Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

pendragon40

Un fantasme pas comme les autres

Recommended Posts

Je suis en stage pour mes études en ce moment, ce qui fait que la semaine je suis chez mes parents. Or, valerian, toi et moi avons prévu un week end au ski tous les 3. A dire vrai, nous allons chez moi vendredi à dax et partons samedi matin dans les Pyrénées pour la journée. J’ai tout prévu et le week end va être merveilleux. Enfin tu viens chez moi et je te promets, val, comme d’habitude, et toi serez traité comme des rois. Bon le réveil sera difficile samedi matin à 4h mais la journée va être superbe, et je prévois un bon petit repas pour le retour des pistes le samedi soir. Bref pour la soirée j’ai tout prévu.

On est jeudi. Demain je passe vous récupérer tous les 2 a bordeaux et nous voila partis chez moi. Coup de fil de dernière minute. Val ne viendra pas. Je lui demande pourquoi. Il me répond parce que et ne me donne pas de raisons. Val est mon meilleur ami et nous ne nous cachons rien. Il est d’ailleurs au courant des sentiments extrêmement profonds que j’epprouve pour toi depuis bien des mois, depuis même avant ma douloureuse rupture. Tu fus la a ce moment difficile et cela n’a fait que me rapprocher de toi. Malheureusement tu ne me vois pas. Je ne suis qu’un étudiant a tes yeux, un ami certes, mais un étudiant toi qui a 25 cherche un homme qui partagera sa vie avec toi… toi qui a eu de mauvaise expérience notamment ton ex. les ptit jeunes tu n’en a plus qu’hure. Je ne t’ai jamais caché que moi aussi je cherche la fille, pour une relation durable et sincère, et que si je m’engage dans une relation, c’est parce que j’y crois, et c’est pour ça que je souffre tant de ma rupture. J‘y croyais. Mais mon cœur est passé à autre chose et je ne te le cache pas non plus. Comme quand nous nous sommes connu, bien que les rôles soient aujourd’hui inversés, dorénavant c’est toi qui m’écoutes lorsque j’ai besoin de parler d’amour, que j’ouvre mon cœur. Tu es devenue ma confidente mais O grands dieux que j’aimerai, que je désire d’avantage de la part de ton cœur. Malheureusement tu ne me vois pas.

Val est au courant de tout ça mon ami d’enfance et je n’ai pas besoin qu’il se justifie pour deviner les raisons de son désistement.

Soit nous le passerons donc tous les deux ce charmant week end, mais je ne te le dis pas encore. Je veux deviner ce que tu en penses et surtout je ne veux pas que tu annules.

Vendredi soir, je passe te chercher chez toi. On charge tes skis et tes affaires dans la voiture. Tu me demande ou est val. Je te réponds qu’il n’a pas pu venir… tu me dis que c’est dommage. Mais je ne parviens pas a deviner le fond de tes penser. Ton visage reste impassible. Tu semble vraiment déçue mais ne demande pas d’annuler. Nous partons finalement sur les routes, prenant les chemins des écoliers afin de nous balader un peu dans la foret landaise. En vérité c’est surtout histoire de profiter du voyage. Je conduis, tu es à la « sono » et t’occupe de choisir les disques de ton choix. Tu en a amené quelques uns, mais a mon grand bonheur, tu choisi d’écouter Indochine artiste que tu ne connais guère mais dont la variété des rythme, des thèmes et des instrument te séduis vite. Tu comprends alors mon engouement pour ce groupe.

Il est 21h. Nous arrivons à dax. Nous allons à la pizzeria histoire de manger vite fait car pour être en forme demain, il faut se coucher de bonne heure. Nous allons donc chez maité (si si vous jure c’est la gérante de la pizzeria)…

Égale a elle-même elle m’accueille:

-tiens eh salut… tu vas bien…

-ça va et toi?

-bien. Bonjour mademoiselle. C’est ta copine?

-…

Le gros blanc de ma part mais étrangement aussi de la tienne.

-nous allons manger ici ça m’évitera la vaisselle.

-tu as bien raison allez assieds toi j’arrive.

Bref nous sommes accueillis royalement dans ce qui n’est qu’une petite boite de pizza a emporter. Nous allons chez moi et je monte tes affaires à l’appartement car c’est pas prudent de laisser des skis la nuit dans la voiture dans mon quartier. Je fais les lits, mets dans le frigo ce qui doit y être mis. Je te dis pas ce que je prévois, c’est une surprise. Une petite douche et nous allons tous 2 au lit sans plus de cérémonie.

3h le réveil sonne. Je me lève en toute hâte. Te savoir dans la pièce a coté m’a perturbé et je n’ai pas dormi de la nuit. Je prépare le petit déjeuner il faut ce qu’il faut. Une fois la cuisine rangée, je prépare les sac a dos. La aussi tout le nécessaire un sac a dos que je prépare est un sac a dos ou il ne manque rien aussi je m’en occupe pendant que tu es partie t’habiller dans la salle de bain. Hop j’enfile vite fait un survêt’ je prend les ski, toi les sac et nous partons. Il est 5h.

Une journée de ski absolument parfaite. La neige est de qualité, le temps splendide. Nous pouvons en profiter comme il se doit et skions jusqu’à la fermeture des pistes.

Retour a dax.

-vas te doucher je prépare le repas.

Je mets la musique indispensable pour avoir le rythme de ma cuisine et je prépare un super porc à l’aigre douce sur les belles chansons de super tramp. Tu sors de la douche. Évidement je n’ai pas fini. Mais ce qui doit être caché est déjà préparé les lamelles de porc sont prêtes et à voir ce qui cuit tu ne peux deviner ce qui t’attend. Je vais me doucher à mon tour et je ressors, tout de noir vêtu comme a mon habitude mais, en plus classe. Bref une tenue de soirée.

La musique qui sort de mes enceintes n’est plus celle de la cuisine mais de la soul et du jazz pour créer une ambiance détendue. Je continue le repas et te sers un de mes cocktails « pour séduire ». Le repas se fait comme il se doit. Je n’en rajoute pas. Ce n’est qu’un repas entre amis, pas un repas romantique après tout. Inutile de chercher a aller plus loin. Une balade aux bords de l’adour en cette douce soirée est idéale.

Le long de l’Adour tu me dit que tu a froid et te serre contre moi pour te réchauffer.

La nuit est magnifique, d’un noir profond et la lune est sombre. Une nuit comme je les aime.

Retour a la maison. Tu me dis que tu n’as pas sommeil. Pourtant t’as tellement des poches sous les yeux que tu pourrais aller faire les courses t’aurais pas besoin de caddie. Soit! Je déplie ton lit et nous regardons un film devant la télé. Le seigneur des anneaux. Y’a plus romantique mais bon.

Ça ne loupe pas. A peine 5 min que tu dors déjà tandis que moi je suis allongé a coté de toi. Véritablement tu me perturbes et je n’ai pas sommeil. Je regarde donc le film que je préfère avec toi dormant à mes cotés. Mais je dois avouer que mes yeux vont plus souvent sur toi, habillé a ta manière, classique mais qui est toujours très féminine. Je n’ai pas l’habitude. Ma 1ere copine était du genre coincée et l’autre décontractée. Tu te tourne dans ton sommeil et me prend dans tes bras…

A quoi joue tu? Aahhh… si seulement je parvenais à te murmurer ce que mon cœur te crie. Je ne peux pas tenir cette situation. En prenant soin de ne pas te réveiller je me dégage de tes bras qui m’ont enlacé, à mon grand regret, malgré toi. Je te couvre d’une couverture afin d’éviter de te réveiller tu dormira habillé. Tant pis. Je ne te réveillerai pas pour ça.

Je vais dans ma chambre et me couche comme a mon habitude lorsqu’il y a quelqu’un: je met juste un boxer, habituellement je dors nu. Le sommeil, avec la fatigue de la journée fini par me gagner malgré mon esprit et mon cœur tourmenté.

Quelle heure est il? Je ne sais pas pourquoi je suis réveillé je ne sais pas le sommeil va revenir. Étrange je sens une présence. Mais je suis seul. Je vais bientôt me rendormir.

J’ouvre brusquement les yeux lorsque tu m’embrasses d’un léger baiser. Dans mon semi sommeil, j’avais réussi à oublier ta présence ici. Tu m’embrasse a nouveau et colle ton visage au creux de mon cou.

Tu me murmures:

-je peux dormir avec toi?

-euh…

Que répondre à cette question? Que veut elle? Veut elle juste mon corps, ou veut elle mon cœur? Dans le doute je ne répond pas, enlève les draps pour t’accueillir dans mon lit. Tu te serres contre moi. Je suis surpris de te découvrir avec pour tout vêtement un boxer, que j’ai maladroitement senti sous mes doigts en te prenant dans mes bras.

Tu m’embrasses encore, tes baisers deviennent passionnés. Mais je suis tourmenté. Je ne sais toujours pas ce que tu veux. Tes mains se baladent sur mon torse et tu te serres contre moi, ton corps est brûlant et ta peau est si douce. Je sens tes cheveux glissant comme une brise sur mes épaules. Tes mains se baladent encore sur mes hanches et tu m’embrasses. Tu t’enflamme littéralement et embrase aussi mon désir.

Je t’arrête:

-que veux tu de moi?

-c’est toi que je veux…

-mais que veux tu? Juste une nuit? Ou tu veux mon cœur?

-et toi que veux tu?

-j’ai répondu a ton baiser non?

-m******!

-oui?

-tais toi!

-…

Tu te sers contre moi. Que dire lorsque tu dis ce genre de chose sur ce ton et qu’après tu me prends dans tes bras.

-je veux juste… être à tes cotés…

Et tu poses ta tête sur mon épaule et je sens ta respiration sur mon torse. Je sens ton cœur battre et tu entends certainement le mien. Tu te relève pour m’embrasser a nouveau et reprendre la ou tu en était. Mais je t’arrête a nouveau, et te regarde dans les yeux grâce aux lueurs de la rue:

- dans ce cas, je crois qu’on a le temps…

-oui… tu as raison.

-alors prenons notre temps.

Et tu t’endors finalement dans les bras de celui qui a vu la nuit de son cœur s’illuminer de mille étoiles.

Désolé si vous attendiez des détails croustillants. Mais pour citer une bande dessiné, ce n’est pas un cul que je cherche c’est un cœur…

:oops::D:D:D:D:D:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c est ravissant,Pendragon!!! :oops::D:D

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Très belle histoire Pendragon :D:(:( et, comme dit Momotte, le côté coeur çà nous change un peu ;);) :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle histoire Pendragon :D:(:( et, comme dit Momotte, le côté coeur çà nous change un peu ;);):(

lol. je sais que ca change. et je l'ai pas posté dans amour car ca reste un fantasme... de coeur certes mais un fantasme quand meme. enfin c'est surtout que le week end en question ou on doit aller skier c'est dans 3 semaines...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quand on est jeune le coté financier peut parfois etre difficile. helas emilie vient d'amenager et juste de trouver un travail. c'est pourquoi c'est avec val qe je vais passer ce week end et juste avec val. domage. j'espere qu'il ne va pas remplacer emilie looool.

ptite larme quand meme... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.