Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Concupiscent

Ma Chère et Tendre

Recommended Posts

Mes sens se dérobent sous ses yeux,

Siège d’un regard intense et subtil,

Reflets d’un esprit vif et harmonieux,

Merveilleux astres soulignés de cils.

Je m’égare dans les méandres de sa chevelure brune,

Rayons magnifiques auréolant ce visage si fin,

Et telle l’oasis cachée sous le sable de la dune,

Le mirage s’estompe pour devenir charme certain.

Sa peau, soyeuse et douce comme le velours,

Reflète la pureté faussement ingénue de son âme,

Et je me surprends à vouloir l’habiller toujours

De baisers et caresses ; de la contempler, je me pâme.

Si d’aventure, je la croise de nouveau,

Je lui empresserais de lui offrir mon dos

Pour qu’elle ne s’éreintât point,

Et que d’elle je prenne soin.

Et, bien m’en fut, je la revis, toute de noire vêtue,

Et quand ses yeux traversèrent les miens,

Par un lien singulier, je compris qu’elle sut

Ce que j’éprouvais et quand ma droite main

Frôla ses épaules pour descendre le long de son dos

Je sentis un divin frisson parcourir son épiderme.

A cet instant, je perçus, retirant ma dextre d’un geste ferme,

Que les jours sans elle me seraient infernaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Nola

Savoir choisir les mots qui conviennent pour dépeindre ça c'est de l'art!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.