

Et sang devient lave.

Son minou réclame les caresses de son maître.

Ses seins lui font mal à se tendre ainsi vers lui qui est encore si loin.

Et toute ses sensations douloureuse aux lieux de la frustrer la font languir de lui, l’excite plus encore ! Toujours plus !

Paris gare Montparnasse !!!!

Il est là, son doux saigneur !

Dieux qu’il est sexy !

Ils s’approchent.

Leurs lèvres se rejoignent dans merveilleux baiser.

Il a lu le désir dans ses yeux.

Elle le lit dans les siens.

Tout doucement à l’oreille, elle lui murmure la phrase qu’il attendait.

Est-ce vrai ?

Il doit encore attendre d’être rentré pour savoir .

Il ne veux pas attendre !

Il veux savoir maintenant !!!

Elle est heureuse de le voir si excité.

D’un geste rapide il a passé sa main sous sa jupette, elle rit.

A présent il sait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fluide, limpide, fort sympathique tout ceci.

Mariko, ce n'est pas le prénom d'une héroïne de la collection SAS?

J'adore de plus en plus ton style. Encore, encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne sais pas si Mariko est une héroïne de SAS, mais pour moi elle vient de la série tv "SHOGUN" avec R. Chamberlain.

je l'a regardé quand j'était toute petite, je la trouvé très belle et aussi très instruite, elle me fascinais.

je n'ai jamais oublié ce nom.

ni son regard...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tres joli texte ! bien ecrit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted: Obsidienne ! :twisted: ... je l'avais râté celui là :aime:

Mais combien de récits as tu posé iCI !? Il y en a peut-être encore plein

que j'ai zappé !?

Pour ce que je pense de celui-ci, voir mes autres com... tout pareil que pour tes autres écrits ! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.