Aller au contenu

Messages recommandés

La soirée a fini plus tôt que prévu , la chaleur exterieure nous invite à prendre le chemin du retour à pied.. Une promenade nocturne, j'adore. Surtout lorsque je suis à ton bras.

Nous déambulons un peu au hazard, ne prêtant pas attention à la direction tant nos discutions et nos fous rires nous occupent l'esprit. Legèrement enivrée par le vin qui accompagnait notre repas, je suis un vrai moulin à parole, et je raconte quelques bétises qui te font bien rire.

A bout de quelques minutes nous nous arretons pour faire un petit topo de la route à prendre.

Ni toi ni moi ne reconnaissont l'endroit, mais d'une assurance ferme je dirige mon doigt vers la droite en te disant :

«Par la mon cher, heureusement que je suis la tout de meme!»

Et guise de réponse tu me donne une petite claque sur les fesses pour me faire avancer.

«humm oh oui, tu veux me donner la fessée ?!»

Tu souris et me ramène par la main a toi. Ton regard me transperse et me mets a nue. Tu caresses mes lèvres du revers de tes doigts et me chuchote alors un «je t'aime.» .

Mon coeur bat fort....

Le temps se fige.

La nuit est sombre, un pâle reflet de lune esquisse ton visage. Tu as un charme dingue .

Je te veux, la , j'ai envie de toi.... a un point tel que mon ventre se serre.

Je regarde autour de moi, attrape ton bras et nous commençont a accelerer le pas . Je veux trouver l'endroit ou je pourrais étancher ma soif de toi.

Voila c'est ici....

Je discerne un sourire coquin sur tes lèvres lorsque je t'entraine dans une ruelle déserte.

L'air chaud et humide de ce soir d'été m'étouffe, la petite robe noire que je porte colle a ma peau brulante.

Que m'arrive t'il, je me sens ivre de désir, tout mon corps est en ébullition.

Je te plaque contre un mur et mes lèvres dévorent les tiennes. Ma langue se freille un chemin au travers de nos baisers et je lâche un râle de plaisir quand elle rencontre enfin la tienne. Nos bouches se font l'amour, mes joues sont en feu, tu me rend complètement folle.

Mes mains tiennent ton visage comme pour retenir tes baisers encore et encore.

J'incline la tête en arrière pour que tu viennes embrasser mon cou. Je frissonne, je tremble, je suis en plein délire. Transporté par une envie insatiable de sexe, de toi.

Je sens mon corps se contracter sous le passages de tes mains, tu fais glisser tes doigts sur ma poitrine tendue, mes tétons pointent tellement que j'ai l'impression qu'ils pourraient transpercer ma robe.

Tu fais glisser une bretelle et ta bouche vient caresser mes seins.

Je sens une goutte de sueur perler dans le creux de mon dos..... j'ai chaud, tellement chaud...... envie, envie de sexe, envie de toi...

je perd l'esprit. Je sent mon vagin se contracter, il me fait mal. Quel drôle de sensation, je « subi » un tel désir que j'en est mal. Supplice sensuel. Je suis comme en transe et me laisse aller a tes caresses.

Pas pour longtemps car je ne tiens pas en place, je te veux . Je te veux dans ma bouche, cela devient presque un besoin. Mon cœur bat la chamade, je laisse aller ma main sur ton sexe, et découvre ton érection au travers de ton pantalon..

Je me baisse devant toi, accroupie les jambes bien écartées. Je suis a ta merci, regardes moi comme ma pose est obscène, je veux te faire perdre la tête...

Je fais glisser ton pantalon et ton boxer pour délivrer ta verge. Je sort ma langue pour jouer avec ton gland, je le serre entre mes lèvres, l'aspire. Mes doigts caressent tes testicules , les palpent alors que ma bouche avale maintenant complètement ta queue. Mes vas et viens t'arrachent des long gémissements.

Ma petite culotte est trempée, je le sens. Je me sens couler . Je dirige alors mon autre main vers ma fente et m'enfonce un doigt. Ce nectar récupéré je te l'étale sur le bout du gland, sur ton frein ou je passe doucement plusieurs fois, puis ma bouche reprend le relais et je me goute en même temps que je te suce.

Ta queue durcie encore un peu plus, et j'accélère mes mouvements, je ressers fort mes lèvres autour de ton sexe, je t'amene au plus profond de ma gorge.

Tu gémis, tu ne tiens plus, tu m'agrippes par les cheveux et tu rythmes mes vas et viens.

Je te sent prêt a exploser alors je me retiens, mes lèvres délaissent ta queue et je me relève.

Je viens te donner un baiser torride pour que tu savoures ma bouche qui le gout de ton sexe.

Puis je vient glisser au creux de ton oreille des mots que je ne pensais pas oser dire.....

«je suis ta ptite chatte en chaleur, je veux que tu me lèches et que tu me baises...aussi fort que tu peux .»

Tes yeux brillent et ces paroles te rendent fou. A ton tour tu me plaque face au mur . Tu me cambres, écartes mes jambes et relèves ma robe au dessus de mes fesses.

Tu me débarrasse de mes dessous et je sent tes lèvres brulantes se coller sur mes cuisses. Agenouillé entre mes jambes tu admires ma chatte et mon petit cul.

«comme tu es bandante....» me dis tu

Ta langue fouille ma fente. Je ressent toute la chaleur de ta bouche, de ton souffle. Une te tes mains pétrie mon ptit cul avec acharnement. Tu aspires mon clito pendant que de ton autre main tu enfonces deux doigts profondément en moi.

Je ne contrôle plus rien, mes jambes commencent à trembler. Des râles de plaisirs se dérobent de ma bouche. Ma respiration s'accélère, mon bassin bouge sans que je ne m'en rende compte. Tes doigts que tu pousses dans mon vagin me libère un peu de ma douleur d'avant, mais tu sens les contractions répétées de ma chatte.

Tu me pénètre d'un troisième doigts et accélère tes coups de langue. Ça y est je perd pied, je vais jouir. Je viens oui!

Mes mains sont crispées sur le béton lorsque mon cri résonne dans la rue.....

Tu n'en as pas finis avec moi non, tu te relèves, la bouche trempée de ma mouille.... Et te place derrière moi. Tu prend ta queue dans ta main et d'un coup l'enfonce profondément dans ma petite chatte toute gonflée.

Oh oui, quelle sensation. Enfin je te sens en moi!

« vas y oui, prend moi fort »

Tes mains empoignent mes hanches fermement et tu commences ton matraquage. Tes coups de reins sont puissants et profonds. Je sens ta verge glisser en moi, taper contre le fond de mon sexe.

Mes mains quittent le mur froid et viennent écarter mes fesses, je veux que tu puisse admirer mon petit trou.

Tu ne resiste pas et fais glisser ton doigts dessus, tu en fais le tour tout en me baisant avec force. Puis tu enfonces doucement ton doigt ce qui me fais gemir encore plus fort. Je suis completement offerte a tes caresses.

...Je me sens prise de partout.

Je vais une nouvelle fois partir, je ne tiens plus et te dis dans un gemissement:

« tu va me faire jouir!!»

ça y est je pars, et je t'entend jouir aussi. Je sent ton jet de sperme bouillant se déverser dans ma chatte.

Que c'est bon cette chaleur que tu fais couler en moi.

Nos corps en nages se calment peu à peu.

Je me redresse un peu pour que tu puisse me prendre dans tes bras.

Nous restons quelques instant prostrés, incapable de bouger ou de dire un mot .Nous n'avons pas envie de sortir trop vite de cette béatitude. Nos jambes tremblent encore, nous sommes essoufflés.

Nous refaisons surface et c'est dans un regards complice et amoureux que nous nous rhabillons pour vite continuer notre chemin et quitter cette ruelle sombre et démoniaque :oops: !

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

magnifique :clap:

j'adore ta maniere d'ecrire

ça donne envie d'explorer les ruelles sombres et demoniaques :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Humm chaud bouillant ma bichette :oops: J'adore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci :clap:

Oui c'est vrai qu'il doit s'en passer des choses tout pres de nous sans que l'on soit au courant ! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

:clap::clap::clap: que calor que calor

:oops::clap::clap: super ton récit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité XIII

Trouver des mots pour qualifier les tiens devient de plus en plus dur...

Sublimissime? magnifiquissime? érotiquissime?

Vivement le prochain :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TITOUNET.36

beau récit sentimental qui vire à une quasi bestialité ! :clap:

Il est vrai que quelquefois, dans ce genre de situation, la Raison nous quitte !!!! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Superbe histoire !! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est terrible Silkdream, vraiment infernal :oops::clap::clap: :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo !

Belle écriture, bien détaillée, savamment décrit, un régal pour les papilles... :oops:

Au plaisir d'en lire d'autres de cet acabit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RQT

J'ai encore chaud :oops::clap: :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

J'ai encore chaud :clap::clap::clap:

Oui ben toi, t'es en convalescence hein :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum un bon petit texte qui est superbement écrit et qui fait monter la température très haut :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, bravo j'adore, c'est un délice de lire ce genre de récit ! Surtout avec tant de complicité.

Mais où peut-on donc trouver ces ruelles sombres si excitantes ? Il faut faire profiter les autres aussi ! :give_rose:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.