Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Hypnotiza

Charmant inconnu

Recommended Posts

Je suis en vacances assise à la terrasse d'un café...Un charmant inconnu ne cesse de me regarder depuis son poste, à la table d'en face. Je souris et il répond à mes gestes d'approbation avec des clins d'oeil qui me rendent folle. Je ne sais pas ce qui m'arrive mais je suis sur le point de perdre le contrôle et de m'approcher de lui. Ça y est : le déclic entre nous a été immédiat et, une chose en entraînant une autre, il m'invite finalement à l'accompagner dans son appartement pour boire un verre. Je dis oui tout de suite...

Il me propose d'y aller avec ma voiture car il n'en a pas et pour la première fois de ma vie j'ai l'impression d'avoir rencontré quelqu'un d'honnête car il aurait pu mentir et me dire que sa voiture était en panne. Tout cela m'excite énormément. Le voyage se passe sans rien de remarquable car on ne parle que d'affaires et de boulot. Je suis nerveuse et je parle vite afin de masquer mon excitation de plus en plus intense. Le temps passe vite et je me suis retrouvée dans son appartement et dans son lit (d'habitude j'attends, mais là, je repars demain et je ne pouvais pas résister à la tentation). Je mouille comme une dingue et je regrette qu'il soit timide et qu'il ait la main un peu lourde au début. Je suis couchée sur le dos et il est agenouillé sur le lit, en train de me masser la vulve, il fait des gaffes et ne parvient pas à toucher les bonnes parties, celles qui me font capoter et grimper au mur.

Pourtant il y a quelque chose chez-lui qui m'excite au dessus de ces petites erreurs. Peu à peu, je parviens à lui faire comprendre mes besoins de base pour m'exciter et il commence à les satisfaire avec une main de maître. Il avait besoin d'un temps pour s'habituer aux petits secrets de mon corps. Je le prie de me lécher et sa langue tourbillonne sur mon clito, avec une si grande vitesse que je me sens transportée vers le royaume de la jouissance, dans les nuages, tout près du septième ciel. Mes petits seins sont durs comme deux pierres à cause de l'excitation et je n'ai pas le temps d'atteindre l'orgasme car il me prend dans ses bras, et, avec une force herculéenne, me met en levrette pour me pénétrer, d'abord doucement, et puis de plus en plus vite jusqu'à ce que les bruits de nos sexes (mis brutalement en contact) retentissent dans les murs de la chambre. Je ne peux pas le regarder mais j'ai l'impression qu'il est hors de soi et les petits cris qu'il pousse augmentent mon ardeur.

Je mouille comme jamais avant et son sexe glisse si profondément dans le mien qu'il parvient à détoner tous les points érogènes de mon vagin. Je me laisse envahir par ce plaisir incroyable et j'ai failli m'évanouir à plusieurs reprises. Je ne me reconnais plus moi-même, en train de tirer un coup vite fait avec un parfait inconnu mais dans le fond, je sais qu'il est bien plus que ça : il est quelqu'un qui m'a séduite et voilà sa récompense. Dans un moment donné, il ne peut plus se retenir et il jouit, en hurlant, ce que je trouve génial car son absence d'inhibition renforce ma chaleur. Je suis tellement excitée qu'il a suffi qu'il me touche peut-être trente secondes à peine pour jouir aussi. Après ces ébats incroyables, on a somnolé un peu, confortablement enlacés.

(Ca ne reste qu'un fantasme...qu'un charmant inconnu, hier soir, m'a donné envie de réaliser...Il se reconnaitra peut être :welcome: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mmm vraiment délicieux ce récit.... :welcome::roll:

vivement d'autres :roll: :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest adore.ca2

et bien le jeune homme ta donné des effets qui je l'espere te reviendra souvent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.