Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Michel8163

Premier rendez-vous manqué

Recommended Posts

Rendez-vous manqué

C’est au tout début de mon adolescence, j’accompagne ma mère et mon frère pour lui acheter des chaussures. Tandis qu’il est assis, la vendeuse apporte plusieurs boîtes, elle s’accroupit pour défaire les lacets et j’aperçois un petit peu de ses cuisses. Sous sa robe qui est remontée, elle ne porte pas de collants et je découvre sa peau claire. C’est la première fois que je vois en vrai sous la jupe d’une fille. Bien sûr j’ai lu des revues avec des femmes nues, mais là c’est l’extase. J’essaye de mieux me placer et la fille, je pense amusée par mon jeu écarte furtivement de temps à autre les jambes. Je n’arrive pas à bien me positionner et je n’ose pas non plus regarder franchement. Mon cœur tape très fort, je suis tout bouleversé, je tourne, essaye de me mettre en face, petit coup d’œil discret, je n’en peu plus, vais je voir plus ? ; les cuisses se dévoilent à nouveau, j’ai envie de voir la culotte au moins une fois, je respire fort, j’ai chaud, pas moyen. Soudain ma mère m’appelle et me retire mes espoirs, « on part ! » ; c’est à regret que je sors de ce magasin tout émoustillé mais déçu. J’aurais fait n’importe quoi pour continuer d’assister à ce spectacle, je suis tout retourné. Depuis chaque fois qu‘une situation intéressante se présente, il n’est pas rare qu’un événement extérieur m’empêche d’en profiter pleinement. Voilà mon premier contact avec la féminité, un rendez-vous manqué. Pour en revenir aux revues, j’en avez une seule que m’avais donnée un copain et que je cachais bien au fond du placard pour éviter la honte que mes parents la découvre. Sur les photos retouchées, les sexes étaient polis, effacés, on ne voyait même pas les poils du pubis, ce n’est pas comme maintenant où voir une femme nue est devenu une banalité. J’ai toujours gardé ce fantasme et cette frustration en moi aussi j’apprécie toujours avec autant d’intérêt la vue du dessous des femmes. C’est sûrement pour cela que, lorsque l’occasion se présente, je demande à ma femme de montrer innocemment ses atouts. Lorsqu’elle accepte, cela me fait plaisir car elle offre ce que l’on m’a refusé, je vis la situation à travers l’autre comme si c’était moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

jolie confession et c'est bien de la frustration que naissent les fantasmes ...

Tu devrais aller t'acheter des chaussures :roll:

si tu as d'autres histoires ... n'hésite pas !

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je crois que tu décris la de bien belle maniere ce que tout homme a du vivre à un moment dans sa découverte de la féminité...merci :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rah lala, j'ai l'impression d'être dans mes premières années de découverte du plaisir de regarder les femmes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Moi j 'ai 37 ans et je dois bien l'avouer , la vue d'une culotte sous une jupe m'excite beaucoup . En général , c'est une vue furtive , mais il arrive parfois que la femme ne s'aperçoive pas de son erreur ou se croit proteger par une cloison ajourée et là quelle plaisirs .Pardon à toutes les femmes que j'ai admiré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.