Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mimi_Christie

L'initiation

Recommended Posts

Depuis presque un mois, nous avons de nouveaux voisins, un couple qui avoisine la cinquantaine avec leur fille, Julie, 19 ans.

Samedi dernier Julie est venue me trouver, ses parents étant partis pour le week-end, elle s'ennuyait seule chez elle. Moi aussi je suis seule, ma copine est en séminaire pour une semaine, week-end compris.

Julie s'installe dans le canapé et je lui offre une boisson. Elle me dit qu'elle a un petit copain, mais que lui aussi est parti en vacances avec ses parents. Quand elle a appris que j'étais lesbienne ça l'a intriguée, elle m'a demandé si on pouvait en discuter en toute bonne foi.

Je lui ai donc raconté pourquoi j'avais choisi cette vie, et tout naturellement on a abordé le sujet du sexe et Julie avec sa voix toute emprunte d'émotion m'a demandé si je voulais bien lui apprendre le plaisir entre filles. Sa mine timide et sa voix hésitante m'ont fait craquer, je me suis rapprochée d'elle et ai posé ma main sur sa cuisse nue, elle était en débardeur et mini-jupe, je n'ai pas eu grand-chose à soulever :welcome:

Sa peau ferme et douce sous ma main, elle a un peu écarté les jambes pour me signifier qu'elle était prête. Elle a à son tour posé la main sur mes seins, tendant sa bouche vers la mienne. Je l'ai embrassée sensuellement, par de petits bisous rapprochés, avant d'introduire ma langue entre ses lèvres. Julie ne restait pas inactive, elle avait soulevé mon t-shirt, sous lequel je ne portais rien, et pelotait mes seins gonflés d'excitation. Elle m'a alors demandé de la déshabiller, ce qui fut rapidement fait, le débardeur et la mini-jupe ont été rapidement enlevés, ainsi que son petit string blanc où perlait déjà une trace d'excitation :aime2:

A mon tour je me suis effeuillée devant ses yeux admiratifs, avant de m'installer sur elle à califourchons, ses mains de nouveau sur mes seins, avant de descendre le long de mon ventre jusqu'au ticket de metro qui me sert de toison intime. Elle a alors pu constater l'effet qu'elle me faisait, ses seins jeunes mais déjà bien fournis pointés tout contre moi, sa langue caressant les miens. A mon tour j'ai poussé un doigt inquisiteur tout contre sa vulve, la faisant gémir de bien-être.

Je l'ai ensuite fait se coucher, me mettant sur elle en soixante neuf, j'ai goûté à son nectar de jeune fille et j'ai senti ses doigts agiles parcourir mon sexe de femme déjà bien entrouvert et lubrifié. Quel plaisir de lécher une chatte aussi fraîche, de sentir son petit bonbon dressé tout contre ma langue, alors que Julie essayait, maladroitement d'abord, s'appliquant ensuite de son mieux pour me rendre les caresses que je lui offrais. Je l'ai alors entendue "oh Chris, c'est si bon ce que tu me fais, je t'en prie n'arrête pas !" Tout en continuant à lui sucer le clitoris, j'ai introduit un doigt dans son vagin tout lubrifié, le faisant aller et venir de droite à gauche, je me repaissais moi aussi de ses caresses intimes, un peu hésitantes, mais si excitantes.

Je l'ai alors sentie se crisper sous mon doigt, elle gémissait et son vagin était agité de spasmes, elle a eu un bel orgasme.

Quant à moi, si j'étais excitée, je n'avais pas encore joui. Voulez-vous savoir comment j'ai pris mon pied ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'en ai envie.

Voici un début qui promet d'agréables moments de lecture

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Meph

Quant à moi, si j'étais excitée, je n'avais pas encore joui. Voulez-vous savoir comment j'ai pris mon pied ?

Bah non, pourquoi on voudrait savoir??? C'est un peu comme quitter une salle de ciné avant la chute de l'intrigue du film.

Bon aller, te fait pas prier, dis nous tout !! Et avec des détails tout en sensualité s'il te plait :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu que le public en redemande, voici la suite :aime2:

Julie pour me remercier de cette belle initiation m'a embrassée passionnément, voulant profiter pour goûter à sa cyprine sur mes lèvres. En même temps, elle me massait la vulve, et me demandait comment elle pouvait elle aussi me faire jouir.

Je lui ai indiqué la table basse, elle a ouvert le tiroir et a trouvé mon beau vibro rose tout au fond. Tout en passant la langue dessus en me regardant d'un air coquin, elle me demande "c'est ça que tu veux ma belle ?"

Je lui ai répondu par l'affirmative, elle l'a mis en marche, sur la première position, la plus lente, mais aussi la plus excitante, elle s'est couchée tout contre moi, reprenant tout doucement le massage de mes lèvres intimes avec ce bel engin de plaisir que ma copine et moi connaissons si bien. Il ne m'a pas fallu longtemps pour le lubrifier de manière on ne peut plus naturelle :welcome:

Julie a bien vu que j'étais prête, et tel un vrai sexe mâle, l'a introduit peu à peu en moi, centimètre par centimètre, me laissant le temps me m'habituer à la pénétration. Pour l'encourager, je malaxais tout ce que je pouvais attraper : ses seins d'une main et ses jolies fesses ainsi que son entrejambe de l'autre.

J'étais tellement excitée, j'avais envie qu'elle me fasse jouir, je le lui ai demandé. Mais elle a secoué la tête, en me disant que ça viendrait en temps voulu. Tout en me sucant les tétons gonflés de plaisir, elle continuait son va et vient si excitant, mais tellement doux et lent. Au bout d'un moment j'ai senti une énorme vague de chaleur m'envahir, mes muscles vaginaux se crispaient sur cette bite artificielle, je ne lâchais plus les seins si doux de Julie, je gémissais et haletais, je jouissaiiiiis !

Lentement mais sûrement Julie a fait grimper le plaisir en moi, pour que cette belle rencontre se termine en apothéose.

Tout en maintenant ma main sur son sein, elle m'a dit que ça lui avait beaucoup plu, et qui si je le voulais, le lendemain on pouvait passer l'après-midi chez elle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant, tu ne peux nous priver du dimanche

Ce serait cruel !

(au fait, merci)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi j'aurais bien voulu profiter, et vous faire profiter du dimanche... mais hélas elle a commencé ses règles et elle n'a pas voulu de jeux sexuels... on s'est donc contentées de scrabble et de wii.

Cependant, elle m'a promis, tout en me mettant une petite main aux fesses, de recommencer dès que la chose serait possible :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi j'aurais bien voulu profiter, et vous faire profiter du dimanche... mais hélas elle a commencé ses règles et elle n'a pas voulu de jeux sexuels... on s'est donc contentées de scrabble et de wii.

Cependant, elle m'a promis, tout en me mettant une petite main aux fesses, de recommencer dès que la chose serait possible :welcome:

Pauvre Mimi_Christie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore cette réplique ! ça fait film de Western.

Et quel beau film !! :welcome:

:aime2::oops::aime::D:doh::-D8):D

Moi c' est tes posts que j' adore, toujours une touche d' humour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest gnan182

La deuxième rencontre vite!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La deuxième rencontre vite!!!

faut lire un peu hein...

Moi aussi j'aurais bien voulu profiter, et vous faire profiter du dimanche... mais hélas elle a commencé ses règles et elle n'a pas voulu de jeux sexuels... on s'est donc contentées de scrabble et de wii.

Cependant, elle m'a promis, tout en me mettant une petite main aux fesses, de recommencer dès que la chose serait possible Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très jolie histoire, en effet.

Et racontée avec beaucoup de douceur et de sensualité !

Pas encore de suite ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je la croise de temps en temps, mais vu qu'elle vit chez ses parents, elle doit attendre qu'ils s'absentent pour que l'on puisse donner une suite à cette histoire... et la mère est femme au foyer, donc ce sera pas pour tout de suite... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier je mettais un peu d'ordre dans la cave, avec tout le bazar qui y est entassé, il fallait bien ranger ça un jour où l'autre. Toute affairée à mon rangement je ne prends pas attention aux autres bruits.

Je sursaute en entendant un toussotement derrière moi, je me retourne et qui vois-je ?

Vous l'avez deviné, ma jeune voisine, toujours aussi jolie.

Elle s'approche de moi, me prend la main et me dit qu'elle a envie de donner une suite au plaisir qu'elle a pris lors de sa visite chez moi.

Le rangement a ses bons côtés et je venais de ranger un carton de couvertures. J'en extirpe une que j'étends sur le sol. La température ambiante est un peu frisquette : 15 degrés, mais déjà nos bouches se joignent et font monter la chaleur en nous. Sa main frôle mes seins et descend entre mes jambes, ouvre la tirette de mon short et caresse le tissu satiné de mon string, d'abord mon mont de vénus, et ensuite plus bas, mes grosses lèvres. De mon côté j'ai en main l'un de ses seins tout pointé par la fraîcheur de la cave et par l'excitation. et l'autre main lui caresse ses fesses divines sous sa mini-jupe sous laquelle elle est nue.

Elle fait glisser short et string à mes pieds, enlève mon t-shirt et me voila toute nue dans ma cave. A son tour, elle ôte son bain de soleil et s'assied sur moi pour me pétrir les seins. Je sens sa chatte mouiller mon petit buisson et je ne me lasse pas de regarder ses jolis seins tout tendus. J'en attrape un dont je fais rouler le téton durci entre le pouce et l'index. Je lui dis que j'ai envie d'elle, ici, maintenant. Elle se met sur moi, en soixante-neuf, sa belle chatte écartée à portée de ma bouche, ses seins contre mon ventre et déjà elle m'embrasse le haut des cuisses, se rapprochant peu à peu de mes lèvres intimes. Je commence par jouer avec ses jolies lèvres mouillées et écartées, les parcourant du bout des doigts, avant d'y mettre la langue. De son côté, je sens aussi sa langue contre mon clito, qui descend vers mon vagin, avant de revenir titiller mon bouton d'amour. Je me régale, sa chatte est délicieuse, et elle n'est pas avare en cyprine, ma jeune voisine !

Tout en me léchant le clitoris, elle m'introduit deux doigts bien profondément et me masturbe de manière délicieuse. Je fouille l'intérieur de son vagin du bout de la langue, l'enfonçant aussi loin qu'il m'est possible. Je l'entends pousser un long gémissement de bonheur et je sens ses jolies lèvres agitées de spasmes orgasmiques. De son côté, ses doigts font merveille en moi et elle ne tarde pas non plus à me faire jouir, tout en se délectant de ma cyprine.

Elle se couche à mes côtés m'embrasse pour goûter nos jus intimes mélangés. Elle me caresse doucement un sein. A ce moment nous entendons l'ascenseur se mettre en mouvement, nous enfilons rapidement nos vêtements. Heureusement que c'est l'été et que nous avons peu de couches à remettre. Quelques instants plus tard, le père de ma gentille voisine vient voir si tout se passe bien... elle était censée venir juste chercher une bouteille de coca. Je dis que nous avons discuté afin de nous connaître. Le père semble content de cette explication, et remonte, suivi de sa fille. De mon côté je reprends le rangement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Hier je mettais un peu d'ordre dans la cave, avec tout le bazar qui y est entassé, il fallait bien ranger ça un jour où l'autre. Toute affairée à mon rangement je ne prends pas attention aux autres bruits.

Je sursaute en entendant un toussotement derrière moi, je me retourne et qui vois-je ?

Vous l'avez deviné, ma jeune voisine, toujours aussi jolie.

Elle s'approche de moi, me prend la main et me dit qu'elle a envie de donner une suite au plaisir qu'elle a pris lors de sa visite chez moi.

Le rangement a ses bons côtés et je venais de ranger un carton de couvertures. J'en extirpe une que j'étends sur le sol. La température ambiante est un peu frisquette : 15 degrés, mais déjà nos bouches se joignent et font monter la chaleur en nous. Sa main frôle mes seins et descend entre mes jambes, ouvre la tirette de mon short et caresse le tissu satiné de mon string, d'abord mon mont de vénus, et ensuite plus bas, mes grosses lèvres. De mon côté j'ai en main l'un de ses seins tout pointé par la fraîcheur de la cave et par l'excitation. et l'autre main lui caresse ses fesses divines sous sa mini-jupe sous laquelle elle est nue.

Elle fait glisser short et string à mes pieds, enlève mon t-shirt et me voila toute nue dans ma cave. A son tour, elle ôte son bain de soleil et s'assied sur moi pour me pétrir les seins. Je sens sa chatte mouiller mon petit buisson et je ne me lasse pas de regarder ses jolis seins tout tendus. J'en attrape un dont je fais rouler le téton durci entre le pouce et l'index. Je lui dis que j'ai envie d'elle, ici, maintenant. Elle se met sur moi, en soixante-neuf, sa belle chatte écartée à portée de ma bouche, ses seins contre mon ventre et déjà elle m'embrasse le haut des cuisses, se rapprochant peu à peu de mes lèvres intimes. Je commence par jouer avec ses jolies lèvres mouillées et écartées, les parcourant du bout des doigts, avant d'y mettre la langue. De son côté, je sens aussi sa langue contre mon clito, qui descend vers mon vagin, avant de revenir titiller mon bouton d'amour. Je me régale, sa chatte est délicieuse, et elle n'est pas avare en cyprine, ma jeune voisine !

Tout en me léchant le clitoris, elle m'introduit deux doigts bien profondément et me masturbe de manière délicieuse. Je fouille l'intérieur de son vagin du bout de la langue, l'enfonçant aussi loin qu'il m'est possible. Je l'entends pousser un long gémissement de bonheur et je sens ses jolies lèvres agitées de spasmes orgasmiques. De son côté, ses doigts font merveille en moi et elle ne tarde pas non plus à me faire jouir, tout en se délectant de ma cyprine.

Elle se couche à mes côtés m'embrasse pour goûter nos jus intimes mélangés. Elle me caresse doucement un sein. A ce moment nous entendons l'ascenseur se mettre en mouvement, nous enfilons rapidement nos vêtements. Heureusement que c'est l'été et que nous avons peu de couches à remettre. Quelques instants plus tard, le père de ma gentille voisine vient voir si tout se passe bien... elle était censée venir juste chercher une bouteille de coca. Je dis que nous avons discuté afin de nous connaître. Le père semble content de cette explication, et remonte, suivi de sa fille. De mon côté je reprends le rangement...

Mmmm délicieuse histoire...

Pour ma part l'endroit le plus insolite fut un local à boite aux lettres dans une résidence. Il était tard, la nuit était bien avancée, personne dans les parages. Il m'a prise à la sauvage, des préliminaires brefs, la situation nous ayant bien excités. Ca reste un moment délieux dans ma mémoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympa le voisinage dans cet immeuble j'aimerai bien savoir l'adresse je crois que je vais déménager mouaaaaaa :aime: :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour une jeune femme ne connaissant rien au monde lesbiennes elle a l air tres doue

tant mieux pour toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

y a une chose qui m interpelle

tu dis avoir une copine !!

est elle au courant de ton aventure ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

y a une chose qui m interpelle

tu dis avoir une copine !!

est elle au courant de ton aventure ?

Elle l'est depuis hier soir, je lui ai tout raconté... ce qui l'a fait plonger la main dans ma culotte tout en écoutant ma narration :aime:

Et elle m'a aussi dit que la prochaine fois ce serait elle qui s'occupera de ranger la cave :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah ca c'est sur le trio n'est pas loin. En tout cas très belle expérience et c'est un plaisir de te lire...

:aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.