Aller au contenu
kim

Tendre dispute

Messages recommandés

ça n'allait plus avec mon ex et on passait tout le temps à se disputer souvent pour des futilités. puis un jour il a insisté pour qu'on se voit. j'ai accepté et nous sommes partis ensemble sur une plage, disons dans l'hôtel en bordure de mer ou nous avions fait l'amour pour la première fois.

mais il faut reconnaître que fachée comme je l'étais j'ai pas pensé à ce détail. nous avons dejeuné et je le boudais.

ensuite il aproposé qu'on entre dans une des chambres alors là c'etait de trop pour moi :D !!!

pour qui se prenait il? il me faisait souffrir et pour un déjeuner offert il croyait pouvoir me baiser; en fait j'etais tellement fâché que je n'ai pas remarqué que j'avais élé vé le ton et que les autres clients nous regardait.

comme il est grand et bâtit comme une armoire à glace, il m'a tiré de force pour nous dirriger vers la chambre, sinon le bungalow dejà reservé mais je resistait et je prostestais.

excédé par tous mes agissements il m'a soulevé et faisant fi de mes cris m'a emmené dans le bungalow. quand quelqu'un connait tes points faibles c'est sûr tu es faite!!!

il m'a embrassé de force tentant d'insinuer sa langue dans ma bouche obstinement fermée mais il faut dire que je n'étais plus aussi farouche, quand même!!! une main qui vous tripote les seins, l'autre les fesses; une bouche sur vos levres, dans votre cou , dans les oreilles, bref il savait me faire flechir. mais question d'honneur je lui ai bien signifié qu'on était venu pour parler afin de sauver notre couple et qu'on de vais le faire.

il a souri, à commencé à se deshabiller et a voulu en faire de mêm pour moi mais j'ai refusé. je savais déjà que j'allais passer à la cassérole :D

car il faut le dire la vue de ses biceps musclés, de la bosse dans son boxer et de ses pectoraux m'avait donné de ces idées :D

devant mon refus d'enlever mes habits, un jeans et un tee-shirt, et vu que je m'agrippais desespérement à mon haut il m'a basculé sur le lit , a enlevé d'un coup mon jeans qui ne me serrait pas à vrai dire et m'a forcé à écarté les jambes.vu que j'étais à moitié consentante je me suis retrouvée avec sa bouche collée à ma chatte dégoulinante entrain de m' "infliger" un de ces cunni dont lui seul a le secret; il venait ainsi de triomphé de moi :D

mon dieu que c'était bon sa langue qui triture mon clito,sa bouche qui m'aspire,un, puis deux doights qui me fouillent le con; la langue qui descends vers mon anus, remonte encore et encore et enfin cette force qui remonte depuis le bout de mes orteuils, qui brûle, me coupe la respiration et cette tension et après de longues très longues secondes, unesensation de flotter...j'ai joui avec une telle force que des larmes me sont montées aux yeux!!!! pourtant il ne m'a pas lâché;

la suite pour après!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que je ne suis pas un as en écrituture, mais vous pourriez un peu me donner votre avis non?! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Soi honnête, tu ne demandais que cela dans ton inconscient??!! non??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok, puisque vous avez été si gentils, voici la suite.

ben vous vous êtes quand même fait attendre hein?!

laissez moi me rappeler...... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'avais eu un orgasme que je n'avais jamais connu et j'étais à bout de souffle. pourtant il ne m'a pas lâché, il a encore continuer à me lécher la vulve, introduisant sa langue dans mon con. en fait il me mettais aussi bien sa langue que ses doights et ses doights. je n'en pouvais plus et je voulais qu'il arrête ce doux supplice alors il s'est arrêté.

je croyais qu'il en avait fini avec moi, que non, il est revenu avec une sorte de foulard et m'a attaché les deux mains au dessus de ma tête et après au lit. je n'y comprenais rien et il faut avouer que je trouvais ça un peu drôle surtout de sa part, lui qui est oujours si sérieux! enfin je croyais mais la suite allait me faire changer d'avis.

-tu aimes ça hein, salope?

-?!!

-tu ne reponds pas? tu vas en prendre alors plein ma pute!!!

j'adorais qu'il me parle ainsi , c'était mon fantasme depui toujours mais là c'etait un peu nouveau pour moi quand même.

-attends à quoi tu joue là, détache moi et arrête ces ânéries!

il est parti d'un grand rire qui m'a rassuré que ce n'étais qu'un jeu

-attends je reviens

éffectivement il est revenu mais avec un bandeau qu'il m'a immédiatement mis sur les yeux avant de m'embrasser furtivement sur les lèvres

-alors ma petite pute on fait moins la maligne maintenant, hein?

-salaud si je me détache tu es foutu je ne vais faire qu'une bouchée de toi

-en attendant c'est toi qui vas être dévorée ma poule

il m'a brutalement écarté les cuisses et a recommencé à me bouffer la chatte, oh mon dieu, je venais à peine de jouir et il remettait ça!

ah cette sensation à nulle autre pareille, cette bouche chaude qui lapait les moindres récoins de mon anatomie, c'était à se damner.

je lui aurais tout donné pourvu qu'il continue à me faire subir ce doux traitement. mes yeux bandés me laissaient à loisir m'imaginer entrain d'être prise par une bande de truands avides de sexe qui voulaient faire de moi leur chose. et et le "calvaire" a recommencé, cette sensation qui remonte des pieds à la tête, cette émotion oh oh oh mon dieu!!!!!!!!

et le jet de cyprine est parti, me laissant maintenant vide, comblée mais en manque de queue. eh oui sa belle, dure et grosse queue qui me prendrait aussi sauvagement que cet orgasme qu'il venait une fois encore de me procurer.

-salaud tu profite de jeunes filles sans défenses maintenant?

-c'est dommage je pensais que tu le savais

-ben alors faudrait terminé ce que tu as commencé parce que là j'ai envie de boire du foutre, ton foutre

-en plus elle est vulgaire cette oie blanche

-rectificatif, cette pute que tu es entrain de violer

-c'est ça

-allez détache moi que je te montre moi aussi ce que je sais faire

-tu n'as pas intérêt à voler mon idée hein

-ok mais fais vite j'ai soif

-je t'avertit je suis prêt, je me suis branlé trois fois depuis ce matin

-c'est un faux problème

j'étais libre, mais aussi libre de faire ce que je voulais de ce pervers chéri.

j'ai gobé cette queue qui n'avait pas debandée et était poisseuse de la glaire qui s'en était échappée. il faut dire que j'étais assez contente de l'éffet que je lui faisais malgré le temps passé ensemble.

j'y ai mis tout mon coeur, tout mon savoir acquis dans les bouquins et le net, toute mon expérience de cette queue et surtout je prenais un immense plaisir à bouffer ma queue, celle de l'homme que j'aimais et quifaisait de moi une pute comblée.

donc j'ai laissé ma langue parcourir cette grosse queue et c'est vrai qu'elle est grosse. je me suis attardé sur le gland humm ma glace préférée. ses gémissements me disais de continuer mais je prenais mon temps tout en introduisant tout ou presque tout lentement dans ma bouche.

chaque parcelle de peau tendue était éffleurée. doucement, lentement pour qu'il sente bien ma bouche , ma langue. puis j'ai commencé à accélérer, suçant, aspirant, lapant, mordant...

il a commencé à me sortir des obscénités du genre

-vas y ma pute, allez lape tout

-humm la salope elle sait y faire

-salope, pute vas y

-oh je t'aime ma chienne, etc...

bon il faut dire aussi que j'étais concentrée sur mon affaire et l'entendre ça me faisais mouiller tellement que je me suis mise à me doighter

mais je n'ai pas lâcher l'affaire car je lui ai carressée les boules, les ai léché mais aussi je suis descendue à sa rosette que j'ai lapé pour la première fois. c'est dire l'état dans lequel j'étais. j'y ai goûté et j'ai apprécié. je ne savais pas qu'il adorais ça mais lorsque je me suis mise à lecher son anus il s'est mis à gemir de plus en plus fort.

j'ai arrêté de me doighter et j'ai pris son membre que j'ai branlé énergiquement en continuant mon anulingus. wahouu!!! si j'avais su l'état dans lequel le doight que je lui ai mis alors, allait le mettre...

-je vais venir viens vite

eh oui je voulais boire, j'allais être servi.

le mec s'est copieusement déversé dans ma bouche :wink:

permettez que je souffle car les souvenirs, ça donne des envies :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh je crois que j'ai fait quelques, sinon, beaucoup d'érreurs de frappe parce que je n'ai pas relu mon texte pour ne pas lui enlevé son authenticité. :wink:

et aussi des érreurs de grammaire, soyez indulgents! je suis encore sur les bancs :P :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

permettez que je souffle car les souvenirs, ça donne des envies :wink:

avec une histoire comme celle-ci ya de quoi... la suite c'est qd tu auras récupéré... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.