Aller au contenu
IvanNormal

Charlotte et moi sommes sur un bâteau

Messages recommandés

Vivre une rupture difficile en début d'année et attendre impatiemment le printemps pour rebondir... Qu'espérais-je au fond ? oublier ? C'est bien présomptueux. J'ai eu deux rapports sexuels depuis ma séparation (en 48h qui plus est) avec deux filles différentes... mais aucune ne m'a permis d'oublier, ni même de me sentir bien. #depressionpostcoitale.

Donc à la suite de quoi : ceinture.

Mais des ruptures j'en ai connue deux-trois, et le moment que j’attends, qu'on attend tous un peu, le truc qu'on attend pas justement et qui arrive pour te faire te sentir bien. Une rencontre en fait.

C'est ça, c'est tout chaud, que je vais raconté maintenant avec le plus de détails possible parce que c'est tout ce qu'on aime.

Il nous faut un contexte. Je suis depuis jeudi dernier au bords de la mer. Je crèche chez un pote et je sors le soir boire des coups sur le port entre amis. On parle de fille et d'amour comme dirait Aznavour (je cite qui je veux dans mes récits). Ces trois filles sont dans ce bar, le même que nous et elles ont manifestement envie de faire la fête. C'est samedi soir et elles ne sont pas seules. Elles ont le look plutôt sportive. Des tenues serrées, des legin et des baskets, débardeurs et cheveux attachés. Il est 20h.

Mon pote met les pieds dans le plats en premier, l'apéro dure depuis un moment et nous sommes bien éméchés. "Vous vous êtes en mer depuis quelques jours et ça fait longtemps que vous avez pas vu du bonhomme !" Bon il faut s'imaginer le ton outrancier qui va avec. Mais le fait est que c'est tous juste ça. Elles font le tour des côtes bretonnes depuis 8 jours, et c'est leur dernière nuit avant de rentrer chez elles. Sauf que le bonhomme ça ne leur manque pas particulièrement.

J'interviens : "Faut excuser mon ami, c'est le fantasme inversé du marin. Trois jeunes filles qui arrivent de mer et qui sont prête à tout pour avoir la compagnie d'un homme pour la soirée, quelle chance on a pour que ça nous arrive"

Charlotte : "Elle est maigre ça c'est sûr. Moi c'est Charlotte."

Charlotte a un visage rond, une silhouette fine, les yeux noirs, et une coiffure au chignon parce que c'est plus confortable par la chaleur qui fait. Charlotte est belle mais d'une beauté atypique... ou alors c'est l'absence de maquillage.

"Moi c'est Ivan. Je vous offre à boire".

Et les interroge sur leur trip. Elles sont étudiantes et profite de ce moment pour se ressourcer entre copine.

C'est plutôt sympa et je sentais qu'elles avaient hâte de boire un verre et de sociabiliser un petit peu. Ses copines aussi sont très sympa mais je crois qu'elles ne voulaient pas se partager avec des lourdots de notre espèce. Elles sont rentrées se changer en promettant de revenir. Honnêtement je ne faisais aucun cas de cette histoire, pour moi, elles ne reviendraient sûrement pas.

Alors quand Charlotte est revenu une heure en robe blanche, les cheveux détachés, sans ses copines, après sa douche j'ai compris que c'était pour moi...

Comment marche la séduction ? Franchement, nous n'avons pas échangé sur des centre d'intérêts en commun, juste quelques blagues, une bière... Toujours est-il que nous marchions tous les deux dans le port sur les coups de 23h.

Le vent soufflait et elle avait cette petite veste pour protéger son décolleté du froid de la nuit. Elle m'invite à venir sur le bateau discrètement, ses camarades étant endormies dans l'obscurité de cette marina, et nous nous sommes assis sur le pont gentiment.

Charlotte : "Alors Ivan, tu l'as déjà fait sur le pont d'un bateau ?"

Je n'ai eu qu'un sourire avant de poser mes lèvres sur les siennes...

Charlotte a 23 ans, elle est belle et sportive et n'a pas manifesté spécialement d'intérêt pour moi. Je crois qu'assis à ses côtés j'étais sûr que ça resterait innocent... pourtant d'habitude je le sens chez une femme mais là je me suis laissé surprendre. La belle venant de la mer, la présence sous nos pieds des deux copines, il faut rester discret...

Bon mais ce n'est qu'un baiser après tout. Un beau baiser...

J'ai le souvenir de ses lèvres un peu sèches mais délicieusement charnue...

Je ne laissais alors encore rien paraître de peur que ma proie ne s'échappe.. mais c'était moi la proie et je ne le savais pas...

Assis au bout de ce voilier, d'un côté du port sans vis à vis... les remous doux et berçant... Charlotte s'échappe un instant car elle a froid...

Elle est revenu emmitouflée d'un duvet épais qui lui couvrait tout le corps. Un coussin en main, elle me propose de m'allonger et j'accepte. Le coussin m'était destiné... Elle restait debout dans son duvet... elle me dit : "T'es plutôt du genre romantique Ivan.... non ?"

Moi : "Euh... en fait... je ne sais pas... pas forcément..."

Elle : "Tant mieux".

Elle laissa s'échapper le duvet.... Elle ne portait rien en dessous...

J'étais à ses pieds, un corps sublime, et à sa merci... elle enjambe mon visage et se baisse.... j'observe son cul se rapprocher de mon visage... accroupie... ses pieds bien à plat, elle s'assoit sur mon visage doucement... et moi j'ai son odeur d'abord...une odeur de cyprine qui instinctivement me fait ouvrir les lèvres et sortir ma langue... J'ai déposé cette langue sur sa fente, ou plutôt sa fente a atterri sur ma langue... j'ai vu sa chatte se rapprocher et maintenant je ne vois plus rien mais j'ai son sexe dans ma bouche et mes mains sur son cul...

  • Like 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super...comme toujours

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe  ! J'aime toujours autant te lire !

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Ivan pour le partage 

j adore 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une magnifique mise en bouche

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, tes mots coulent naturellement comme la cyprine de la demoiselle ....la suite Mmmmm STP Ivan ;-)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est si bien raconté, merci pour ce texte et hâte de lire la suite

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le goût divin de sa chatte allier à l'onctuosité de sa cyprine m'ont rendu dur et dressé comme un âne... Son sexe frais et offert danser contre mes lèvres et ma langue et je gemissaisnde gourmandise, je ressentais la jouissances monté du bas de mon corps sans qu'elle ne me touche... 

L'effet devait venir du temps passer sans avoir été avec qui que ce soit... Mais en tout cas, l'offrande était trop belle, trop bonne... Délicieuse...

Pour elle... Aussi ça de vair faite longtemps. J'aime à croire que je suis doué avec ma langue mais elle avait une telle envie de se faire bouffer la chatte qu'elle est monté dans les tours en quelques minutes... Son orgasme a gagné tous les bateaux de la marina. 

Sa voix était fluette quand elle a jouir, ça l'a rendu encore plus jeune.... La petite aventurière... 

Une fois qu'elle eut jouir, elle se releva... Je profitais du spectacle dans cette pénombre... Et me delectais de son nectar... Du jus de Charlotte frais et revigorant...

Nue et debout, moi à ses pied... 

Moi : "tu les met tous à tes pieds ?" dis-je en souriant...

Elle : "tu les fais toutes monté au ciel ?" répond elle dans un souffle post orgasmique... Puis elle poursuit : "une fois qu'on a jouir on devient pudique..." 

Elle repasse son duvet sur ses épaules... 

"tu viens ?" m'invite t'elle... 

Le temps de parcourir le pont pour rejoindre la cabine, elle e confié qu'elle ne veut pas plus que ses copines l'entendent que les autres personnes dans le port... Je ne sais pas quoi dire... J'ai envie d'elle et de la prendre sur le bateau... 

Elle descend dans la cabine composée de deux pièce, celle du fond ou dorment les amies de Charlotte, celle du milieu ou se trouve cuisine, table et banquette, la couche de Charlotte... Un escalier très pentu mène de cet pièce au pont... Elle en bas, je m'apprête à descendre.

Puis je m'arrête en cours de chemin... Une idée. Une envie. Un compromis. 

Je m'assois sur la plus haute marche. Le haut de mon corps a l'extérieur, le bas dans la cabine sur l'escalier raide... Je 'e sais même as où se trouve Charlotte, aucune lumière n'est allumée sur le voilier. 

Je défait mon pantalon, j' attrape dans mon boxer mon sexe en érection et le sors... J'appelle... En chuchotant... 

"Charlotte..." 

Pas de réponse... 

"Charlotte..." 

 Pas de réponse... Elle a été voire si ses amies dorment

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis je sens une main se poser sur ma jambe, l'autre sur son opposée. Et évidemment ma queue dressée lui arrive sur le visage. Elle est débout dans la cabine, peut être un pied sur l'escalier, et je distingue son visage, distingue seulement... 

Elle : "je crois qu'elle dorme... Il faudra qu'on soit discret..."

Je dis oui... Mais je pense "j'ai bien l'intension de te faire jouir encore... T'es copines ne me dérangent pas" 

Elle pose sa petite main sur à grande verge... Sa bouche s'approche... Mon gland jubilé quand je sens son souffle, ses lèvres humides... Sa langue... Ma queue s'engouffre dans sa bouche... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excusez moi d'être honnête.... Mais je ne reconnais pas la plume de Ivan....? Est ce vraiment toi....? 

Non seulement le style mais également les fautes. Très, trop nombreuses. Ce n'est pas le genre du Ivan que je lis habituellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Omes excuses pour les fautes. En déplacement fréquent ces derniers temps, j'écris depuis mon téléphone qui me suggère des mots, il y a trop de fautes et j'en suis désolé. 

Pour le style, oui il s'agit bien de moi et désolé de vous décevoir les filles. J'espère que la suite vous plaira. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, IvanNormal a dit :

Omes excuses pour les fautes. En déplacement fréquent ces derniers temps, j'écris depuis mon téléphone qui me suggère des mots, il y a trop de fautes et j'en suis désolé. 

Pour le style, oui il s'agit bien de moi et désolé de vous décevoir les filles. J'espère que la suite vous plaira. 

Fais nous voyager comme tu sais si bien le faire et on ne te:fessee: pas ! 

Écrire une histoire avec un smartphone quelle horreur. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, kalinda a dit :

Fais nous voyager comme tu sais si bien le faire et on ne te:fessee: pas ! 

Écrire une histoire avec un smartphone quelle horreur. 

Oui. Je vais attendre d'être devant mon bureau. J'ai des tas de choses à vous raconter :)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.