Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

PomDamuur

Un Ptit Tour En Voiture ?

Recommended Posts

Il pleut. Le ciel est tout gris; les essuies-glaces font des allers-retours sur le pare-brise de ma pauvre petite Fiat. Je plisse un peu des yeux, c'est pas le moment que je rentre dans une bagnole, je suis crevée, j'ai envie de rentrer chez moi. La voiture devant freine brutalement : encore un bouchon, c'est bien ma veine. J'appuie un grand coup sur le frein, mon véhicule dérape un peu, mais rien de grave. J'ai l'habitude.

Bon, je ne coupe pas le moteur, la pluie me déprime, j'ai envie d'un peu de musique. Un peu de Jazz, tiens. La pluie martèle le pare-brise. Je ferme un peu les yeux. Je sens les vibrations de ma Fiat sous mes fesses. C'est agréable. Malgré la pluie, une étrange chaleur s'empare de tout mon corps. Surtout entre mes cuisses. Presque instinctivement, je porte ma main à mon sexe, et le touche du bout des doigts, à travers ma jupe. J'ai envie de me caresser, là, tout de suite. Pour une fois que je peux tirer profit d'un bouchon! Je passe ma main sous ma jupe, je descends un peu mon string. Mon sexe est tout chaud, et déjà humide. J'y mets toute la main et me caresse frénétiquement. Ma respiration s'accélère un peu. J'accélère les gestes de ma main, j'introduis un doigt, puis deux. C'est tellement bon ! Je pousse un petit cri étouffé, et continue de plus belle. Je me sens à l'étroit dans ma minuscule voiture, j'ai envie d'écarter mes jambes encore plus...

Un coup de klaxon. Je tourne brutalement la tête et retire à regret ma main de mon sexe mouillé. Le bouchon est en train de se défaire, je gêne la circulation :welcome:

A ma gauche, un type en moto m'adresse un clin d'oeil; je rougis, je ne pensais pas être vue avec cette pluie battante. Mais je constate très vite que la pluie a cessé. Excitée comme pas possible, toute chaude, toute mouillée, il faut que je continue à conduire ! Bah, je me finirai sur la prochaine aire d'autoroute.

- J'peux t'aider si tu veux ! me gueule le fameux type en moto. Je constate que son sexe pointe sous son pantalon. Ça m'excite énormément.

Je lui adresse un sourire entendu, et nous roulons tous deux jusqu'à la prochaine aire d'autoroute.

Je coupe le moteur, et je m'assois sur les sièges arrières.

- Tu crois que j'vais me coincer là-dedans ? me demande le type. Il me prends par les hanches et me pose sur le capot de ma bagnole. Heureusement qu'il ne pleut plus; et espérons que personne d'autre ne s'arrête sur cette aire d'autoroute... Quoi que l'idée de faire l'amour en public ne me déplaise pas du tout.

Le type est direct, il fout sa tête sous ma jupe et commence à lécher mon clitoris tout excité. Je gémis. J'écarte un peu plus les jambes, je ferai le grand écart si je pouvais... Ses coups de langue sont de plus en plus rapides, de plus en plus amples. Ma respiration est de plus en plus haletante.

- Pénètre moi ! je lui gueule.

Il lève la tête, avec un petit sourire, et me dit :

- Faudra d'abord me chauffer, petite salope.

Il descend son pantalon et son boxer, et approche sa verge tendue à l'extrême de ma bouche.

- T'as envie de ma grosse bite, pétasse ? Vas y, suce.

Il me l'introduit dans la bouche. C'est délicieusement bon. Je la lèche de partout, je la suce, je la mange presque. Il respire de plus en plus fort, ça m'excite. Il me prend la tête entre ses mains, et fait des mouvements de plus en plus rapides avec son bassin, de sorte que son pénis fasse des allers-retours dans ma bouche. Il se retire alors et embrasse mon clitoris, tout doucement.

- S'il te plaît, pénètre moi! je l'implore.

- T'as envie de ma grosse bite en toi, pétasse ?

- Oh oui !

- T'es ma chienne ?

- Oui, je suis ta chienne, je suis ta salope ! Enfonce moi !

Il m'allonge sur le capot et enfonce sa verge d'un coup sec en mon antre.

- OUIIIII !

Ses mouvements de bassins sont d'abord amples. Je frémis de partout, je jouis à chaque coup. Ses mouvements sont de plus en plus rapides, de plus en plus secs, je tremble de partout.

- T'aimes ça, te faire prendre, hein ?

- OH OUIII !

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Un coup de klaxon. J'entrouvre un peu les yeux. Je suis assise dans ma petite Fiat, sur l'autoroute. La bagnole est arrêtée mais le moteur tourne toujours. Devant, je distingue un ensemble de voitures qui avancent assez lentement. Foutus bouchons. J'ai encore rêvé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire un peu plus attention au fiat maintenant.... quoi que ma copine en possède une :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.