Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

souletin64

Dites moi ce que vous en pensez?

Recommended Posts

4 petits poèmes qui auront l'heur, j'espère, de vous plaire...

le dernier est ... disons un peu plus osé ou direct....

.... Jugez vous même...

_____________________________________________________________

Plongé dans tes yeux verts

Plongé dans tes yeux verts

Je te regarde et vois

Un éclair quelque fois

Plus brillant que l'aster

Promesses à venir

Le souffle de tes mots,

Pénètre dans ma peau,

Me fait un peu frémir

Tu ne dis pas "je t'aime"

Mes tes yeux me le crient,

Ta bouche me sourit,

Atroce statagème!

Je ne puis t'en vouloir

Toi qui es mon soleil,

A nul autre pareil,

Promesse d'un espoir

Un jour tu seras mienne

Et alors tu verras

Enlacés sous les draps

Tu deviendra fontaine

Autour du verbe Aimer,

Nos délicieux ébats,

Nos joutes, nos combats

Pourront se conjuguer

Ce jour viendra bientôt

Car je sens bien en toi

Ce doux, ce tendre émoi

Qui monte crescendo

Mon amie, mon amour,

Ne change rien en toi

Tu es belle et crois moi

Je t'aimerais toujours ...

_____________________________________________________________

Sur mes lèvres un baiser...

La nuit dans mon grand lit,

Dans mes rêves invitée,

Je te vois si jolie

vétue de nudité

Je viens te supplier,

Je vais enfin oser,

Voudrais-tu, s'il te plait

Me donner un baiser?

Ce gage, mon amour,

Me ferait patienter

J(y pense chaque jour

Je t'en prie, aie pitié

Je m'approche de toi,

Mon coeur, Oh je t'en prie

Calme donc cet émoi,

Tes lèvres me sourient

Mes mains te touchent enfin

Et ta voix m'étourdit

Ton souffle me parvient

Mon coeur soudain bondit

Aujourd'hui j'ai osé,

Je n'ai pas regretté,

Enfin tu as posé

Sur mes lèvres un baiser.

_____________________________________________________________

Entre nous ?

Il y a des regards, des mots et des poèmes,

Un amour absolu ponctué de "je t'aime"

Et toujours dans le coeur un tout petit espoir

D'être seuls quelque part, afin de nous revoir.

Pas plus que ma maîtresse, je ne suis ton amant

Tu es mon égérie, ma muse assurément,

Et je deviens pour toi "l'eternel amoureux

Un peu plus qu'un ami, un grand frère incestueux.

Cette complicité, union tendre et sacrée

Base de l'amitié, avec ses mots sucrés,

Cette relation vraie rejetant tout mensonge

N'est pas une utopie, un délire ou un songe.

Nous nous sommes jurés de tout nous raconter,

Nos peines et nos joies, nos fantasmes éhontés,

Désormais entre nous il n'y à plus de tabous

Juste le vérité d'un amour un peu fou.

J'aime à redécouvrir ce petit tremblement

Ce tendre et doux tourment, ce troublant sentiment

Losque je t'aperçois, au plus profond e moi,

Mon coeur est animé par un charmant émoi.

_____________________________________________________________

Fantasme

Tu es nue et ta peau frissonne sous mes doigts,

Mon souffle doux et chaud te caresse à mi-voix.

Etendue et lascive, tu espères en tremblant,

La pointe de tes seins se durcit puis se tend

Tu ne peux plus bouger, tes mains sont attachées,

Soumis et sacrifiée, te voila résignée.

Attendant que mes yeux découvrent ces contrées

Inconnues à ce jour, territoire enchanté!

Mes lèvres quittent enfin cette bouche et ce cou

Pour téter les sommets de tes seins tout à coup.

Je m'attarde et je joue, ma langue entre les Deux,

Tu frémis, tu gémis dans un élan fougueux.

Je ne m'arrête pas et je découvre enfin

Le secret de ta grotte, ce "Palais" si divin.

Je m'ennivre à te boire, (comme j'aimece goût)

Mon amour tu ne sais combien tu me rends fou.

Je m'allonge sur toi, t'offres comme présent

Cette partie de moi, mon sexe palpitant.

Tu me prends et me happes, tes lèvres sont avides,

Pendant que je te bois, ton appétit me vide.

Je quitte enfin ton mont de Vnus à regret

Et me couche sur toi afin de pénétrer

Ton antre humide et chaud qui réclame son dû,

Nos corps à l'unisson, cavalcade éperdue

Nos âmes ne font qu'un et nos esrits mélés

Chantent l'union sacrée de nos sens affolés.

Tu dis des mots salés qui m'excitent un peu plus,

Il y a bien d'autres mots que celui de Phalus!!!

Tu te tourne à présent, ta croupe rebondie

Me présente un accé jusqu'alors interdit.

Tu m'ivites à entrer, aucun sous entendu,

Dans ce lieu si secret , ce passage exigu.

A nouveau réunis, affectueux face à face,

Tu calmes mes ardeurs et tendrement m'enlaces

Attendant tous les deux la montée du plaisir

Je ne peux résister où le bonheur m'attire

Nos bouches sont soudées en un tendre baiser

Quand la vague survient, nous laissant épuisé,

Une explosion suprême, de gemmes et de diadèmes

Pour finir ce poème en te disant "je t'aime".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Tu devrais continuer à écrire ... :twisted:

Et j'avouerais une préférence pour le troisième poème ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On croit que tout est dit en amour alors qu'à chaque poème ce sont de nouvelles déclarations, toujours différentes.

l'amour se renouvelle sans cesse et c'est super !

belle inspiration et comme l'a dit Hel : continue !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit Momotte, en régulateur très averti, continu...

Moi aussi, je préfère le dernir, même si comme tu dis "un peu plus direct".

Il a le merite d'être une vraie déclaration d'amour.

Encore bravo Souletin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.