Aller au contenu
malicieuse62

Un neveu plutôt coquin

Messages recommandés

Je suis mariée, mais mon époux fait des déplacements relativement longs (2 à 3 mois) à l'étranger. Nos deux filles ont pris leur indépendance, je suis souvent seule à la maison. Je pense être encore agréable à regarder, je m'habille « bcbg », je ne suis plus toute jeune mais toujours un peu coquine et j'aime plaire, aux jeunes hommes surtout.

Cet été, en juillet, ma belle sœur m'a invitée à passer un week-end pour l'anniversaire de son mari.

Je suis arrivée le vendredi soir, la fête étant prévue le samedi midi. Un accueil chaleureux, un temps superbe, j'étais très heureuse de retrouver ma belle sœur et mon beau frère que je n'avais pas vus depuis la nouvelle année. Nous allions passer à table quand le bruit d'une voiture fit dire à ma belle sœur: « Ce doit être notre fils, il va être content de te voir depuis le temps! ». Je ne savais pas si elle disait cela pour me faire plaisir ou si mon neveu (par alliance) le pensait vraiment.

Quand il entra, après avoir salué ses parents, il vint vers moi en disant « Je savais que tu étais là, j'ai reconnu ta voiture au bout de l'allée. Maman m'a dit que tu repartais dimanche en fin d'après-midi parce que tu travaille lundi, c'est dommage que tu ne puisse pas rester plus longtemps! ». Il me fit la bise et vint s'assoir à côté de moi. J'étais flattée, mais aussi un peu gênée de son enthousiasme. Ma belle sœur ajouta « Je te l'avais bien dit qu'il serait content que tu sois là! »

J'étais un peu décontenancée, de plus c'est un très beau jeune homme de 22 ans, sportif (basketteur) et étudiant en école de commerce international. J'avais envie de l'embrasser, mais devant les parents... je suis restée sage... je me suis forcée pour rester sage.

Le repas s'est déroulé en évoquant nos petits soucis et petites joies de la vie quotidienne, prenant des nouvelles de chacun de ceux que l'on connaissait plus ou moins (amis, membres de nos familles respectives, voisins …).

Un peu plus tard dans la soirée, ma belle sœur demanda à son fils de monter ma valise et m'accompagner pour m'indiquer ma chambre. Il entra dans la chambre et déposa la valise près de la fenêtre puis tira les double-rideaux. Je tombai la veste de mon tailleur, il ouvrit l'armoire, sortit un cintre et rangea soigneusement la veste. J'étais en chemisier blanc légèrement décolleté en V, avec un soutien-gorge balconnet. Je vis son regard qui brillait, j'étais « scotchée », il s'approcha et me dit doucement «  Tu sais que tu es toujours aussi craquante! ». Je le remerciais et lui fit un bisou sur la joue. Je sentis ses mains se poser sur mes hanches, il me rendit la bise mais ma poitrine cette fois-ci était contre la sienne. Mes seins durcissaient à son contact, je perdais un peu « les pédales ». Je me sortis de cette situation en lui disant: « Arrête, tes parents sont là quand même! ». Il me refit une autre bise et quitta la chambre avec un grand sourire.

J'enlevai mes chaussures pour les remplacer par des escarpins. Je réfléchissais au grand sourire qu'il avait en quittant la chambre et je me rendis compte que je n'avais arrêté notre petite entrevue que par la présence de ses parents. J'aurai pu prétexter le fait que j'étais mariée ou la différence d'âge ou les liens familiaux... non simplement la présence de ses parents. Il devait s'imaginer ce qui pourrait se passer sans leur présence, je n'avais même pas protesté quand il m'avait prise par les hanches, ni pour la pression qu'il avait exercée afin que sa poitrine soit en contact avec la mienne. Je devais redescendre et me retrouver en présence de mon neveu et de ses parents.

Ma belle sœur faisait la vaisselle, j'en profitais pour l'aider et discuter un peu avec elle. Ses hommes, comme elle disait, regardaient la télé.

La vaisselle terminée, nous sommes allées rejoindre la gente masculine. Ma belle sœur à côté de son mari et moi …. à côté de mon neveu (canapé en arc de cercle). Sa mère lui demanda d'aller chercher l'album photos. On discuta une bonne demi-heure, puis ma belle-sœur et mon beau-frère partirent se coucher en s'excusant car le lendemain matin ils devaient se lever de bonne heure pour les préparatifs de la journée. Je me levais et pris congé de mon neveu en lui disant qu'on pourrait continuer de consulter l'album plus tard, que j'avais besoin aussi de me reposer. Il prit l'album et le rangea, puis vint vers moi pour me faire la bise du soir. Il posa une fois de plus ses mains sur mes hanches, me serra contre lui et m'embrassa. Je lui rendis ses bises, mais j'avais le corps en feu, j'allais protester mais il me dit : « je sais mes parents sont là ! ». Je pus me libérer de son étreinte et gagner ma chambre. J'ai eu un peu de mal à m'endormir, je fantasmais surtout d'être désirée par un beau jeune homme...

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lynk

Une histoire dont l'excitation monte crescendo....

Hmmmm vivement la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Delicieux comme recit, j aurais aimé y etre :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau récit très joliment écrit.

Cela s'est-il arrêter là ?

La suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu de patience... laissez moi passer la Saint Sylvestre et ses petites folies .... La suite viendra après avoir récupéré de la fatigue du réveillon.

Joyeuse fin d'année à toutes et à tous et vive 2009.

;-)

;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vivement la suite!!!

tres beau récit

auras tu peut etre un autre récit d une suite de la suite ce soir avec ton neveu enfin si tu passes le reveillon en famille ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hmmm ca excite tout ca , vivement la suite dés la nouvelle année . bon réveillon a tous et abusez en (au niveau des calins je précise)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu de patience... laissez moi passer la Saint Sylvestre et ses petites folies .... La suite viendra après avoir récupéré de la fatigue du réveillon.

... nous voila le 1 janvier 2009! Nous attendons tous la suite. Tu nous as rendu absolument curieux d'en savoir plus !!! ;-);-) :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle impatience ! Voici la suite ;-)

Le lendemain matin, des portes qui claquent me réveillent. Je me lève et regarde par la fenêtre. Il est 8h00. Mon beau frère et ma belle sœur chargent la voiture puis partent préparer la salle qu'ils ont louée.

Soudain, j'entends un bruit dans l'escalier (il est en bois), ce doit être mon neveu. Je vais vite dans le lit, je suis en nuisette. On frappe à la porte, je réponds et mon neveu entre avec un plateau et le petit déjeuner. Quelle délicatesse !

Bonjour, la bise, je n'ose pas trop sortir du lit, ma nuisette n'est pas transparente mais elle est suffisamment souple pour laisser deviner les formes et le coquin ne se cache pas pour tenter de regarder. Je suis assise et j'ai ramené le drap sur ma poitrine. Pourtant, j'ai une envie folle de tout dévoiler. Lui est en pyjama avec une robe de chambre. Il me laisse déjeuner mais j'ai l'impression que son regard me déshabille. Il a déjeuné avec ses parents, me raconte les informations qu'il a écoutées à la radio. Je l'écoute attentivement, plus pour sa façon de parler. J'ai terminé le petit déjeuner, il retire le plateau et me demande si je descends, en me précisant que nous sommes attendus pour 13h. J'ai envie de faire un peu de farniente.

« Si tu veux, je peux te tenir compagnie plutôt que de rester seuls chacun de notre côté » ajoute-t-il.

Je lui réponds « Pourquoi pas ! »

Pendant qu'il descend le plateau, je réfléchis comment résister aux désirs que peut avoir une femme face à un si beau jeune homme. Est-ce raisonnable d'avoir acquiescé ?

Le voilà qui remonte, il entre et vient s'assoir sur le lit. On discute de choses et d'autres, puis doucement il aborde la sexualité, me demande pourquoi j'ai le drap sur ma poitrine alors qu'il m'a déjà vue en monokini sur la plage il y a deux ans. Il ne s'en aperçoit peut-être pas mais j'ai les entrailles en feu. Je baisse le drap, il est un peu déçu que la nuisette ne soit pas transparente.

Je lui reproche d'avoir une robe de chambre. Il la retire et ajoute:

« Je vais même enlevé ma veste de pyjama, je n'ai pas peur de faire voir ma poitrine, moi ! »

« Mais si j'enlève ma nuisette, je serai toute nue ! »

« Oh! Ça ne me dérange pas, je veux bien enlever mon pantalon aussi ! » Il joint le geste à la parole et le voilà nu avec un membre « oh! Mon dieu! » droit comme un I , je ne peux plus résister, j'enlève ma nuisette, il m'aide pour la retirer et je me retrouve avec son dard  face à mes lèvres, je le saisis et commence à lui faire une fellation d'enfer.

« Depuis le temps que j'en rêvais ! » me dit-il. Je le suce, le masturbe, lui caresse les cuisses, les fesses puis il me demande une branlette espagnole. Je fais du 90B, ce n'est pas très confortable pour les hommes (une copine fait du 105 D et ils adorent !) mais voilà qu'il me décharge tout sur la figure puis sur les seins. Il me regarde me demande si ça va, puis il va chercher de quoi me nettoyer.

Je dois avouer que je reste sur ma faim, il a joui mais pas moi.

Je me suis essuyée, il veut s'allonger et je lui ordonne:

« J'espère que tu as des capotes, car moi aussi j'ai envie de jouir, va chercher tes préservatifs et reviens me baiser, tu as commencé, tu dois assurer maintenant ! »

Il est revenu très vite avec son petit paquet, il est rentré dans le lit, je me suis blottie en lui prenant le sexe dans la main. Ce qui est bien avec les jeunes hommes, c'est la rapidité avec laquelle ils récupèrent. Quand la vigueur a commencé à se manifester, j'ai pris un préservatif, d'une main j'ai commencé une masturbation, de l'autre j'ai posé la capote. Quel regard il avait, il allait sauter sa tante, je crois que cela l'excitait au plus haut point. Il me prit par les épaules, me mit sur le dos ,écarta mes jambes, se plaça entr'elles et introduisit son sexe jusqu'à le faire disparaître. Il appuyait de toutes ses forces, j'étais aux anges, les yeux fermés. Puis il commença des va et vient délicieux, je poussais des petits cris de plaisir. Cela dura, dura... puis il accéléra, je faisais suivre mon bassin pour l'accompagner. J'ouvris les yeux, il était un peu au dessus de moi, il observait mes seins qui allaient et venaient en même temps que le rythme qu'il m'imposait.

Il ajouta: « Qu'est ce que t'es bonne pour tirer un coup, si j'avais su que tu étais aussi cochonne, j'aurais été moins timide. Tu ne m'en veux pas de te dire que tu es une cochonne ? »

Je le rassurais par un signe de la tête. Au contraire, cela m'excitait encore plus. Je le pris par les hanches pour qu'il aille encore plus profondément en moi.

« Baise moi ! Baise moi encore plus fort !  J'en ai besoin, je jouis, tu ne peux pas savoir à quel point !» Des larmes de plaisir intense coulaient de mes yeux. Soudain, je sentis venir l'orgasme, j' hurlais ces « han, han » caractéristiques d'une femme en train de jouir. J'étais en train de lâcher prise, j'avais eu ce dont j'avais besoin. Il continuait ses va et vient puis il s'arrêta et je sentis sa semence se répandre dans le préservatif. Nous sommes restés l'un contre l'autre, il avait mis une épaule sur le côté pour ne pas peser de tout son poids sur mon corps. Son sexe était toujours dans le mien, il diminuait au fur et à mesure, mais je trouvais cela très agréable. J'étais vannée. Quelle assurance ce jeune homme ! Il me fit plein de bisous, de caresses, me dit plein de mots doux.

Il fallait se lever, au moins prendre une douche et se préparer pour se rendre à la salle des fêtes.

Le plus dur commençait. Comment se comporter devant la famille après une telle aventure ?

Nous avons fait en sorte de ne pas nous côtoyer pendant l'anniversaire de son père, mais que ce fut difficile !

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lynk

superbe suite, très excitante et qui donne envie d'aller revoir toutes les tantes de la famille.... :P

J'attends avec impatience la suite de la suite ;-) ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau et érotique Malicieuse

Je n'ai hélas pas eu le plaisir de connaitre une tante comme toi ;-) ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tres joli recit!

tres excitant, mon pantalon en fremit encore!

je crois que de nombreux jeunes hommes peuvent se reconnaitre dans ton neveu qui fantasme sur sa tante! et j'en fais partie!

merci pour ce beau moment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Très joli récit... j'aimerai bien être à la place du jeune homme!!! ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela valait la peine d'attendre la suite!!! Tu en avais vraiment besoin!!

Je n'ose presque pas demander... mais est ce qu'il y a eu ...d'autres jouissances par après??? :doh::???: :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très belle histoire !

excitante et émouvante !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment une jolie histoire très exitante,

une belle bosse vient de faire son aparition :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

belle histoire comme quoi les réunion de famille peuvent apporter quelques expérience lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.