Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

quebecois

Ombres et lumieres

Recommended Posts

Antérieurement au sommeil, mes pensées sont pour vous. J`aimerais que cette nuit, vous accompagnez mes rêves. Je ralentis mon souffle comme s`il se synchronisait au votre. Je tombe à la renverse dans le trou noir de la rêverie, le bout de vos doigts chatouille ma main.

Dans les ténèbres, nous voilà ombres et lumières. De la magie du rêve, le temps a égaré de son importance, le décor se faufile, l`enchantement jette de légers costumes sur nos épaules. La porte s`ouvre, de l`obscurité de la maison vous entrez sous le soleil ardent. Revêtu d`une robe aussi léger que le vent, mes yeux ravie par le contre-jour, vos cuisses se dessinent sous ce nuage de tissu léger. Un ange au bras du diable.

L`esprit tourmenté par cette vision, la route s`éternise. Vous me guidez vers le lieu de notre pique-nique. Enfin, je croyais jamais arriver, nos pas foulent l`herbe fraichement coupée, le soleil nous sourit, le vent nous chante une tendre mélodie. Nous déployons la couverture, la vue nous scie la parole, les fleurs s`amusent a parfumées l`air, le soleil se miroite sur l`eau. Nous mangeons la baguette de pain et le fromage presque dans un silence religieux, si elle savait mes pensées diaboliques.

Derrière mes lunettes de soleil, mes yeux oscillent sur votre poitrine. Le soleil brille sur vos cuisses, votre robe fait ombrage à votre sexe. Je me questionne sous le dessous. Un brouhaha fait fuir les gens, le tonnerre gronde, les nuages s`activent. Non, crias-je, pas vrai. Le sourire aux lèvres, vous prenez ma main et me diriger vers un gros arbre. La surprenante pluie nous a trempé et fait fuir le monde. Un ange délicieusement trempé et un diable au paradis qui nous appartient.

L`averse a apporté la transparence a votre robe. J`ai réponse à ma question, les brettelles de votre soutien gorge sont visible. Vous pouvez voir mes yeux maintenant, le plus beau sourire nait sur vos lèvres. Votre main m`oriente un peu plus à l`écart des quelques badauds qui pourraient passés. A l`abri des curieux, vous soufflez faiblement à mon oreille : Embrasse moi. Je m`exécute comme un condamné à mort, comme le dernier baiser. Vous aiguillez ma main sur vos fesses, sans lâcher prise, vous la guidez sur votre cuisse. Nos dix doigts montent sous le nuage tissu, nous effleurons votre sexe. La pluie érotique mouille mon majeur. Votre main accompagne chaque frêle mouvement, mes lèvres se soudent aux vôtres. Le déluge de caresses brise votre souffle, de votre main libre vous repoussez ma tête vers vos seins. Ma bouche suce la pluie à leur sommet. J`ai besoin urgent de mes deux mains. Vous perpétuez les câlineries sur vos lèvres féminines, je déboutonne un à un les boutons de votre corsage.

Si j`avais pu, j`aurai arraché ces boutons pour être diaboliquement unie à votre d`ange. Sous mes mains, vos seins sont les pommes d`Adam et Eve. Je mordille vos tendres mamelons. Vos tendresses sur votre perle, accentue votre respiration. Vous poussez ma tête plus bas, elle se camouffle sous votre robe. Mes lèvres se changent en écrin pour votre perle. Ma langue s`amuse a luire, a reluire votre perle. J`apaise ma soif de vous. Lorsque l`éclair jaillit en vous, votre main dépose de la pression sur ma tête pour immortalisé mes lèvres à cet endroit.

Ma bouche encore chaude de vous, enflamme vos lèvres. Vous faites demi-tour, vos mains s`appuient sur l`arbre. Aussi délicatement que le vent, je remonte votre tendre nuageuse robe. Mes lèvres, ma langue jouent a faire des desseins sensuels sur vos jolies fesses. Comme la pluie a cesser, les gens deviennent de plus en plus nombreux et dérangeant. Alors on coupe court cette séance d`amour.

Le soleil brule le ciel de retour chez-nous, vous voyez que je suis quelque peu déçu des conditions météorologiques. Ca vous amuse, vous allez nous chercher deux grands verre d`eau glacés. Aussitôt assises, vous renversez votre verre sur votre corsage. Etait-ce volontaire où pas ? Peu importe, cette fois vous n`avez pas de soutien gorge. Que c`est bon de rêver, surtout que vous accompagnez délicieusement mes rêves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.