Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest olivier.deckard

Le club

Recommended Posts

Guest olivier.deckard

Navigant de site en site sur le Net, je trouve celui d’un club échangiste se trouvant dans un village à quelques kilomètres de chez nous. Le soir j’en parle avec ma femme et je lui propose d’allé y faire un tour le lendemain soir. A ma grande surprise elle accepte, me disant qu’elle est curieuse de voir cela.

Le lendemain soir, nous nous préparons, pomponnons, tenue légèrement sexy pour ma femme et classique pour moi. Vingt petites minutes de voiture et nous voilà arrivé au club. Le lieu a l’aire assez sympathique. Il y a un bar, une petite piste de danse, une salle avec un buffet, plusieurs petites salles aménagées de façon diverse et quelques alcôves avec des divans. Le tout beigne dans une ambiance de lumières tamisées et de musique d’ambiance jazzy-cool.

Nous commandons un verre au bar et décidons d’aller de boire sur un divan d’une des alcôves. On discute un peu en sirotant notre verre tout en regardant les personnes aller et venir d’une pièce au bar, du bar à une pièce, à deux, trois, quatre ou même plus. Au bout d’un petit moment un couple nous demande s’il peut s’installé sur le divan qui est libre en face de nous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ingrid

Impatiente de connaitre la suite !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

La suite s'il te plait merci :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest olivier.deckard

Navigant de site en site sur le Net, je trouve celui d’un club échangiste se trouvant dans un village à quelques kilomètres de chez nous. Le soir j’en parle avec ma femme et je lui propose d’allé y faire un tour le lendemain soir. A ma grande surprise elle accepte, me disant qu’elle est curieuse de voir cela.

Le lendemain soir, nous nous préparons, pomponnons, tenue légèrement sexy pour ma femme et classique pour moi. Vingt petites minutes de voiture et nous voilà arrivé au club. Le lieu a l’aire assez sympathique. Il y a un bar, une petite piste de danse, une salle avec un buffet, plusieurs petites salles aménagées de façon diverse et quelques alcôves avec des divans. Le tout beigne dans une ambiance de lumières tamisées et de musique d’ambiance jazzy-cool.

Nous commandons un verre au bar et décidons d’aller de boire sur un divan d’une des alcôves. On discute un peu en sirotant notre verre tout en regardant les personnes aller et venir d’une pièce au bar, du bar à une pièce, à deux, trois, quatre ou même plus. Au bout d’un petit moment un couple nous demande s’il peut s’installé sur le divan qui est libre en face de nous...

C’est un couple d’asiatique. L’homme doit faire dans les 1m70, visiblement athlétique et le visage assez carré. Des sourcils relativement épais, volontaires et bien séparé surplombe ses yeux d’un noir d’encre. Ses lèvres plutôt fine à la commissure neutre et son costume lui donne un aire de détachement assez troublent.

La femme quant à elle doit mesurer dans les 1m60, est fine et porte une jupe lui arrivant à mi-cuisses avec un petit chemisier de soie. Elle a de longs cheveux noirs qui encadrent un joli visage ovale avec de petits sourcils fins mettant en valeur ses yeux en amande et une petite bouche à la lèvre inférieur pulpeuse et ses traits son fin et délicat. Je ne peut m’empêché de remarquer qu’elle semble ne pas porter de soutien-gorge et que ses tétons pointent sûrement sous l’effet de la soie qui les effleure à chaque mouvement. De plus, je suis agréablement surpris par la taille et la belle forme de ses seins que l’on imagine toujours tout petit chez les asiatiques.

Nous leur faisons signe qu’ils peuvent prendre place et tout de suite, l’homme engage la conversation, nous disant que c’est la première fois qu’ils viennent. Nous leur disons que nous aussi et parlons de diverses choses sans jamais aborder de sujet sexuel ou le motif de notre venu ici. Apres une petite heures de discutions, la femme se lève pour allé chercher à boire. Nos verres étant vide, je fais de même histoire de laisser ma femme avec le bel asiatique, sachant que ses un de ses fantasmes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest olivier.deckard

C’est un couple d’asiatique. L’homme doit faire dans les 1m70, visiblement athlétique et le visage assez carré. Des sourcils relativement épais, volontaires et bien séparé surplombe ses yeux d’un noir d’encre. Ses lèvres plutôt fine à la commissure neutre et son costume lui donne un aire de détachement assez troublent.

La femme quant à elle doit mesurer dans les 1m60, est fine et porte une jupe lui arrivant à mi-cuisses avec un petit chemisier de soie. Elle a de longs cheveux noirs qui encadrent un joli visage ovale avec de petits sourcils fins mettant en valeur ses yeux en amande et une petite bouche à la lèvre inférieur pulpeuse et ses traits son fin et délicat. Je ne peut m’empêché de remarquer qu’elle semble ne pas porter de soutien-gorge et que ses tétons pointent sûrement sous l’effet de la soie qui les effleure à chaque mouvement. De plus, je suis agréablement surpris par la taille et la belle forme de ses seins que l’on imagine toujours tout petit chez les asiatiques.

Nous leur faisons signe qu’ils peuvent prendre place et tout de suite, l’homme engage la conversation, nous disant que c’est la première fois qu’ils viennent. Nous leur disons que nous aussi et parlons de diverses choses sans jamais aborder de sujet sexuel ou le motif de notre venu ici. Apres une petite heures de discutions, la femme se lève pour allé chercher à boire. Nos verres étant vide, je fais de même histoire de laisser ma femme avec le bel asiatique, sachant que ses un de ses fantasmes...

Je rejoins la jeune femme au bar et nous continuons à discuter le temps que le barman prépare nos cocktails. Une fois servi, nous retournons jusqu’à notre petite alcôve et restons debout à l’entrée devant le spectacle qui nous y attend. Ma femme a la jupe retroussé, les cuisses écarté reposant ses pieds sur la petite table et l’homme est à genoux par terre, la tête entre ses cuisses. Elle a la tête posée contre le dossier du divan, les yeux fermés et ses mains caressent les cheveux de l’homme. Nous posons nos verres et admirons le spectacle sans rien dire. Le bel asiatique semble savoir y faire, caressant les cuisses et le sexe de ma femme en même temps que nous imaginons la danse de sa langue au vu de ses mouvements de tête.

Un sentiment étrange s’empare de moi. Je suis jaloux et piqué au vif mais également très excité de la situation. D’ailleurs, je ne tarde pas à bander. Je reste là à regarder ma femme et cet inconnu lui donner du plaisir. D’ailleurs, elle est visiblement en train d’en prendre du plaisir. Ses narines se dilatent et sa respiration s’accélère. Elle se mort les lèvres, son basin ondule de plus en plus, ses cuisses tremble légèrement et ses mains se crispe sur les cheveux de l’inconnu. Ne résistant plus, elle lâche un profond soupir en plaquant ses mains sur la tête de l’homme pour qu’il ne bouge plus et en resserrant les cuisse dessus. Elle le tient comme cela quelques instant, le visage plaqué contre sa chatte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ingrid

Vite la suite... s'il te plait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest AsiatiqueViet

enfin une histoire qui met en avant des asiatiques ! bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest olivier.deckard

Je rejoins la jeune femme au bar et nous continuons à discuter le temps que le barman prépare nos cocktails. Une fois servi, nous retournons jusqu’à notre petite alcôve et restons debout à l’entrée devant le spectacle qui nous y attend. Ma femme a la jupe retroussé, les cuisses écarté reposant ses pieds sur la petite table et l’homme est à genoux par terre, la tête entre ses cuisses. Elle a la tête posée contre le dossier du divan, les yeux fermés et ses mains caressent les cheveux de l’homme. Nous posons nos verres et admirons le spectacle sans rien dire. Le bel asiatique semble savoir y faire, caressant les cuisses et le sexe de ma femme en même temps que nous imaginons la danse de sa langue au vu de ses mouvements de tête.

Un sentiment étrange s’empare de moi. Je suis jaloux et piqué au vif mais également très excité de la situation. D’ailleurs, je ne tarde pas à bander. Je reste là à regarder ma femme et cet inconnu lui donner du plaisir. D’ailleurs, elle est visiblement en train d’en prendre du plaisir. Ses narines se dilatent et sa respiration s’accélère. Elle se mort les lèvres, son basin ondule de plus en plus, ses cuisses tremble légèrement et ses mains se crispe sur les cheveux de l’inconnu. Ne résistant plus, elle lâche un profond soupir en plaquant ses mains sur la tête de l’homme pour qu’il ne bouge plus et en resserrant les cuisse dessus. Elle le tient comme cela quelques instant, le visage plaqué contre sa chatte...

Elle lui sourit, se rapproche de lui en s’essayant sur le bord du divan et le fait se relever. Elle caresse son ventre, le haut de ses cuisses puis la bosse que forme son pantalon. Elle s’attarde sur celle-ci, passant et repassant les mains dessus comme pour en prendre toute l’ampleur avant d’ouvrir le cadeau.

De mon coté, je me colle dans le dos de la femme en mettant mes mains sur ses hanches. Elle ne dit rien mais je la sens se poussé contre moi pour accentuer notre contact. Ma queue est bien dur et elle ne peut que la sentir contre ses fesses. Je passe mes mains sur son ventre dans un lent mouvement. Elle pose les siennes dessus pour accompagner mes caresses. Je remonte lentement une de mes mains pour caresser le dessous d’un de ses seins alors qu’elle accompagne toujours mon mouvement. Son autre main vient se poser sur le coté de ma cuisse et se dirige dans une délicate caresse jusqu'à ma queue dressé qu’elle caresse au travers de mon pantalon.

Ma femme ouvre le pantalon de l’homme et reprend sa caresse sur le dernier rempart qui la sépare de l’objet de sa convoitise, mettant l’homme au supplice. Elle dépose quelques légers baisés dessus puis pousse le tissus pour libérer la queue de l’homme. Elle la prend en main et la caresse lentement tout en continuant à déposer de petits baisés du bout des lèvres dessus, puis elle affermit sa caresse en prenant le gland en bouche. L’homme gémit en rejetant sa tête en arrière sous le plaisir da cette caresse. Ma femme le branle et le suce en même temps, imprimant un rythme qu’il doit apprécier à l’expression de son visage. Apres quelques minutes de ce traitement, il arrête ma femme en lui caressant tendrement la joue et lui fait signe de se relever.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest olivier.deckard

Elle lui sourit, se rapproche de lui en s’essayant sur le bord du divan et le fait se relever. Elle caresse son ventre, le haut de ses cuisses puis la bosse que forme son pantalon. Elle s’attarde sur celle-ci, passant et repassant les mains dessus comme pour en prendre toute l’ampleur avant d’ouvrir le cadeau.

De mon coté, je me colle dans le dos de la femme en mettant mes mains sur ses hanches. Elle ne dit rien mais je la sens se poussé contre moi pour accentuer notre contact. Ma queue est bien dur et elle ne peut que la sentir contre ses fesses. Je passe mes mains sur son ventre dans un lent mouvement. Elle pose les siennes dessus pour accompagner mes caresses. Je remonte lentement une de mes mains pour caresser le dessous d’un de ses seins alors qu’elle accompagne toujours mon mouvement. Son autre main vient se poser sur le coté de ma cuisse et se dirige dans une délicate caresse jusqu'à ma queue dressé qu’elle caresse au travers de mon pantalon.

Ma femme ouvre le pantalon de l’homme et reprend sa caresse sur le dernier rempart qui la sépare de l’objet de sa convoitise, mettant l’homme au supplice. Elle dépose quelques légers baisés dessus puis pousse le tissus pour libérer la queue de l’homme. Elle la prend en main et la caresse lentement tout en continuant à déposer de petits baisés du bout des lèvres dessus, puis elle affermit sa caresse en prenant le gland en bouche. L’homme gémit en rejetant sa tête en arrière sous le plaisir da cette caresse. Ma femme le branle et le suce en même temps, imprimant un rythme qu’il doit apprécier à l’expression de son visage. Apres quelques minutes de ce traitement, il arrête ma femme en lui caressant tendrement la joue et lui fait signe de se relever.

Sa main n’a pas quitté sa joue pendant qu’elle s’est relevée. Il l’embrasse sur la bouche en descendant sa main jusque sur ses seins qu’il caresse et soupèse. Il ouvre son chemisier et lui enlève en la caressant du bout des doigts. De même pour son soutien gorge qu’il laisse tombé à ses pieds. Il la fait s’installé à genoux sur le divan dos à lui. Instinctivement, ma femme prend appuis sur le dossier se qui a pour effet de la cambré et d’offre sa chatte ouverte et mouillé. Devant cette invitation, l’homme ne se fait pas prier, et après avoir enfilé un préservatif avec une dextérité inouïe, il pose sa queue sur la fente de ma femme et s’enfonce avec une lenteur savamment calculée.

Il commence à aller et venir en elle lentement puis accélère le rythme au son des gémissements de ma femme. Il caresse ses fesses, son dos, ses seins ou s’accroche à ses hanches ne cessant de la prendre, variant le rythme pour faire durer le plaisir. Pendant se temps, sa femme continue à passé sa main sur mon sexe encore emprisonné. Je déboutonne son chemisier d’une main pour caresser ses seins et ses tétons qui sont dure comme de l’acier. De l’autre, je retrousse sa jupe pour caresser ses fesses. Elle ouvre le zip de mon pantalon et passe sa main dedans allant chercher ma queue qu’elle empoigne fermement. Elle me branle lentement en regardant son homme prendre ma femme. Je me décale légèrement restant toujours derrière elle mais pour que ma queue touche le côté de sa cuisse et qu’elle me branle plus facilement. Je continue à caresser ses fesses et ses seins me faisant branler délicieusement en regarder ma femme se donner à cet inconnu. En passant un doigt sur sa chatte je sens qu’elle est mouillé d’excitation. J’écarte la tendelle de sa culotte et caresse ses lèvres intimes avant de porter mon attention à son petit bouton gorgé de désir. Mon autre main quitte ses seins pour monter doucement jusqu’à ses lèvres pulpeuses sur laquelle je passe un doigt. Elle le prend en bouche et le suce. Elle tourne sa langue autour et fait de même avec son pouce sur mon gland. Nous continuons nos caresses l’un et l’autre en regardant nos conjoint qui son sur le point de jouir. Elle accélère le rythme sur ma queue et moi sur son bouton de rose. Ses mouvements et les miens deviennent désordonné et s’est presque en même temps que nous jouissons, elle resserrant ses cuisses sur ma main et moi éjaculant quelques traits puissant qui font s’écrasé sur la petite table. Au même instant, je vois ma femme qui se cambre à fond puis s’arc boute mordant le divan sous la jouissance alors que l’homme lâche un profond râle avant de se coller à ma femme dans de petits soubresauts.

Apres avoir chacun repris nos esprits, nous prenons un verre ensemble puis regagnons nos foyers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Merci pour ce chaud fantasme ;) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.