Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

miam-miam

Les petits textes de Miam

Recommended Posts

Bonjour.. bon je ne sais pas si je suis au bon endroit... mais je vais poster ici les quelques textes que je peux ecrire de temps en temps...

C'est soit autobiographique, soit de la fiction....

En esperant que cela plaise à certains... :bisou:

Je pense à toi. Il est tard, la lumière est éteinte.

Ma main caresse doucement mon sexe, j'ai les yeux fermés…

Ca y est, je te vois. Tu es nue, allongée sur le ventre, offerte.

Maintenant ma main est autour de ma queue et commence de doux va et vient.

Je m'imagine te pénétrer par derrière, j'entends presque ton râle, je ressens ta peau, ton odeur, ta douceur, je suis allongé sur toi, mon visage contre ton cou, enveloppé par les caresses de tes cheveux.

Ma main commence à me serrer plus fort, les va et vient se font plus intensifs.

Je te chevauche maintenant. Tu es à quatre pattes, je suis sur toi. Ma queue s'enfonce de plus en plus profondément dans tes fesses, de plus en plus rapidement, au rythme de mes coups de reins. Tu cris ton plaisir « encore », « oui va y plus fort », « encule moi ».. je deviens fou…

Je sens des tressaillements dans mon sexe, je serre mes doigts encore plus fort. Je ralentis les va et viens de ma main.

Dans mon délire, tu cris ou plutôt tu hurles « oh mon dieu, c'est bon… »

Et là, j'éclate… un jet vient de sortir de mon sexe. Une longue trainée de sperme s'étale jusqu'à ma poitrine… je me sens bien… Du plaisir à l'état brut.

Le sommeil et la torpeur me gagnent ….

Ensuite, je me mettrai sur le coté et m'endormirai. Ma dernière pensée sera pour toi.. tu es dans mes bras.

Partager ce message


Lien à poster

Erotique, très bien !

Partager ce message


Lien à poster

Je l’ai rencontré un matin sur un forum, après quelques échanges très court en message privé, dans lesquels je la félicitais pour ses photos, nous nous sommes rendu compte que nous bossions dans la même petite ville.

Sans illusion, sous forme de boutade, je lui ai dit, j’ai une demi heure de libre dans la matinée, si tu veux, on peut se voir.

A ma grande surprise elle m’a répondu OK, rendez vous sur la colline prés du château d’eau dans 1h00.

En arrivant au lieu dit, je me demandais quelle folie m’était passée par la tête, un RDV avec une inconnue ! Mais qu’est ce que j’allais pouvoir lui dire ?

Elle est arrivée, encore plus belle en vrai qu’en photo. Je lui ai simplement dit : c’est toi ? elle a éclaté de rire en répondant « Viiiiii »

Après quelques minutes de papotage sur la pluie et le beau temps et sur ses photos, j’allais lui dire au revoir et nos mains se sont frôlées.

Elle c’est blottis contre moi, ma embrassé. J’ai commencé à avoir chaud soudainement, j’ai senti sa main contre mon pantalon…Elle l’a déboutonné et baissé. Elle c’est agenouillé et à commencé à me sucer. La douceur de sa bouche, ses petits coup de langues, ses mains qui me caressaient les testicules, la surprise, l’improbabilité de la situation et du lieu. C’était une explosion de sensations fortes dans mon esprit et dans mon corps. A chaque coup de langue, une onde de plaisir m’envahissait, les vas et vient de sa bouche me rendait fou.

Et ce qui devait arriver arriva. J’ai craqué, je l’ai très vite relevé, j’ai soulevé sa jupe, baissé son string, je l’ai appuyé contre le mur du château d’eau et je l’ai pénétré. Elle était complètement trempée. Ses gémissements d’aise et de plaisir me rendait fou, mes mouvements de va et vient devenaient de plus en plus rapide et puissant. Le bruit de ses fesses qui claquaient contre moi, les sons qui sortaient de sa bouche, la douceur, la chaleur et l’humidité de sa chatte, la caresse du vent et du soleil, toute ces sensations m’amenèrent rapidement au plaisir.. Une jouissance énorme, le monde semblait tourné autour de nous. Nos respirations furent coupées au moment de l’orgasme et j’ai senti tout mon corps qui semblait entrer en elle à mesure de mon éjaculation…

Nous nous sommes regardés, encore étourdis par le plaisir. Nous nous sommes rhabillés. Elle m’a dit « il faut que j’y aille ». Elle m’a embrassé sur la joue et m’a glissé dans l’oreille : « c’était extra. J’avais juste envie de faire l’amour ».

Elle est repartie et je ne l’ai jamais revue…….

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.