Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Obsidienne

Onanisme.

Recommended Posts

Onanisme.

Quel doux mot que mon poète a inventé !

Rêves heureux d’une de mes caresses, sur mes seins, qui s’égare.

Rêves coquins de ma main qui doucement câline et taquine mes mamelons.

Ils s’érigent sous mes doigts se tendent vers toi qui de loin pense à moi.

Je les empaument, ils sont trop voluptueux ou mes mains trop petites, et moi je rêve que c’est toi.

Dans mes délires onanismiques nous sommes chevaliers vampires d’un autre temps ou amant d’un lendemain qui n’est pas encore arrivé.

J’ai envie de toi, de ta peau sous mes lèvres, là juste au creux de ton cou où palpite la veine.

J’ai envie de tes mains, sur moi là ou tu voudras.

J’imagine et je rêve à tes lèvres parcourant ma peau et suivant lentement les frissons d’extases qu’elles font naîtrent.

Je pince et caresse un peu plus fort mes tétons, je pétris lentement mes seins, j’aime ma peau douce, et son parfum léger.

Une douce chaleur commence d’envahir mon bas ventre et mes reins.

Mes mains descendent vers mon mont de vénus, remontent vers mes seins dont les auréoles sont toute froncées, et finalement redescendent encore.

Mes pieds s’enroulent autour de ma chaise, écartant mes jambes, révélant ma moite cavité.

Mes doigts cherchent mon coquillage rosé, le trouvent, de leur pulpe le câlinent…et moi j’imagine ta langue, ta bouche jouant avec.

Je ferme un peu les yeux, tête rejetée en arrière, un souffle rauque s’échappe de mes lèvres.

Je sens ta langue qui agace mon petit coquillage, et sous mes doigts s’entrouvre ma fleur toute couverte de rosée.

A cette heure tu es sous la douche, j’imagine l’eau qui coule sur ton corps nu, je voudrais les lécher à te rendre ivre de désir pour moi,

Mon cœur s’accélère, je mord ma bouche pour ne pas faire de bruit, mes reins accompagnent le rythme de mes doigts.

Dans mes délires c’est toi qui visite mon jardin secret, tu pénètres en moi, je sens la force de ton désir, de ton cierge incandescent qui ne craint pas l’humidité et qui croît tant qu’il se consume.

Tu vas et tu viens, mes jambes s’enroulent autour de tes reins, te retiennent prisonnier contre moi, en moi.

Ou ce sont mes doigts que mes reins accompagnent, je ne sais plus.

C’est si bon !

Ouiiiiiiiiiiiii !

Encoreeeeee !

Tu es là en moi ! comme mes doigts !

Et sur ma mains coule mon nectar.

De mon autre mains je joue avec mon joli bouton de rose.

Mon souffle est de plus en plus saccadé, j’halète et au creux de ton cou cache mon plaisir.

Tu l’entends et me prends plus fort.

Ma chaise grince et je mord ma bouche plus fort pour ne pas crier.

Je gémis, et mon cœur s’emballe.

Je te ressens si puissant en moi.

Hummmmmmmmmmmm !

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Une vague brûlante m’emporte.

Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Je ne peux plus écrire…………………………………………………………………………

Quel délicieux mot que mon poète a inventé….Onanisme.

Fin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel merveilleux mots. Mais sais-tu pour une parfaite information que le mot onanisme vient du prénom Onan.

Et oui c'est vrai. Dans les temps ancien, ce charmant personnage, au lieu d'honorer une dame, préférait se satisfaire personnellement. une jouissance personnelle.

Jusqu'au jour ou, d'après ce qui est raconté, Dieu le punit de cette forme d'égoïsme.

Depuis ce jour, dans certaines religion, il est interdit de répandre son fluide autre que par l'acte d'amour. pas de plaisir solitaire. Quelle déception si nous devions réellement ne pas nous satisfaire.

Un vrai bonheur que l'onanisme, surtout lorsqu'il est partagé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour l' info Tobyking, mais non je ne savais pas.

oui tu as raison, qu'il est doux de partager ses sensations.. :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli texte :P , très tendre aussi :D

:D

euhhh Onanisme existe ... Ton poète ne l'a pas inventé :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci tobyking pour les infos et bravo à OBSIDIENNE très beau texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un de tes récits que j'avais manqué...

J'adore ta façon de décrire notre montée du plaisir :wink: ...

Mais tes textes manquent cruellement au forum depuis un certain temps, je trouve :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

vraiment délicieux comme écriture j'ai adoré.... Un régal a lire et a ressentir :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.