Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest David rugit

La cave suite et fin

Recommended Posts

Guest David rugit

Je lui fit comprendre que c'était calme les après-midi au bar , et lui proposa d'aller prendre un verre en bas... Elle ne refusa pas mais resta assise au bar me souriant.

J'entrepris de fermer la porte du bar et d'y apposer un écriteau "je reviens dans 5 min" Marie resta toujours assise au bar, attendant la suite.

je la pris par la main et l'emmena avec moi après avoir fermé rapidement les rideaux de l'établissement. après tout si des clients passaient ils pouvaient s'assoir en terasse en attendant mon retour.

Marie avait compris que j'avais très envie, et elle éssaya de me dissuader sans grandes convictions : "Mais david tu ne vas pas fermer le bar en pleine journée?" ou bien encore "qu'est-ce que tu fais?"

je sentais la pression monter dans mon caleçon , comme la première fois où nous avons fais l'amour, et en même temps je me disais que c'était dommage pour son copain qui était un mec bien, je ne voulais pas qu'ils se séparent ils avaient l'air qd même si bien ensemble!

Mais l'envie de sexe était plus forte, et je l'emmena dans la cave, là où personne ne pouvait nous voir! Je n'osa pas l'embrasser sur la bouche, alors je commenca à me frotter à ses fesses en avançant un peu plus loin dans la cave mal éclairée... Marie sentant ma forte écrection contre ses fesses, avait décidé de me suivre ds cette cave, mais n'avait surement pas envie d'avoir une relation sexuelle avec moi, pensant trop à son mec. Il me fallait trouver qlq chose, une idée et vite! La vue de son décoleté m'excitait depuis plus d'une demi heure déjà! Toujours dans son dos, j'entrepris de soupeser sa poitrine au travers le tissu, et la caresser alors que nous arrivions au fond de la cave. Marie passa sa main dans son dos, et arriva sur mon sexe. je poussa un gémissement ,elle compris que ça faisait un moment que je n'avais pas eu de relation : "tu es dur dis donc" mes mains sur ses hanches, j'éssayai d'en passer une sur so nventre, pour atteindre son sexe.. et elle me retenit "David tu sais que je ne peux pas faire ça..." J'eus peur qu'elle ne quitte la cave sur le champ, mais elle restai devant moi dos à moi, la main balladeuse, acceptant mes mains caressant ses seins. Je l'aida en ouvrant mon pantalon, et puis en sortant ma queue déjà raide et bien droite. Je gémissais à chaque fois que sa main la touchais, j'avais décidément très envie, et devais sans doute me contenter de peu! elle accélera ses gestes, je gémissais régulièrement en le lachant pas ses seins que j'avais dans les mains, comme des perles rares. elle prenait un plaisir à reste dos à moi, acceptant ce jeu pour mon plus grand plaisir.elle savait me faire jouir, et le bout de ses doigts éffleuraient mes couilles à chaque va et vients. Au bout de quelques minutes, j'éclata et de puissants jets de sperme sont venus s'abbatre sur le mur de pierre. A ce moment là elle se tourna, et en me regardant dans les yeux "C'est mieux comme ça, de face j'aurai pas pu m'empecher de te sucer." Puis quitta la cave, m'aida à ré-ouvrir le bar, me laissant après ce moment de folie douce qui m'a fait le plus grand bien en milieu de journée!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Il y a eu d'autres épisodes plus croustillants avec Marie, dans des endroits un peu plus chaleureu qu'une cave je dois dire, lieux publics, maison familiale, festival breton...

enfin si ça vous intéresse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

:o Pas mal du tout ton premier récit sur le forum :) ... assez excitante cette cave de bar en Bretagne :twisted::D:wink:

:D Juste un petit point que je ne comprends pas dans la logique de Marie : elle refuse toute relation sexuelle avec toi pour "ne pas tromper son copain actuel", mais elle accepte des coquineries très chaudes et une fellation :D

Bref, ce n'est qu'une parenthèse :D et au plaisir de te lire dans d'autres narrations :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

J'aime relire cette épisode... car je dois dire que Marie est une très belle femme qui ne laisse pas indifférent. J'ai l'occasion de la revoir de temps en temps et à chaque fois elle me fait de l'effet... Je peux toujours voir la naissance de ses seins fermes qui me donne à chaque fois envie de les embrasser.

Je me souviens d'un autre soir, elle était chez ses parents, et nous chations sur msn. ça faisait qlq min que déjà nous dérapions à discuter de sexe. Je la sentais chaude ce soir là, car elle ne m'avait jamais parlé aussi crument. J'étais devant mon écran tout excité, sentant mon sexe durcir... je ne pouvais pas m'empêcher de lui proposer de se voir... Marie se laissa désirer un peu, ne voulant pas réveiller ses parents devant démarrer sa voiture pour se déplacer.

Je lui disais que j'avais les clés du local d'une association dans le centre ville, et que cet endroit était certainement très calme à cette heure aussi avancé de la nuit.

Marie n'osait pas venir, il était 2h passé, mais elle semblait tellement excité qu'elle commença à avoir un vocabulaire de vraie petite cochonne, jamais elle ne m'avait parlé comme ça. Je la sentais excité et très désireuse de disposer d'un homme pour refuser mon invitation.

Je lui demandai une dernière fois si l'idée de se retrouver au local lui disait ou sinon j'allais me coucher quand elle me demanda : « si je viens tu me baiseras ? »

A ma grande surprise je lui assurai que j’en avais très envie, Marie, la douce Marie que je connaissais poursuivait dans le même registre que j’avais du mal à vraiment croire si c’est la Marie que je connaissais qui m’écrivait : « tu me baiseras comme une salope ? Tu me laisseras lécher ta grosse queue ? J’ai envie que tu me baises à quatre pattes par terre, que tu m’enfonce ta queue dans la bouche, que tu me prennes violemment. »

Après l’avoir assuré de mes envies, elle me dit qu’elle arrivait de suite.

MSN déconnecté je n’arrivais plus à croire que Marie allait venir tellement peu habitué à ce langage cru mais tellement excitant…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coolchris

et alors raconte nous ce qui s'est passé au local

avec de tels mots elle s'est jetée sur toi ????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Je suis un peu long à vous écrie la suite je m'excuse j'ai commencé trop de récits en même tps.

La suite viendra je vous promets!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu long à vous écrie la suite je m'excuse j'ai commencé trop de récits en même tps.

La suite viendra je vous promets!!

mais on y compte on y compte :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'avoue tu as trouvée une petite coquine... j'espère pouvoir lire la suite bientôt ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Les derniers mot sur MSN de Marie étaient :

"si je viens tu me baiseras comme une salope ? Tu me laisseras lécher ta grosse queue ? J’ai envie que tu me baises à quatre pattes par terre, que tu m’enfonce ta queue dans la bouche, que tu me prennes violemment. »

MSN déconnecté je n’arrivais plus à croire que Marie allait venir tellement peu habitué à ce langage cru mais tellement excitant…

J'osais croire qu'elle allait venir après toutes les cochonneries qu'elle m'avait dites... inutile de vous détailler l'état dans lequel ce chat l'avait mis... je me retenais pour ne pas me masturbé jusqu'à l'orgasme en attendant "sagement" Marie.

Les minutes furent longues, et Marie arriva. Elle n'osa pas croiser mon regard, et rapidement s'excusa du langage qu'elle avait employé sur MSN, me disant que ça ne lui ressemblait pas, qu'elle avait été folle d'écrire ça, que je la prendrai pour une cinglé.

Je la rassura que non, son langage inhabituel avait été très excitant au contraire.

Je l'invita ensuite à prendre une chaise proche de l'ordinateur.

On boit un verre, un peu géné ds notre excitation mutuelle on ne sait comment franchir le cap, alors je rallume l'ordi et lui montre une vidéo x amateur qui me plaisait bien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'espère qu'il y aura une suite j'ai envie de savoir comment ça s'est terminé ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cesses de nous faire soufrir, nous voulons la suite, que c'est il passé dans ce local associatif???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite je rejoind tout le monde c'est trop exitant et tu nous laisse sur notre faim il se passe quoi ensuite..?..?..j'adore ta petite marie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Je la savais excitée et ne pouvais m'empecher de repenser à ces mots écrit qlq min auparavent... ils raisonnaient dans ma tête (dans mon caleçon aussi...) mais je ne voulait pas lui sauter dessus, je prefèrais le faire en douceur. Baiser pour baiser ne m'excite pas autant.

Je lui montra donc une vidéo je me souviens, mettant en scène une jeune fille babysitter se donnant du plaisir sur le canapé alors que le papa la surprena dans une position pus qu'indécente...

Toujours assis tous les deux devant l'écran, j'étais pris entre la frustrtion et l'excitation...

je choisi l'excitation et pris la liberté de sortir mon sexe pour le décatoter devant cette vidéo, la vision de mon sexe allait elle la faire fuir? ou bien lui donner envie?

Après 2 minutes de visionnage, j'avais décalotter plusieurs fois mon gland déjà très humide, legerement caché sous le bureau et ne pouvait retenir des gémissement quand Marie me dit: "tu te branles?"

"Oui" lui répondis-je "voir cette fille se toucher m'excite bcp!!" "tu ne veux pas que ça soit qlq'un d'autre qui le fasse?..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

(je prends mon temps à écrire tous mes récits, j'espère que ça ne gache pas votre plaisir)

Je recula donc la chaise pour libérer un peu mon sexe déjà si dur et gonflé. la vidéo m'excita bien sûr mais la regarder avec Marie qui m'avait écrit tant de cochonneries qlq min auparavant sur msn m'excita encore plus. N'avez- vous jamais eu envie qu'on vous surprenne lors de vos caresses? ou bien envie de partager ces moments de caress solitaires en vous disant qu'au même moment une personne du sexe opposé devait etre en train de se caresser et qu'elel désirait certainement le partager elle aussi?

et bien c'est tous ces plaisirs réunis qui m'excitaient.

Je vous assure que ma queue était bien gonflé quand, après m'avoir supris, elle me proposa son aide.

une fois ma queue libérée, elle posa délicatement sa main droite autour de ma hampe, le contact me fit presque sursauté, son regard appuyé sur mon membre conjugué aux va et viens de sa main m'encouragea a la laisser faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sylphide

Quel dommage que tu n´aies jamais ecrit la suite :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.