Aller au contenu
Invité

Un, deux, trois, j'suis allée aux bois...

Messages recommandés

Invité

Ce matin.

Je me promène là tranquillement en forêt avec mon chien. J'ai les jambes tremblantes mais je suis prise aussi d'une langueur... apaisante. Ma journée commence bien. Très bien.

Est-ce le printemps qui met mes hormones dans cet état  ? Parce que j'ai beau me sentir comblée, une petite voix dans ma tête me dit que je suis tout de même folle...
 
Hier, mp FI de mise au défi si je le veux bien. Nos messages se sont croisés et j'ai entrevu une proposition de défi. Comme je ne pouvais le realiser sur le coup, j'ai attendu ce matin au réveil pour lire attentivement ce qu'on me proposait.
 
J'en soupire après coup...
 
Je suis libre pour l'instant de jouer sur FI alors j'accepte.
 
Je me prépare, petit déjeuner, une douche pour dompter ma tignasse certes courte mais folle. 
 
Je monte dans ma chambre m'habiller et prendre en photo les joujoux demandés.  Dans la foulée, je m'équipe. Mon Rosebud multicolore de... 250gr ! Ca faisait un moment que je ne l'avais pas mis celui-ci. Photo.
 
Je mets le reste dans mon sac de balade et hop, c'est parti pour la promenade en forêt matinale quotidienne. Petite jupe en jean, claire...
 
Dans la voiture, je sens la présence pesante du plug.  Il appuie sur mes sphincters et provoque inévitablement une chaleur dans mon intimité.
J'ai l'esprit pris entre le désir qui me tenaille le corps et la peur d'être prise en flag ou épiée. Je sais qu'à cette heure ci, en semaine de surcroît, j'ai peu de chance de tomber sur des promeneurs ou des connaissances... Après tout, je viens ici tous les jours et les propriétaires canins du coin aussi. On croise souvent les mêmes comme on dit ! Tenez d'ailleurs, en écrivant ces mots, tout en marchant, un cycliste vient de passer devant moi sur un sentier. Heureusement que j'ai fini !
 
Je reprends donc... je me gare. Avec toutou, on se dirige vers les chemins boisés. Je sors mes boules de geisha du sac et photo. Je bifurque à droite et suis un petit tracet discret qui mène au coeur de la forêt.
 
Deux choses  : le printemps n'a pas encore laissé la nature prendre ses droits donc on peut facilement sortir des sentiers sans avoir besoin d'un coupe-coupe ! Mais cela implique qu'on voit au loin aussi. Ce n'est pas assez dense pour être vraiment cachée...
Tant pis ! Je suis trop excitée par l'enjeu et la présence d'un quart de kilo entre mes fesses.
 
Je trouve un gros arbre, m'accroupis et me fourre les boules dans la chatte. Photo. Je me relève, me rajuste et commence à marcher.  Doux Jésus, je ne m'étais pas sentie pleine ainsi depuis longtemps. Les boules vibrent contre le plug. C'est delicieux et je sais déjà que je ne vais pas tenir longtemps avant d'accomplir la suite.
 
Je marche une dizaine de minutes. Je m'enfonce un peu plus dans les bois. Il y a des petits sentiers partout alors je me fais discrète. Là ! Oui là c'est bien. De toute façon, je n'en peux plus...
 
Je sors le dernier joujou. Photo. Je relève ma jupe, m'accroupis à nouveau et je retire les boules de geisha trempées et couverte de cyprine. J'attrape mon gode noir et le positionne à la commissure des lèvres. Photo. 
 
J'enclenche la caméra... oui, oui, ça m'excite d'avoir l'image en réel. Juste pour moi sur le coup. 
 
Je fais pénétrer le vibro noir doucement car la présence du Rosebud et la position ne permettent pas une entrée aisée et éclair ! Je commence à me prendre ainsi... mais je suis bien trop excitée par la situation et je vais devoir me dépêcher car la petite voix du danger est là. Melange d'étonnant d'ailleurs ce désir primaire et la raison !
 
Je me relève un peu, genoux fléchis et je vais de plus en plus vite.  Un mini orgasme me prend mais j'en veux plus. Alors, toujours en regardant l'écran qui filme, le plug à sa place, le gode en mode vibro dans mon antre allany et venant, je place mon autre main sur le clito. Et là  en quelques secondes de coordination brutales, mon orgasme brise mon cerveau... j'en perds mon plug qui finit sur les feuillages ! Wouahou ! 
 
J'ai la respiration saccadée. Je coupe la caméra. Je guette à gauche et à droite. Range le tout dans des mouchoirs et hop dans le sac.
 
Je commence à marcher pour sortir du coeur de la forêt et au bout de quelques mètres, ja m'arrête, la main sur un arbre et j'ai comme un retour de flammes qui me coupe les jambes et envoie des décharges dans mon ventre. C'était une putain de jouissance. Désolée, mais oui, la vache, ca fait du bien !
 
Un, le Rosebud.
Deux, les boules.
Trois, le gode 
Un, deux, trois, je suis allée aux bois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à toi Elodie pour le partage de cette belle expérience 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Elodi a dit :

Ce matin.

Je me promène là tranquillement en forêt avec mon chien. J'ai les jambes tremblantes mais je suis prise aussi d'une langueur... apaisante. Ma journée commence bien. Très bien.

Est-ce le printemps qui met mes hormones dans cet état  ? Parce que j'ai beau me sentir comblée, une petite voix dans ma tête me dit que je suis tout de même folle...
 
Hier, mp FI de mise au défi si je le veux bien. Nos messages se sont croisés et j'ai entrevu une proposition de défi. Comme je ne pouvais le realiser sur le coup, j'ai attendu ce matin au réveil pour lire attentivement ce qu'on me proposait.
 
J'en soupire après coup...
 
Je suis libre pour l'instant de jouer sur FI alors j'accepte.
 
Je me prépare, petit déjeuner, une douche pour dompter ma tignasse certes courte mais folle. 
 
Je monte dans ma chambre m'habiller et prendre en photo les joujoux demandés.  Dans la foulée, je m'équipe. Mon Rosebud multicolore de... 250gr ! Ca faisait un moment que je ne l'avais pas mis celui-ci. Photo.
 
Je mets le reste dans mon sac de balade et hop, c'est parti pour la promenade en forêt matinale quotidienne. Petite jupe en jean, claire...
 
Dans la voiture, je sens la présence pesante du plug.  Il appuie sur mes sphincters et provoque inévitablement une chaleur dans mon intimité.
J'ai l'esprit pris entre le désir qui me tenaille le corps et la peur d'être prise en flag ou épiée. Je sais qu'à cette heure ci, en semaine de surcroît, j'ai peu de chance de tomber sur des promeneurs ou des connaissances... Après tout, je viens ici tous les jours et les propriétaires canins du coin aussi. On croise souvent les mêmes comme on dit ! Tenez d'ailleurs, en écrivant ces mots, tout en marchant, un cycliste vient de passer devant moi sur un sentier. Heureusement que j'ai fini !
 
Je reprends donc... je me gare. Avec toutou, on se dirige vers les chemins boisés. Je sors mes boules de geisha du sac et photo. Je bifurque à droite et suis un petit tracet discret qui mène au coeur de la forêt.
 
Deux choses  : le printemps n'a pas encore laissé la nature prendre ses droits donc on peut facilement sortir des sentiers sans avoir besoin d'un coupe-coupe ! Mais cela implique qu'on voit au loin aussi. Ce n'est pas assez dense pour être vraiment cachée...
Tant pis ! Je suis trop excitée par l'enjeu et la présence d'un quart de kilo entre mes fesses.
 
Je trouve un gros arbre, m'accroupis et me fourre les boules dans la chatte. Photo. Je me relève, me rajuste et commence à marcher.  Doux Jésus, je ne m'étais pas sentie pleine ainsi depuis longtemps. Les boules vibrent contre le plug. C'est delicieux et je sais déjà que je ne vais pas tenir longtemps avant d'accomplir la suite.
 
Je marche une dizaine de minutes. Je m'enfonce un peu plus dans les bois. Il y a des petits sentiers partout alors je me fais discrète. Là ! Oui là c'est bien. De toute façon, je n'en peux plus...
 
Je sors le dernier joujou. Photo. Je relève ma jupe, m'accroupis à nouveau et je retire les boules de geisha trempées et couverte de cyprine. J'attrape mon gode noir et le positionne à la commissure des lèvres. Photo. 
 
J'enclenche la caméra... oui, oui, ça m'excite d'avoir l'image en réel. Juste pour moi sur le coup. 
 
Je fais pénétrer le vibro noir doucement car la présence du Rosebud et la position ne permettent pas une entrée aisée et éclair ! Je commence à me prendre ainsi... mais je suis bien trop excitée par la situation et je vais devoir me dépêcher car la petite voix du danger est là. Melange d'étonnant d'ailleurs ce désir primaire et la raison !
 
Je me relève un peu, genoux fléchis et je vais de plus en plus vite.  Un mini orgasme me prend mais j'en veux plus. Alors, toujours en regardant l'écran qui filme, le plug à sa place, le gode en mode vibro dans mon antre allany et venant, je place mon autre main sur le clito. Et là  en quelques secondes de coordination brutales, mon orgasme brise mon cerveau... j'en perds mon plug qui finit sur les feuillages ! Wouahou ! 
 
J'ai la respiration saccadée. Je coupe la caméra. Je guette à gauche et à droite. Range le tout dans des mouchoirs et hop dans le sac.
 
Je commence à marcher pour sortir du coeur de la forêt et au bout de quelques mètres, ja m'arrête, la main sur un arbre et j'ai comme un retour de flammes qui me coupe les jambes et envoie des décharges dans mon ventre. C'était une putain de jouissance. Désolée, mais oui, la vache, ca fait du bien !
 
Un, le Rosebud.
Deux, les boules.
Trois, le gode 
Un, deux, trois, je suis allée aux bois !

Waouuuu 

j aurais aimé être ce promeneur caché derrière un arbre à t épier !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Elodi toujours !!! Gourmandise et luxure 😈😁

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Elodi a dit :

Ce matin.

Je me promène là tranquillement en forêt avec mon chien. J'ai les jambes tremblantes mais je suis prise aussi d'une langueur... apaisante. Ma journée commence bien. Très bien.

Est-ce le printemps qui met mes hormones dans cet état  ? Parce que j'ai beau me sentir comblée, une petite voix dans ma tête me dit que je suis tout de même folle...
 
Hier, mp FI de mise au défi si je le veux bien. Nos messages se sont croisés et j'ai entrevu une proposition de défi. Comme je ne pouvais le realiser sur le coup, j'ai attendu ce matin au réveil pour lire attentivement ce qu'on me proposait.
 
J'en soupire après coup...
 
Je suis libre pour l'instant de jouer sur FI alors j'accepte.
 
Je me prépare, petit déjeuner, une douche pour dompter ma tignasse certes courte mais folle. 
 
Je monte dans ma chambre m'habiller et prendre en photo les joujoux demandés.  Dans la foulée, je m'équipe. Mon Rosebud multicolore de... 250gr ! Ca faisait un moment que je ne l'avais pas mis celui-ci. Photo.
 
Je mets le reste dans mon sac de balade et hop, c'est parti pour la promenade en forêt matinale quotidienne. Petite jupe en jean, claire...
 
Dans la voiture, je sens la présence pesante du plug.  Il appuie sur mes sphincters et provoque inévitablement une chaleur dans mon intimité.
J'ai l'esprit pris entre le désir qui me tenaille le corps et la peur d'être prise en flag ou épiée. Je sais qu'à cette heure ci, en semaine de surcroît, j'ai peu de chance de tomber sur des promeneurs ou des connaissances... Après tout, je viens ici tous les jours et les propriétaires canins du coin aussi. On croise souvent les mêmes comme on dit ! Tenez d'ailleurs, en écrivant ces mots, tout en marchant, un cycliste vient de passer devant moi sur un sentier. Heureusement que j'ai fini !
 
Je reprends donc... je me gare. Avec toutou, on se dirige vers les chemins boisés. Je sors mes boules de geisha du sac et photo. Je bifurque à droite et suis un petit tracet discret qui mène au coeur de la forêt.
 
Deux choses  : le printemps n'a pas encore laissé la nature prendre ses droits donc on peut facilement sortir des sentiers sans avoir besoin d'un coupe-coupe ! Mais cela implique qu'on voit au loin aussi. Ce n'est pas assez dense pour être vraiment cachée...
Tant pis ! Je suis trop excitée par l'enjeu et la présence d'un quart de kilo entre mes fesses.
 
Je trouve un gros arbre, m'accroupis et me fourre les boules dans la chatte. Photo. Je me relève, me rajuste et commence à marcher.  Doux Jésus, je ne m'étais pas sentie pleine ainsi depuis longtemps. Les boules vibrent contre le plug. C'est delicieux et je sais déjà que je ne vais pas tenir longtemps avant d'accomplir la suite.
 
Je marche une dizaine de minutes. Je m'enfonce un peu plus dans les bois. Il y a des petits sentiers partout alors je me fais discrète. Là ! Oui là c'est bien. De toute façon, je n'en peux plus...
 
Je sors le dernier joujou. Photo. Je relève ma jupe, m'accroupis à nouveau et je retire les boules de geisha trempées et couverte de cyprine. J'attrape mon gode noir et le positionne à la commissure des lèvres. Photo. 
 
J'enclenche la caméra... oui, oui, ça m'excite d'avoir l'image en réel. Juste pour moi sur le coup. 
 
Je fais pénétrer le vibro noir doucement car la présence du Rosebud et la position ne permettent pas une entrée aisée et éclair ! Je commence à me prendre ainsi... mais je suis bien trop excitée par la situation et je vais devoir me dépêcher car la petite voix du danger est là. Melange d'étonnant d'ailleurs ce désir primaire et la raison !
 
Je me relève un peu, genoux fléchis et je vais de plus en plus vite.  Un mini orgasme me prend mais j'en veux plus. Alors, toujours en regardant l'écran qui filme, le plug à sa place, le gode en mode vibro dans mon antre allany et venant, je place mon autre main sur le clito. Et là  en quelques secondes de coordination brutales, mon orgasme brise mon cerveau... j'en perds mon plug qui finit sur les feuillages ! Wouahou ! 
 
J'ai la respiration saccadée. Je coupe la caméra. Je guette à gauche et à droite. Range le tout dans des mouchoirs et hop dans le sac.
 
Je commence à marcher pour sortir du coeur de la forêt et au bout de quelques mètres, ja m'arrête, la main sur un arbre et j'ai comme un retour de flammes qui me coupe les jambes et envoie des décharges dans mon ventre. C'était une putain de jouissance. Désolée, mais oui, la vache, ca fait du bien !
 
Un, le Rosebud.
Deux, les boules.
Trois, le gode 
Un, deux, trois, je suis allée aux bois !

Toujours aussi excitants ( et plaisant à lire ) ces petits bouts de ton quotidien que tu aimes partager avec nous...:P Le moindre qu'on puisse dire c'est que tu sais bien t'amuser...et prendre ton pied ! ;):yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Élodie vos récits sont excitants et appétissants. Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très excitant :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le chien dans tout ça? Tu ne l’as pas oublié dans la forêt? 🤣🤣🤣

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 2 heures, Loulou a dit :

Et le chien dans tout ça? Tu ne l’as pas oublié dans la forêt? 🤣🤣🤣

😂 non non il en profite pour se balader ou creuser !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.