Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Twister

Echec et mat

Recommended Posts

En bon scientifique, enfin je l'espère modestement,

j'essaie de modéliser la grille de mes sentiments,

j'aurais pu résumer ma vie en l'appelant "le jeu de dames",

mais je crois que les échecs parlent mieux de mon âme.

Voici donc mes sentiments, un échiquier bien compliqué,

il faut savoir de quel côté je vais jouer à m'appliquer,

noir ou blanc, bienveillant ou bien méchant, ange ou démon,

je laisserai aux personnes... le dur choix de l'appréciation.

Sur mon échiquier, je suis un simple bête pion,

condamné à avancer, et à me faire damner le pion,

Ma reine, elle, est décidément bien difficile d'accès,

elle veut me jouer un tour... elle connait mes excès.

Je me prends pour le roi, fainéant se déplaçant d'une case,

je fais un roque au moindre danger, et il me manque une case !

Je suis un cavalier, qui aimerait bien prendre la reine,

seul problème c'est un vrai fou... qui tient les rennes.

Le seul fou qui ainsi zigzague, c'est pas le roi mais moi,

qui lorgne sur la reine, si belle qu'elle me met en émoi,

Parfois un pion me joue un sale tour, ils me rendent fou !

Il se transforme en reine... et j'ai perdu un bon coup.

Je suis fou, en me disant que je vais me faire cette reine,

je me dis que ce tour-là, je ne serai pas mis en échec,

elle a plus d'un tour dans son sac, le roi est en grande peine,

En matière de sentiments, les reines sont fortes aux échecs.

En tout cas, ces pièces qui roulent sur un ton cavalier,

entre les deux reines... mon esprit devient fou à lier,

La tour ne devrait pas m'en jouer de mauvais cette fois-ci,

le cavalier la tient en respect... et la reine reste ici.

Cette fois je fais le fou pour l'attirer sur ma case,

Mais l'autre reine me menace, je ne suis plus en phase.

Le cavalier essaie de m'aider à coincer cet idiot de roi,

Mais sa reine n'a pas attendu son tour... tant pis pour moi.

Et dans toutes ces case je fais seul un petit tour,

ma reine se déplace, moi j'essaie de lui faire la cour,

Je n'ai plus de reine en vue, je discute avec le cavalier,

et un pion se prend pour le roi... quel ton cavalier !

Un cavalier qui se prend pour le roi à chaque tour,

suis-je fou, deux reines me font ainsi la cour ?

Aucune certitude : belle peau blanche ou sublime peau matte,

D'ici là, je serai surement roi... mais échec et mat.

Partager ce message


Lien à poster
Guest angegigi

Waouuuu !!!!quelle complication!!! :o Sentiments un peu èparpillés !!!! :o

Il n'y a pas de séduisant tigre blanc dans ton jeu !!!! :o

c'est un peu triste!!! :P

Quel dommage!!!! :P

:o:-D:-D:o:P:o:P :P

Partager ce message


Lien à poster

Mjjc, merci d'avoir remonté ce post :twisted:

Twister, très joli sens de la formule.

Un délice à la lecture, ta façon de jouer avec les mots. :wink:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.