Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

cury22

Bref récit: caresses nocturne

Recommended Posts

caresses nocturne

Mes mains tâtonnèrent quelques instant dans le noir avant de se poser sur son visage. L'obscurité ambiante me rendant aveugle, mes doigts lurent sont visages de haut en bas, descendant le long de son front, contournant ses sourcils si joliment épilés, se précipitant de l'arrête de son nez jusqu'à sa bouche pulpeuse. Je la découvrait d'un œil nouveau, d'un œil aveugle d'amour. Je contournai chaque monts et chaque vallée de son visage. En passant sur ses yeux, je remarquai que ceux-ci étaient bien clos, le sommeil faisant bien son travail.

Je passai un doigt sur ses lèvres entrouverte et légèrement humide d'où s'échappait un léger souffle endormit. Elle était belle, si belle. Mon corps se rapprocha du sien. La chaleur de nos peaux nues contrastant avec le froid des draps propres. Je me blottis contre elle tandis que ma main passaient de ses joues sur son cou gracile, puis descendaient sous la couette à la recherche de sa poitrine. Bientôt, mes mains gravir ces petites montagnes fermes et douces, surmontées de leur chapelle.

J'entendis alors son souffle changer, devenir plus bruyant, plus saccadé. Peut-être ne dormait-elle plus. Mes mains restèrent au sommets de ses seins, immobile au dessus de ses tétons. Puis elle redescendirent brusquement le long de son ventre, dont la peau si douce faisait penser à la douceur du coton. Sa respiration devint râle, puis quelques mots s'échappèrent de ses lèvres entrouverte: fais-le...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

décidément, je confirme, je suis fan :welcome:

une approche très sensuelle pour ta dulcinée :P

Bientot la suite ? et oui j'en redemande :P

Encore merci pour ces merveilleux moments

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh oui alors!

La suite ... la suite ...

et sur le même ton, par pitié.

Ne change rien ! :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:welcome: het hey une autre histoire à épisode :P elle démarre bien ta nouvelle production, vite le second épisode :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ton histoire me plait beaucoup et la lire me rappelle des moments trés sensuels avec mon prince.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ton histoire me plait beaucoup et la lire me rappelle des moments trés sensuels avec mon prince.
Content que ça te rappelle à de bons souvenirs :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

caresses nocturne

Mes mains tâtonnèrent quelques instant dans le noir avant de se poser sur son visage. L'obscurité ambiante me rendant aveugle, mes doigts lurent sont visages de haut en bas, descendant le long de son front, contournant ses sourcils si joliment épilés, se précipitant de l'arrête de son nez jusqu'à sa bouche pulpeuse. Je la découvrait d'un œil nouveau, d'un œil aveugle d'amour. Je contournai chaque monts et chaque vallée de son visage. En passant sur ses yeux, je remarquai que ceux-ci étaient bien clos, le sommeil faisant bien son travail.

Je passai un doigt sur ses lèvres entrouverte et légèrement humide d'où s'échappait un léger souffle endormit. Elle était belle, si belle. Mon corps se rapprocha du sien. La chaleur de nos peaux nues contrastant avec le froid des draps propres. Je me blottis contre elle tandis que ma main passaient de ses joues sur son cou gracile, puis descendaient sous la couette à la recherche de sa poitrine. Bientôt, mes mains gravir ces petites montagnes fermes et douces, surmontées de leur chapelle.

J'entendis alors son souffle changer, devenir plus bruyant, plus saccadé. Peut-être ne dormait-elle plus. Mes mains restèrent au sommets de ses seins, immobile au dessus de ses tétons. Puis elle redescendirent brusquement le long de son ventre, dont la peau si douce faisait penser à la douceur du coton. Sa respiration devint râle, puis quelques mots s'échappèrent de ses lèvres entrouverte: fais-le...

tres belle histoire sa me fait rever :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.