Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Gui_sp

Debut de soirée torride à l'hotel

Recommended Posts

Cela fait plusieurs mois que je suis en contact avec Elle, ma douce et bien aimée. Elle a de longs cheveux bruns, mince, une jolie paire de fesses et de beaux seins.

Il y a une semaine nous avons décidé de nous retrouver. Le rendez vous est prie, ce sera à Paris, ville des amoureux, dans un charmant petit hôtel avec jolie vue, ce samedi à 18h00.

Depuis que je sais que je vais enfin la rencontrer, je n’arrive pas à dormir, mon esprit divague sans cesse, me demandant ce qu’elle ressent à ce moment même. J’ai hâte de la découvrir enfin, Elle qui depuis que nous nous sommes rencontré sur CI n’a quitté mon esprit.

Ce jour tant attendu, je me lève de bonheur, de bonne humeur. Je commence ma matinée par une séance de sport.

Il est l’heure de me préparer, je commence par me raser, puis épile mon sexe et les testicules, j’adore quand ils sont bien lisse, et ma douce aussi, seulement je ne lui ai rien dit…. Je termine par l’anus. Je glisse alors sous la douche, fraiche, afin de me détendre. Une fois sorti je me sèche lentement, met du deo...et choisit mon plus beau boxer, qui s’avère aussi très moulant.

Il ne me reste alors plus qu’à choisir mes vêtements. Après une longue hésitation j’opte pour un pantalon léger ainsi qu’une chemise. Je me coiffe, me parfume, et choisi mon blouson : une belle veste marron en cuire, très tendance et assez moulante.

Il est 12h30, l’heure du départ. J’en informe ma douce par un petit sms. Quelques secondes plus tard elle me répond : J’ai hâte de te voir, fais vite…

Ce message me donne chaud, mon entre-jambe lui aussi a rapidement réagit à ce petit message.

16h30, j’entre dans paris, l’hôtel se situe dans le 6éme non loin du jardin du Luxembourg.

Apres quelques bouchons j’arrive enfin à l’hôtel, demande la clé de la chambre, et commande du champagne. J’ouvre la porte, et découvre une magnifique chambre, très ensoleillée avec une vue magnifique. Je pose ma veste, met le champagne au frais et m’allonge sur le lit pour me reposer un moment.

18h00, mon cœur accélère, quelqu’un frappe à la porte. Je m’approche lentement et ouvre. Elle est la devant moi, radieuse, et me sourit. Je la regarde dans les yeux, et ne peut quitter son regard. Elle me dit bonjour, je lui réponds. Nos regards ne peuvent se détacher l’un de l’autre. Elle est vêtu d’une jolie robe noire, de bas noir et de talons aiguille noir. Ca beauté m’éblouit.

Je décide alors de la prendre par la main pour la guider à l’intérieur. Lorsque mes doigts touchent sa peau, son corps se met à frissonner, ce détail ne m’échappe pas. Elle aussi a remarqué ma réaction.

Je referme la porte, m’approche d’elle. Elle me demande si j’ai fais bon voyage. Je lui réponds que oui, et mes lèvres se retrouve comme attirées vers les siennes. Ce premier contact m’envoi une décharge électrique à travers tout le corps. Je sens son souffle s’accélérer. Ses lèvres sont douces, humides, je les caresse d’abord avec mes lèvres, puis avec ma langue. Elle ouvre lentement sa bouche et nos langues commencent à s’entremêler. Ce baiser est doux, humide, j’adore le contact de sa langue. Puis notre baiser devient de plus en plus appuyé, je l’a plaque alors contre le mur et viens me coller contre elle. L’effet est immédiat, elle pousse un petit soupir et m’embrasse avec encore plus d’ardeur que précédemment. Ce baiser me rend complètement dingue, nos langues sont liées, jouent, nos corps se frottent.

Ce baiser dura quelques minutes, je décide alors de calmer un petit peu le jeu.

Je lui demande si elle veut retirer son manteau. Elle me le tend, je le pose et lui propose une coupe de champagne. Elle accepte et nous voila à boire ce doux breuvage, les yeux dans les yeux.

Très vite l’excitation reprend le dessus, et c’est elle qui s’approche de moi et me glisse à l’oreille son désir. Nous posons alors nos coupes et nos langues se lient une nouvelles fois.

Mais cette fois nos mains ne restent pas inactives. Nous partons à la découverte de nos corps.

Je commence par caresser son dos, sa peau est douce, puis descend vers ses fesses. Elles sont fermes, et bien rebondit. Je sens sont souffle devenir de plus en plus court et rapide. Mes mains remontent alors vers son ventre et ses seins. Je sens son corps frissonner à chaque caresse.

De son coté elle me caresse le torses, les fesses, passe ses mains sous mes vêtements. J’adore ses caresses, elle me rend dingue, mon sexe est tendu, elle le sait car elle se frotte contre moi tout en continuant de m’embrasser.

Nous décidons d’enlever nos habits en même temps. Je commence par descendre les bretelles de sa robe, Elle défait un à un les boutons de ma chemise, laissant apparaitre mon torse. Je découvre alors ses magnifiques seins gonflés et emprisonnés par un très beau soutien gorge noir en dentelle.

Je continue de descendre sa robe tout en embrassant son corps, chaque baiser la fait soupirer, ca robe laisse alors place à un joli string ouvert et porte jarretelle en dentelle. Mon corps frémit tellement elle m’excite, tellement ses dessous son beaux et coquins. Elle continue de me déshabiller et très vite Elle se retrouve au niveau de mon boxer. Elle me regarde alors dans les yeux, et ouvre mon boxer, libérant ainsi mon sexe tendu de désir pour Elle. Ma douce commence par le caresser et faire de tendres bisous sur tout mon sexe et mes boules. Je tremble tellement ce qu’elle me fait est bon. Alors que je ne m’y attendais pas Elle entrouvre ses lèvres humides et mon sexe se retrouve dans sa bouche. Je pousse un râle de plaisir, et Elle commence à me sucer à un rythme qui fait que je ne vais pas tenir longtemps. Sa langue s’enroule autour de mon gland, joue avec le bout de celui-ci puis elle lèche mes boules et mon anus. Cette caresse provoque en moi des spasmes incontrôlés, je ne vais pas résister, Elle s’en rend compte mais ne s’arrête pas.

Elle me regarde alors dans les yeux et gobe mon sexe et se met à faire des vas et viens profond. Mon corps tremble et des râles de plaisir s’échappent de ma bouche. Mon nectar commence alors sa longue remontée et Elle me sentant venir introduit un doigt dans mon anus, ce qui a pour effet de me faire hurler de plaisir, et provoque une puissante éjaculation. Ma douce avale mon nectar avec gourmandise, puis, après avoir embrassé mon sexe vient tendrement déposer un doux baisé sur mes lèvres qui se transforme très vite en un baiser fougueux. Jamais je n’ai eu autant de plaisir.

Je décide alors de partir à l’assaut du corps de ma princesse, et commence par lui embrasser le cou. Elle frémit et me glisse à l’oreille qu’elle adore qu’on l’embrasse ainsi. Je poursuis donc ma caresse et de mon autre main je dégrafe sont magnifique soutien gorge. Ses seins sont magnifiques, fermes, et ses tétons pointent fièrement. Je m’empresse alors de les caresser puis les lécher.

Mon autre mains descend alors lentement vers ses cuisses que je commence à caresser, d’abord doucement puis de plus en plus vers l’intérieur. En m’approchant de son entre jambe je sens sa fente humide et son string complètement trempé. J’écarte alors son petit string et découvre son sexe ouvert et lisse, son bouton est gonflé de désir, j’approche alors ma langue et l’effleure, ma princesse libère un soupir. Je commence alors à jouer avec son clito, alternant titillement et caresses sur ses lèvres. Son corps ondule de plaisir et ma princesse pousse de longs gémissements. J’introduis alors un doigt dans sa fente trempé, puis vient coller ma langue sur son petit trou. Sa réaction est immédiate, elle pousse un long soupir et je sens sa chatte se contracter. Je commence alors des petits vas et viens et tout en continuant de lui titiller le clito j’enfonce un doigt dans son anus. Je continue cette caresse pendant quelques minutes puis accélère d’un coup. Ma princesse se met alors à hurler son plaisir et joui dans un puissant orgasme.

Allongé je remonte alors vers son visage et l’embrasse tendrement, elle sourit, heureuse d’avoir eu temps de plaisir. Ma princesse prend alors mon sexe et le guide lentement vers l’entrée de sa chatte. Je la laisse faire, et doucement mon sexe entre dans sa grotte chaude et ruisselante. Nous sommes allongé, face à face, je peux ainsi la caresser, l’embrasser, plonger mon regard dans ses yeux. Elle ondule le bassin et je commence mes vas et viens. Mon corps est collé contre le sien, ce contact décuple notre plaisir. Elle me demande d’aller plus vite, je m’exécute, profitant de la position pour lui lécher les seins. Elle soupir doucement, ces petits bruit sont pour moi une douce mélodie, mes vas et viens s’accélère au rythme de cette musique, je la pénètre profondément, rapidement mais avec beaucoup de douceur. Continuant ce doux traitement mon amante ne tarde pas à jouir, poussant de longs soupirs.

Pendant qu’elle reprend ses esprits je caresse son corps avec mes mains, ma bouche. Elle prend alors ma main et la guide vers ses fesses. Mon amante souhaite que je lui caresse son petit trou, elle adore cela, elle me l’a déjà avoué. Je commence alors par approcher ma langue et lui titille le petit trou, il s’ouvre doucement. Puis je plonge un doigt dans sa fente afin de le lubrifier. J’approche alors mon doigt de son anus et pousse doucement. Son petit trou s’ouvre et m’accueil avec plaisir, ma princesse pousse un petit gémissement et ondule lentement son bassin. Je commence alors à faire des vas et viens, son petit trou et naturellement ouvert et n’oppose pas de résistance. A ce moment là mon amante m’ordonne d’insérer un deuxième doigt, ce que je m’empresse de faire. Elle ondule son bassin, pour que mes doigts la pénètrent au plus profond, elle se saisit de mon sexe et commence à le caresser. Très vite nous commençons à avoir beaucoup de plaisir, elle ondule, gémit, mon corps tremble. Je décide alors de présenter mon sexe à l’entré de ses fesses. Elle est allongée, me regarde dans les yeux. Elle relève alors son bassin et mon gland se retrouve contre son anus ouvert. Je pousse doucement et me voila à l’intérieur de cette grotte serrée. Ma princesse gémit et me glisse des mots doux à l’oreille, me demandant de la sodomiser profondément, de la faire jouir. Comme réponse je l’embrasse tendrement et commence mes va et viens. Avec ma bouche j’embrasse son cou, ses seins, le lobe de son oreille, j’accélère alors mes vas et viens devenus profonds. Le corps de mon amante commence à onduler, vibrer, elle me tient par les hanches, caresse mes fesses. Je sans sa jouissance proche, j’accélère alors encore un peu plus. Mon corps claque contre le siens, d’un coup elle se crispe, mon sexe se retrouve enserré, son corps ondule, elle ferme les yeux, sa bouche lâche de longs soupirs, puis elle se met à crier et un orgasme traverse tout son corps, le plaisir étant trop intense mon sexe se raidit et je sens ma jouissance monter le long de ma verge. Nous jouissons longuement nos bouches poussant des gémissements, nos corps soudé l’un contre l’autre.

Nous nous endormons ainsi, épuisé par tout ce plaisir.

Quelques heures plus tard je me réveil, ma princesse dort encore, je l’admire, elle est radieuse. La vue de son corps réveil en moi de nouvelles envies. Je me glisse alors sous les draps et me dirige vers son sexe encore trempé…..Cette nuit nous promet beaucoup de plaisir…..

Merci a toi ma Princesse. :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest plaisir-mutin

histoire fort exitante ma foi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, je ne sais pas si c est bien ecrit, mais merci. :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rassure toi tu l'a tes bien ecrit ton texte :welcome::roll:

bravo, ton texte m'a donner chaud d'un coup :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Naméo

***************************

Message supprimé

RQT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chere tres chere.... bon pas trop non plus mais je dirai 200 euros la nuit....sans compter le champagne... :welcome::roll: :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chere tres chere.... bon pas trop non plus mais je dirai 200 euros la nuit....sans compter le champagne... :roll::roll::roll:

Mais quand on aime, on ne compte pas!!! :bbl:

:welcome::lal::lal:

Super bien raconté!!! :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est bien écrit Gui_sp et ce qui compte le plus c'est de faire monter l'excitation; tu as réussi!; :welcome::roll: :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.