Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

dric35

La découverte

Recommended Posts

Les jeunes mariés descendent de leurs montures .Une grande tente circulaire apparaît devant eux dans la clairière.Près du ruisseau,les feuillages bruissent dans la brise du soir.

B…. pénètre dans l’ouverture,les bras chargés de cadeaux.

F…. allume la lampe à pétrole et son époux pose les offrandes.Ils promènent leur regard sur leur nid d’amour : les tapisseries éparpillées sur le sol,une paillasse recouverte d’un édredon de fourrure, une table basse et des coussins.F…. s’installe sur la literie et dégrafe ses boucles d’oreilles.Son regard croise celui de B…. et un silence embarrassant s’installe entre eux.

Il s’asseoit sur un coussin devant la table, contemple l’étui flambant neuf de son poignard que lui a offert son frère, puis se déshabille sans se presser .Son corps est maigre mais musclé et son cache-sexe paraît minuscule.De son côté elle a déjà retiré sa tunique et son gilet brodé de fils dorés avant de ramener pudiquement la couverture jusqu’au menton.

« Tu ne me feras pas mal ? »murmure-t-elle.

« Non »

B….se glisse sous l’édredon à côté d’elle. Ils s’embrassent et il la couvre de caresses.Peu à peu elle se prête au jeu,explore maladroitement le corps de son mari.Sa main se faufile sous le cache-sexe, trouve le pénis et s’immobilise d’appréhension comme si elle avait touché une couleuvre.Leurs baisers deviennent plus prolongés,elle reprend confiance et masse légèrement la verge durcissante, effleurant au passage la peau fine des bourses. Il la serre contre lui,sa main glisse dans la toison de F…. puis écarte fermement les lèvres intimes.Elle sursaute.

Les yeux bridés de B…. deviennent subitement doux :« Si tu n’es pas prête,ça ne fait rien,je vais bouillir du thé et on ouvre d’abord les cadeaux »

Mais F….ne bouge pas .Elle prend la main de son époux et la pose sur sa poitrine.Il malaxe amoureusement les seins l’un après l’autre, puis repousse la lourde couverture et ôte son cache-sexe.

F…. ouvre les jambes, dévoile sous une toison soyeuse sa vulve légèrement gonflée de désir.

Elle regarde la verge raide puis détourne les yeux.

« N’aie pas honte.Nous avons attendu ce moment si longtemps » sourit-il.

Il la rassure d’un long baiser,elle ferme les yeux et le dard de chair s’engouffre lentement dans la corolle.

….

B…. ondule les reins ,son sexe se met à labourer et un plaisir voluptueux les envahit tous les deux.Il sent le vagin de F…. lui serrer comme un fourreau de velours et les halètements de la jeune femme décupler leur extase.Son sperme gicle par saccades et ils s’enlacent étroitement pour freiner leurs frissons.

Après cette défloration réussie ils se reposent,repus et heureux.

B…. pense à ses amies. A la prochaine rencontre au lavoir,au milieu des éclats de rire excités,elles lui demanderont comment s’est passé la nuit de noces.

« A quoi penses tu ? » demande B….

F…. sourit mystérieusement : »non,rien ».

B…. souffle sur la lampe.Dans l’obscurité on entend le hennissement bref d’un des chevaux. .Demain B…. et F…. passeront toute la journée dans la tente à faire l’amour avant de retourner au village comme le veut la tradition.

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Belle narration :D:D:D ... et il y a une suite :P

Partager ce message


Lien à poster

merci,j'écrirai peut être une suite si l'inspiration me prend,le couple sera plus torride car il a franchi le pas.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.