Aller au contenu
Invité RQT

Scéance photo sexy

Messages recommandés

Invité RQT

On a pensé à tout, on a imaginé cette journée, on l’a fantasmé.

C’est le grand jour, celui où il vient pour une séance photo. Il doit arriver en début d’après midi à la gare de Lyon. De mon côté j’ai pris soin de bien préparer le matériel, le reflex, nettoyer les objectifs, fond de studio et projecteur.

Je place le matériel dans la voiture et nous voilà partis en direction de Paris pour aller l’accueillir sur le quai de la gare. Je te sens impatiente de le découvrir en vrai. Sur le trajet nous sommes presque silencieux comme si nous avions le trac.

Gare de Lyon, nous y voilà. Pas le temps d’aller jusqu’au quai, le train avait cinq minutes d’avance et nous, deux de retard. On descend de la voiture, il nous reconnait facilement. Du moins, il te reconnait au vue des photos sexys qu’il a pu voir. On se dit bonjour, le sourire est présent sur le visage de chacun de nous. L’après midi et la soirée devrait bien se passer.

Je vous propose d’aller boire un verre. On se place à la terrasse d’un café et on discute ensemble, on se découvre un peu plus en détail. On rigole sur les échanges de message que chacun à eu, des messages pleins de sous entendus. Mais alors, est ce que chacun de nous a envie d’approfondir ses sous entendus ?

Il est presque 18h, on a passé l’après midi sur les terrasses à discuter sans voir passer le temps. On passe enfin au sujet de sa venue. Comment allons-nous faire pour les photos ?

Je plante alors le décor de la soirée tout en prenant la route.

Nous arrivons dans un local qu’un ami a accepté de me prêter pour faire des photos. Il est grand et bien éclairé, ce qui est un avantage pour faire de beaux clichés. Nous déballons tout ce qui est dans le coffre et nous entrons. Je propose à notre invité de m’aider à mettre en place le studio photo le temps que tu prépares l’apéritif et son accompagnement. Et oui, on ne va pas rester le ventre vide tout de même.

Je déplie les pieds du fond de studio et les projecteurs, le studio est presque terminé, le décor est planté. Les photos se feront sur fond noir pour commencer et ensuite sur fond blanc.

On décide de prendre un verre avant de commencer. Tu nous sers et on s’assoie autour de la table, on est à l’aise et tout se passe très bien.

Je prends mon appareil photo en main et je fais quelques réglages pour commencer à prendre quelques photos. Je prends des portraits de chacun, le verre à la main, qui sourit et rigole. Je pose l’appareil sur son trépied, mets le retardateur et m’empresse de vous rejoindre pour une petite photo de groupe qui sera parfaite.

- Et si vous commenciez à faire les photos les garçons ? Je m’impatiente moi ! Allez, un peu de musique pour nous mettre à l’aise.

En effet, il est temps de s’y mettre.

J’explique rapidement à notre modèle que les photos vont se faire le plus naturellement possible. Qu’il faut qu’il se laisse aller et que je suis à son écoute. Nous commençons simplement par de simple prise de vue ce qui me permet de faire les premiers réglages.

Voilà tout est parfait. Je vous montre les premiers clichés sur le PC et je fais rapidement une ou deux retouches pour vous montrer le résultat. Il est très satisfait et le dit ouvertement. Toi de ton côté, tu nous dis qu’il y a un truc qui te gêne mais tu n’en dit pas plus.

Nous reprenons les photos et il commence à enlever les premiers boutons de sa chemise. Son torse commence à apparaitre, ses pectoraux se dessinent sur sa chemise qu’il tend vers l’arrière. Le flash crépite, je ne loupe aucune image, il se laisse aller au plus grand plaisir de ses deux spectateurs.

- Voilà j’ai trouvé ce qui ne va pas sur les photos de départ, tu es trop vêtu, t’exclames tu !

Oh la coquine, me dis-je. Tu as envie que ça s’accélère… Sans gêne, il attrape le haut de sa chemise et se tourne vers nous. Je capte ce moment et sans avoir le temps de me poser la question de ce qu’il va faire de sa chemise, il l’ouvre d’un coup en arrachant le reste des boutons. Le capteur de mon appareil n’a pas loupé un instant de cette scène. J’entends s’échapper au même moment un Whouuu de ta bouche. On est tous les deux surpris et lui même se surprend à se lâcher ainsi.

Il est maintenant torse nu, jeans et pied nue. Il a un corps parfaitement sculpté. Il se prête très bien au jeu et joue avec l’objectif mais aussi avec toi en te lançant quelques regards subtils. Il ne manque pas aussi de me regarder pour voir si cela me gêne et je lui fais un petit clin d’œil pour l’encourager à continuer.

Le voilà qui déboutonne son jeans, bouton par bouton, lentement. On a le droit un vrai strip tease privé. Voici le moment le plus difficile pour tous. Va-t-il avoir le trac et s’arrêter ? Vais je réussir à capturer la bonne lumière sur son corps musclé ? Et toi, mais qu’est ce que tu regardes comme ça hein ?

Je te fais un clin d’œil et je viens t’embrasser dans le cou en levant tes cheveux. Juste avant de reprendre, je te demande si ça va. Tu comprends bien le sens de ma question qui à un sens coquin et tu me dis alors que si ça continue comme ça tu ne va pas tenir longtemps. Je te dis alors de ne pas bouger et de continuer à contempler…

Je le prends en photo debout, allongé, assis, dans toutes les positions et à chaque fois le sexe caché pour donner ce côté érotique à l’image. Il a un regard très coquin et malicieux, il te regarde d’un coup et là je vois qu’il a du mal à cacher son sexe qui s’est mis à se dresser d’un coup.

Je me retourne et là je comprends tout. Tu t’es assise sur la table et jambes écartées, tu te caresses au dessus de ton pantalon. Tu n’as pas pu résister, la situation est trop excitante. A te voir ainsi, je ne peux me contenir aussi. Je te propose alors de venir sur le fond de studio pour prendre quelques photos avec notre modèle, si bien sûr il le souhaite. Sans se faire prier, il marche vers toi pour te prendre la main et t’accompagne devant l’objectif.

Il nous propose que ça soit tes mains qui cette fois cachent son sexe. Je trouve cette idée excellente et toi de même. Tu décides alors de prendre les choses en main et c’est le cas de le dire !

Toujours le sexe en érection, tu essayes de faire ton possible pour le cacher avec tes petits doigts.

- Je vais avoir du mal à me contenir te dit il.

- Ce n’est pas grave, laisse toi aller lui réponds tu tout en me regardant d’un air endiablé.

Je le vois qui ferme les jeux car tu commences à le caresser. Enfin plutôt à essayer de cacher son membre. J’entends même son souffle qui devient plus fort. Où peut être est ce le tiens ?

Je capture une tonne d’image de son expression, de la tienne, de vous, tes mains sur son corps, les siennes qui commencent à venir timidement te toucher.

- Allez y lâchez vous. Je veux de l’excitation sur ces photos. Je veux qu’on en garde un très bon souvenir tous les trois.

Il est face à toi, prend tes mains et les dépose sur son ventre. Tu sens ses abdos, tu les caresses. Tu remontes sur ton torse. Il me regarde et je comprends son interrogation. Je lui fais un signe de la tête pour l’autoriser à te déshabiller.

Ses mains se dirigent lentement vers le haut de ton chemisier et il fait sauter bouton par bouton et découvre ton soutien gorge rouge. Il passe les mains sur tes hanches. Tu ne bouge plus, tu es comme tétanisée par cette excitation. Tu laisses tomber ton chemisier au sol et il en profite pour caresser tes seins. Tu reprends un peu tes esprits et prends son sexe en main et commence à le caresser. Ses mains viennent se poser sur tes fesses, remontent sur ton dos et redescendent le long de tes bras. Il déboutonne ton pantalon et le fait glisser au bas de tes jambes. Te voilà en string et soutien gorge face à cet homme nu, le membre tendu.

Tes caresses reprennent sur son torse, tu descends vers son ventre et je te vois t’abaisser petit à petit. Tu es maintenant à genoux. Tu caresses ses jambes passant ton visage tout à côté de son sexe.

Je pose à cet instant l’appareil car je sais que les moments qui suivront seront beaucoup mieux dans nos souvenirs que sur des photos. Tu me tends la main pour me faire signe de vous rejoindre. D’un petit signe des yeux, tu comprends que je vais venir et que je veux vous regarder un peu.

A ce moment là, tu prends son sexe en main, tu le regardes droit dans les yeux et lui dit :

- Tu aimes mes caresses ?

- Hummm oui te réponds il.

Ton regard vient alors rejoindre le mien et du bout des lèvres, tu déposes un léger baiser mouillé sur son gland. Un râle s’échappe de sa bouche et raisonne dans cette grande pièce. Tout en le caressant, ta langue vient tournoyer autour de sa queue et tu commences à le baiser tout en douceur.

Je ne peux pas m’empêcher de me déshabiller tout en te regardant lui prodiguer une fellation divine comme tu sais me le faire. Je me caresse une fois complètement nu et je m’approche de vous. Mes mains se posent sur ta peau si douce, je te caresse.

Je dégrafe ton soutien gorge et caresse tes seins tout en étant derrière toi à genoux face à lui. Je fais glisser ton string. Il n’y a pas de raison pour que tu sois la seule à avoir encore quelque chose sur le corps.

Je passe mes mains entre tes jambes et remonte sur tes cuisses. Je les écarte et je me fraie un chemin pour venir caresser ton entre jambe. Tu as la chatte trempée, tu es tout excitée et je te comprends. Tu sais à quel point j’aime te sentir dans cet état.

Au passage de mes doigts sur tes petites lèvres, tu te mets à gémir alors que tu as sa queue en bouche. Tu ne peux que l’enlever pour laisser sortir quelques cris. C’est alors que je te place à quatre pattes. Je te demande de continuer à le sucer et j’écarte tes petites fesses pour déposer ma langue sur ton intimité.

On à tellement fantasmé sur ce moment, que c’est bon… Bien meilleur que nos pensées les plus coquines. Te voilà à la merci de deux hommes.

Je te lèche, je t’aspire, je te bois, tout aussi fortement que tu suces notre convive. Je me relève et vient me placer face à toi. J’ai envie de ta bouche. Je lui tends un préservatif, il l’enfile et vient se placer derrière toi. Tu ouvres la bouche et tu m’avales. Tu sens d’un coup son sexe bien dur entrer sans ménagement en toi. Ca y est, te voilà prise par les deux extrémités. Tu me caresses et tourne la tête pour le voir te prendre. Il agrippe tes hanches et fait de longs vas et viens.

- Oui baise moi fort lui dis tu !

- Ohhhhh oui j’en ai très envie.

Ses coups de reins donnent le rythme à tes coups de langue. Je prends ta tête entre mes mains pour t’accompagne dans ce mouvement. Tu es à notre merci.

Je sors ma queue de ta bouche, je veux t’entendre gémir dans cette pièce qui raisonne. Mes mains caresses ton dos et mes doigts viennent caresser ton petit trou. Je te regarde et tu comprends.

- Oh oui j’en ai envie me dis tu.

Je glisse un puis deux doigts dans ton petit cul qui s’ouvre facilement par cette excitation. Tu es prête à jouir alors tu nous repousses, tu ne veux pas jouir ainsi et tu décides de prendre le dessus. Tu te lèves et pousse en arrière notre partenaire pour l’allonger sur le dos. Tu passes tes jambes au dessus de lui et tu viens t’empaler sur sa queue. Tu fais quelques vas et viens et tu te retournes pour me dire :

- Viens, prends moi, viens défoncer mon petit cul !

Je viens me placer derrière toi et de mes doigts je viens vérifier que ton petit trou est toujours ouvert à mes caresses. La queue entre les mains, je viens mettre mon gland à l’entrée et je m’enfonce tout doucement, avec délicatesse.

Quelle forte sensation de sentir une autre queue au travers de ta fine paroi. Tu cris un peu, de douleur ? De plaisir ? Un oui laisse entendre que c’est de plaisir. Tu commence à bouger tout doucement pour nous sentir. Tu aimes cette chaleur qui monte en toi, cette chaleur qui t’annonce la jouissance extrême.

- Ô, oui, encore, c’est bon, baisez moi, baisez moi fort !!!!!

Et voilà que tu nous laisses prendre le rythme. Timidement on y va doucement mais tu te mets à bouger de plus en plus pour nous demander d’y aller plus fort. Alors on s’exécute, on y va plus fort, je sens ton dos qui est en nage, tu ne vas pas tenir longtemps et là tu exploses dans de grands gémissements :

- Oh oui, ouiiiii, c’est trop bon, plus fort, je jouis !!!!!

Tu bouges avec force, j’agrippe tes hanches pour te maintenir et m’enfoncer encore plus. Tu es prise par les deux trous et tu continues à crier que tu adores. Je sens que je vais jouir à mon tour. Que dis je, tu vas avoir nos deux queues qui vont jouir en toi !!!!

Tu sens se raidir de plus en plus ses deux membres qui te baisent fort et qui lâchent en toi une sensation chaude et tellement jouissive sous de longs gémissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est chaud ce soir notre petit joueur.... :welcome::aime::wink:

tres sympa.... et pour un amateur de photographie comme moi c est un bien joli fantasmen, une bien jolie histoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une petite lecture juste avant d'aller me coucher , auprés de mon homme!

hummm de belles images en tête ...

et quel fantasme , le mien aussi !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:welcome: :aime::wink:

Superbe récit d'un érotisme débordant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité angegigi

:o :P:-D:P:o

:-D:o:o:o:o:P:P

Waouuuu quelle douce chaleur qui m'envahit.....ton histoire est divine.... :P

Une seance photo trés excitante, palpitante, jouissante.... :P

Vos clichés doivent etre sublimes!!!! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:o ben j'avais pas mis de com ???

ahhh t'as le droit de me mettre la fessée !

J'aodre , tres excitant comme situation !!! hummm :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.