Aller au contenu
angelou

Rdv chez ma coiffeuse

Messages recommandés

Quelque chose d'étrange et d'exitant m'est arrivé ce matin. (Histoire vraie)

9h15 rdv chez la coiffeuse. Cela fait à peu pret 5 ans que je vais là.

La patronne Lucie la cinquantaine marié, très sexy tant dans les attitudes que par son physique et son look, tantot blonde, tantot brune, tantot rouge ...

(Je signe pour avoir un tel physique à son âge.)

Son fils John 23 ans (+-) Mignon, sensible, tendre mais ........ jeune trop jeune

Et Laurie la copine de John. 20 ans (+-). Mignonne aussi, mais encore fort enfant.

Lucie est une femme passionante, super active. Elle aime son travail, sa vie, son physique et ne manque pas de le faire savoir en s'habillant comme une "jeune" avec la démarche toujours tournoyante. Elle pourrait donner des leçons à plus d'une jeune d'ailleurs. Ce look lui va comme un gant. Provocatrice, exentrique mais distinguées. :aime2: Mariée et heureuse elle aime attirer les regards en gardant cette barrière infranchissable. Elle a ce regard vis à vis de moi, celui qui ne trompe pas. Celui qui dit, j'ai envie de toi mais je n'ose pas. Elle sait que mon attirance pour les femmes est fortement dévelopée. Nous en avons déjà discutée. Franchir le cap de la femme ne serait pas trompé son mari.

Alex est un de ses hommes qui ont une tendresse, une douceur intérieur énorme. Mais qui parfois la cache derrière une carapace machiste. Italien d'origine, possessif, jaloux.

Brun aux yeux bleu. Un regard envoutant, discret. De tendre paroles, de délicieuses attentions. Lorsqu'il me lave les cheveux, il masse ma nuque avec douceur, lorsqu'il me les sèchent il effleure mes joues comme pour caresser subtilement. Mais toujours dans la pudeur et la discrétion. Je sais que je ne lui suis pas indifférente. Son regard ne trahit pas, sa voix roucoulante et ces attentions montrent cette attirance discrete.

Nous avons des points communs, il apprécie ma largesse d'esprit dans certains domaines.

Nous avons déjà discuté de bcp de choses ensemble. Je le comprend comme il dit.

Il a cette envie probable de l'intouchable femme marié plus âgée que lui.

Lucie m'a déjà fait comprendre à plusieures reprises qu'elle aimerait gouter à la femme. Il y a quelques mois lors d'une discution avec son fils qui lui reprochait d'être trop sexy pour aller travailler. Elle lui a répondu.

Ecoutes mon chéri. Oui je suis ta mère, oui je suis mariée. Oui j'aime être sexy et attiser les regards.

Oui je suis provoquante. Oui j'ai envie de tromper ton père. Mais pas de la manière dont tu le penses. Elle se dirige vers moi et m'embrasse langoureusement, à la vue de son fils et de quelques cliente. J'avoue que ce baiser innatendu à éveillé en moi un certain désir. Puis elle a repris son travail sans un mot.

John était bouche bee. Il ne s'avait que dire, que faire. Il me regardait tristement.

Je devais être rouge pivoine, je ne savais où me mettre. J'avais terriblement apprécié cet imprévu.

Ce goût si délicieux, cette peau si douce ... Hmmm

Lucie me jetta quelques coups d'oeil de tant en tant, avec un sourire de satisfaction aux coins des lèvres.

Ce matin en arrivant, John fut le premier à m'acceuillir sourire aux lèvres. Faut dire que je suis habillée en jupe courte noire, botte noire, bas noir, chemisier noir et décolté assé prononcer.

Il m'installe et me demande si je veux un petit café avant de commencer. Je lui souris et acquiesse du regard. Il revient quelques instants plus tard. Café Moka et double lait me dit il d'un ton satisfait. Il avait donc retenu ce que j'aimais et me le fit gentillement remarqué.

Il me passe la cape et déjà ses mains douces parcourent ma nuque. Il glisse ces doigts dans mes cheveux. Il me dit qu'ils sont doux, et que c'est très agréable. Son regard est admiratif. Tout au long de la pose du produit ces gestes sont lent et délicat. Je ressens spn envie et imagine ses pensées ... 45 minutes de pose m'attendent. Ces minutes sont généralement interminables.

Il me demande si je souhaite de la lecture ou un second café ...

Je ne me suis pas rendue compte qu'en croisant les jambes, la cape s'était entre ouverte. Ce qui laissait à la vue, l'intérieur de ma cuisse. Suffisant pour attirer son regard.

Je le surprend entrain de me regarder, nos regards se croisent et pour une fois, je le soutiens. Je ne lache pas cette prise. Il rougit et s'en va.

Il prétexte un petit solarium pour disparaitre. Ils ont trois pièces dans le fond du salon.

L'une est la cuisine, l'autre les toilettes et juste en face la porte du solarium.

Le petis hall est très étroit. A peine la place pour ouvrir les portes.

Je me lève pour aller à la toilette. Un instant plus tard, j'ouvre la porte pour sortir et John ouvre en même temps la sienne. Les deux portes ouvertes masquent entièrement la vue dans le salon. Nous sommes là, tous les deux l'un en face de l'autre. A quelques centimètres à peine. Portes et murs comme seuls spectateurs. Un rire discret nous échapent. Il se rapproche, sa main m'enlace la taille pour me rapprocher de lui. Je sens son souffle s'accéléré et son coeur s'embaler. Il m'embrasse. Un baiser langoureux, tendre, passionné. Nous nous sommes arretés, regardés, comme deux être se désirant. Je reprend légèrement mes esprits et tente de refermer ma porte, mais je n'y arrive pas. Il me prend la main et me sert contre lui il m'emène dans le solarium. Il referme la porte des toilettes.

Et vient me rejoindre. Il ferme de l'intérieur cette pièce sombre et chaude. Nous nous voyons à peine. Il me pose contre la paroie fine et vient se coller face à moi. Je le respire, il me caresse de ses mains, me titille le lobe de l'oreille. Je me laisse aller dans ce balai de sensualité. Il m'effleure sans me brusquer. Le bas de mon ventre se contracte. Je ressens quelques choses d'intense. Des frissons m'envahissent. Partagée entre l'impossible, l'intouchable et l'instant présent. Un instant où tout s'arrête où toutes ces convictions sont dissoutes.

Qqu toque à la porte.

John ouvre et regarde sa maman dans les yeux. Oui maman lui dit il, qu'y a t il ? Un sourire narquois accompagnant ces douces paroles.

Je suis là assise sur mon fauteuil n'osant pas croiser le regard de Lucie. Qu'a t elle pu imaginer en nous voyant sortir ?

John s'approche de moi et me murmure de le suivre pour rincer mes cheveux. De nouveau la sensualité des gestes me fait frissoner. Laurie est juste à côté. Elle ne voit rien. L'innocence de son âge à raison d'elle. Il me masse le cuir chevelu puis redescend sur ma nuque. Un bref moment d'égarement et il descend sur mes épaules. Il en pert la raison et mouille trop la nuque. Cela dégouline dans le dos. Il me demande de me redresser et passe son essui en dessous de mon chemisier afin d'essuyer ces gouttes.

Je ne sais pas où regarder. Lui, il me dévore des yeux. Elle me déshabille du regard ...

Lucie remarque ce manège et vient lui prendre le seche cheveux des mains. Elle profite et me demande si je suis d'accord de venir un dimanche après midi au salon. Pour prendre des photos de mes cheveux avant et après toutes sortent de boucles.

Je lui répond avec plaisir. Et je sens alors cette satisfaction de me voir seule ... Elle me remet sa carte avec son numéro perso et son mail.

Je la remercie et tourne les talons pour partir.

John dit alors. A bientôt et et merci pour ton mail :aime:

Lucie lui lance un regard suspect.

Il lui répond. Oui elle m'a donné son adresse ... ca t'étonne ??

Me voilà prise et éprise entre deux êtres si différent.

Mon attirance pour Lucie est très forte et pas nouvelle. Sa maturité, son côté sexy m'envoute.

Alex, tendre séducteur qui arrive à me séduire. Discret et amusant ces petits jeux de regards. Mais ce matin, ils n'ont pas été sans risque ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un début bien prometteur... A quand la suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:P :x Jolie narration :aime2::aime: :x ... vite une suite !!! :roll:

Une petite phrase cependant mériterait un débat : Franchir le cap de la femme ne serait pas trompé son mari. :P:P:o

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je considère tromperie à partir du moment où l'autre n'est pas consentant. S'il l'est et qu'il donne sa banadiction alors ce n'est pas tromper ...

Que ce soit h ou f

pour ma part j'ai de nombreuses maitresse ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage que je connaisse ma coiffeuse, ainsi que son fils, depuis que je suis toute gamine...

Vais peut-être changer de salon de coiffure, avec un peu de chance, je tomberai sur une coiffeuse dans le genre de ta Lucie... :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe histoire Angelou,

et quelle intensité!! :aime:

Viiite ce prochain rdv,on veut la suite!!! :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fooki

J'ai eu pas mal de jolies coiffeuses mais jamais au point d'en venir à ce niveau là. Remarque avec un coiffeur homme, ça ne risque pas de m'arriver que nous ne sommes pas gay lui et moi :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon sang, mon coiffeur c'est un homme et je ne suis pas gay ... Par contre pour me laver les cheveux, souvent c'est une jeune apprentie qui a bien appris les massages de cuir chevelu ... Comme de plus elle est mignone et plutôt délicate dans son massage, c'est à chaque fois un instant de délice ...

Par contre on veut savoir ce qui s'est passé le dimanche !!!

Juste un point que j'ai pas compris : c'est John ou Alex qui t'a emmenée dans le solarium ? Ne serais tu pas plutôt partagée entre John et Lucie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fooki

mais heuuu ..... je veux la suite moi ! :lal:

Je crois que la suite, nanie, on peut se la mettre sous l'oreille lol :wink::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sphinx

Oui, en effet fooki :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.