Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

codem

La belle cavalière

Recommended Posts

La belle cavalière

Je marchais dans les dunes le long du littoral ; la plage était encore déserte à cette heure très matinale. J’observais le mouvement perpétuel de la mer, les vagues qui venaient mourir sur le sable. Je fis une pause en m’asseyant en haut d’une dune. Je me sentais bien dans se calme, loin de tous les bruits de la ville et des pollutions. Un léger vent caressait mon visage. J’aimais bien ses instants de solitude ; je me ressourçais. Pleines de douces images défilées dans ma tête.

Au loin, un point noir attira mon attention. Je ne détachais plus mon regard de cet horizon. Le point grossissait ; je pouvais deviner une personne sur un cheval et plus elle s’approchait plus je distinguais de longs cheveux noirs qui s’envolaient au vent. Cette silhouette commençait à me fascinait. Je voyais nettement maintenant une belle cavalière en maillot de bain vert clair sur une peau dorée par le soleil. Elle quittait le bord de l’eau pour longer les dunes. De grandes herbes me cachaient et je profitais de ce paravent naturel pour observer la belle cavalière sans me faire remarquer. Elle stoppa sa monture et attacha la bride de son cheval à un vieux tronc d’arbre qu’avait rejeté la mer. Elle s’installa contre se tronc ; je la regardais balancer ses cheveux en arrière d’un mouvement de tête. Ses yeux étaient fermés. Elle semblait apprécier les caresses du vent. Se croyant seule, je la vis passer sa main sur un sein ; elle se caressait avec grâce, passant d’un sein à l’autre. Son autre main caressait son ventre avec des mouvements circulaires. Cette situation très sensuelle et très érotique commençait à m’exciter. Mon sexe gonflait et demandait à être libéré de mon short Ma main tenait fermement ce sexe tendu et j’entrepris des vas et viens le long de ma hampe. Je ne quittais plus des yeux la belle brune. La main de la jeune femme se glissait dans son maillot de bain. Je fixais cette main caressant sa chatte. Je voyais qu’elle prenait beaucoup de plaisir. Sa main s’activait ; les mouvements devenaient plus rapides ; ses jambes se raidissaient en même temps que son corps ; je ne l’entendais pas mais ses lèvres remuaient, je devinais des gémissements. Je vis sa bouche s’ouvrir plus largement et là j’ai perçu un cri. Elle venait de jouir et à cet instant, surement grâce a cette vision du plaisir de la belle, un intense orgasme venait finalisé cette douce excitation. Quand j’ai ouvert les yeux la belle cavalière avait disparue.

Ai-je rêvé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Magnifique fantasme :x :lal: :x ...d'Etalon ??? :x :x :x :x :bbl: :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous tous pour vos encouragements.

Il y a tellement de talent sur C.I :bbl: :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bbl::lal: :x a toi!

Merci à toi "joliette"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli.

Merci cher Toby! :bbl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest angegigi

waou...quel rève trés érotique :lal:

bravo trés beau récit :x :x :bbl:

les chevaux sauvages qui galopent sur la plage .....j'adore :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci july, angegigi et olive64

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monter à cru, sentir la puissance de son cheval entre ses cuisses, les gerbes d'eau qui fusent sous ses sabots, et qui vous éclaboussent de fraicheur, sentir le vent dans ses cheveux au triple galop, une sensation de liberté et de communion intense... :lal:

Rentrer dans les vagues, nager à ses cotés, oter son maillot de bain pour laisser l'onde vous caresser avec indécence... Vivement l'été :bbl:

Quels doux souvenirs, merci Codem :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci adore Opale je t'imagine sur ce cheval les cheveux au vent :bbl: :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbe texte Codem (je l'avais raté celui-là :bisou: )

étant cavalière moi même j'apprécie encore + (enfin là je fais un break à cause de mon bras cassé) :bisou:

:welcome::pompom: :biere:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci chichounette; et oui on peut être une belle cavalière et se faire désarçonner ! J'espère que tu seras vite rétablis et que tu pourras vite te remettre en selle . :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah oui Codem je confirme.

le cheval (1.80 au garrot) a cabré comme Tornado (le cheval de Zorro pour ceux qui connaissent pas). a du rester 20s comme ça, puis il s'est renversé en arrière et a failli me tomber dessus.

:welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.