Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Eva96

Rencontre avec un membre de CI...

Recommended Posts

Guest Eva96

Sur Confession Intime, j’ai eu des contacts très intéressant avec un homme dont je tairais ici le pseudo par pudeur…au cours de nos conversations délicieuses où nous étions l’un et l’autre assez émoustillés, les questions dérapaient souvent vers un terrain très sensuel, ses mots me faisant vaciller et provoquant chez moi l’apparition de douces sensations à la jonction de mes cuisses…

Au fil du temps, nous avons décidé de nous rencontrer, c’est cette journée que j’ai choisi de vous raconter.

Nous avions rendez-vous en soirée dans un café en région parisienne. Etant de la province, j’étais venue en train. Une pointe d’appréhension à l’abord du café et puis je l’ai vu…

Epoustouflant.

La trentaine, bien bâti, grand. Un visage à la fois doux et masculin et surtout un regard de braise. Difficile de se soutenir un tel regard d’autant plus qu’il me jaugeait avec une certaine insistance…

Passé les premiers émois, la conversation s’engagea très facilement…Mais son regard et son sourire qui me couvait me faisait perdre pied, aussi j’évitais de le regarder frontalement. Il le remarqua et alors posa sa main sur le haut ma cuisse en me susurrant à l’oreille un coquin « ça va ? ».

Je me liquéfiais sur place, écarlate, incapable de répondre. Son souffle chaud caressant mon oreille faisait naitre des frissons tout le long de ma colonne vertébrale. Incapable de réagir, il glissa sa main vers ma poitrine, l’autre maintenant mon dos et sa bouche vint se coller à mon cou qu’il embrassa langoureusement.

Baiser chaud mouillé des plus exquis…

Je retins avec difficulté un soupir puis nous nous sommes fixés longuement.

J’avais envie de lui, il le savait…

Je sentais une douce humidité dans ma culotte petit bateau, un peu gênée de ne pas avoir pensé à prendre de la lingerie plus affriolante…Il se leva, me prit par la main et sans un mot m’attira vers la rue, une main caressant mes fesses.

Direction inconnue.

Peu de temps après, j’arrivais dans un charmant appartement très cosy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Voilà, première histoire publiée, c'est une grande première pour moi :aime: Si ça vous interesse, il peux y avoir une suite :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Direction inconnue.

Peu de temps après, j’arrivais dans un charmant appartement très cosy.

J’en profitais pour aller prendre une bonne douche bien chaude, le voyage en train ayant été éreintant. Le contact de l’eau chaude sur ma peau était tellement agréable que je ne pus empêcher mes mains de caresser mes seins et mon sexe soigneusement épilé et glabre.

J’enfilais une nuisette en satin puis je vins le rejoindre. Il m’accueilli d’un sourire à se damner et me proposa un massage pour me détendre.

Ses doigts et agiles se baladaient tout au long de ma nuque, mes cheveux blonds étant relevés en chignon. Une caresse d’une douceur exquise qui ne fit qu’augmenter la vitesse des battements de mon cœur déjà bien haute. Puis ses mains glissèrent sur mes épaules dans un frôlement des plus sensuels…. A l’aide de ses doigts, il fit tomber les bretelles de ma nuisette dégageant mes épaules et mes seins déjà bien tendus. Il se rapprocha encore de moi, je pouvais sentir son souffle saccadé contre ma peau, ses mains se posant délicatement sur mes seins. Il caressa doucement mes petits têtons déjà érigés, cette caresse provoquant chez moi de petits frissons électrisants. Il se rapprocha encore, je pouvais sentir contre mes reins la bosse qui déformait son pantalon. Je frottais doucement mes reins contre lui tandis qu’il fit glisser ma nuisette d’un coup très sec. Je me retrouvais totalement nue face à lui. Mes jolis seins gonflés, mes reins cambrés et mon petit sexe déjà tout luisant et tendu d’excitation. La vue semblait lui plaire….Je me dirigeais vers lui, l’enlaçais et l’embrassait passionnément. Il souleva une de mes cuisses pour se frotter sur ma chatte complètement affolée…La température monta d’un cran, et j’entrepris de le déshabiller. J’avais hâte de voir son beau corps athlétique. J’enlevais la chemise découvrant un torse musclé puis le pantalon…La bosse déformant son boxer était énorme, je la caressais à travers le fin tissu arrachant à mon partenaire un petit gémissement. Il me stoppa et me fit comprendre que ce serait lui ce soir qui dirigerait le commandement des opérations. Il me souleva, mes jambes enserrant sa taille puis m’emmena sur le lit de la chambre tout en picorant mes seins de baisers savoureux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sphinx

C'est boon eva ! Continue cette histoire qui me donne des sueurs :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Ravie que ça te plaise...j'avoue que j'ai pris beaucoup de plaisir à imaginer la situation et à l'écrire, j'en suis encore toute troublée.

La suite certainement pour demain :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sphinx

Merci eva et quel talent d'épistolaire tu as ! :aime: :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wouah. Une culotte petit bateau, mon rêve.

N'empêche, petite coquine que tu avais apporté avec toi une nuisette. Tu avais préparé le coup..

la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Voici la suite...non la fin :aime: régalez-vous ! :aime:

Il me fit assoir sur le bord du lit. Il était là, immobile, me contemplant un léger sourire aux lèvres. Je sentais le feu de ses yeux embraser chaque parcelle de mon corps…

« Mmmm, ce que tu es belle ma douce ».

Ses mots me plongèrent dans une délicieuse confusion, je rougissais. Il s’agenouilla devant moi entre mes jambes. Ses mains détaillèrent le contour de mes seins, sa langue traça un sillon le long de mes côtes suivie de près par la douceur de ses mains.

Délicieux…

J’eus le souffle court quand il posa ses mains sur mes cuisses, me forçant doucement mais fermement à m’ouvrir à lui. Il sentit mon appréhension et la balaya de la plus belle des manières en frôlant du dos de sa main ma fine toison déjà très humide qu’il remarqua non sans grand plaisir.

Eh bien ma grande, on dirait que tu aimes ce que je te fais…me dit-il en promenant son index autour de mon petit bouton.

J’acquiesçais par un petit gémissement…Ces doigts exploraient mon intimité avec une sensualité virtuose se balladant de mon mont de venus jusqu’à l’entrée de ma fente. Puis avec une lenteur presque sadique, il entreprit d’y introduire un doigt millimètre par millimètre – me plongeant dans une attente intenable - tandis que son pouce continuait à masser mon clitoris. Puis son doigt fit des va et viens langoureux toujours très lents mais très fermes, le bout de ses doigts venant masser mes parois laissant une empreinte brulante. Puis, pour mon plus grand plaisir, il me pénétra d’un deuxième doigt me donnant un plaisir inouïe. J’accompagnais son mouvement en ondulant mes hanches gémissant de plus en plus fort. Je plongeais mes mains dans ses cheveux promenant mes doigts le long de sa nuque pour l’inviter à venir remplacer ses mains par sa bouche. Il stoppa tout mouvement.

Je veux que tu me le dises ! Dis-moi ce que tu veux que je te fasse !?

Son regard me transperça. Ses doigts dans mon minou immobiles, seul son pouce pressant un peu plus fermement mon bouton, il me tenait en étau. Il n’allait pas céder…

Je veux que tu mettes ta tête entre mes jambes et que tu me fasses jouir

Ma déclaration alluma dans ces yeux une lueur de victoire. Il approcha son visage, je sentais son souffle chaud caresser mon minou.

Frissons…

La pointe de sa langue entama une ronde autour de mon bouton gonflé de désir tandis que ses doigts écarter mes petites lèvres…deux doigts venant se loger dans mon intimité. Puis sa langue suivit un chemin déjà bien humide pour aller titiller ma fente. Plusieurs allers retours…mon corps était en proie à un abandon le plus total. Sa langue me pénétra à ton tour, j’agrippais ses cheveux laissant échapper un cri tandis que ses mains prenaient possession de ma poitrine, ses doigts pinçant mes têtons. Puis les doigts reprirent le chemin de mon antre en menant le ballet de plus belle tandis que ses lèvres vinrent se poser sur mon bouton d’amour, le titillant et l’aspirant. J’haletais, n’en pouvais plus, tendue comme un arc, j’hurlais mon plaisir…J’étais son terrain de jeux, son territoire. Il avait pris possession de mon corps, de mon esprit me réduisant à n’être que « sa chose » totalement dépendante de ses caresses expertes et de ses baisers…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et mon sexe soigneusement épilé et glabre.

" du dos de sa main ma fine toison"

dommage, tu te contredis un peu...

sinon c'est très excitant, continue !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

dommage, tu te contredis un peu...

sinon c'est très excitant, continue !

Merci pour vos compliments, pour la prochaine histoire, je prendrais le temps d'une relecture attentive promis ! :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.