Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Détente avec moi

Recommended Posts

Invité

Texte inspiré et écrit pour mon chouchou. A la demande de certains jaloux :twisted: je partage avec vous mon récit.

J'espère que ça vous plaira.

[align=justify]

Je te propose un massage à l'huile de monoï sur une table réservée à cet effet.Tu me suis moi vêtu d'un peignoir, entièrement nu dessous. Tu t'allonges, l'ôtes et here me go pour des papouilles décontractantes de tous tes muscles. Côté pile et face subissent cette douce sentence, rien n'est oublié.

Tu es complètement détendu, ton corps à ma merci j’en profite pour glisser mes mains sous ta serviette. A ma grande surprise je note une légère tension. J’esquisse un léger sourire, te regarde. Tu restes les yeux fermés, stoïque comme si de rien n’était.

J’approche ma bouche y dépose un baiser, puis deux, puis trois, rien n’y fait tu n’ouvres pas les yeux. Furieuse de voir que tu continues à faire la momie, je décalotte ton gland. Ma langue s’enroule autour, j’y fais le tour à plusieurs reprises. Je relève la tête pour voir tes réactions et étrangement tu as les yeux d’ouverts, ils sont mi clos. Enfin tu te manifestes…

Tenant d'une main ton sexe décalotté, j'entreprends de le gober pour le sucer.

Je me glisse entre tes cuisses pour mieux jouer avec ta tige. Tes jambes sont pendantes de chaque coté de la table. Au fur et à mesure que mes succions se font rapides, ton membre grossi. Que c’est bon et délicieux, ton bassin va et vient au même rythme.

Toujours en pleine action, je relève à nouveau la tête. J’aime croiser ton regard, constater que tu deviens ma proie. Désormais je peux te mener par le bout nu nez. J’arrête net, m’attaques à tes bourses. Je les aspire chacune à leur tour, je leur prodigue un massage en bonne et due forme…

Je t’entends marmonner que je te procure la plus grande détente dont tu avais besoin pour évacuer le stress de cette semaine si chargée. Tout en te gobant, je masturbe de façon lente et régulière ton sexe. Tu m’implores de continuer mais en te reprenant au chaud.

Une de mes mains caresse ton ventre. Je remonte vers ta bouche avec mon regard de panthère tel un félin prêt à dévorer son déjeuner. Tes mains encerclent et glissent sur mes hanches.

Puis tu les introduis sous mon chemisier. A ce contact mon corps frissonne, tu poursuis en dégrafant mes dessous d’une main tandis que l’autre passe en dessous pour les libérer. Mes mamelons sont tendus.

Tu les fais rouler entre tes doigts, ce simple mouvement m’arrache un râle de plaisir. Tu coulisses ton corps sous le mien de façon à ce que ta bouche arrive à hauteur de l’objet de ton plaisir. Tu prends ton temps avant de les déguster. Tu les rapproches, les lèches. Ta langue passe de l’un à l’autre.

Retournement de situation, je deviens la victime de mon propre jeu. Tout ce dont je suis capable de faire c’est gémir. Tu me têtes tel un nouveau né qui découvre le sein de sa mère pour la première fois. Je caresse ta tête. Tu déboutonnes mon corsage afin d’être plus à l’aise. Je me redresse, je suis à califourchon sur toi. Je me dévêtis, t'envoie mes habits à la figure. Tu me contemples et profites de ce mini strip tease …

Je m’assoie sur ton bassin feinte de simuler un lap dance. A ma grande surprise, ton membre est toujours tendu. J’ondule, pour te taquiner. Tu te redresses, te colles à moi. Tu dégages mes cheveux de ma nuque, puis viens lover ta bouche dans mon cou.

Tu ne m’embrasses pas, non tu croques littéralement ma chair sans pour autant vouloir me faire mal. Ta langue se promène, de haut en bas. Ses mouvements sont d’une mollesse toujours comme j’aime.

Je défaillis encore plus, mon cœur bat si fort que tu le ressens toi aussi sur ta peau. L’excitation me gagne de plus belle. Je te chuchote que tu es un petit diable car tu sais très bien comment me faire perdre la tête.

Tes doigts pianotent sur mon dos une mélodie qui ne fera qu’accentuer mon désir, trahit par mes soupirs. La combinaison de tes lèvres sur ma gorge associée à celle de tes caresses sur mon épine dorsale m’est très agréable. Une de tes mimines coule sur mon corps, se dirige directement entre mes cuisses. Le constat est vite fait : j’ai mes dessous trempés de cyprine.

Avec ton pouce tu exerces une pression sur mon bouton d’amour, ton index vient se joindre à celui-ci puis enserre doucement mon clitoris.

Je suis totalement transportée ailleurs. Mes hanches suivent le rythme que tu m’imposes.

Tu écartes ma lingerie pour introduire ton majeur. Je suis tellement excitée que la pénétration se fait sans demander trop d’effort. Tu entames des vas et vient lent au pour débuter, ensuite tu alterneras en choisissant tantôt une cadence plus dense.

Je ne réponds plus de rien, tu as le contrôle entier sur ma personne. Tu m’allonges à mon tour, reviens joindre tes lèvres aux miennes durant de longues minutes. Tes doigts regagnent mon intimité que tu avais abandonnée pendant ce court instant. Sans attendre ta langue prend le relais, me lèche, me lape, déclenchant à nouveau des cris que je ne prends pas la peine dissimuler…[/align]

A suivre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci d' avoir partagé ton récit avec nous. :aime2::aime2:

Le lire, c' était comme si j' étais cachée dans cette même pièce et pouvais observer la scène sans être vu... J' ai adoré :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci d' avoir partagé ton récit avec nous. :aime2::twisted:

Le lire, c' était comme si j' étais cachée dans cette même pièce et pouvais observer la scène sans être vu... J' ai adoré :aime2:

merci miss :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted: :oops::aime2:

.........vivement la suite ma belle!!! :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

waouuu miss... :twisted:

que va-t'il se passer ? tu vas te transformer en diablesse et reprendre le dessus ?

ou tu vas laisser ton étalon jouer avec toi...? :aime2:

en tous cas tu sais choisir les mots, j'adooore... :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, maintenant que je relis le texte... je me demande si "Détente" est bien le bon mot pour le titre... vu l'effet qu'il me produit ! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très beau texte :twisted:

tu choisit très bien tes mots et on croirais le vivre :aime2:

vivement la suite :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

waouuu miss... :D

que va-t'il se passer ? tu vas te transformer en diablesse et reprendre le dessus ?

ou tu vas laisser ton étalon jouer avec toi...? :twisted:

en tous cas tu sais choisir les mots, j'adooore... :)

hum en effet ce sont les deux options qui se présentent :wink::D

tu sauras mon choix dans la suite :D

merci pour ton compliment :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

En fait, maintenant que je relis le texte... je me demande si "Détente" est bien le bon mot pour le titre... vu l'effet qu'il me produit ! :twisted:

je fais du SAL (Service Après Lecture), inscrit toi sur la liste :wink::o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

très beau texte :D

tu choisit très bien tes mots et on croirais le vivre :twisted:

vivement la suite :wink:

merci :):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je fais du SAL (Service Après Lecture), inscrit toi sur la liste :o:)

S'il y a SAL personnalisé, avec plaisir ! :D

Surtout qu'il n'est pas trop dans mes habitudes... de... comment dirais-je... "faire la queue" pour une explication de texte ! :wink: :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suiiiiiiiiiiiiiiite :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

oui bientôt les amis !

j'attends que mon écrivain me corrige et je le poste aussitôt promis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

S'il y a SAL personnalisé, avec plaisir ! :P

Surtout qu'il n'est pas trop dans mes habitudes... de... comment dirais-je... "faire la queue" pour une explication de texte ! :P:P

oui mais tu sais bien que tu n'as pas besoin de faire la queue.

avec moi t'es prioritaire partout et pour tout :P:P:welcome::P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

[align=justify]Voici la suite et la fin de mon histoire

Nous sommes en missionnaire, mes jambes sont croisées sur ton dos afin que tu disposes entièrement de mon corps. Ton introduction dans ma caverne d’amour est au maximum.

Nos langues se cherchent et jouent l’une avec l’autre. Pendant ce temps, je dirige mes mains sur tes fesses, les caresse en accentuant tes mouvements.

Doucement, nos corps basculent sur le côté. L’étroitesse de la table te pousse à me serrer contre toi pour éviter que je tombe.

Tu saisis cet instant pour me glisser quelques mots coquins à l’oreille. Me demande si tes coups de reins me plaisent, si j’en veux plus, ce à quoi j’acquiesce entre deux gémissements.

Tu complimentes la douceur de ma peau, que tu ne te lasses de câliner à chaque toucher…

Le point de non retour est imminent. Pour un orgasme assuré en communion, tu m’ordonnes de me positionner en levrette… Je prends cette position, tu es derrière moi, et tu m'invites à ouvrir les jambes pour être totalement offerte à tes coups de buttoir.

La pénétration est facile vu mon état d'excitation. Tes mains sont sur mes hanches que tu presses contre les tiennes afin d'être le plus profondément possible en moi. Je sens ton sexe gonflé à bloc en moi.

« Fais-moi jouir », glissé-je entre deux soupirs...

Tu commences à aller et venir en moi, doucement pour commencer. Puis de plus en plus fort mais pas trop vite... Tes mains parcourent mes hanches, mon dos.

Tu sens à mes respirations et à mes petits cris que je suis en route vers l'orgasme. Tu décides d'accélérer tes pénétrations, tu as envie de jouir aussi.

Le plaisir monte. Nous sommes en route vers l'orgasme. Tu accélères encore, tes coups de buttoir se font de plus en plus rapides et pressants.

Tout à coup, nos corps se raidissent... Nous sommes en train de jouir ensemble ! Je sens ton sexe qui palpite en moi, et tu sens ma caverne palpiter également.

Ce double orgasme simultané nous foudroie tous les deux, et nous tombons côte à côte sur le lit, épuisés de notre chevauchée…

Merci de m'avoir lu.[/align]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap: pour la suite et fin

j'aime toujours autant ta façon d'écrire :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

:clap: pour la suite et fin

j'aime toujours autant ta façon d'écrire :aime:

:clap: merci toi :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Une bien jolie suite et conclusion ! :roll::clap:

merci mon cher :doh::clap:

on passe à la mise en pratique :aime::clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un astucieux mélange entre douceur et virilité (l'une n'empêche absolument pas l autre )

Magnifique Merci d' écrire avec tant de talent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Un astucieux mélange entre douceur et virilité (l'une n'empêche absolument pas l autre )

Magnifique Merci d' écrire avec tant de talent

merci pour ton compliment :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.