Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest K@thy

La Vie De Cathy (de la pure fiction)

Recommended Posts

Guest K@thy

Un oiseau survola Blois avant de venir tournoyer au-dessus de la tête de Fred. Celui-ci sourit, sans trop savoir pourquoi, à une vieille dame qu'il croisait. Il leva la tête, rêveur, et observa les nuages... celui-ci ressemblait à une rose. Celui-là à un coeur... Sans trop savoir comment, il se retrouva devant la porte.

Sans attendre, il sonna. Quelques secondes s'écoulèrent. Les tempes de Fred battaient. Comme personne n'ouvrait, il sonna une nouvelle fois. Mais rien ne se passa. Il frappa, sonna, frappa, sonna encore et encore... puis il décida d'attendre.

Il attendit une heure. Puis deux. Au bout de trois heures, désespéré, il se leva, et après avoir sonné une dernière fois, tourna les talons et s'en alla. Mais à peine fut-il en route qu'un bruit de verrou attira son attention. Il fit volte-face, et aperçut Cathy sur le pas de la porte.

- Je... excuse-moi, dit-elle. Je suis désolée, je... je...

- Tu es si jolie, la coupa Fred.

- Entre, ajouta Cathy.

Arrivé au salon, Fred s'assit dans un fauteuil et soupira.

Il ferma les yeux, et bailla.

- Viens sur mes genoux, dit-il à Cathy. Je vais te raconter quelque chose.

Celle-ci obtempéra, et fit comme si elle ne se doutait de rien. Mais elle savait exactement ce qui allait se passer. D'ailleurs, elle ne fut pas sitôt près de lui qu'il la serra dans ses bras et se mit à l'embrasser fougueusement. Peu après, elle le regarda et lança:

- Tu es tellement prévisible que tu en es touchant!

- Ah oui? Fit Fred. Ça, c'est ce que tu crois. Car j'ai la preuve du contraire.

- J'aimerais bien voir ça!

- Viens, je vais te le dire en secret... dit-il.

Mais Cathy, pas dupe, se jeta sur lui avant qu'il n'ait eu le temps de tenter quoi que ce soit, et l'embrassa à son tour. Après avoir repris ses esprits, Fred lança:

- Tu sais, je...

- Chut... fit Cathy.

- Je...

- Il n'y a pas de mots...

- Si...

- Non...

- Si... je t'aime, Cathy.

Celle-ci fut prise d'un sanglot:

- C'est vrai? Oh... moi... moi aussi mon amour!

- Depuis seulement 24 heures que je t'ai vue, je n'ai jamais aimé une femme autant que toi. Car les autres étaient des femmes ordinaires.

- Oh... c'est bien vrai?

- Oui, c'est vrai.

- Mon coeur... ce que tu me dis, c'est la chose la plus belle que jamais je n'ai entendue. Tu es aussi tendre à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Fred rougit. Il se sentait bien. Au loin, un chat criait. Tout près, son coeur battait. Là-bas le jour passait... ici, tout était arrêté.

- Embrassons-nous encore... souffla Fred.

Ils s'embrassèrent donc. Au loin, on entendait ''Toi Mon Amour'' de Marc Lavoine. D'où cela venait-il? Quelle importance, du moment que c'était là. Bientôt, la musique, l'amour, les entraînèrent dans un tourbillon sans fin. Il n'y avait plus de plafond, plus de mur. Blois était loin. Ils virent passer un chêne, au dessous d'eux. Puis deux. Maintenant, ils étaient sur la mer. Ils frissonnèrent... était-ce le vent qui s'était levé et qui faisait frémir un peu leur peau? Quelques nuages voilèrent le ciel. A mesure que les notes s'envolaient, la musique devenait de plus en plus belle, et le ciel de plus en plus gris. On se serait cru dans un tableau de Picasso. Des larmes de joie dans la voix, la musique jouait. Quelques gouttelettes de pluie vinrent alors troubler cet océan, tels des pizzicatos que le vent sifflant emportait au loin avant de les renvoyer à la figure des amoureux. Après quelques instants les gouttes grossirent, s'écrasant lourdement sur la surface de l'eau. Cathy, que la folie saisissait, se voyait chanter au milieu des éclairs... Plus la musique jouait plus le temps s'agitait, plus le ciel s'assombrissait, plus les vagues grandissaient, se brisant bientôt contre leurs pieds dans une explosion d'écume crépitante, poussées par des bourrasques assassines... leur baiser dansait sur cet air tourmenté, cet océan symphonique, cet opéra dramatique, les vagues étaient à présent immenses et la pluie tranchait le ciel plus sombre que la plus noire des nuits, c'était affreusement grand et terriblement beau, si beau que ça faisait mal, la musique hurlait sa douleur, de plus en plus fort, les notes tourbillonnaient, le vent devenait tornade, les vagues devenaient rouleaux, les amants tournoyaient, autour de leurs bouches, autour de leurs mains... et tout s'arrêta soudain.

- Cathy...

- Oui?...

- Cathy... veux-tu m'épouser?...

- Oui... fit-elle doucement.

Ils restèrent ainsi toute la nuit à se regarder dans le blanc des yeux. Parfois, ils s'embrassaient. Parfois, ils parlaient.

- Ne me quitte jamais, disait Fred.

- Je ne te quitterai jamais. Tu es bien trop galant pour que je te quitte, répondait Cathy. Tu es l'opposé de la bêtise, de la brutalité... tu vaux bien plus que ce rustre de Patou. Je ne sais pas comment j'ai fait pour lui trouver du charme.

Et ils s'embrassaient. Puis ils s'embrassaient une nouvelle fois.

Ils s'embrassèrent pendant des heures. Des jours. Des années. Si d'aventure vous ne croyez plus à l'amour, sachez qu'en ce moment même ils s'embrassent quelque part.

:roll: :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

wouawww Cathcath je l'ai lu deux fois : une vite pour savoir la fin (curieuse je suis !) et une autre fois lentement pour bien apprécier chaque mot...

je m'en vais relire ! c'est magique ... :roll:

:P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Vraiment Bravo! Quel joli texte et belle conclusion!!

Impressionné I am!! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Quel instant si délicieux que je viens de vivre à la lecture de ce récit, trés réel, trés vrai, j'ai beaucoup apprécié ce post Cath.

J'aimerais pouvoir fermer les yeux et me retrouver innondé dans un instant si chaleureux.

Merci à toi Cath, :roll::P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très jolie histoire et belle fin :roll: :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tali

Bravo Cath !!! c'est superbe ! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Une histoire pas ordinaire, Cath et bravo pour l'écriture et la magie, ainsi que ton imagination, et un hourra pour l'inspiration.

Un beau récit, surtout à méditer quant à la dernière phrase, un peu comme celle écrite à la fin de certains contes ou fables.

Je suis vraiment étonnée et admirative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

bravoo Cath très touchant !! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo, Cathy, toi aussi tu sais écrire simplement, avec tes mots touchants ! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

Je vous remercie a toutes et a tous !

:twisted::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

Quel instant si délicieux que je viens de vivre à la lecture de ce récit, trés réel, trés vrai, j'ai beaucoup apprécié ce post Cath.

J'aimerais pouvoir fermer les yeux et me retrouver innondé dans un instant si chaleureux.

Merci à toi Cath, :wink::wink::wink:

Merci a toi Antipode, mais l’inspiration que j’ai sur CI m’aide énormément… :twisted::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

bravo, Cathy, toi aussi tu sais écrire simplement, avec tes mots touchants ! :wink:

merci Pascual ! :twisted: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel talent incroyable !

Sensationnel !!! :twisted::wink:

On le lit agréablement et on se prend au rôle....

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je me joins à ce concert pour te dire le plaisir que j'ai eu à lire ton histoire!

très jolie... rêve ou réalité? biz?Lil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ispana

c'est très beau ce que tu as écrit là! très sensible et romantique, ça fait du bien de lire ce genre d'écrits parmi toutes ces confessions aussi excitantes soient-elles!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

si j'étais un loup.......à la lecture de ce texte...... je regarderais cette lune a qui je voue un amour infini....et je lancerais à la nuit, un interminable ouuouuuuuuuuuuuuh

merci tite cath :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

Quel talent incroyable !

Sensationnel !!! :wink::wink:

On le lit agréablement et on se prend au rôle....

:wink:

merci Lucin :wink:

je me joins à ce concert pour te dire le plaisir que j'ai eu à lire ton histoire!

très jolie... rêve ou réalité? biz?Lil

Merci Lilinne :wink:

c'est très beau ce que tu as écrit là! très sensible et romantique, ça fait du bien de lire ce genre d'écrits parmi toutes ces confessions aussi excitantes soient-elles!

Merci ispana :wink:

si j'étais un loup.......à la lecture de ce texte...... je regarderais cette lune a qui je voue un amour infini....et je lancerais à la nuit, un interminable ouuouuuuuuuuuuuuh

merci tite cath :twisted:

quelle belle déduction!! merci maximania

:wink::wink: a vous 4 :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.