Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

lacrepe

Avec ma meilleure amie...

Recommended Posts

Je ne cesse d'avoir le même fantasme, incluant ma meilleure amie. On se connait depuis 11 ans, et c'est devenu avec le temps une superbe jeune femme, avec un doux visage, de beau yeux et un sourire à faire fondre de l'or pur... le reste de son corps est du même acabi, ayant une poitrine bien fournie, un ventre plat ( elle est très sportive ) et de magnifique fesses musclées... berf un corps de rêve qui rend tous les mecs qu'elle fréquente complètement gaga. Pour ma part, on est amis, rien de plus malgré une amourette il y a bien longtemps, je la considère simplement comme ce que j'ai de plus cher au monde. Voilà pour le contexte. Cependant, elle est loin d'être câline, à l'opposé de mon tempérament à vrai dire, je suis qq1 de super tendre mais il n'y a jamais, je dis bien jamais aucun contact physique au delà de la bise du bonjour-aurevoir ou d'un merci. Je voudrais juste une fois vivre une nuit de tendresse avec elle, entre amis, sans conséquences, sans questions d'avenir.

J'imagine un week end rien que tous les 2 comme on en fait depuis quelques temps, dans son appart à Avoriaz, après une bonne journée de ski, je décide de prendre une bonne douche bien chaude, et là, surprise, elle me demande si ça me dérange si elle m'accompagne....je répond non, bien sûr, n'ayant rien à cacher à ma meilleure amie. On se glisse alors sous la douche, et on se réchauffe chacun de son côté. Puis on se savonne, et je lui demande si elle peux me frotter le dos, ce qu'elle accepte, rien de bien méchant, n'est-ce pas? Toujours est-il qu'elle a les mains si douces que je sens des frissons me parcourir le dos et se propager dans tout mon corps, d'autant plus qu'elle ne se retient pas de déborder un peu sur mes fesses, me disant qu'elle comprend que les filles trouvent que j'ai un beau cul bien ferme et rond (je suis footballeur). Il n'n faut pas plus pour que je sente poindre un début d'érection. Elle, n'ayant rien remarqué, me demande de lui rendre la pareille, c'est alors que je porte vraiment attention à son corps et à ses formes magnifiques... finissant ainsi de dresser mon membre déjà émoustillé. Je commence alors à lui frotter le dos tendrement, presque un massage, pour voir comment elle réagit, et je la sens se détendre. Quand elle pense être assez propre, elle se retourne pour me faire une bise et me remercier, c'est alors qu'elle constate la belle tour de pize (c'est une image...) qui point à mon entre-jambe. Pas démontée, elle me dit alors qu'elle ne pensait pas me faire cet effet là. Je lui répond que n'importe quel mec normalement constitué est incapable de résister à ses charmes, sans la voir en tenue d'Eve, alors moi...

Elle rigole, mais je vois qu'elle apprécie le compliment, puis sort de la douche. Pour ma part, j'attends que la pression retombe, puis je me sèche et sort nu comme un ver pour aller m'habiller. C'est alors que, vision de rêve, elle est là, nue sur le lit, les yeux fermés, se caressant les seins d'une main, et son intimité de l'autre, elle gémit doucement...puis son cors se relache d'un coup au bout de qq minutes. Elle ouvre lentement les yeux, encore sous l'émotion, puis se rend compte de ma présence et rougit, bégaye un peu, me disant que la vue de mon intérêt pour elle l'a rendue toute chose et qu'elle avait voulu aller jusqu'au bout de son excitation. Je la rassure en souriant, lui disant que c'est normal, et que je comprends tout à fait, et que je suis très heureux qu'elle ait pu prendre du plaisir grâce à moi, même indirectement. Elle me demande si de mon côté, je me suis soulagé, mais je lui réponds que non, j'ai juste attendu l'acalmie, et c'est alors qu'elle me surprit en lâchant : "quel gâchis!!" . Puis elle rougit en disant que j'aurais du l'exploiter moi-même, etc...mais j'ai très bien vu la lueur dans son regard...Je n'en dis pas plus alors mais mon esprit se mit en route de son côté.. Je vais donc pour m'habiller, c'est alors qu'elle me propose un défi : on reste nus tout le long de notre séjour à l'appart. Je suis étonné, mais j'accepte très volontiers, une idée derrière la tête. On fait donc à manger nus, et je me force au début à ne pas la regarder ni l'imaginer, car je sais quelle en serait la conséquence.....Puis je me dis qu'après tout, ça ne se contrôle pas et elle le sait, alors à quoi bon se faire du mal ? et je me laisse aller, je la regarde évoluer dans l'appart, ses formes voluptueuse, ses courbes gracieuses...et hop c'est le garde-à-vous à nouveau. Elle le remarque mais ne dit rein tout de suite. Quand on a enfin fini de préparer le diner, je la vois qui ne peut plus quitter mon sexe des yeux... Puis elle me fixe et me dit qu'elle n'en peut plus et se jette sur moi pour m'embrasse tout en me caressant le torse et en descendant sur mon ventre...c'est alors que je l'arrête. Je veux que ce moment de tendresse dure. Je lui propose à mon tour un défi : Jusqu'à minuit, chacun de nous n'a le droit qu'à 15 secondes de caresses toutes les 5 minutes, sans pénétration possible, et en dehors de ces 15 secondes, aucun contact autorisé. Elle écarquille les yeux, puis accepte, grimaçante d'impatience. Elle me traite de sadique, pour rigoler, et je lui dis que je saurai me faire pardonner... :twisted: On mange alors, et au bout des 5 minutes, je la laisse faire, on est l'un en face de l'autre en train de déguster des pâtes et je sens son pied qui remonte le long de ma jambe, de ma cuisse, et se rapproche de mon intimité...j'attends le contact...et elle retire alors son pied, me donne un smack et me dis : "temps écoulé", une lueur malicieuse dans le regard. La guerre est commencée, c'est à savoir qui va faire craquer l'autre le premier. De caresses en caresses, la soirée se prolonge, nous sommes tous 2 très excités, mais il n'est toujours que 23h.... c'est alors qu'une idée me vient à l'esprit... je lui dis que es contacts sont interdis pendant 5 minutes, mais qu'il ne nous est pas interdit de nous toucher de notre côté et de nous regarder... viennent alors quelques phases de 5 min durant lesquelles on se regarde se masturber tout en se racontant ce que l'on compte se faire passé l'heure fatidique... Puis une autre idée me vient. Etant déjà très excitée, je lui dis de s'allonger sur le lit et de me laisser faire. Je me met donc à califourchon sur elle, sans la toucher, et je rapproche me lèvres des siennes, jusqu'à quelques millimètres, je lui murmure alors ce que je veux qu'elle imagine me sentir faire, je lui dite que je l'embrasserai, et nos langues tournent dans le vide, que je vai la couvrir de petits baisers dans le coup, à la base de la nuque, et tout en palan je descends avec ma bouche tout en soufflant sur les points où je compte m'attarder, puis je descend vers ses seins, lui disant quel traitement je compte infliger à ses tétons, les titillant, les lèchant, caressant ses seins à pleines mains.Elle gémit, les yeux fermés, concentrée sur mes paroles et mon souffle sur sa peau, je descend alors en pensée sur son ventre, m'attarde sur son joli nombril, puis descend le long de ses jambes. Ainsi éloigné, je peux atteindre la rose que je lui ai offerte en arrivant et je la prends en main. Je continue en lui disant que je remonterais alors en lui embrassant les chevilles, puis remontant à nouveau par petits baisers le long de ses jambes. Les yeux fermés, elle n'a pas vue la rose, et je la voit donc sursauter à son contact sur son front, mais elle se mord vite la lèvre, comprenant mon petit jeu. Alors, tout en remontant ses jambes de ma parole et de mon souffle, je glisse la rose le long de son nez, de son menton, entre ses seins, tout doucement faisant le tour de ses tétons jusqu'à l'entendre gémir plus fort puis je continue ma route, proche de mon but, et lorsque j'arrive enfin près de son intimité, afin d'illustrer mon premier contact imaginaire avec son jardin secret, je souffle sur son antre humide tout en effleurant son clitoris de ma rose. C'est le coup de grâce. Elle crie sa jouissance. Je la laisse reprendre son souffle en m'allongeant à ses côtés. Elle ouvre les yeux et me gratifie d'un sourire à retourner l'Everest. Elle me dit que j'ai dépassé les 5 minutes (largement, il est 23h55) et me comble en m'embrassant langoureusement, sa langue jouant merveilleusement avec la mienne, pendant les dernières 15 secondes... Les 5 minutes suivantes sont longues mais en même temps magiques, on se dit des mots doux, je plonge dans son regard...puis vient la délivrance. Avant toute chose, elle me dit qu'elle se doit de faire qqch. Elle descend alors vers mon pieu et du bout de sa langue, nettoie mon gland qui suintait depuis tout ce temps et me dit dans un sourire : "faudrait pas que ça déborde!". Je ris et nous nous embrassons, puis débute une folle nuit de passion et d'ébats torrides, qui durent jusqu'à ce que le jour se lève au moment où nous nous endormons enlacés, nos corps repus, îvres de bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmmm, c'est chaud, doux, tendre et passionné tout cela.

Belle écriture, par surcroît!

:twisted: lacrepe pour ce tout premier post. On en attend beaucoup d'autres de ta part.

:aime2: :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Super récit !!!!

Moi qui suis une meilleure amie lol…

Ça fait rêver, tout en étant pas une surprise total.

Je pense qu'on ne peut ignorer les attirances même inconscientes.

Mais ce jeu fantasque et si érotique doit être délicieux à pratiquer même si l’on est plus qu’ami …. Ou pas encore…

Belle imagination en tout cas

Je te souhaite que ton fantasme voit le jour…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Magnifique fantasme très romantique et avec une excitation montant en crescendo :P:P:aime2::P:twisted: ... bravo pour cette narration :aime::P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci à tous pour vos commentaires, ç'est toujours plaisant à entendre, et surtout merci à Egan, tu as peut-être raison...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau récit. La magie du fantasme ne se perd pas. Surtout ne casse pas cette belle amitié en essayant de provoquer quelque chose d'irrémédiable... sauf si vous en avez mutuellement envie.

Bisous Trinity.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à toi,

Je suis dans le même cas que toi, je fantasme sur ma meilleure amie et cela dure depuis plus de 10 ans, en plus, je la vois presque tous les jours et crois moi, c'est très dur, courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.