Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Obsidienne

Le moustique.

Recommended Posts

Le moustique.

Il est là , depuis un bon moment déjà il les observent, d'abord la guerre! La mort. Ensuite le désir.

Incontrôlable!puissant! Dévorant!

Est ce la proximité de la mort qui rend le désir si intense? Il se pose la question mais ne sais que penser.

Ces ''humains''sont si étranges!

Toujours distribuer la mort en premier, ils tuent monstres et chiens enragés,serpents ou scorpions venimeux,la mort les frôlent,ils tremblent que l'autre périsse, ceux qui est absurde, ils sont immortels!

Mais le doute les tenaillent, et si jamais il ne pouvais cette fois revenir de l'au delà et si le portail cette fois refusais de s'ouvrir! Douleur! Mort! Peur!

Ouf une fois encore ils sont là, ensemble réunis!

Désir!

Il s'allume dans leurs regard.

Ils se jettent l'un sur l'autre,se couvrent de baiser.

L'homme murmure ,la femme se laisse déjà emporter par le plaisir.

Lui il entends tout.

Il voit tout aussi.

Leurs baisers enflammés, leurs mains qui ôtent les armures désormais superflues.

L'homme a posé ses lèvres au creux du cou de la femme,elle se pâme.

Il voit le sang qui coule lentement de la plaie,si rouge sur la peau couleur de lune de la femme.

Il a faim lui aussi,mais préfère ce tenir tranquille le spectacle ne fait que commencer.

Il s'approche, se pose sur l'épaule, là il est au première loge!

Il sent la peaux glacé sous ses pattes, mais aussi le sang au dessous, il bouillonne!

_''Hummm!Ouiiii!

Le murmure rauque de la femme déchire le silence. Elle sent sur son corps la bouche de son amant.

_''Humm! Ouiiii!Encore!

Il l'a mordu,elle aussi tout à l'heure aura le droit et c'est lui alors qui sera soumis à sa volonté,elle soupire de plaisir, elle est heureuse.

Elle sent sa langue doucement glisser sur son cou,il se délecte de son sang.

_''Humm!Ouiii!Ouiii!

Leur regard se frôlent, l'incendie flamboie, Alors plus rien ne les arrêtent.

Dans ses mains il prend les seins magnifiques qui lui sont offert, si blanc, si doux. Pose sa bouche ,sa langue ,il la goûte,l'excite, mordille,suce ces fruits d'amour. D'abord l'un puis l'autre après.

Elle gémit.

Il adore ça.

Il a envie d'elle!

Non pas maintenant! Il retient son plaisir ,veux le transcender.

De sa langue il continu ''l'exploration'' de ce corps qui lui appartient.

Le ventre.

Plus bas,un peu plus bas.

Le voilà parvenus là ou elle voulais qu'il soit.

Il le sais.

Elle est une fleur qui s'épanouit sous ses caresses,

_''Ouiii!Ouiiii!

Sa langue a trouvé son jardin secret,la bouche de son amant collée à ses lèvres la rende folle de plaisir.

Il joue avec son bouton de rose, l'aspire dans sa bouche,le suce avec tant de douceur qu'elle a l'impression que même sa peau glacée se réchauffe.

Elle se cabre. Son sang n'est plus que lave en fusion dans ses veines. Un cheval fougueux ivre de liberté. Elle ondule et se resserre plus près encore. Les mains dans ses cheveux. Il la retient, son bras puissant autour de sa taille. Elle à confiance en lui. Elle sent ses griffes sur ses reins. Ce contact à lui seul fait naître de nouveaux désirs, plus secret, plus intense dans son esprit.

Tout doucement,comme pour ne pas les déranger , le moustique piqué par sa curiosité se laisse lentement glisser sur la courbe douce du sein. Les mamelons érigés excite sa propre faim,c'est là qu'il aime mordre lui,juste là à la limite des auréoles aux couleurs de caramel,là où la peau est si fragile et le sang si sucré!

L'homme caresse la hanche,la cuisse de sa compagne. Avec une lenteur langoureuse il fait aller et venir ses doigts sur elle ,ses griffes sur ses reins ,sur les rondeurs à l'éclat luné de ses fesses. Chacune de ses caresses est une torture délicieuse.

_''Viens! Viens maintenant!Viens!

Elle le veux en elle,maintenant! Elle ressent son désir, elle a envie de lui et cela est si bon que s'en est presque douloureux. Elle veux à son tour gouter son désir,le prendre en elle. Elle veux sentir sur sa langue sa virilité.Sentir la douceur de sa force.Jusqu'au bout de la nuit le garder dans son ventre brulant.Jusqu'au bout de la vie être son esclave insoumise.

Leurs regards se croisent,le même feu les consument.

_''Viens! Viens!''

_''Oui!Oui!

Leurs voix ne sont plus qu'une suplique dans la nuit,un soupir à peine chuchoté aux étoiles.

Leurs regards se croisent et le même amour les emportent.

Un instant encore le moustique observe ce couple enlaçé.

-'' je crois que je vais aller me chercher une amie pour cette nuit''se dit il en reprennant son vol.

fin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bzzz Bzz Bzzz Bzzzzz :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le moustique n'aurait pas participer au spectacle chez moi. :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink:

J' adore ta façon de décrire la scène...vue d' un moustique !

Merci pour ce texte très original :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce texte est mon tout premier dans le genre érotique, il est venu d'une remarque de mon prince à cause justement d'une "méchante" piqure.

en effet c'est lui qui m'a suggéré d'essayer un autre style, et franchement je ne le regrette pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.