Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Elle sud

Ma secrétaire

Recommended Posts

Avec mon homme, nous aimons les défis sexuels, surtout si c’est moi la «victime».

Nous sommes un couple libertin et heureux de l’être : mon chéri aime me partager avec d’autres hommes ou femmes.

Nous codirigeons une société internationale. J’ai l’habitude de commander aussi bien des hommes que des femmes: nous avons une vingtaine des collaborateurs,

je m’occupe plus particulièrement de relations publiques, mon homme étant plus spécialisé dans les finances. J

e suis ce qu’on appelle une femme d’affaire avec une très forte personnalité dans le travail.

J’ai une secrétaire, plutôt charmante et totalement lesbienne… Il nous arrive d’avoir des échanges de caresses toutes les deux.

Cela se passe toujours le soir après la fermeture des bureaux, et parfois mon chéri se joint à nous.

La première fois, j’ai été un peu surprise.

Elle s’est penché vers moi pour me faire signer des documents et j’ai bien senti qu’elle appuyait volontairement ses seins contre mon épaule.

Sa voix devenait sensuelle, presque érotique.

Je me suis retournée et là elle m’a embrassé à pleine bouche.

J’avais déjà eu des relations sexuelles avec des femmes, mais je n’aurais jamais pensé que ma secrétaire oserait ainsi me «violer».

Car elle ne s’est pas contentée de ma bouche. Voyant que je ne réagissais pas négativement à ses «avances», elle s’est emparée de mes seins en glissant directement sa main sous mon chemisier.

Comme je ne porte que très rarement de soutien gorge, elle s’est mise à me triturer les mamelons avec empressement.

Je fondais littéralement sous ses caresses. Je ne savais plus où donner de la tête et moi qui suis une femme de décision, j’étais complètement incapable de raisonner.

Rapidement elle m’enleva mon chemisier et se mis à me sucer les bouts

avec la pointe de sa langue.

Ses mains trouvèrent vite une autre occupation, celle de soulever ma jupe et de fouiller mon intimité à peine protéger par un moins que rien de string.

C’est là que je l’entendis me dire : Tu mouilles, ma cochonne. Elle aime ça la patronne se faire tripoter, c’est de la vraie chienne, ça Madame !

J’étais sidérée, ma secrétaire me parler comme elle ne l’avait jamais fait, elle d’habitude si courtoise, si bien élevée, jamais un mot plus haut que l’autre, jamais une grossièreté.

Et là elle s’adressait à moi, comme on parle à une trainée. J’aime assez la vulgarité dans les rapports amoureux, mais là c’était ma secrétaire.

Pourtant je n’arrivais pas à réagir. J’étais sous l’emprise de ses mains de sa langue et que dire quand justement sa langue a saisi mon bouton d’amour.

Je ne pouvais plus contrôler mes paroles, je m’entendais dire : Vas-y suce moi encore, j’aime ça !! Tu lèches comme une reine, je vais jouir, Oui, oui, encore !!! et elle de continuer encore et encore.

Je sentais ma cyprine couler de mon vagin et elle la buvait au fur et à mesure. Quand enfin je demandais grâce, elle se releva et à nouveau me mit sa langue dans la bouche.

Elle avait le goût de ma chatte et j’adore ça être embrassée après avoir été sucer.

C’est comme si elle me connaissait par cœur. Elle anticipait tous mes désirs.

Puis elle s’est éloignée un moment à fouiller dans son sac et en a retiré une paire de menottes et un bandeau. Je ne voyais pas où elle voulait en venir, elle avait déjà tout obtenu de moi, à quoi bon m’attacher et me bander les yeux ?

J’étais dans un tel état que je n’ai encore pas pu réagir, je me suis laissée faire. Après m’avoir bander les yeux, elle m’a fait lever et m’a fait faire quelques pas. Puis elle m’a demandé de lever mes bras et m’a attaché les mains à la tringle de rideaux. Je me retrouver donc dans mon propre bureau, prisonnière de ma secrétaire, complètement à sa merci.

Elle a repris ses caresses sur mes seins tout en dégrafant ma jupe qui tomba sur le sol, ensuite elle m’enleva le bout de string qui cachait encore un peu mon intimité. Je la sentis alors s’éloignait, et je l’entendis s’assoir à ma place. Je l’imaginais en train de me dévisager, admirant son esclave.

Il me sembla entendre un bruit qui venait de la porte d’entrée de mon bureau. Je fus alors prise de panique : qui pouvait bien être là ?

Je n’osais poser la question. Comment cette garce de secrétaire pouvait-elle se permettre tant de liberté et pourquoi est-ce que je m’étais laissée faire aussi facilement.

Elle allait voir se qu’elle allait voir. Elle ne ferait pas de vieux os dans l’entreprise, pourtant cela faisait trois ans qu’elle travaillait pour moi, comment j’aurais pu imaginer…

Bientôt je sentis des mains parcourir mon corps, et ce n’était pas celle de ma garce de secrétaire, c’était des mains d’homme ! Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ? …

Ma panique ne dura que quelques secondes, je reconnus rapidement les mains de mon chéri et je poussais un soupir de soulagement :

Ah c’est toi ? Tu es de mèche avec cette salope ? –

Tu sembles avoir apprécié son traitement, je t’ai entendu crier et supplier pour qu’elle continue ! Tu avais l’air d’aimer ça !

D’ailleurs elle t’a fait tout ce que tu aimes, elle avait des indications sur des désirs et tes fantasmes !

- Bravo, vous avez été parfaite, Mademoiselle.

–A votre service, Monsieur. J’espère que Madame a pris son pied, pour moi se fut un plaisir.

–Et vous avez l’intention de me laissait longtemps attachée ?

–Mais ça n’est pas fini pour toi, tu mérites une punition pour t’être conduite comme une chienne en chaleur.

Tourne-toi, montre nous tes fesses que je te les fasse rougir.

Je dus m’exécuter et lui donner mes fesses. Il commença à me fesser avec un fouet en latex. Il savait que j’aimais ce genre de punition,

mais en temps ordinaire cela se passer dans l’intimité de notre couple. Jamais même lorsqu’il me partageait avec d’autres hommes ou femmes, il ne m’avait exposée ainsi.

Loin de me gêner cette exhibition m’excita et je gémissais de plaisir sous les coups de fouet, d’autant que ma secrétaire avait repris ses caresses buccales, tant de mes seins que de mon petit bouton.

Au bout d’un certain nombre de coups de fouet (jamais bien violent) mon homme m’a détachée et fait mettre à genoux.

– Aller ma grande, montre à la Dame comment tu suces toi aussi, et combien tu aimes ma bite.

Pendant que je taillais une superbe pipe à mon chéri, ma secrétaire continuait à me masturber les tétons. Elle s’était allongée pour mieux me sucer la chatte.

Et encore une fois elle me déclencha un orgasme.

Ensuite mon homme m’aida à me relever et me conduisit jusqu’à mon bureau où il me mit en position de levrette pour me pénétrait comme il le désirait… Il aime bien me prendre par mes deux orifices.

Pendant qu’il me baisait je demandais à ma secrétaire de venir se placer devant moi. Il était plus que temps que je lui rende le plaisir qu’elle m’avait donné. Elle s’allongea sur le bureau et je lui prodiguais un cunnilingus dont elle garderait longtemps le souvenir.

Je lui triturais aussi les tétons et c’est ensemble tous les trois que nous avons eu un orgasme délirant.

Depuis elle participe régulièrement à nos ébats amoureux quand mon homme vient au bureau, le soir après la fermeture. Elle est la seule de nos employés à connaitre et partager nos «petits travers» et comme elle est amoureuse de moi, elle se plie à toutes nos exigences.

Mon mari aime la voir m’embrasser à pleine bouche, il aime quand on se titille mutuellement les seins pendant qu’il me fait l’amour et surtout qu’elle me suce après qu’il m’ait pénétré : qu’une lesbienne se régale de son sperme mêlé à ma mouille le fait bander encore plus fort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest K@thy

Sympa cette expérience a trois :oops::P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

bravo :-D

c'est trés tentant :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MMMmmMMM!!!très belle histoire...sa donne envi de se raprocher de sa secraitaire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitation, pour cette agréable narration, c’est le rêve de tous les hommes .que du bonheur.

Vivement ta prochaine narration.

Et merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

koi dire .... je suis toute emoustillée

je ne sais pas si c un fantasme ou une expérience mais dans les deux cas, je ferais bien quelques études de secrétariat !!lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

superbe histoire envie d etre patron :langue: ça reveille de nouveaux fantasmes au plaisir de vous lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:aime: :aime:;)

Pourquoi ce genre de trucs ne m'arrive jamais à moi? :aime:

D'ailleurs c'est réel ou c'est juste une histoire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest personne33

superbe histoire, vous embauchez ? :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.