Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

louise g

souvenez vous

Recommended Posts

Syllabique du plaisir

J’épelle, j’emmêle, je démêle, j’entremêle

Cette frénésie rythmique, cette construction syllabique,

Je me noie dans les mots, je vautre dans leurs sens,

Et je donne naissance, je caresse ma délivrance,

Je vais puiser dans leur substance,

Je couvre en couleur, je répands sur la toile

La liquidité de mes humidités intimes,

Je mélange la texture des saveurs épidermiques,

Je me nourris je me gave et je me jette,

Je m’enfonce, je m’ouvre et je m’écartèle,

Ma béance souveraine, reine intraitable,

Despote aguerrie, je me plie, je m’incline,

Je fais allégeance à mes désirs de chair,

Sans aucune retenue, à ça non surtout pas,

Bien au contraire, je suis suppliante,

J’attends la crucifixion de votre queue

Comme la plus pure des bénédictions,

Je suis là, nue, consentante, offerte,

Sur l’autel de mes douces folies

Proie dévorée par l’envie,

Réclamant sans cesse

Assouvissement de ce violent désir

Se satisfaire, vous satisfaire, se satisfaire de vous satisfaire

Faire fusionner la matière

Devenir irruption volcanique,

Admirer votre membre turgescent,

Laissant jaillir hors de lui sa semence,

Ce cri victorieux qui fait de moi une esclave

l’addiction par passion de la volupté charnelle.

Et je remplis des pages entières,

De ce qui fut, de ce qui est et de ce qui sera…

Mais quoi qu’il en soit une seule fois aura suffit,

Pour donner vie à tout le reste,

Vos photos, nos mots et mes tableaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très joli poême et ca me donne même chaud :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.