Aller au contenu
nowang

Si j'ai bien tout lu zerne....

Messages recommandés

...jusqu'à présent je détestais ces déplacements où pendant deux , trois jours, tu dors dans des hôtels plus ou moins miteux, avec des collègues lourds comme un ciel d'orage, et ces mêmes discutions qui virent invariablement au cul graveleux, parce que leur femme n'est pas là.

Imagine ce matin là, ma joie quand mon chef m'a annoncé que je partais pour deux jours dans le centre de la France parce qu'il y avait un beau coup à faire, et qu'il ne voulait pas confier ça à un "mauvais". Et bien sûr pour couronner le tout il me colle un débutant dans les pattes...enfin une débutante. Je voyais déjà la pauvre fille tout droit sortie d'école de commerce avec encore son joooolie diplôme à la main, un chemisier que sa moman lui aura bien repassé ; vraiment une semaine de merde en perspective.

Au moins j'ai une belle voiture, confortable, toutes options, et vu la chaleur qu'il fait c'est bien. Je l'attendais depuis cinq minutes, le truc qui me sort par les yeux lorsque je pris ma première claque. La porte s'ouvre et je vois une petite minette avec un visage d'une beauté angélique, des dents blanches à hurler de plaisir, qui me fait un sourire dont je ne me remettrai jamais. Une fois le premier choc passé, et une parole stupide marmonnée (je dois vraiment avoir l'air d'un con là), le deuxième choc arrive, et encore plus violent. Un corps de rêve dans un petit tailleur gris clair, des bas qui laissent apparaître des porte-jarretelles, un chemisier blanc transparent et dessous un soutien-gorge pigeonnant qui m'arrache un gémissement. La belle l'a perçu, et sont regard d'un bleu profond sur cheveux noir me fait comprendre qu'il n'y a pas d'offense.

Finalement c'est pas si mal les déplacements, en tout cas celui-ci. Nous roulons depuis quelques heures et la discussion est douce et presque sensuelle. Elle me raconte ses études, de cours en flirts, d'examens en expériences, et elle se délecte manifestement de voir l'effet que ses aventures produisent sur moi. Plus le chemin se déroule sous nos pneus et plus ses paroles se font coquines.

Après le repas de midi sur une terrasse ombragée, le petit bourgogne que nous avons bu vient à bout de ses réserves, et elle entreprend de me raconter sa première expérience sexuelle qui "est incroyable tu vas voir" m'a-t-elle dit en posant sa main sur la mienne, provocant chez moi une décharge électrique qu'elle a bien notée.

Le souci du détail de ma jolie co-pilote produit l'effet escompté, mon pantalon change complètement de forme, et malgré quelques contorsions pour essayer d'en atténuer l'ampleur, la direction de son regard et la langue qu'elle passe sur ses lèvres ne me laisse aucun doute, ni sur le fait qu'elle ne perd rien du spectacle, ni sur le plaisir qu'elle en retire.

Nous sommes sur une petite route en sous bois, je déteste l'autoroute qui vous fait arriver tendu chez votre client, alors que là, la verdure me détend( sauf au niveau de la braguette).

Tout à coup, sans prévenir, Marie me dit "prend à gauche là-bas, vite vite"

La soudaineté de ces propos me fait tourner sans réfléchir, et on se retrouve sur une petit chemin forestier, de moins en moins large, qui se fini dans un champs de luzerne. Je m'arrête , sûr que la belle à une envie pressante....et je ne me trompe pas, si ce n'est sur la nature de son envie.

Elle se jette sur moi, ou plutôt sur le bas de mon corps, et de ses mains habiles, me déboutonne en un éclair. Je me retrouve dans sa main puis sa bouche avant d'avoir eu le temps de dire ouiiiii.

Je ne peux que remercier ses anciens partenaires de lui avoir permis d'aquerrir cette technique. Elle a une façon si particulière de m'englober de ses lèvres, de passer du titillement insupportable de plaisir à une prise en bouche totale qui manque de me faire défaillir que je me demande si je ne rêve pas , tout seul dans mon bureau. Les prémisses d'une éjaculation me rassurent sur le présent, et dans un réflexe, je la repousse afin de ne pas écourter ce moment. Son regard me brûle et sa bouche m'ensorcelle, alors je décide de contre-attaquer avant de perdre pied.

"sors, et va sur le capot de la voiture" lui dis-je avec une voix caverneuse mais sûre d'elle.

Elle s'assoit sur le capot avec la jupe relevée me laissant voir ses porte-jarretelles mais pas sa culotte, la belle n'ayant pas pris la peine d'en mettre. La température de mon corps monte encore, et ma rigidité s'accentue si cela était encore possible.

Je la rejoins, et au lieu de l'embrasser, je la retourne face contre le capot et la plaque vigoureusement sur le métal bien moins chaud qu'elle. La surprise la fait gémir, je le sais maintenant, je la tiens. Alors je lui écarte les jambes, et je m'accroupie pour mater sa croupe. Quel cul!!!! incroyable, ferme, rond, charnu, musclé, LE CUL. Manara ne fait pas mieux, et le Déclic qu'il produit en moi est phénoménal. Pas de lenteur, pas de douceur, ce n'est pas ça qu'elle veut, tout son corps m'appelle, là, maintenant.

Je plaque mon visage sur son entre-jambe, et je navigue de son sexe à son petit trou, ma langue se délecte de ces textures différentes, et un coup de langue plus appuyé la fait jouir d'une force que je n'avais que peu connu. Le cri qu'elle pousse fait fuir quelques oiseaux mais pas ma langue, et je bois sa divine liqueur, que je laisse couler tout au fond de ma gorge sans arrêter pour autant mes allée et venue.

La raison m'abandonne petit à petit, alors je me relève, la retourne, et je viens poser ses jambes sur mes épaules, m'offrant un spectacle incroyablement sexy. Elle est ouverte et gluante de désir, et les palpitations de ses petites lèvres son des aimants qui m'attirent. Je viens en elle d'un coup, tout au fond, et dans un râle de plaisir, elle s'écarte pour me faire la place. Ainsi positionné, je viens vraiment très profondément, et sans attendre, je me mets à bouger fort, intensément. Je sens tout le long de mon membre prêt à exploser la douceur de son intérieur soyeux, comme adapté exactement à mon anatomie. Les sensations sont tellement fortes que j'ai des papillons dans les yeux, et je sens rapidement, à la force de ses cris et à ses contractions internes qu'elle jouie très fort. Alors mes dernières résistances capitulent, et je sens la lame de fond de ma jouissance déborder mes derniers remparts. Je me retire précipitamment, et ayant compris la chose, Marie s'abaisse et me prend dans sa main, me caresse vite et fort, et place mon gland à l'entrée de sa bouche. Je crois que c'est son regard qui m'a fait craquer, et j'ai explosé en même temps que crié, inondant sa bouche, sa main et l'emplissant de mon plaisir qu'elle avale tout en me fixant droit dans les yeux pour me dire qu'elle aime plus que tout cet instant.

Un bruit de moteur s'approchant nous fait réagir, nous remontons dans la voiture comme deux gamins surpris, et un tracteur nous rejoint. L'homme s'arrête, nous regarde avec un petit sourire et nous dit : "c'est beau un champs de luzerne, et tellement poétique".

j'ai remporté sans difficulté le marché, et je me suis senti "obligé" de fêter cette victoire avec ma co-équipière......mais ceci est une autre histoire.

:oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel texte...fiou... :clap:

tu as vraiment un style d'écriture qui m'emporte :clap::clap::oops:

et là j'ai trouver mon futur métier ! :clap:

merci !!! et j'attend cette victoire moi... :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaaah, le plaisir des trajets à deux... :clap:

:oops::clap: :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:clap: :clap::oops: J'adore ce magnifique texte tout en sensualité, en coquineries de plus en plus chaudes et en émotions/ressentis complices :clap::ange::clap::clap:

J'ai pas mal dû faire des déplacements pour mon boulot, mais jamais rien de pareil ne m'est arrivé ... quel dommage !!! :aime::roll::aime::aime:

En tous cas, continue à nous faire fantasmer, Nowang :clap:

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta façon de décrire la scène et le décor est vraiment superbe!!

et je ne parle pas du moment ultime!! :clap:

Encore!!! Nowang,

tu as vraiment une superbe écriture qui nous rends... :oops:

:clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à toutes et tous.

Je prends du plaisir à écrire ces ptites histoires, mais savoir qu'elles plaisent leur donne toute leur raison d'être. alors encore merci à vous. Une autre arrive bientôt mais d'une autre nature, elle sera dans une autre catégorie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu nous donnes un indice?? :clap:

:oops:

Alors disons que ce récit ne sera pas dans la rubrique "histoire", ni "fantasme".....plutôt dans une rubrique du style...." que vous est -il arrivé", "racontez nous tout" :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmmm je n'aurais pas pu ne pas sentir ce petit frisson qui a parcouru mon bas-ventre en lisant ton texte... Vraiment très excitant.. C'est malin j'ai envie maintenant!! :wink: :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TITOUNET.36

Whaouuuuuuuuu ! :P:D

quelle écriture nowang !! :roll: Je suis scotché :wink:

:doh::wink::roll: Bravo mon choupinet ! :wink:

Et cette histoire .................... :oops: j'en redemande non de diou :doh::wink:

Moi, je me suis tapé un champs d'orties :doh::P:P Pas besoin de fessées pour avoir les fesses rouges !!!! :roll::roll: :doh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est agréable de lire des récits a la fois excitants et bien écrits en même temps...Avec en plus une touche d'humour qui ne gâte rien...

Beau boulot ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est agréable de lire des récits a la fois excitants et bien écrits en même temps...Avec en plus une touche d'humour qui ne gâte rien...

Beau boulot ...

Merci mssieur Benjamin, ça fait plaisir et doublement si le récit a pu te faire voyager un court instant, mon but a été atteint. :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.