Aller au contenu

Messages recommandés

Je repense encore souvent à ce jour, les soirs ou je suis loin de toi, et loin de tes caresses.

Nous étions sur la plage, un dimanche, en fin d'aprés midi. Etonnament calme et vide, nous somnolions tous les deux en profitant du silence, du soleil... tu avais profité du trés peu de monde pour enlever ton haut. Ah, ces seins ronds, ces tétons qui durcissaient quand tu étais exitée... je les regardais, mais j'étais surtout heureux de te voir les mettre a l'air. J'étais si bien avec toi que je voulais profiter du moment. Tu sors de ta somnolence à un moment et tu me regardes :

"Ca va ?

- Oui trés bien... je t'aime

- Moi aussi" réponds tu en souriant.

Tu t'asseois enleve un peu de sable et me dit : "je vais profiter de l'eau tu viens ?"

Je me rends compte a ce moment que je bandais, mais aprés tout je m'en fiche, nous sommes si peu, et si loin des autres sur la plage...

tu te léves et va vers l'eau... Je vois la des dizaines, des centaines de photos a faire, toutes empreintes de tout les sentiments que j'ai pour toi, comme chacune de mes photos. Je me léve au moment ou tu es dans l'eau. Tu te retournes qd je m'approche et vois de suite mon erection, tu me le signales avec ton aisance habituelle : " Hé bien papy c'est la forme on dirait " et tu rigoles.

je te lance de l'eau tu cries et m'en renvois encore.Et c'est parti pour un jeu d'eau ou tu vas encore perdre, meme si de pitié je te laisserai me couler la tete une fois ou deux :non:

Puis je te prends dans mes bras te serre contre moi, t'embrasse. Je te regarde et je ne peux m'empecher de regarder tes seins libres dans l'eau... je te regarde dans les yeux, puis je t'embrasse les seins à pleine bouche. Tu me frappes sur le crane

"non mais ca va pas !

-Désolé, j'en avais tellement envie

- Je sais, mais quand même... j'ai aussi envie de toi alors si tu joues avec mes seins..."

C'est le message. Je t'embrasse encore les seins tu me redis stop, mais cette fois ci je continue... tu insistes et me tape, te débat. Je te lache tu essaies de partir mais je te rattrape. Par derriére je te ceinture, te retourne vers l'horizon et je caresse tes tetons et t'embrasse dans le cou. tu respires trés fort et je sais que tu as envie de moi et qu'on ne peut plus faire marche arriére.

Je mords ton cou, caresse tes cuisses, tes fesses. Je frotte mon sexe a travers nos maillots sur tes fesses il est dur et passe au creux de ta raie. tu t'abandonnes sur moi, la tete en arriére sur mon épaule. "touche moi s'il te plait, j'aime quand tu me masturbes"

Je m'éxecute car c'est aussi mon plaisir de glisser mes doigts dans ta fente. Je caresse ton bas ventre, te fais un peu ecarter les jambes. je te caresse la chatte a travers ton maillot, tu te laisses faire. Je le sens d'un coup se détendre, tu as défait l'un des noeuds sur le coté pour plus d'aisance. Alors je profite de l'occasion (ou de la permission) pour careser tes levres directement, puis les ecarter et passer un doigt sur ton clito, si gonflé... tu me soupires "doigtes moi". Oui tu n'as jamais vraiment aimé que l'on joue avec ce petit bout de chair alors a mon regret, j'insére un doigt et tes reins se cambrent immédiatement.

Je commence un lent va et vient, je mets un deuxiéme doigt. La je joue en toi a fouiller les moindres recoins de ton intimité, avec un rythme tantot lent et profond, tantot rapide et sans de grosses pénétrations... tu jouis une puis deux fois. Je sens tes mains s'exciter sur mon bassin. Tu me caresses le sexe, les fesses... tu te caresses un peu les seins aussi, puis reviens sur ma queue, si dure qu'elle va exploser.

Tu bloques ma main a un moment et me soupire dans l'oreille " ta queue...."

je défait le noeud de mon maillot. A peine c'est fait, tu te charges de sortir ma queue, et tu caresses ta chatte avec. Hum, le plaisir de sentir ta chatte rasée et humide sur mon gland. J'aurais aimé une fellation, mais tant pis. J'ai à peine le temps de me remettre des sensations que tu me procures que tu t'assoies sur mes genoux dans l'eau, mettant ma queue au plus profond de ton ventre.

Tu commences les va et vient et je tiens tes fesses d'une main, ta bouche de l'autre car tu gémis de plus en plus fort... tu tiens le rythme, encore et dieu que j'ai envie d'éjaculer. Mais pas question, je me retiens. Et c'est quand la tension atteint son paroxysme que tu te cambres, reins bloqués, bouche ouverte mais sans un bruit qui en sort, ma queue tellement en toi que j'ai l'impression que jamais je retrouverais mon sexe.

Tu m'embrasses, je te dis que je t'aime. A ce moment la tu me regardes et me dit "pourquoi tu t'es retenu ? je voulais qu'on jouisse a deux...

-envie de garder cela pour ce soir, dis-je avec un sourire

-jouis en moi bébé, et pour ce soir, ne t'inquiètes pas, je suis sure que tu auras des reserves"

et la tu changes de position. Tu te penches en avant et commences à ne bouger que du cul... Tu me branles avec ta chatte. Tu sais que j'adore ça. Tu commences les petits mouvements. Je bande encore plus. Tu me regardes et tu accéleres en me disant "jouis bébé, jouis en moi, salis moi de ton foutre" je regarde dans l'eau tes fesses et le reflet de l'eau sur elle, et leur mouvement si précis, si rapide... tu me connais, tu sais ce que j'aime. Il ne faut pas longtemps pour que je me vide en toi. CA te donne meme un nouvel orgasme. Je fonds sur toi, le gland qui me fait mal tellement l'éjaculation à été puissante. je te serre dans mes bras, je te dis je t'aime. Je regarde derriére nous... personne n'a vraiment bougé de la plage, mais on s'en fout.

Tu m'as encore comblé, encore montré que nous sommes faits pour être l'un et l'autre ensemble... et l'une des centaines de raison qui font que je suis épanoui quand tu es la...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment une trés trés belle histoire!

Bravo, j'aime beaucoup ta façon de raconter :non:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:non:

Meurki...

mais la prochaine fois, j'essaierai de me relire ^^

J'ai oublié de préciser : le titre est libre cours, car j'ai tout écrit d'une traite, laissant libre cours a mon imagination. En gros, c'est le premier jet.

Et celui ou celle qui en profite pour glisser un jeu de mots vaseux je le tape ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te félicite à mon tour car ton récit est très bien écrit. Le plaisir monte progressivement, tes mots y sont pour beaucoup ; donc bravo.

J'espère que tu vas continuer sur cette voie car tu me fais de l'effet. :non:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe récit, très excitant! :shock::roll: C'est ce que j'appelle donner libre cours à ses envies, sans se soucier du regard des autres :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TITOUNET.36

Bien écrit pour un premier jet !!!! :P Ce fut le premier ? :non:

Chapeau mon gars ! :welcome:

Les saveurs sensuelles de l'eau au contact de la peau c'est ...... :P:P:bisou: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il es vrai que c'est joliement ecrit continu sur ta lancée. :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On s'y croirait presque :D

Et que s'est il passé dans la soirée qui a suivie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.