Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Troyen06

Jamais vu ça encore !!! Mesdames à l'aide !

Question

Bon, je viens de rencontrer une femme de 37ans qui n'a jamais pu atteindre d'orgasme... bon jusque là... il paraît qu'il y en a bien 20% des femmes à être dans ce cas.

Au bout de quelques semaines, la confiance est là, elle est fantastique et malgré tout mes efforts elle dit ne pas l'avoir atteint !

Elle est complètement insensible aux cunis, parfois au bout de 2 heures d'excitation de caresse, sa chatte est trempée, je la masturbe sur le clito, mais là encore il faut viser très juste !!! et quand je pense que l'explosion va arriver elle se mets à gémir / pleurer resserre ses jambes...

Parfois lorsque j'alterne pénétration et masturbation je l'entends pourtant gémir de plaisir à en perdre pratiquement connaissance, la tête qui tourne perte d'équilibre, mais une fois qu'elle reprend ses esprits elle me dit de n'avoir encor jamais ressenti autant de bonheur et de jouissance sans pour autant parvenir à l'orgasme...

Je ne sais plus quoi faire, hormis aller voire une psy ou une séxologue, qu'en pensez-vous ?

Pour info, nos rapports ne dure jamais moins d'une heure et parfois dépassent les 3 heures...

Avez-vous été dans ce cas ? Comprenez vous ce qu'elle peut ressentir ? Comment faire ?

Merci pour votre aide, ce n'est pas une question d'égo mais j'aimerai comprendre pourquoi elle n'atteint pas l'orgasme ? C'est la première fois après tout ce que j'ai pu faire qu'une femme me dit ne pas l'atteindre...

:langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Recommended Posts

Plusieurs chose : déjà le sexologue est une bonne idée.

Tu risque de ne pas aimer la suite:

Ensuite: je te cite: Nos rapport ne dure jamais moins d'une heure et dépassent les 3 heures ..

Et

Parmi les différentes partenaires que j'ai eu, je vous assure que toutes avaient atteint l'orgasme avec moins du quart de ce que je lui fait et ce dans le pire des cas !

Tu a déjà une très mauvaise façons de percevoir les choses.

Tu est une machine sexuelle

elle est la défectueuse celle qui n'atteint pas l'orgasme...

Dans ce genre de problème, il est important de comprendre que le rejets de la faute sur l'autre complique énormément les choses pour trouver une solutions.

Déjà essayer pendant une heure minimum, tu ne fais que lui donner de la pressions, il n'y a pas de « plaisir » seulement une soif de performance.

Prend le temps d'avoir du plaisir, de s'aimer , et si il n'y a pas d'orgasme tant pis le plaisir est la.

Il y a peu être un petit manque de confiance et de communication si elle a peur de se laisser aller en ta présence.

Et comme je disais: Sexologue = la meilleur solutions pour l'instant, mais SOURTOUT ne lui présente pas la chose dans le style: Si tu veux jouir, on peu aller chez le sexo régler ton problème.

Voilà ma petite opinion :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai eu le meme probleme avec une fille

on est resté ensemble quelque semaines, elle m'avait avoué ne jamais avoir eu d'orgasme.

j'ai donc bien sur redoublé d'effort pour y remédier, mais de maniere infructueuse...

j'espere qu'elle y arrivera bientot, mais j'avoue que je ne sais pas a quoi c'est du

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Je n,ai rien a ajouter tout a été dit... Sauf que je vois pleinement qu'on s'Entraide vraiment avec respect et ça c'est vraiment un cadeau.

merci de toute cette attention.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pensez déjà à prendre du plaisir, sans être dans l'optique "performance". L'orgasme viendra tout seul. Après, il faut être gentil dans tes mots, plus dans l'optique "j'aimerais tant te faire jouir" plutôt que "tu n'arrives pas à jouir".

J'ai eu ça aussi au début de ma relation avec ma douce actuelle, je me souviens des fois lui avoir fait l'amour pendant des heures et parfois comme un fou sans qu'elle arrive à lâcher prise. Elle criait tout ce qu'elle pouvait (j'y allais de bon coeur), perdait les pédales, mais pas moyen d'avoir un orgasme.

En en parlant et le temps faisant, elle a appris à dompter son corps et à se laisser aller... et maintenant, elle arrive aisément à avoir plusieurs orgasmes, parfois même beaucoup... et même des éjaculations féminines, donc tu vois, rien n'est figé et tout s'améliore, c'est le moins qu'on puisse dire. :oops:

(en position, la posture du tigre m'a bien aidé... sinon des préliminaires très longues aident à détendre l'esprit... le tantrisme peut être une très bonne idée, comme indiqué plus haut)

J'ai eu une autre aventure aussi, impossible de la faire jouir, elle n'arrivait jamais à lâcher prise. C'est pas faute d'avoir été un amant "performant" (m'a fallu 3 jours pour me remettre de notre rencontre, imaginez un peu le rythme :clap:), mais c'est clairement elle qui m'a dit "je n'arrive pas à lâcher prise même si je prends énormément de plaisir".

Là, y a pas grand chose à faire : juste l'aider à se lâcher, et le temps pour mieux se connaitre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien a ajouter sur ce qui a été dit, entre autre par Egan. N'est-ce pas Egan ? ;o)

Mais j'ai envie de redire tout ça d'une autre façon.

Il ne faut pas faire l'amour dans le but d'avoir un orgasme, mais dans le seul but de se faire plaisir.

Il ne faut pas chercher l'orgasme, il faut se laisser surprendre par lui.

Et il ne peut surprendre que lorsqu'on est détendu, ouvert.

Honnêtement, en tant que mec, c'est aussi comme ça que je fonctionne.

Après, il faut trouver pourquoi elle n'est pas détendue, pourquoi elle n'est pas apaisée.

Et là, on entre dans la psycologie de la dame que seule elle, et peut-être toi, peut ou peuvent connaitre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses... non il n'y a jamais eu de viol ou tentative... et lorsqu'elle resserre les jambes, elle me dit en sanglottant que c'est trop fort, qu'elle a peur, qu'elle est terriblement frustrée car à la longue "ça" ne viens pas et elle ne sait pas pourquoi, pourtant elle sent que c'est là juste là mais soit elle en a trop peur et fait un blocage soit elle est trop concentré et n'arrive pas à libérer son esprit pour laisser arriver le plaisir !

Parmi les différentes partenaires que j'ai eu, je vous assure que toutes avaient atteint l'orgasme avec moins du quart de ce que je lui fait et ce dans le pire des cas !

Je pense sans doute que l'attendre alors qu'elle ne l'a jamais eu doit la bloquer, je suis selon elle, déjà le seul à parvenir à la faire mouiller et jouir, imaginez elle refusait au bout de quelques semaines de se faire pénétrer par ses ex car elle ne ressentait rien et même en lubrifiant le vagin elle ressentait à force des brûlures !

Nous ommes dans un shéma nouveau pour moi, merci de vos conseils et de vos expériences si vous vous êtes trouvé un jour confronté à ce problème.

Mesdames, votre aide me serait aussi très précieuse pour essayer de comprendre ce qui se passe dans sa tête, diriez vous qu'elle doit se concentrer sur l'acte, le plaisir ou bien, comme je lui dit, lacher prise, ne penser à rien, se sentir libre et faire ce qu'elle veut, sans tabou ou jugement ou quoique soit, la sexualité ne peut être réussie que si les personnes parviennent à ce sentiment de profonde liberté et à assouvir leurs envies selon moi.

On dirais bien d'après ce que tu decris qu'elle se bloque, j'étais pareil avant, je sais pas pourquoi, j'avais "peur", c'est très difficile à expliquer...

Je ne peux pas trop t'aider, mais pour moi c'est venu du jour au lendemain avec la bonne personne et un peu d'alcool, ça aide pour se lâcher!

Let

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour !!!

J'ai également eu le mm problème avec mon homme. Et j'ai vite compris ce qu'il m'arrivait.

Par peur de l'inconnu, peur de ne plus pouvoir controler mon corps, peur de pas savoir ce que ca faisait réellement je me bloquait.

Je me suis reconnue dans ta description parce que tout pareil je me bloquait ou je levais sa main lorsque les sensations devenaient vraiment trop forte. Pas évident ni pour lui ni pour moi.

Nous avons une excellente confiance un en l'autre et ça nous a permis petit à petit d'en parler. Il retentait toujours avec une immense douceur et tendresse, en étant a mon écoute, en m'embrassant, en m'encourageant.

Bref petit a petit j'ai appris à me laisser aller à cette vague de plaisir immense. Et parfois mm je lui demande.

Essayer d'en parler si ce n'est déja fait, après ca sera un travail sur elle même. En tout cas son orgasme il est vraiment pas loin !!!!

Bises a vous !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour !!!

J'ai également eu le mm problème avec mon homme. Et j'ai vite compris ce qu'il m'arrivait.

Par peur de l'inconnu, peur de ne plus pouvoir controler mon corps, peur de pas savoir ce que ca faisait réellement je me bloquait.

Je me suis reconnue dans ta description parce que tout pareil je me bloquait ou je levais sa main lorsque les sensations devenaient vraiment trop forte. Pas évident ni pour lui ni pour moi.

Nous avons une excellente confiance un en l'autre et ça nous a permis petit à petit d'en parler. Il retentait toujours avec une immense douceur et tendresse, en étant a mon écoute, en m'embrassant, en m'encourageant.

Bref petit a petit j'ai appris à me laisser aller à cette vague de plaisir immense. Et parfois mm je lui demande.

Essayer d'en parler si ce n'est déja fait, après ca sera un travail sur elle même. En tout cas son orgasme il est vraiment pas loin !!!!

Bises a vous !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

erff

bah oui au bout d'un an , ça peut se comprendre , tu as déjà été bien plus compréhensif et patient que bien des hommes ne l'auraient été mais je vous souhaite alors de rapidement trouver la "clef " !

bonne chance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, c'est un beau chemin.

Nous sommes ensemble depuis un peu moins d'un an.

Avec ses ex ça n'a jamais duré bien longtemps au max 2-3 ans avec 3 d'entre eux et sinon de petites aventures brèves (semaines / mois) en 20 ans.

Oui mais je trouve que depuis quelques semaines nos rapports déclinent, les progrès cessent, c'est vrai que parfois je n'ai plus le coeur à l'ouvrage, je n'ai plus la même libido... il me tarde en fait de pouvoir jouir en même temps que ma partenaire, c'est pour moi un moment de communion assez unique. Parfois je perd courage ou l'espoir, car j'ai épuisé mes cartouches et je me demande jusqu'à quel point cela va décliner.

Ma foi, je vais essyer la voie du tantrisme (merci Egan), et nous verrons bien, car même s'il n'y à pas que le sexe dans le couple, il occupe une part importante dans la réussite d'une relation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour une petite note d'optimisme moi je pense que tu , vous etes bien partis , au vu de tous les blocages qu'elle pouvait avoir et du chemin déjà parcouru , c'est finalement génial !

peut etre qu'avant d'aller consulter un psy , il faut peut etre justre laisser encore un peu de temps ?

depuis combien de temps etes vous ensemble ? pour combien d'années avant avec ses exs c'était la cata ?!

mine de rien , elle fait un sacré chemin là alors peut etre qu'il faut juste encore un peu de temps pour qu'elle arrive au bout de ce chemin=orgasme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Egan, oui c'est à explorer... je vais me renseigner sur le tantrisme, ça me paraît adéquat, en tout cas c'est original et ça sera une première (pour nous deux d'ailleurs :lal: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Tu sais, les prémices durent parfois plus d'une heure, je mets une ambiance calme et relaxante, (lumière tamisée, doux parfum de Ylang-ylang) et la détend par des massages. Ensuite des caresses, des effleurements, elle est très réceptive, elle tremble, lorsque je la titille sur le clito elle se met à pleurer me suppliant d'arrêter ou bien de la prendre car elle est innondée et bouillante à l'intérieur, elle me supplie de mettre un terme... alors parfois je la force, à laisser entrouverte ses jambes, et continue, je ressens sur son ventre des contractions, je l'entends gémir/pleurer (difficile à savoir excatement) je suis persuader qu'elle a un orgasme, ensuite je la pénètre, au boutd'environ 10 minute à 25 minutes parfois elle semble s'évanouir, perd son équilibre, comme une phase de délire, là encore je pense qu'elle a atteint le plaisir et puis après un repos bien mérité elle se blottit contre moi, elle me dit éprouver une jouissance folle, jamais connue mais me dit à chaque fois que c'était là mais que ça n'a pas pu venir...

Un blocage ? Une crainte ? ou alors tout simplement se refuse t'elle à admettre qu'elle y soit arrivée (elle a 37 ans)

Pour ma part, je pense souvent qu'elle l'a atteint, mais je ne la contrarie pas, je n'insiste pas, je lui dit juste de se détendre et que l'orgasme n'est pas une finalité en soi. Que c'est juste parce qu'elle n'y pensera plus qu'un jour il arrivera....

D'un point de vue psychologique, je ne sais plus quoi faire, pensez vous qu'un sexologue pourrait l'aider à diminuer ses attentes, et/ou sa frustration de penser qu'elle n'y arrivera jamais ?

Je ne pensais pas à ce genre de prémices, tout ce que tu énonces à l'inverse ne peut pas la surprendre la prendre au dépourvu !

Elle sent qu'il va être encore question d'orgasme « gros comme un montagne ».

Elle a le temps de verrouillé tout avec sa panique intérieur pour ne pas y arrivé (elle n’y peut rien volontairement en tout cas !)

Toi tu t'es assuré que toute la mécanique fonctionnée

C’est très drôle finalement comme tu en parles

Tu as tout vérifié c'est fabuleux… tout ça marche tu l’as rassuré physiquement

Elle lubrifie comme toutes les filles

Elle a des spasme elle tremble

Elle pleure même ce qui tend à prouver

Qu’elle est dépassé par ce qui lui arrive et que ça lui fait peut être peur

Cette vague de plaisir, elle ne sait tout simplement pas comment se placer pour la prendre de plein fouet

Et effectivement, je crois que quelque chose dans l'orgasme pour qu’il soit pleinement ressenti lui échappe

Mais elle a tout… même la clef !

Je pense que tu pourrais l'existé de façon plus cérébral pour quelle se rende compte

Quelle pourrait commencé à avoir cette lubrification sans être toucher !

Que ces contractions peuvent ce produire à son insu et sans ton intervention !

Que vous ne soyez pas dans un contexte de recherche d'orgasme, telle quelle le conçoit

Que un peu d’alcool peu aider

Et que l'excitation, elle la découvre aussi comme ça

Jusqu’a ce qu'elle ai envie que même sans autre manipulation tu la pénètre

Quelle en arrive à penser que se contact va la libérer, de ce qui naît dans son ventre…

Ce qui ne t'empêchera pas de stimuler son clito en même temps que tu la pénètres le moment venu !

Mais ce sera peut être avec tes mots tes intensions ton désir d'elle exprimé que tu fera sauter le verrou !

En raccourci même si l’expression n’est pas adéquate

Je dirai : « Fais la bander grave pour toi »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:lal: nous c'est quand même beaucoup plus simple :D

Allez maintenant il va falloir la convaincre, prendre RDV et y aller :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah vouiii je pense que c'est dans sa tête que l'orgasme veut pas aller !!! une petite consultation via un spé serait pas mal pour débloquer la situation toi malheureusement tu peux rien y faire !! !

...... :lal: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Eh bien je me suis fais la même réflection!

Moi aussi, je pense pareil :lal:

As tu déjà pensé à lui demander se qu'elle attend d'un orgasme ?? Parce que là à mon avis c'est elle qui ne sait pas interpréter l'orgasme en lui même parce que vu la description que tu donnes, ça à bien l'air tout de même...

Tout-à-fait d'accord avec Alex aussi :D

Il est clair que - de par ta description de ces réactions - elle ressent du plaisir (et même longtemps, et même très fort !), mais qu'elle interprète mal la notion d'orgasme, qui est quand même un ensemble de ressentis très personnels :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vouloir attendre l’orgasme à tout prix et on est sur de bloquer !!!

Et ça pour un quart de fraction de seconde de juste avoir pensé

« Ça c’est je crois enfin que c’est bon » « là, j’y suis presque »

Et toc on rétrograde de 10 crans sur l’échelle de l’excitation…. L’horreur…

Après on pense à lui,

qui vient de nous voir frôlé l’arrivé ( extase)

qui pense que c’était bon !

qu’on vient de ruiner ces efforts grrr encore plus l’horreur !!!!

S’en suit le doute… on a envie de jeter l’éponge… « Et si je m’occuper plutôt de toi chéri » « moi c’est râpé pour ce soir !!! »

Oui, c'est bien ça :lal:

Apres il y a un phénomène mécanique on peut forcer son corps

et il fini par avoir un orgasme tout seul sans toi, juste parce que quelque chose d’important n’a pas participé !!!

Ca je savais pas :D on en apprend tout les jours :D

Ensuite il me vient une question sait elle se faire jouir ?

Sait-elle atteindre seule l’orgasme sous ces propres caresses ? (Dans ce cas qu’elle te montre)

A-t-elle une référence tangible de ce qu’est l’orgasme ?

Cela fait très peu de temps qu'elle a un toy, et non elle n'est jamais parvenu à l'orgasme, oui, elle prend du plaisir je pense qu'elle découvre son corps... comme je l'ai peut-être dit plus haut, c'est une personne qui n'a jamais éprouvé trop de plaisir, et donc elle a préféré vivre seul pendant longtemps, avec ces ex. leur relation n'a jamais dépassée 2 ans avec environ 1 rapport par mois max. car au bout de quelques semaines elle n'éprouvait plus de plaisir donc ne mouillait plus et donc elle refusait la pénétration !!!

Non je ne pense pas qu'elle sache ce qu'est l'orgasme... même si je suis persuadé qu'elle a du déjà parvenir à l'atteindre, mais son manque d'expérience fait qu'elle doit s'attendre à quelque chose d'incommensurable et donc pense ne l'avoir pas encore connu.

Et encore une chose tu devrais la troubler, la déstabiliser davantage avant de passer à la partie purement mécanique de l’excitation

Amènes la à l’orgasme… déjà presque en parole… en lui disant ton désir… toute ton envie d’elle …qu’elle oublie le reste ! Qu’elle ne se voit plus que dans ton regard et qu’elle puisse laisser tomber son propre regard qui la surveille

Tu sais, les prémices durent parfois plus d'une heure, je mets une ambiance calme et relaxante, (lumière tamisée, doux parfum de Ylang-ylang) et la détend par des massages. Ensuite des caresses, des effleurements, elle est très réceptive, elle tremble, lorsque je la titille sur le clito elle se met à pleurer me suppliant d'arrêter ou bien de la prendre car elle est innondée et bouillante à l'intérieur, elle me supplie de mettre un terme... alors parfois je la force, à laisser entrouverte ses jambes, et continue, je ressens sur son ventre des contractions, je l'entends gémir/pleurer (difficile à savoir excatement) je suis persuader qu'elle a un orgasme, ensuite je la pénètre, au boutd'environ 10 minute à 25 minutes parfois elle semble s'évanouir, perd son équilibre, comme une phase de délire, là encore je pense qu'elle a atteint le plaisir et puis après un repos bien mérité elle se blottit contre moi, elle me dit éprouver une jouissance folle, jamais connue mais me dit à chaque fois que c'était là mais que ça n'a pas pu venir...

Un blocage ? Une crainte ? ou alors tout simplement se refuse t'elle à admettre qu'elle y soit arrivée (elle a 37 ans)

Pour ma part, je pense souvent qu'elle l'a atteint, mais je ne la contrarie pas, je n'insiste pas, je lui dit juste de se détendre et que l'orgasme n'est pas une finalité en soi. Que c'est juste parce qu'elle n'y pensera plus qu'un jour il arrivera....

D'un point de vue psychologique, je ne sais plus quoi faire, pensez vous qu'un sexologue pourrait l'aider à diminuer ses attentes, et/ou sa frustration de penser qu'elle n'y arrivera jamais ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Harima

J’ai connu quelque chose de se genre, mais dans des circonstances un peu différentes !

Vouloir attendre l’orgasme à tout prix et on est sur de bloquer !!!

Et ça pour un quart de fraction de seconde de juste avoir pensé

« Ça c’est je crois enfin que c’est bon » « là, j’y suis presque »

Et toc on rétrograde de 10 crans sur l’échelle de l’excitation…. L’horreur…

Après on pense à lui,

qui vient de nous voir frôlé l’arrivé ( extase)

qui pense que c’était bon !

qu’on vient de ruiner ces efforts grrr encore plus l’horreur !!!!

S’en suit le doute… on a envie de jeter l’éponge… « Et si je m’occuper plutôt de toi chéri » « moi c’est râpé pour ce soir !!! »

Et puis non on recommence on se détend enfin on crois lol

Apres il y a un phénomène mécanique on peut forcer son corps

et il fini par avoir un orgasme tout seul sans toi, juste parce que quelque chose d’important n’a pas participé !!!

Mais aussi parce que, comme l’on dit certains à force de vouloir l’orgasme à tout prix on passe à coté !!!

En faite ça peut être trop fulgurant ne faire que traverser et on passe à coté !

ou on peut se mettre en travers pour le recevoir et le prendre de plein fouet !

le laisser vivre quelque instant dans tout son corps, le laisser se rependre et sentir l’épuisement t’envahir… après on grelotte

Ça dépend des orgasmes, mais en général pour ceux qu’on va chercher très loin faut savoir lâcher juste quand il arrive…

Et un paramètre délicat, c’est de ne pas décevoir l’homme qui se donne tant de mal pour qu’on atteigne cet orgasme, ne pas vouloir décevoir, c’est la pire des chose quand il s’agit justement de ne penser qu’a soit …

Moi je préconiserais qu’elle boive un peu d’alcool pour se désinhiber, mais juste un peu pour qu’elle oublie l’enjeu de cet orgasme…

Ensuite il me vient une question sait elle se faire jouir ?

Sait-elle atteindre seule l’orgasme sous ces propres caresses ? (Dans ce cas qu’elle te montre)

A-t-elle une référence tangible de ce qu’est l’orgasme ?

Et encore une chose tu devrais la troubler, la déstabiliser davantage avant de passer à la partie purement mécanique de l’excitation

Amènes la à l’orgasme… déjà presque en parole… en lui disant ton désir… toute ton envie d’elle …qu’elle oublie le reste ! Qu’elle ne se voit plus que dans ton regard et qu’elle puisse laisser tomber son propre regard qui la surveille

Rien à ajouter :langue: .

Quelle sagesse Egan, on sent là toute l'experience et le vecu :bbl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Mesdames, votre aide me serait aussi très précieuse pour essayer de comprendre ce qui se passe dans sa tête, diriez vous qu'elle doit se concentrer sur l'acte, le plaisir ou bien, comme je lui dit, lacher prise, ne penser à rien, se sentir libre et faire ce qu'elle veut, sans tabou ou jugement ou quoique soit, la sexualité ne peut être réussie que si les personnes parviennent à ce sentiment de profonde liberté et à assouvir leurs envies selon moi.

J’ai connu quelque chose de se genre, mais dans des circonstances un peu différentes !

Vouloir attendre l’orgasme à tout prix et on est sur de bloquer !!!

Et ça pour un quart de fraction de seconde de juste avoir pensé

« Ça c’est je crois enfin que c’est bon » « là, j’y suis presque »

Et toc on rétrograde de 10 crans sur l’échelle de l’excitation…. L’horreur…

Après on pense à lui,

qui vient de nous voir frôlé l’arrivé ( extase)

qui pense que c’était bon !

qu’on vient de ruiner ces efforts grrr encore plus l’horreur !!!!

S’en suit le doute… on a envie de jeter l’éponge… « Et si je m’occuper plutôt de toi chéri » « moi c’est râpé pour ce soir !!! »

Et puis non on recommence on se détend enfin on crois lol

Apres il y a un phénomène mécanique on peut forcer son corps

et il fini par avoir un orgasme tout seul sans toi, juste parce que quelque chose d’important n’a pas participé !!!

Mais aussi parce que, comme l’on dit certains à force de vouloir l’orgasme à tout prix on passe à coté !!!

En faite ça peut être trop fulgurant ne faire que traverser et on passe à coté !

ou on peut se mettre en travers pour le recevoir et le prendre de plein fouet !

le laisser vivre quelque instant dans tout son corps, le laisser se rependre et sentir l’épuisement t’envahir… après on grelotte

Ça dépend des orgasmes, mais en général pour ceux qu’on va chercher très loin faut savoir lâcher juste quand il arrive…

Et un paramètre délicat, c’est de ne pas décevoir l’homme qui se donne tant de mal pour qu’on atteigne cet orgasme, ne pas vouloir décevoir, c’est la pire des chose quand il s’agit justement de ne penser qu’a soit …

Moi je préconiserais qu’elle boive un peu d’alcool pour se désinhiber, mais juste un peu pour qu’elle oublie l’enjeu de cet orgasme…

Ensuite il me vient une question sait elle se faire jouir ?

Sait-elle atteindre seule l’orgasme sous ces propres caresses ? (Dans ce cas qu’elle te montre)

A-t-elle une référence tangible de ce qu’est l’orgasme ?

Et encore une chose tu devrais la troubler, la déstabiliser davantage avant de passer à la partie purement mécanique de l’excitation

Amènes la à l’orgasme… déjà presque en parole… en lui disant ton désir… toute ton envie d’elle …qu’elle oublie le reste ! Qu’elle ne se voit plus que dans ton regard et qu’elle puisse laisser tomber son propre regard qui la surveille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait je pense que tu as trouvé les réponses tout seul , elle doit tellement l'attendre cet orgasme ,qu'elle "fixe" dessus et bien évidement il ne vient pas , donc oui il faut qu'elle "lache prise" qu'elle arette d'attendre cet orgasme avec impatience sinon jamais elle n'y arriveras , aprés c'est plus facile à dire qu'à faire c'est clair ...

Ok, merci pour vos conseils, on va en parler et user de patience et d'amour...

Bonne journée à tous et à toutes

:langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses... non il n'y a jamais eu de viol ou tentative... et lorsqu'elle resserre les jambes, elle me dit en sanglottant que c'est trop fort, qu'elle a peur, qu'elle est terriblement frustrée car à la longue "ça" ne viens pas et elle ne sait pas pourquoi, pourtant elle sent que c'est là juste là mais soit elle en a trop peur et fait un blocage soit elle est trop concentré et n'arrive pas à libérer son esprit pour laisser arriver le plaisir !

Je pense sans doute que l'attendre alors qu'elle ne l'a jamais eu doit la bloquer, je suis selon elle, déjà le seul à parvenir à la faire mouiller et jouir, imaginez elle refusait au bout de quelques semaines de se faire pénétrer par ses ex car elle ne ressentait rien et même en lubrifiant le vagin elle ressentait à force des brûlures !

Mesdames, votre aide me serait aussi très précieuse pour essayer de comprendre ce qui se passe dans sa tête, diriez vous qu'elle doit se concentrer sur l'acte, le plaisir ou bien, comme je lui dit, lacher prise, ne penser à rien, se sentir libre et faire ce qu'elle veut, sans tabou ou jugement ou quoique soit, la sexualité ne peut être réussie que si les personnes parviennent à ce sentiment de profonde liberté et à assouvir leurs envies selon moi.

en fait je pense que tu as trouvé les réponses tout seul , elle doit tellement l'attendre cet orgasme ,qu'elle "fixe" dessus et bien évidement il ne vient pas , donc oui il faut qu'elle "lache prise" qu'elle arette d'attendre cet orgasme avec impatience sinon jamais elle n'y arriveras , aprés c'est plus facile à dire qu'à faire c'est clair ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Harima

Moi je sais que sur les differentes partenaires que j'ai eu, les "trop concentré" ne ressentent pas le même plaisir que les "libérées".

Le sexe c'est une sorte de "drogue", c'est fait pour te faire "planer" durant la periode qui precede l'orgasme, et quelques secondes/minutes aprés l'orgasme.

Donc je dirais qu'il faut qu'elle se libére, qu'elle ne pense qu'au plaisir que tu lui offres, qu'elle se laisse aller.

Et je rajouterai que dans un couple, quand la femme s'abandonne à l'homme, premièrement l'homme est super content de sentir cette complicité et cette confiance que lui offres sa partenaire, et deuxièmement l'abandon c'est l'extase du plaisir.

C'est mon regard d'homme qu ressent ça mais, la femme décolle vers un autre monde, roule vers une boule d'amour, de sexe, de plaisir, dans laquelle on est deux, et chaque respiration, geste, parfum, regard, n'est que plaisir. Si une femme pouvait venir appuyer, ou rectifier mon témoignage de l'orgasme féminin, de l'abandon, ça serait sympa :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais fermer les jambes et se mettre à pleurer, je suis curieux là, car ça peut aussi bien être un orgasme enorme, comme un blocage suite à un soucis anterieur (je pense là notemment au viol...)

Merci pour vos réponses... non il n'y a jamais eu de viol ou tentative... et lorsqu'elle resserre les jambes, elle me dit en sanglottant que c'est trop fort, qu'elle a peur, qu'elle est terriblement frustrée car à la longue "ça" ne viens pas et elle ne sait pas pourquoi, pourtant elle sent que c'est là juste là mais soit elle en a trop peur et fait un blocage soit elle est trop concentré et n'arrive pas à libérer son esprit pour laisser arriver le plaisir !

Parmi les différentes partenaires que j'ai eu, je vous assure que toutes avaient atteint l'orgasme avec moins du quart de ce que je lui fait et ce dans le pire des cas !

Je pense sans doute que l'attendre alors qu'elle ne l'a jamais eu doit la bloquer, je suis selon elle, déjà le seul à parvenir à la faire mouiller et jouir, imaginez elle refusait au bout de quelques semaines de se faire pénétrer par ses ex car elle ne ressentait rien et même en lubrifiant le vagin elle ressentait à force des brûlures !

Nous ommes dans un shéma nouveau pour moi, merci de vos conseils et de vos expériences si vous vous êtes trouvé un jour confronté à ce problème.

Mesdames, votre aide me serait aussi très précieuse pour essayer de comprendre ce qui se passe dans sa tête, diriez vous qu'elle doit se concentrer sur l'acte, le plaisir ou bien, comme je lui dit, lacher prise, ne penser à rien, se sentir libre et faire ce qu'elle veut, sans tabou ou jugement ou quoique soit, la sexualité ne peut être réussie que si les personnes parviennent à ce sentiment de profonde liberté et à assouvir leurs envies selon moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Harima

Mais fermer les jambes et se mettre à pleurer, je suis curieux là, car ça peut aussi bien être un orgasme enorme, comme un blocage suite à un soucis anterieur (je pense là notemment au viol...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui dapres ce que tu decris elle semble l'avoir atteint l'orgasme apres je pense comme ce qui as déja été dit peut etre s'attendait elle a autre chose avec le mot orgasme et voire un sexologue n'est pas une mauvaise idéee meme si elle n'a pas de probleme particulier, des fois on as juste besoin d'etre rassuré ou d'en apprendre tout simplement :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.