Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Anonymous

Sexe masqué

Recommended Posts

Guest Anonymous

Ce n'est pas evident à raconter puisque je n'ai pas tout maitrisé ce jour là alors mes idées sont un peu perdues... voila quelques temps que je suis inscrit ici et à force de me connecter de lire les messages et mater les photos de certain(e)s je me suis laissé allé à regarder de tout, TOUT. et j'ai franchis quelques palliers dans ma sexualité...

si j'introduis ainsi mon histoire c'est que sans mon assiduité sur ce forum je ne pense pas que cette histoire aurait donner lieu à une confession... intime !

Voilà : en RV chez un professionnel (métier respectable) je me suis paumé de numéro de rue et j'ai tapé un peu partout pour trouver quelqu'un qui me renseignerait. C'est en province et la ville n'est pas bien grande. une gardienne m'a laissé entrer et s'est mise à chercher un bottin pour trouver mon adresse. pendant que j'attendais une femme est entére dans le hall et a filé droit vers l'ascenseur : elle était plutot grande, des épaules un peu carrées (surement une sportive) et portait des bas assez fins et provocateurs. un haut serré qui ne laissait pas deviner de couleur noire, une tignasse blonde achevait le portrait de ce qui semblait être une "fille facile).

Un peu lassé d'avoir cherché et perdu dans les explciations de la gardienen je la remerciais et fit mine de sortir. En fait j'avais toujours en tete la fille du hall et une envie d'une petite aventure rapide... 8)

mes espoirs étaient facilités car j'avais vu juste: en regardant en haut de la cage d'escalier j'ai vu qu'une porte se fermait distincetment et je pensais que c'était expres. J'avaais l'étage, la porte, manquait plus que la fille.

je suis monté le plsu disctrement possible et arrivé à l'étage j'ai eu un peu peur : et si je me trompais ? Si cette fille ne m'attendait pas ?

j'ai sonné et la porte a mis du temps à s'ouvrir. un visage fin, avec quelques détails étranges, noyés sous une tignasse un peu désordonnée.

" Oui ?

Elle soufflait plutot que parlait.

Je balbultiais que j'étais à la recherche d'un professionnel du nom de ... Au début elle était indifférente et laissait la porte entrouverte. je ne voyais rien de son corps.

Ca ne lui disait rien... je l'entendais tres mal. j'osais :

- peut être que vosu avez internet ? je pourrai regarder sur le spages jaunes ?

Elle a hésité et m'a regardait en détail et a fini par lacher :

- ok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap: Et la suite ?.... :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest upskirt60100

tres interessant on a hate de lire la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu t'es juste arréter au mauvais moment, juste la ou il y a le plus de suspens.

Alors sa fais 3 jours que on attend.

A - t - elle dis OK pour autre chose ??? :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

... la suite :

je suis entré seulement guidé par ses fesses bien moulées dans une jupe mini en ce qui semblait être du vynil noir : la parfaite salope !

je la suivais en me disant qu'elle était plus grande que moi et aussi plus carrée que moi. Mais ca me plaisait et je me disais qu'habillé comme ça elle devait être assez expérimentée. elle a filait droit à une espece de bureau sur lequel je devinais un PC. Elle resta devant un moment, le temps que le pc démarre...

j'étais tres excité par ses fesses vraiment rebondies et observaits de temps à autre ses jambes musclées. Elle se cambra un peu pour être mieux disposée devant l'ordinateur et je me rapprochais. mon sexe bandait dur et je me demandais si ce n'était pas le moment d'être explicite. Je me suis approché et effleuré de mon sexe ses fesses. Pas de réaction. j'ai caressé mollement l'entre fesses de mon pantalon tout boursouflé de mon membre emprisonné. C'était si bon que je restais un moment ainsi, ma bite carressant ses fesses inertes. Finalement une main vint vérifier mes promesses et je faillis éjaculer dans mon pantalon. Au lieu de cela, je me laissais ploter le membre, laissant ainsi à mes mains le soin de toucher ce cul si désirable.

mes mains n'en finissaient pas de malaxer ces rondeurs si fermes. j'étais très excité. Elle, ne se lassait pas d'exercer des pressions sur mon penis.

Angoissé d'éjaculer avant de l'avoir découverte, je devenais plus entreprenant en glissant mes mains sous la jupe. son cul était vraiment incroyable, comme celui si parfait des noires. très rebondies sans un gramme de surplus.

J'ai fini par relever la jupe et observait ces fesses que je désirais plus que tout. je voyais la ficelle du string grossir et il me tardait d'écarter la ficelle pour y glisser un doigt;

de son coté, sans jamais se retourner ni révéler ce qu'elle faisait de son autre main, elle avait réussi à sortir mon membre tendu que je sais de taille enviable dans ces moments là. Elle me branlait d'une main pendant que je mouillais un doigt avant de le glisser entre ses fesses bien fermes. ce fut le doigt le plus délicieux : très vite il a trouvé le chemin humide et duveté. malgré son manque d'humidité il s'est enfoncé rapidement en lui arachant un petit soupir. Imaginez la scène :

elle devant moi toujours droite comme un I, la jupe relevée sur un superbe cul dans lequel mon doigt ne cessait de faire des va et vient, sa main gauche branlant mon sexe... j'ai joui en enfonçant mon doigt au maximum.

une partie de son haut était maculé de sperme tandis que, esclave de ses fesses je les ai vues se libérer de mon doigt, aidées par une main ferme. j'ai regardé cette paire de reve filait vers une porte que je devinais celle de la chambre. sur le pas, elle s'est arretée. A tourné legèrement la tete sans que je puisse la voir distinctement, et a murmuré.

"Tu viens.

sa voix était rauque. pour la première fois j'éprouvais le besoin d'etre soumis...

une partie sur sa fesse gauche. e

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

le temps de reprendre mes esprits, de considérer la situation et je me suis libéré de mon pantalon. Je suis entré dans sa chambre sans rien voir.

" ferme la porte"

sa voix grave m'excitait terriblement. j'attendais ses ordres. En refermant la porte, je suis plongé dans une obscurité quasi parfaite si une espèce de veilleuse rouge sur un chevet n'indiqait pas la position du lit.

je ne la voyais pas mais je devinais des preparatifs;

' deshabille toi".

j'ai enlevé ma chemise et me suis retrouvé nu, en chaussettes. Mon sexe s'est remis à bander et j'allais me branler quand elle me l'interdit.

" Non ! ne bouge pas.

bientot elle me rejoint et ses mains a present gantées descendirent le long de mes bras. elle me mit les mains derrière le dos et en quelques instants me les serra avec une corde tres douces. j'avais les mains liées au niveau de la naissance de mes fesses; elle disparut.

en temps normal je n'aime pas etre guidé mais là j'étais vraiment aspiré par le désir, assoiffé du contact. mais il ne vint pâs d'elle. Mais d'une espèce de tige souple mais tendue, comme celle dont l'on se sert pour les cheveaux. latige parcourait mes épaules et descendait vers mes fesses. d'instinct, je me cambrais. elle hésita longtemps avant de glisser la tige entre mes fesses et la faire passer devant, me frottant les couillles; c'était très bon.

elle se placa devant moi sans que je la distingue vraiment. Elle me paraissait plus grande que la première fois mais, la chaleur palpitante, la sueur reflétant la faible lumière rouge sur sa peau, son souffle chaud et ses cheveux... elleétait nue elle aussi. Du moins pas completement car je devinais un harnais, des brettelles et des talons pointus;

ce plan SM terrassait toute virilité. je voulais devenir son objet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted: la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

la langue pendante j'attendais qu'elle veuille bien m'effleurer la rondelle de sa tige. Elle ne se fit pas prier : elle me caressait mollement la rondelle jusqu'à ce que je finisse par désirer bien plus que ce fin et long baton...

'mais t'es une vraie salope" me chuchota t-elle.

elle s'assit sur le lit face à moi et écarte ses cuisses. au dessus du précieux rectangle je distnguais une forme sans la deviner.

"approche"

j'approchais.

"leche"

je m'accroupis et cherchais sa chatte dans l'obscurité.je la trouvais. elle était épilée. Oh ! que ce fut bon de plonger ma langue entre ses lèvres chaudes et dure.. humide. J'y allais franchement, les mains attachées derrière le dos, broutant comme un affamé.

mon ardeur trouva bientot un rythme et je lui arrachais quelques soupirs rauques réjouissants. La bouche gorgée de cyprine je lechais jusqu'à lui procurer un orgasme. elle jouit lentement, suavement en poussant un long rale. j'en voulais plus. elle prit ma tete de ses deux mains gantées et la monta plus haut. Ma langue pendant lechait un long baton souple et large. ma langue le parcourait et je m'extasiais de la longueur et de l'épaisseur de son gode ceinture... un bon 20 centimètre sur 5 se terminant par un gland troublant tellement il était désirable.

"suce !"

je sucais goulument. elle ramenait un peu de cyprine jusuq'au sommet du gode et j'avalais l'ensemble, les fesses échauffées.

" assez ! lève toi" je me levais

elle se leva elle aussi et vint m'enlever mes cordes.

"mets toi sur le lit, comme une chienne"

je me mettais à 4 pattes et cambrais mes fesses. Elle s'éclipsa un moment. Elle était allée à son chevet augmenter l'intensité de la lumière rouge et je distinguais sa silhouette presue disnctiement : elle était grande, peut être 1,78m. les épaules droites, un long cou surplombé d'un visage dur mais beau. sa poitrine était presque inexistante et pourtant ses deux petits seins pointaient fierement. son harnais arborait un sexe noir énorme. ses jambes étaient fuselées et musclées. elle était sublime.

je la regardais malaxer son gode de vaseline abondante. elle vint se positionner derrière moi, à genoux, le dos bien droit et commença la sodomie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:welcome: belle expérience je trouve...en tout cas tu as bien aimé et le fait d'être soumis et d'être "objet" t'as bien plu on dirait :aime2:

Elle t'a laché aprés ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

elle m'a sodomisé de tout le long du gode !!! j'ai mis au moins une semaine à m'en remettre... mais jamais connu d'orgasme aussi long

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.