Aller au contenu
missunderstood

Ce qui aurait pu arriver

Recommended Posts

Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je ne m’attendais à rien, d’ailleurs. Se retrouver en amis ? en amants ? en amants amis ? Je ne saurais nous qualifier. Je m’étais seulement promise de ne rien provoquer. L’envie viendrait, ou pas. C’est tout du moins les pensées qui me venaient dans ce long trajet en RER.

Mais tu as posé ta main. Tu as posé ta douce main d’une caresse timide sur mon épaule alors que je regardais par la fenêtre. Et je t’ai alors proposé une balade.

Cette balade, nous l’avions déjà faite, alors que nous nous connaissions à peine, et telle une métaphore, on continue le chemin et on dépasse bien vite l’endroit de nos premiers échanges. Je m’amuse, j’ai envie de profiter de l’été indien. Et mon euphorie se développe d’autant plus quand j’entraperçois une vieille ruine en rebords du chemin. Elle me rappelle celle où j’ai eu mes premiers émois, celle où l’on guidait nos premiers amours, derrière le lycée, pour des après-midis coquines. Les garçons profitaient quant à eux des heures de disponibilités pour aller y fumer des substances illicites…

« Oh, une cabane de fumeurs de joints », je m’exclame et alors que j’y cours presque, tu me suis, à la fois amusé et dépité par mon énergie de petite fille capricieuse. Je rentre la première et commence ma visite. Je me sens une elfe, parmi ce décor mi-féérique, mi-infernal. Les ronces ont poussé partout, et j’alterne sauts et replis pour découvrir toutes les pièces de la ruine. Tu ne le sais pas encore, mais je cherche LA pièce, celle qui n’est pas trop visible depuis le chemin. Et nous trouvons l’encadrement de ce qui a été une fenêtre. Je m’assois sur le rebord et tu viens me rejoindre. Tu es face à moi.

Nous nous prenons dans les bras. Comme il est bon de te retrouver, de me lover dans ce cou si doux. Tu m’avoues que tu attendais ça depuis tout à l’heure, qu’on se retrouve ainsi enlacé. Je me décolle un peu de toi et viens déposer un baiser tendre sur tes lèvres. C’est aussi ça dont j’avais envie, goûter à ces lèvres sur lesquelles j’adore passer le bout de ma langue, lentement, jusqu’à ce que la tienne vienne la rejoindre, dans un baiser plus fougueux.

Puis nos mains cherchent ce corps étranger et si familier. Nos caresses sont douces, on se retrouve, on se découvre. Nous restons enlacés à nous caresser tendrement longtemps, si longtemps, qu’il n’existe aucune mesure du temps pour exprimer ce temps là, ce temps hors du temps.

Et alors que tes caresses se font plus longues à la naissance de ma poitrine, mes mains viennent chercher la chaleur de ta peau sous ton tee-shirt. Je caresse ce dos si musclé et cette peau si douce. Je ferme les yeux et me revoie caressant ce dos nu, en sueur, lors de notre première nuit ensemble… A cette pensée charnelle, je parcours ton dos et me tente à des caresses sur ton postérieur. Tu m’embrasse alors fougueusement et je comprends que tu as aimé mon initiative. Je glisse alors ma main sous ton pantalon et découvre que ton envie est… comment dire… grandissante. Je te glisse alors à l’oreille « J’ai envie de toi… maintenant » et descend de mon trône improvisé. Je te guide dans ce décor de contes. Pour cet instant, c’est notre antre, notre demeure. Je ne te vois pas, tu me suis. Je tourne la tête seulement lorsque je me retrouve nez à nez avec un grand mur. Le cul-de-sac… on y est.

Je te pousse légèrement contre le mur. Et dépose des bisous sur ton torse. Tu es bien plus grand que moi, qu’à cela ne tienne, cette petite planche au sol me fera gagner quelques centimètres. Je suis en équilibre précaire mais m’agrippe à tes baisers, à cette langue désormais moins timide, qui cherche la mienne pour un tango bien serré.

Tu profite de l’ampleur de ma robe, pour glisser ta main en dessous. Tes doigts frôlent ma peau, ce qui augmente mon envie et mon désir. Tu le comprends et viens glisser quelques doigts sous ce bout de tissu et vient titiller mon petit bouton.

Je ne t’ai pas laissé au reste et ai déjà déboutonné ton pantalon pour caresser ton sexe à ma guise. Ce que j’aime le sentir se raidir sous mes caresses, sous mes lents va-et-vient. Je ressens sa chaleur dans toute ma paume et regarde avec toujours autant d’émotion ton gland s’humidifier de désir.

Mais tes caresses deviennent insoutenables. Un de tes doigts glisse sur ma fente toute humide alors qu’un autre s’active sur mon petit bouton. Je n’en peux plus, ce n’est pas deux mais vingt doigts qui me fouillent, tant tes caresses sont intenses et entières. Je réalise que je me maîtrise à peine. J’ai inconsciemment accéléré mes va-et-vient sur ta verge et laisse échapper des gémissements. Mes lèvres cherchent les tiennes et nous nous embrassons plus sauvagement. Une chaleur m’envahit et mes jambes ne me tiennent plus. Je glisse de mon escabeau provisoire et me dérobe alors à tes divines caresses.

Ma chute aura eu le bienfait de m’offrir une magnifique vue sur ton sexe luisant d’envie. Je l’observe, l’admire et le reprends entre mes mains. Car je veux en profiter pleinement, et appose alors une main de chaque coté de celui-ci. Je recommence mes caresses délicates et ne peux défaire mon regard de ce gland si beau qui s’offre à l’air libre. Je lève les yeux et croise ton regard. Il est chaud et réconfortant. J’ai envie d’apprendre à te donner du plaisir en suivant mes envies. Je plonge mes yeux dans les tiens et viens effleurer ce sommet du bout de ma langue, tout en m’accrochant à ton regard. Tu fermes les yeux un instant mais les rouvres bien vite pour m’encourager. C’est la première fois que j’ose cette caresse et tu le sais.

Ma langue est hésitante mais je veux te goûter petit à petit. Elle parcourt tout le long de ta montagne dressée et vient insister au départ des sentiers, à la base. Je caresse timidement tes testicules du bout de mes doigts puis viens les prendre dans ma paume. Je salive un peu et remonte avec ma langue. Je reviens embrasser ton gland de manière plus appuyée puis passe mes lèvres autour, ce qui te fait expulser un soupir de contentement. Peut être même d’étonnement. T’attendais-tu à ce que je m’abandonne ainsi à mes envies ? Pour éviter toute incertitude, je t’avale un peu plus pour te monter comme j’ai envie de te goûter.

Alors que mes lèvres t’engloutissent, ma langue joue autour de sexe. Je veux te faire ressentir la caresse et l’humidité d’une pénétration. Je me donne à toi mais j’en maîtrise l’intensité, le déroulement. J’accélère mes mouvements et je t’entends gémir. Mes mains parcourent ton ventre, l’intérieur de tes cuisses, tes fesses douces et rebondies, tes testicules puis ma main droite vient caresser la base de ton sexe. Je reprends mes caresses de va-et-vient en même temps que je t’avale et t’aspire légèrement. Ta respiration se fait plus saccadée, tu trembles un peu. Je diminue alors la cadence et te retire d’entre mes lèvres. Je ne fais plus que te lécher, de tout ton long et lentement. Je me redresse, t’embrasse tendrement.

Je ne suis pas allée jusqu’au bout…car j’ai envie que tu te réserves pour la suite des évènements.

Est-ce un fantasme ? Est-ce une réalité ? Est-ce une réalité fantasmée ? J’en distingue moi-même difficilement le vrai du faux…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon 1er commentaire sur un recit et je dois dire que j ai etait tres seduit par le style d ecriture!

Et la conclusion laisse un gros mystere que j adore....

J ai aimé la sensualité avec laquelle tu l a ecris, la provocation...

Felicitations et je tacherais d etre a ta hauteur lors de mes futurs recits....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

:bisous5: :bisous5::bisou: Superbe narration toute en émotion retenue, toute en sensualité montante et en tendre érotisme ... j'adore ton style d'écriture :bisou::bisou::bisous5::bisou::bisous5:

... et pas de fautes d'orthographe, quel plaisir !!! :bisous5:

Vivement la suite de ce fantasme réel ou de cette réalité fantasmée :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau texte, bien écrit.... ça donne envie :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Je trouve rarement des choses écrites que je trouve jolie, mais alors là, bravo pour votre plume Miss.

Un régal pour les yeux et pour les oreilles :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de louanges pour ton récit miss!!

Je savais que ça plairait a beaucoup de gens.... Je l'ai déjà lu a plusieurs reprises et je ne me lasse pas de ce fantasme en m'imaginant dans la peau de cet inconnu....

Une nouvelle fois un grand bravo pour la qualité d'écriture!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Superbe récit...un des meilleurs que j'ai lu depuis longtemps :bisous5:

À quand une suite??? :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lofteur

Une belle écriture pour une belle histoire.... vivement la suite, vivement que le désir se poursuive :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour vos commentaires... touchants! :bisous5:

Petit hic, c'est que j'avais pas envisagé qu'on me demande une suite... :bisous5: ... dès que je refais surface, je vous concocte une suite à la sauce du chef ! :bisous5:

Très bonne soirée à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau, on s'y croirai ou plutôt on aimerai y être.

:bisous5: :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Que dire, je suis sous le charme de l'écriture de ton récit.

A mon grand désespoir, je reste sur ma faim.

Fais nous partager la suite de ce moment tendre.

Au plaisir de te lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça plutot interessant de laisser sur la faim, ça laisse l'imagination faire le reste... Ca donne meme envie d'etre à la place de l'homme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.