Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

selima

Premier amour, Premier garçon

Recommended Posts

C'était il y a bientôt 4 ans. Je lui parlais depuis assez longtemps au téléphone, ce garçon rencontré par le biais d'internet. Il était beaucoup plus âgé que moi, j'en avais à peine 16 et lui 27. On se parlait très facilement, et mes premières nuits au téléphone lui reviennent, j'allais au lycée avec seulement 5h de sommeil au compteur. Oh bien sûr on pourrait croire que la nuit on se parlait de choses intimes mais pas du tout. C'était une relation très amicale, d'affection réciproque, sans que lui n'ait pour autant un quelconque sentiment paternel ou de grand frère à mon égard. Pour mes 16 ans il m'envoya un cadeau, des bd que je voulais, accompagné d'un petit mot gentil qui me fit sourire et que je gardais précieusement. Sans m'en rendre compte je tombais doucement amoureuse. Il en devenait de plus en plus mystérieux et me racontait toutes ses histoires, ainsi que ses malheurs, qu'il avait plaqué son boulot.. etc.

Après une première rencontre avec un resto et un cinéma, rien de bien concluant, l'été suivant il partit en voyage d'où il m'envoya nombre de cartes que je lisais et relisais avec grand plaisir. Après plusieurs tentatives de se revoir ratées, à part en septembre où tout était plus qu'amical (sans que rien ne se passe pour autant), ce n'est qu'en octobre que je pus enfin le voir pour la deuxième fois, où je partis chez lui, à la montagne. Après quelques conversations où l'ambiance était plus coquine, mais toujours soft, à se raconter nos rêves où on se voyait mutuellement l'un et l'autre dedans, on décidait d'un week end. Il habitait dans une station de ski dans les alpes, dans un tout petit studio, et moi dans une ville à 1h30 de train de là.

Le vendredi j'arrive en train assez tard, et on se pose tranquillement devant un film. Il était bien mauvais d'ailleurs, j'étais à un bout du canapé et lui de l'autre côté. Je suis tombée malade avant de venir et ça s'est accentuée avec le froid montagnard, mais il prend soin de moi et me donne des médicaments. Puis un deuxième film, je m'endors au milieu puis me réveille un peu avant la fin. Je crois qu'il s'est rapproché de moi pendant mon sommeil et il commence à me carresser doucement le bras, et à la fois terrifiée mais terriblement tentée j'imite son geste. Je regarde la fin du film en le regardant du coin de l'oeil, il est très grand, a de jolis yeux bleus en amandes malgré ses cheveux châtains. On est fatiguée et on va se coucher. On avait rien dit quant au couchage et je me retrouve à dormir dans son lit. Par pudeur je ne quitte pas mon jean ni mon débardeur. Il en rit un peu "hihi elle garde même son jean", je me déshabille finalement, en gardant mes sous-vêtements. Puis à sa demande je me colle à lui, pose ma tête juste au dessus de son aisselle, et je lui touche doucement le torse. Je vais très doucement et embrasse un peu sa peau, c'est la première fois que je me retrouve au lit avec un homme. Je prends bien le temps de lui caresser toute la peau de son torse qui est incroyablement douce. Il soupire, ça a l'air de lui plaire, il me serre plus fort contre lui et me pose sur son ventre, on se sourit et on s'embrasse tout doucement, du bout des lèvres. J'ai le coeur qui bat à 100 à l'heure et je crois savoir que lui aussi car j'entends ses battements quand je colle mon oreille sur sa poitrine. Il doit être très excité car il m'allonge et m'embrasse le ventre, m'enlève mon soutien gorge et me caresse très lentement les seins. C'est très doux et je profite de ce moment si particulier. Malheuresement ce n'est pas le bon moment du mois (et j'en voudrais assez longtemps à ma féminité d'avoir choisi ce moment là pour se manifester), mais je lui avais dit un peu plus tôt. Je suis toute sonnée par mon mal de tête dûe à ma maladie (qui a vite disparu) mais pas seulement pour ça. Il me caresse de ces grandes mains douces, descend sur moi et m'embrasse les chevilles, puis remonte doucement par petits baisers vers mes cuisses, et je tremble comme une feuille tellement c'est doux et bon. Il doit sentir que je suis assez troublée par mon inexpérience, et prend ma main qu'il place sur son sexe, je le caresse doucement et mesure sa rudesse. Vu que je ne prends pas plus d'initiative (et je le regretterais par la suite) et qu'il ne veut pas je pense me gêner, il va se "soulager" à la salle de bains. On reste allongés l'un contre l'autre et on s'endort.

Le weekend a continué dans une très grande douceur mais sans plus de baisers et de caresses, à mon grand regret. Le dimanche soir je suis partie. Puis ça s'est un peu détérioré entre nous, car il ne voulait pas faire grand chose pour moi qui voulait avoir une relation "normale" de couple avec lui après cet épisode, et lui jouant l'hypocrite prétextant des câlins entre amis. Je l'ai revu une fois l'été suivant, où rien ne se passait, lui passant la moitié de son temps à fumer et à maudire le monde dans son coin, je n'ai rien tenté même s'il m'attirait énormément (je crois n'avoir jamais autant désiré un homme avant lui.. par la suite ça a changé heureusement), mais c'est peut-être mieux comme ça, tellement je le trouve pathétique maintenant avec le recul. Ma première fois fut un peu plus tard, mais je la considère finalement comme la deuxième. Je n'ai plus de nouvelles depuis longtemps et je ne pense que très rarement à lui, mais il me prend des envies de nostalgie, et de frustration de n'avoir pas pu continué ce qui s'était passé cette nuit là.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest RQT

C'est une belle histoire. Il ne sais pas ce qu'il a donc loupé par la suite.

Et cette deuxième première fois comment ca s'est passé? :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

C'est un bon moment que tu as du passer.

Franchement il ne sais pas ce qu'il a perdu, mais n’ai pas trop de nostalgie,

Il y a des hommes où ne faut vraiment pas s’arrêter sur eux.

J’ai connu ce genre d’individu, je sais cela fait très mal au début

Mais le temps fait son œuvre au point d’oubliais la personne, chose pas évidente…:oops:

Et cette deuxième première fois comment ça s'est passé?

Et oui suis curieuse comme Rien qu'a Toi ! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, moi aussi j'aimerais connaitre tes sentiments lors de la 2ème fois.

Et cette histoire es touchante surtout que tu étais enore jeune...Certains profitent de la faiblesse des débutants...ce n'est pas bien...

Courage...et respectes les autres, ne te venges pas...ce serait malveillant, gardes ta propre personnalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

c'est très émouvant, peut-être ne s'est-il pas senti digne de toi... petite fleur juste en bouton... pour te laisser le plaisir de mûrir à ton rythme.

kisskisssoux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très émouvant. On dit souvent que le premier rapport détermine les suivants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour les compliments :oops: (et désolé qu'il n'y ai rien de bien croustillant)

Pour la "vraie" première fois, le garçon pensait plus à son propre plaisir et ne cherchait pas vraiment à me satisfaire (genre 10 min grand maximum de préliminaires ou d'autres amusements que la bête pénétration....) puis après s'étonnait "ça m'embête que tu jouisses pas!" quel âne :-D :-D

Puis heureusement, car ça se finit bien, j'ai rencontré quelques temps après la perle rare, un vrai amant et amoureux, qui faisait attention à mon plaisir (parfois au détriment du sien !), et ça va faire deux ans que ça dure. :roll:

Voilà pour la petite histoire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest RQT

Une histoire qui finie bien (et qui continue) :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est très émouvant, peut-être ne s'est-il pas senti digne de toi... petite fleur juste en bouton... pour te laisser le plaisir de mûrir à ton rythme.

Momote la sage!!! :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très tendre, tu as du avoir peur. Tout cela était tellement nouveau pour toi. Je suis d'accord, il t'a ménagé. Tu as tout l'avenir devant toi et de nouvelles expériences t'attendent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.