Aller au contenu

Messages recommandés

Je partageais un petit local, loué avec une jolie couturière. Elle cisaillait le jour, j`écrivais le soir. J`aimais ce silence voilé, cet atmosphère de velours. Un soir où l`inspiration avait manqué son rendez-vous, la porte s`ouvrit. Dans l`embrassure. Elle me demandait nerveusement si elle peut travailler. Je réponds pas l`affirmatif, n`ayant pas d`imagination, mes mots toujours emmitouflés aux creux du sillon de ma plume.

Derrière moi, elle cousait le silence au tissu. Près de mon secrétaire, ce grand miroir reflétait son dos. Mes yeux glissaient sur la glace réfléchissante. Ces talons aiguilles plantés au plancher, ces bas de nylon épousaient merveilleusement ces jambes, cette jupe ajustée à ces fesses, ce chemisé ensorcelant. Mes yeux montaient et descendaient éveillant mon imagination. Distraite, son ciseau heurte la chaise sur sa table de couture et chute au sol.

Elle se penche, mes libertins yeux se faufilent sous sa jupe. Les élastiques de la jarretière coud mon regard racoleur, son clin d`œil découd ma fixation. Je voulais m`excuser mais le silence fut tailladé par sa voix. Pourquoi ne pas mettre de la musique ? Son doigt sur la touche Play et voilà qu`un blues sécateur de silence s`amuse avec nos oreilles. Elle tamise l`éclairage, en rajoutant un tissu sur sa lampe. J`essais de faire cracher ma plume sur cette vierge page, l`esprit tordu mes yeux raccrochassent le miroir. Les ombres dansantes de son corps égayent les murs.

M`invitent-ils a danser ? Je me retourne, la regarde, son index m`incite. Je la rejoins, nos souffles se mêlent, nos bras s`entremêlent. Le temps se détache de l`horloge, la température s`agrippe au thermomètre. L`apesanteur la propulse sur la table de couture. Lascivement, elle s`assois sur la chaise. Elle fait danser ces mains sur son chemisé, délient les boutons. Elle s`incline vers l`avant, ces ronds seins satinés trouvent ma bouche. Elle espace les genoux, encourage ma tête de sa main de voguer sur les plis de sa jupette.

Elle repose ces frêles épaules au dossier, sa main empoigne ma chevelure, elle aiguillonne mon crâne. Mes mains retroussent sa jupe, debout, ma tete pique vers le voilage de sa culotte. Mon souffle perce le rideau érotique, fait frémir son corps. Ma bouche perçoit sa chaleur féminine, ma langue ponctionne la voilure de plus en plus humide. Sa main libre écarte sa culotte, ma langue se faufile entre ces lèvres mouillées, je surfile son clitoris. Ces doigts maintiennent une tendre pression, je lui vole son dernier souffle, elle jouit.

Mon sourire à un gout merveilleux lorsqu`elle descend de son trône sexuel. Ces lèvres rouges font écho à mon cœur. Sa main agile, agite ma fermeture éclair. Elle tournoie sa langue sur mon pénis de la même manière que le fil qu`elle mouille pour lui permettre d`enfiler le fil dans le chat de l`aiguille. Sa tête suspend le temps, ces caresses de dentelles sur mon sexe me font voler au dessus des nuages. Si haut que je pourrais les remodeler.

Elle quitte mon fuseau, se retourne, s`accoude sur la table. Je remonte sa jupe plissée, elle courbe le dos, distance ces jambes. Chaque main prend une fesse, les éloigne. Mes joues sur ces fesses chaudes, ma langue faufile son bouton érotique. Je l`effleure, le frôle, le lèche. Mon alène se glisse en elle, mon majeur taquine son anus. Mes hanches s`activent, heurtant ces jolies fesses, de plus en plus fort. Nous attachons nos corps au rythme du temps. Notre soudure provoque l`éclair mutuel qui zigzaille nos souffles.

Marchant la tête dans les nuages, le lendemain. Rêvant d`hier soir, me questionnant sur le futur de ce soir, mes pas n`avançaient pas. Sur mon secrétaire un note. Merci, au plaisir de redécoudre le temps avec vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TITOUNET.36

bravo quebequois ! très belle narration mon gars. Ca donne envie de partager l'univers des petites mains de la haute couture tout ça ! :langue:

Pour une fois, je vois l'univers en back stage !!!!

:langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.